Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mar 21 Aoû 2012 - 11:06

Je vais démarrer l'année en 2de avec des fables de La Fontaine.
J'aurais aimé que les élèves voient la différence entre le travail de 3ème et le lycée. Aussi, l'un d'entre vous disposerait-il d'un questionnaire de DS sur une fable de niveau 3ème ?
Je vais commencer par des fables connues pour les mettre en route : "La Cigale et la fourmi", "Le Corbeau et le renard" etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par roxanne le Mar 21 Aoû 2012 - 11:22

Ben, les fables on les fait en 6°, les mêmes(déjà vues en primaire..)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Thalia de G le Mar 21 Aoû 2012 - 11:24

@roxanne a écrit:Ben, les fables on les fait en 6°, les mêmes(déjà vues en primaire..)
Ysabel le sait, elle les étudiera à un autre niveau et elle souhaite un questionnaire niveau 3e. C'est ça ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par roxanne le Mar 21 Aoû 2012 - 11:24

oui, justement ce n'est pas fait en 3°.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Abraxas le Mar 21 Aoû 2012 - 11:31

Moi, je les fais en HKH…
En fait, je commence l'année avec le Corbeau et le Renard — que je leur fais réciter collectivement, merci aux instits qui les leur ont fait apprendre, c'est bien plus efficace qu'une "fiche de rentrée" pour prendre et garder le pouvoir — une classe entière de néo-bacheliers qui se croient grands en train d'ânonner une fable…
Puis j'explique la fable… Particulièrement sous l'angle Communication : la parole sert à ne surtout pas dire la vérité, mais à exprimer ce que l'autre a envie d'entendre. Le Renard ne parle pas de fromage — ni de lui…
Ça me prend quand même une bonne heure… Techniquement, c'est tuant, LF. Et puis il y a toutes les allusions historiques…

De temps en temps, j'alterne avec le Loup et l'agneau — moi le Loup, eux les Agneaux, pour expliquer sur quels critères je corrigerai leurs disserts. Effet imparable.
Et ça permet d'évoquer Fouquet, dont ils n'ont jamais entendu parler. De faire un parallèle avec les Animaux malades de la peste — entre autres. Il y a comme ça des réseaux de Fables chez LF qui fonctionnent les unes par rapport aux autres.

Evidemment cela suppose que je connaisse les fables par cœur…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Provence le Mar 21 Aoû 2012 - 11:46

@roxanne a écrit:oui, justement ce n'est pas fait en 3°.

Parfois si. Dans les séquences proposées sur l'argumentation, par exemple.

J'essaie de te scanner le manuel de mes 3e de l'an passé.

Sur le Meunier, son Fils et l'Âne:

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par MarieL le Mar 21 Aoû 2012 - 13:38

@roxanne a écrit:oui, justement ce n'est pas fait en 3°.

Je ne l'ai pas ici, mais dans un cahier français/histoire 3° il y a l'analyse d'une fable en vue de l'argumentation. Ce doit être visible en ligne je pense mais le nom de l'éditeur m'échappe... si un professeur d'histoire passe par là, peut-être ?

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mar 21 Aoû 2012 - 13:57

@Thalia de G a écrit:
@roxanne a écrit:Ben, les fables on les fait en 6°, les mêmes(déjà vues en primaire..)
Ysabel le sait, elle les étudiera à un autre niveau et elle souhaite un questionnaire niveau 3e. C'est ça ?

tout à fait Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mar 21 Aoû 2012 - 13:58

@Provence a écrit:
@roxanne a écrit:oui, justement ce n'est pas fait en 3°.

Parfois si. Dans les séquences proposées sur l'argumentation, par exemple.

J'essaie de te scanner le manuel de mes 3e de l'an passé.

Sur le Meunier, son Fils et l'Âne:

merci Very Happy

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Provence le Mar 21 Aoû 2012 - 14:02

Je peux aussi te scanner le texte si tu veux, car il me semble qu'il a été coupé.

En ouvrant un manuel pris au pif sur mes étagères, j'en ai trouvé d'autres. Ça t'intéresse?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mar 21 Aoû 2012 - 14:04

oui oui !! Twisted Evil

merci bcp

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Provence le Mar 21 Aoû 2012 - 15:05

le cochet, le chat et le souriceau:
Je scanne de nouveau le reste qui est mal passé.


Dernière édition par Provence le Mar 21 Aoû 2012 - 19:03, édité 1 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par retraitée le Mar 21 Aoû 2012 - 15:43

J'ai travaillé il y a longtemps cette Ode, certes difficile pour des secondes d'aujourd'hui, mais intéressante (énonciation, argumentation, intérêt historique )
La voici. La mise en page risque de sauter, Ysabel.Si c'est le cas, je te l'enverrai sur ton mail perso.


Ode au Roi pour Monsieur Fouquet
1663

1658÷ La Fontaine devient un des nombreux protégés de Fouquet, le fastueux surintendant des Finances. 1661 : après avoir organisé des fêtes grandioses en l’honneur de Louis XIV, Fouquet est arrêté et jugé à partir de 1662. C’est dans ce contexte que La Fontaine écrit cette Ode : il y supplie le roi de se montrer magnanime et de se souvenir des services rendus par son ancien ministre.


Prince qui fais nos destinées,
Digne monarque des François,
Qui du Rhin jusqu’aux Pyrénées
Portes la crainte de tes lois,
Si le repentir de l’offense
Sert aux coupables de défense
Près d’un courage généreux,
Permets qu’Apollon t’importune,
Non pour les biens et la fortune,
Mais pour les jours d’un malheureux.

Ce triste objet de ta colère
N’a-t-il point encore effacé
Ce qui jadis t’a pu déplaire
Aux emplois où tu l’as placé ?
Depuis le moment qu’il soupire,
Deux fois l’hiver en ton empire
A ramené les aquilons ;
Et nos climats ont vu l’année
Deux fois de pampre couronnée
Enrichir coteaux et vallons.

Oronte seul, ta créature,
Languit dans un profond ennui ;
Et les bienfaits de la nature
Ne se répandent plus pour lui.
Tu peux d’un éclat de ta foudre
Achever de le mettre en poudre :
Mais si les dieux à ton pouvoir
Aucunes bornes n’ont prescrites,
Moins ta grandeur a de limites,
Plus ton courroux en doit avoir.

Réserve-le pour des rebelles ;
Ou, si ton peuple t’est soumis,
Fais-en voler les étincelles
Chez tes superbes ennemis.
Déjà Vienne est irritée
De ta gloire aux astres montée :
Ses monarques en sont jaloux ;
Et Rome t’ouvre une carrière
Où ton cœur trouvera matière
D’exercer ce noble courroux.

Va-t-en punir l’orgueil du Tibre ;
Qu’il se souvienne que ses lois
N’ont jadis rien laissé de libre
Que le courage des Gaulois.
Mais parmi nous sois débonnaire ;
A cet empire si sévère
Tu ne te peux accoutumer,
Et ce serait trop te contraindre :
Les étrangers te doivent craindre ;
Tes sujets te veulent aimer.

L’Amour est fils de la Clémence ;
La Clémence est fille des dieux ;
Sans elle toute leur puissance
Ne serait qu’un titre odieux.
Parmi les fruits de la victoire,
César, environné de gloire,
N’en trouva point dont la douceur
A celui-ci pût être égale ;
Non pas même aux champs où Pharsale
L’honora du nom de vainqueur.

Je ne veux pas te mettre en compte
Le zèle ardent ni les travaux
En quoi tu te souviens qu’Oronte
Ne cédait point à ses rivaux.
Sa passion pour ta personne,
Pour ta grandeur, pour ta couronne,
Quand le besoin s’est vu pressant,
A toujours été remarquable ;
Mais, si tu crois qu’il est coupable,
Il ne veut point être innocent.

Laisse-lui donc pour toute grâce
Un bien qui ne lui peut durer,
Après avoir perdu la place
Que ton cœur lui fit espérer.
Accorde-nous les faibles restes
De ses jours tristes et funestes,
Jours qui se passent en soupirs.
Ainsi les tiens filés de soie
Puissent se voir comblés de joie,
Même au-delà de tes désirs !


Ce n'est pas une fable, ceci dit.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par lilicheng le Mar 21 Aoû 2012 - 18:53

je trouve l'idée intéressante reraitée, tu opères comment ?

Ysa, tu ferais comment concrètement ? Tu comparerais le questionnement ?
L'année dernière j'avais chopé sur un site académique, un exo destiné à montrer la différence entre le questionnement collège/lycée mais ça portait sur un texte de Zola (L'assommoir) et pas très à propos du coup avec ma Iere séquence sur l'argu avec les fables...Du coup ton idée est intéressante !


Dernière édition par lilicheng le Mar 21 Aoû 2012 - 19:15, édité 1 fois

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Provence le Mar 21 Aoû 2012 - 19:12

le loup et le chien:

le vieillard et les trois jeunes hommes:

le vieux chat et la jeune souris:

les animaux malades de la peste:

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mer 22 Aoû 2012 - 8:54

@lilicheng a écrit:je trouve l'idée intéressante reraitée, tu opères comment ?

Ysa, tu ferais comment concrètement ? Tu comparerais le questionnement ?
L'année dernière j'avais chopé sur un site académique, un exo destiné à montrer la différence entre le questionnement collège/lycée mais ça portait sur un texte de Zola (L'assommoir) et pas très à propos du coup avec ma Iere séquence sur l'argu avec les fables...Du coup ton idée est intéressante !

Les gamins bosseront d'abord sur le questionnaire de 3ème (mais ils ne le sauront pas) et ensuite je donnerai un questionnaire sur la même fable mais niveau lycée. Evidemment après ils sauront sur quoi ils ont bossé. pour finir, je leur donnerai l'intitulé pour le commentaire au bac (techno, i.e. ce qu'ils devront savoir faire en fin de 2de, et général).

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Mer 22 Aoû 2012 - 8:55

@Provence a écrit:
le loup et le chien:

le vieillard et les trois jeunes hommes:

le vieux chat et la jeune souris:

les animaux malades de la peste:

merci bcp Provence !! devil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Azad le Mer 22 Aoû 2012 - 10:59

@ysabel a écrit:Je vais démarrer l'année en 2de avec des fables de La Fontaine.
J'aurais aimé que les élèves voient la différence entre le travail de 3ème et le lycée. Aussi, l'un d'entre vous disposerait-il d'un questionnaire de DS sur une fable de niveau 3ème ?
Je vais commencer par des fables connues pour les mettre en route : "La Cigale et la fourmi", "Le Corbeau et le renard" etc.

C'est exactement ce que je voudrais faire cette année. Je l'avais fait l'an dernier, mais je n'étais pas convaincu dans ma manière de procéder. J'aime bien ta démarche.

Merci Abraxas, Le Corbeau et le Renard était une de mes idées, je vais peut-être commencer par celle-là !

EDIT : maintenant que j'y pense Ysabel, je crois bien que La Tortue et les deux Canards est tombée au Brevet il y a quelques années, je vais voir si je n'ai pas gardé ça...

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par lilicheng le Mer 22 Aoû 2012 - 13:14

@ Ysa leur faire faire sans leur dire de quel niveau est le questionnaire est très malin Twisted Evil je garde l'idée !

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Ven 24 Aoû 2012 - 15:45

bon, j'ai trouvé mon bonheur... je prends "Le Loup et le Chien" pour travailler sur des questionnaires de niveaux différents.
mon corpus est choisi pour ma sq.
mince je me suis mise au travail ! Rolling Eyes enfin, un peu... Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Jaenelle le Ven 24 Aoû 2012 - 21:34

Serait-il possible d'avoir le questionnaire lycée que tu comptes donner, Ysabel ?
Je suis curieuse de voir ce que cela donne car je n'ai pas l'impression d'en dire moins que vous (= prof de lycée) sur une fable telle que Le Loup et le Chien, par exemple. Mais je me leurre certainement.
Pour moi, la différence porte non sur ce qu'explique le professeur mais ce qu'écrivent les élèves. (D'autant que les questionnaires collège ne sont pas très poussés)
Et, en lycée, j'évitais justement les fables les plus connues.
D'ailleurs, là, c'est l'ensemble de l'oeuvre que vous devez étudier ou un livre (ou un GT à votre convenance?) ?

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par adelaideaugusta le Ven 24 Aoû 2012 - 21:46

@Abraxas a écrit:Moi, je les fais en HKH…
En fait, je commence l'année avec le Corbeau et le Renard — que je leur fais réciter collectivement, merci aux instits qui les leur ont fait apprendre, c'est bien plus efficace qu'une "fiche de rentrée" pour prendre et garder le pouvoir — une classe entière de néo-bacheliers qui se croient grands en train d'ânonner une fable…
Puis j'explique la fable… Particulièrement sous l'angle Communication : la parole sert à ne surtout pas dire la vérité, mais à exprimer ce que l'autre a envie d'entendre. Le Renard ne parle pas de fromage — ni de lui…
Ça me prend quand même une bonne heure… Techniquement, c'est tuant, LF. Et puis il y a toutes les allusions historiques…

De temps en temps, j'alterne avec le Loup et l'agneau — moi le Loup, eux les Agneaux, pour expliquer sur quels critères je corrigerai leurs disserts. Effet imparable.
Et ça permet d'évoquer Fouquet, dont ils n'ont jamais entendu parler. De faire un parallèle avec les Animaux malades de la peste — entre autres. Il y a comme ça des réseaux de Fables chez LF qui fonctionnent les unes par rapport aux autres.

Evidemment cela suppose que je connaisse les fables par cœur…

Et "La Matrone d'Ephèse", vous la savez par coeur ?
Et vous la faites étudier en quelle classe ?

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par Azad le Sam 25 Aoû 2012 - 6:59

Impossible de retrouver dans mes tablettes le sujet de brevet dont je parlais, mais je l'ai retrouvé (je crois) sur le net :


« Une tortue était(1), à la tête légère,
Qui, lasse de son trou, voulut voir du pays.
Volontiers(2) on fait cas d'une terre étrangère ;
Volontiers gens boiteux haïssent le logis.
Deux canards, à qui la commère
Communiqua ce beau dessein,
Lui dirent qu'ils avaient de quoi la satisfaire.
« Voyez-vous ce large chemin ?
Nous vous voiturerons, par l'air, en Amérique :
Vous verrez mainte république,
Maint royaume, maint peuple, et vous profiterez
Des différentes mœurs que vous remarquerez.
Ulysse en fit autant. » On ne s'attendait guère
De voir Ulysse en cette affaire.
La tortue écouta la proposition.
Marché fait(3), les oiseaux forgent une machine
Pour transporter la pèlerine(4).
Dans la gueule, en travers, on lui passe un bâton.
« Serrez bien, dirent-ils, gardez de lâcher prise. »
Puis chaque canard prend ce bâton par un bout.
La tortue enlevée, on s'étonne partout
De voir aller en cette guise(5)
L'animal lent et sa maison,
Justement(6) au milieu de l'un et l'autre oison.
« Miracle ! criait-on : venez voir dans les nues
Passer la reine des tortues.
– La reine ! vraiment oui : je la suis en effet(7),
Ne vous en moquez point. »
Elle eût beaucoup mieux fait
De passer son chemin sans dire aucune chose ;
Car, lâchant le bâton en desserrant les dents,
Elle tombe, elle crève aux pieds des regardants(8).
Son indiscrétion(9) de sa perte fut cause.

Imprudence(10), babil, et sotte vanité,
Et vaine curiosité,
Ont ensemble étroit parentage(11).
Ce sont enfants tous d'un lignage(12). »
Jean de La Fontaine, Fables, Livre X, Fable 2

Questions
I. Une fable
1. Quelles sont les deux parties que vous vous attendez à trouver dans une fable ? Les trouvez-vous ici ?
Quel procédé typographique souligne le passage de l'une à l'autre ?
2. Cette fable se présente sous la forme d'un poème. Tous les vers ont-ils le même nombre de syllabes ?
Justifiez votre réponse en vous appuyant sur deux exemples précis.
II. Les personnages
1. Qui sont les personnages de ce récit ? Relevez et classez tous les groupes nominaux qui désignent la tortue.
Quels éléments nouveaux nous apporte cette manière de la caractériser ?
2. Quel trait de caractère est donné à la tortue dans le premier vers ? En quoi cela prépare-t-il l'épilogue ?
III. Les paroles rapportées
1. Relevez dans l'ensemble de la fable les passages au style direct. Pour chacun, précisez qui prend la parole et à qui il s'adresse.
2. Quel personnage répond à un discours qui ne lui était pas destiné ?
IV. Les interventions du narrateur
1. Relevez, dans les quatre premiers vers, une intervention du narrateur. Quel temps est utilisé ? Justifiez son emploi.
2. « Elle eût beaucoup mieux fait/ De passer son chemin sans dire aucune chose ». À quel mode est conjugué le verbe de cette phrase ? Comment le narrateur juge-t-il le comportement de la tortue ?
Quel trait de caractère est ainsi mis en évidence chez elle ?
3. Qui est le « on » du vers 13 ? Quel jugement le narrateur porte-t-il sur le discours de ses personnages ?
Qu'y a-t-il d'exagéré et d'amusant dans ce discours ?
V. La deuxième strophe
1. Dans les quatre derniers vers de la fable, relevez deux mots (un nom et un adjectif) de la même famille ; dans les deux derniers vers, relevez trois noms appartenant au champ lexical des liens de parenté. Expliquez l'image ainsi créée.
2. « Vaine curiosité » : expliquez cette expression dans le contexte de cette fable.
Réécriture
Réécrivez en prose les vers 8 à 13 ainsi que le vers 19 avec les consignes suivantes : il n'y a qu'un seul canard ; il tutoie la tortue.
Dictée
« Maman racontait en riant qu'il lui était facile de tranquilliser le malade, il suffisait qu'elle regarde le titre du livre posé sur la table de nuit pour lancer, par exemple, il a fait quoi d'Artagnan depuis hier ? Et tandis que la lectrice allongée sur le ventre rassemblait ses souvenirs de duels au fleuret ou de cavalcades, de baisers sous la lune et de serments trahis, maman piquait dans le gras de la fesse en criant tous pour un ! Et elle passait à l'autre lit. On devinait, rien qu'à voir l'épaisseur du livre, dans quel état d'esprit était le malade. Ceux qui disaient aux visiteurs : « Ce n'est rien, je serai vite à la maison », étalaient sur leur couverture des petits bouquins vite lus, tandis que les malades qui se savaient embarqués pour un plus long voyage tenaient ouverts sur leur ventre de gros livres gonflés de millions de mots qu'ils lisaient avec une infinie lenteur, petite promenade dans un dehors romanesque qui les oxygénait. »
D'aprèsJean-Marie Gourio, Chut !, Julliard 1998

Rédaction
Ce sujet prend appui sur le texte initial. Deux jeunes gens de votre âge évoquent la possibilité de quitter leur pays. L'un rêve de voyages et voudrait entraîner son compagnon vers l'aventure. L'autre, au contraire, pense que l'on n'est jamais aussi bien que chez soi. Chacun essaie de convaincre son interlocuteur. C'est cette conversation que vous allez rapporter sous forme de dialogue non théâtral. Vous aurez soin d'en préciser les circonstances, d'en décrire le cadre et de faire un rapide portrait (cinq lignes environ) des participants. Votre devoir comportera au moins une trentaine de lignes.

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par léon le Sam 24 Aoû 2013 - 15:24

Qui pourrait me conseiller un ouvrage critique sur les fables qui contienne des interprétations qui renouvellent un peu le regard des élèves sur ces textes qu'ils croient connaître.

léon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Varier l'étude des Fables de La Fontaine entre le lycée et le collège.

Message par ysabel le Sam 24 Aoû 2013 - 16:23

Les élèves ne connaissent pas les fables. L'an passé j'ai fait le livre I, la majorité ne connaissaient que "Le Corbeau et le renard" et "La Cigale et la fourmi"

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum