La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Vanadís le Mer 22 Aoû 2012 - 12:43

Ben, si l'auteur de la lettre se met à devenir le narrateur de quelque chose, c'est possible de l'aborder, mais là, ça me semble complexe pour poser la notion avec des 4e.
Il me semble plus simple d'aborder les notions de statut du narrateur et de points de vue quand on est dans le récit, au moins, on indique vraiment que ces termes renvoient à tel genre. (et qu'on ne parlera pas de narrateur dans un poème par exemple)
J'espère ne pas raconter de bêtises!
Bon travail!

Vanadís
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 12:48

Ok!! Je pense que tu as raison. Après réflexion, ça semble plus évident d'aborder les choses de cette façon. Encore merci Smile J'y retourne!

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Amaliah le Mer 22 Aoû 2012 - 14:21

@Claiw a écrit:Merci beaucoup à tous! Vous êtes adorables Smile Je vais essayer de m'y mettre avec toutes ces infos. J'y vois déjà plus clair.
Une dernière petite question (qui va vous sembler absurde); Je m'interroge encore sur le nombre de séances que conte une séquence? En primaire, c'était très différent... Une séance = 1h?

Amaliah, la séance sur les sms, lettre faire part... ne prend qu'une heure? Autrement, pour répondre à tes questions, je pense que tu devrais commencer par la lettre. Et je pense que tu devrais varier tes supports... Madame de Sévigné, c'est très bien mais peut être un peu ennuyant à la longue pour tes élèves? Lance-toi dans tout autre chose! (enfin ça reste un avis de débutante Smile )

Ha, et qu'est-ce qu'un GT?

PS: Excusez-moi, je ne savais pas pour l'emplacement des discussions ^^

Pour la première séance, on commence en classe, le tableau de comparaison est à finir à la maison (et ça me permet déjà de voir tous leurs problèmes parce que tracer un grand tableau qui prenne une page, bonjour la galère pour beaucoup!) et on prend un peu de temps sur la séance suivante pour le corriger et expliquer et j'enchaîne avec les exos sur les codes de la lettre.
Les miens sont tellement faibles que je ne pourrais pas leur demander directement d'écrire deux lettres!
Merci pour ton avis sur la progression, mais quand même ça m'embête de commencer par la lettre du XVII° et du XVIII° puis de revenir au XVII° avec Molière! Je verrai bien, je crois...
Quant à Mme de Sévigné, ça se passe très bien même donc avec mes élèves très très faibles de ZEP. Il faut dire que quand on aime bien, c'est plus facile de susciter leur intérêt! Mais ils ont toujours des réactions surprenantes. Une année une élève qui savait à peine lire m'a dit juste après la lecture du texte (faite par mes bons soins) : "Ce qui est bien, c'est comment elle écrit, on a envie de savoir la suite!" L'an dernier un élève était choqué qu'on puisse lire une lettre intime qu'elle envoyait à sa fille. Chaque année Mme de Sévigné suscite le débat!
Quand je travaille sur des lettres de Mme de Sévigné, je prends le parti d'explorer différentes facettes de sa correspondance : la chronique mondaine, l'art de la satire, les procédés pour rendre un récit vivant, la lettre privée. Donc en gros 4 lettres différentes.
Au début quand j'avais des 4°, je variais les supports mais en fin de compte les élèves ne se souvenaient de rien... Au moins là ils se souviennent de Mme de Sévigné et savent la remettre dans son siècle. Je fais Mme de Sévigné comme je fais L'Avare, en oeuvre par extraits. C'est un choix parmi d'autres. Mais globalement je suis revenue des GT "fourre-tout", en partie parce que j'ai toujours les 4° les plus faibles du collège. Ça doit être différent avec une bonne classe.

@Claiw a écrit:D'accord donc je m'en tiens à parler d'émetteur (ou locuteur) mais j'aborderai le narrateur plus tard c'est bien ça? C'est vrai qu'il y aura plus à dire sur ce narrateur au cours de l'étude d'un récit...

En fait le plus simple, c'est de parler d'expéditeur et de destinataire, termes qui leur serviront. Je n'utilise jamais le terme de locuteur pour ma part.
Sinon en grammaire, tu n'as pas une progression indépendante?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 15:28

Ha? Pour ma première séance, je pensais étudier deux lettres: une officielle et une personnelle avec les élèves, en tirer les caractéristiques et faire le tableau synthétique au tableau. Je pensais ensuite diviser la classe en deux: un groupe écrit une lettre officielle, l'autre une lettre intime selon les sujets donnés. Puis récapitulatif et trace écrite à trous pour aller plus vite sur le recopiage. Qu'en penses-tu?
Concernant Madame de Sévigné... Je dois dire que tu m'as convaincu. Étudier plusieurs lettres d'un même auteur est peut être plus pertinent pour fixer les apprentissages... Je vais peut être opter pour cette idée!
Pour ce qui est de ta progression, tu pourrais peut être distribuer une frise historique pour que les enfants ne mélangent pas XVII et XIIIe? Tu expliquerais en montrant la frise que tu reviens sur le XVIIe et en profiterais pour rappeler ce qui a été vu? Je ne sais pas si c'est pertinent... Je ne sais pas encore moi même comment je vais m'organiser.
En grammaire, pas pour l'instant non Crying or Very sad ça me pose problème d'ailleurs. J'essaye d'intégrer des notions ici et là dans la séquence mais je trouve ça très difficile. Je préfèrerais compartimenter mais je vois que ce n'est plus recommandé... Pourtant ça me semblerait plus simple pour les élèves. Du coup je fais mes séquences et j'ajoute ici et là des séances de grammaire. Je pensais travailler les registres de langue en parallèle mais je ne sais pas pour la suite.
Je précise: je débute cette année ^^


Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 15:36

"Quand je travaille sur des lettres de Mme de Sévigné, je prends le parti d'explorer différentes facettes de sa correspondance : la chronique mondaine, l'art de la satire, les procédés pour rendre un récit vivant, la lettre privée. Donc en gros 4 lettres différentes."

ça m'intéresse! Je serais curieuse de savoir les lettres que tu choisis pour illustrer ces quatre domaines!

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 16:16

Voici ce que j'obtiens pour le moment en terme de progression:
1) Lettre officielle / personnelle + niveau de langue
2) Situation d'énonciation
3) Types de discours
4) Analyse de quatre types de lettres : Madame de Sévigné
5) Énoncés ancrés dans l'énonciation et coupés de l'énonciation
6) Présent futur simple
7) Lire une lettre avec le ton
8) Écriture d'une lettre ( peut être " à la manière de " si je trouve une idée pertinente  )
9) Évaluation

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par miss terious le Mer 22 Aoû 2012 - 16:55

@Cioran a écrit:Ah, et j'oubliais, il faudrait déplacer ce post dans la catégorie : français/collège. Si un modérateur pouvait le faire, ça serait sympa Smile

C'est fait

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 17:20

Merci Smile

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Amaliah le Mer 22 Aoû 2012 - 18:02

@Claiw a écrit:Ha? Pour ma première séance, je pensais étudier deux lettres: une officielle et une personnelle avec les élèves, en tirer les caractéristiques et faire le tableau synthétique au tableau. Je pensais ensuite diviser la classe en deux: un groupe écrit une lettre officielle, l'autre une lettre intime selon les sujets donnés. Puis récapitulatif et trace écrite à trous pour aller plus vite sur le recopiage. Qu'en penses-tu?

Dans l'idéal, pourquoi pas? Mais je pense que pour le groupe qui écrira une lettre intime, ce sera plus facile et tu auras des horreurs de rédaction!
Cela ne me semble pas "juste" pour le groupe qui écrit la lettre officielle. Selon le niveau de tes élèves, tu peux avoir de belles surprises. Les miens ne savent pas écrire leur adresse sur trois lignes correctement. Cela donne souvent:
Jean Martin 34
rue des fleurs 75000
Paris
Bref vu mes élèves, je en ferais pas comme ça. Et puis ça me gênerait de commencer l'année avec une séance où ils écrivent.


Concernant Madame de Sévigné... Je dois dire que tu m'as convaincu. Étudier plusieurs lettres d'un même auteur est peut être plus pertinent pour fixer les apprentissages... Je vais peut être opter pour cette idée!
Pour ce qui est de ta progression, tu pourrais peut être distribuer une frise historique pour que les enfants ne mélangent pas XVII et XIIIe? Tu expliquerais en montrant la frise que tu reviens sur le XVIIe et en profiterais pour rappeler ce qui a été vu? Je ne sais pas si c'est pertinent... Je ne sais pas encore moi même comment je vais m'organiser.

Je vais en fait peut-être commencer par Molière et voir la lettre ensuite, ce qui me permettra de faire deux textes du XVIII° siècle, sinon il passera à la trappe!

En grammaire, pas pour l'instant non Crying or Very sad ça me pose problème d'ailleurs. J'essaye d'intégrer des notions ici et là dans la séquence mais je trouve ça très difficile. Je préfèrerais compartimenter mais je vois que ce n'est plus recommandé... Pourtant ça me semblerait plus simple pour les élèves. Du coup je fais mes séquences et j'ajoute ici et là des séances de grammaire. Je pensais travailler les registres de langue en parallèle mais je ne sais pas pour la suite.
Je précise: je débute cette année ^^

Mais si, ce qui est recommandé, c'est d'avoir une progression de langue indépendante avec bien entendu de temps en temps des ponts. Tu ne fais pas le passé simple pendant le théâtre. Tu prévois ta "séquence" en lecture écriture voc et tu as ta progression de langue séparée. Pour ma part j'alterne une séance lecture une séance langue qui prennent parfois 1h, souvent 2, voire plus en langue.




@Claiw a écrit:"Quand je travaille sur des lettres de Mme de Sévigné, je prends le parti d'explorer différentes facettes de sa correspondance : la chronique mondaine, l'art de la satire, les procédés pour rendre un récit vivant, la lettre privée. Donc en gros 4 lettres différentes."

ça m'intéresse! Je serais curieuse de savoir les lettres que tu choisis pour illustrer ces quatre domaines!

Chronique mondaine : la nouvelle extraordinaire du mariage de Mademoiselle.
Satire : madrigal du roi.
Récit vivant : l'archevêque de Reims que je donne souvent à apprendre par coeur et qui me sert de support à une rédaction par imitation.
Lettre privée : "ma pauvre bonne" (qui fait rire les élèves par l'emploi du terme.

A part l'archevêque de Reims, tu les as dans le TDL 4° (Terre des lettres).

@Claiw a écrit:Voici ce que j'obtiens pour le moment en terme de progression:
1) Lettre officielle / personnelle + niveau de langue
2) Situation d'énonciation
3) Types de discours
4) Analyse de quatre types de lettres : Madame de Sévigné
5) Énoncés ancrés dans l'énonciation et coupés de l'énonciation
6) Présent futur simple
7) Lire une lettre avec le ton
8) Écriture d'une lettre ( peut être " à la manière de " si je trouve une idée pertinente  )
9) Évaluation

Je ne vois plus la situation d'énonciation telle quelle, même si dans ma première séance on s'interroge sur qui écrit à qui, mais je ne fais pas de leçon là-dessus et je ne prononce pas ces horribles mots. Et encore moins énoncé coupé et énoncé ancré. Et depuis belle lurette. Les nouveaux programmes ne parlent plus d'énoncé ancré et coupé, il me semble. De toute façon, ça ne sert à rien.
Si tu faisais ta progression de langue séparée, tu ne te prendrais plus la tête. Tu dois pouvoir trouver des exemples en utilisant la fonction recherche du forum.
Je ne sais pas ce que tu entends par "types de discours", mais c'est également une terminologie qui renvoie pour moi aux anciens programmes.
Enfin je trouve étrange de mettre en 4) les lettres de Mme de Sévigné, mais c'est peut-être une question de présentation. Chaque lettre fait l'objet d'une séance entière. Sinon ta séquence comprend beaucoup plus de points de langue que de lecture.
As-tu des manuels pour t'aider? Je te conseille le TDL 4° qui te sera d'une grande aide.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 18:37

Tu as probablement raison pour ta progression, il faudrait peut être que je m'en inquiète...
Merci pour toutes ces infos, je vois que je suis un peu à ĉôté de la plaque!
En somme, j'ai trois séances inutiles! Je ne vois pas comment faire quatre séance sur quatre lettres, c'est uniquement de l'étude de texte? Auquel cas, je ne sais pas du tout comment m'y prendre Crying or Very sad Le problème c'est le temps! J'ai aussi une classe de 6ème et deux classes de CAP ( 1ère et 2ème année)!

J'ai commandé deux manuels pour m'aider mais sans trop savoir si ce sont les bons... Je vais jeter un coup d'oeil à celui que tu me conseilles.

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Amaliah le Mer 22 Aoû 2012 - 19:22

Mais comment peux-tu faire une séance d'une heure ou même deux (?) sur quatre textes? C'est une heure par texte.

En 6° si tu veux je peux t'envoyer ma progression de langue!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 19:45

Je suis en train de me documenter... Peux-tu m'expliquer le principe d'une séance de "lecture analytique"? C'est que, compte tenu de mon parcours, je n'ai pas été formée pour enseigner dans le secondaire. En primaire, on s'en tient essentiellement à l'étude de la langue. J'ai la sensation d'être jetée dans la fausse aux lions Suspect

Dois-je juxtaposer des remarques sur le texte et faire noter les élèves (en gros exposer un commentaire composé simplifié)? Les interroger sur le texte afin de les orienter? Un peu des deux j'imagine mais je ne parviens pas à me représenter le déroulement d'une séance type...
Je suis désolée, je t'ennuie avec des questions basiques humhum Tu as le droit de fuir si j'abuse ^^

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 19:48

Je veux bien ta progression de 6e.... C'est vraiment très gentil de ta part. J'aurai un modèle pour la suite!

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Amaliah le Mer 22 Aoû 2012 - 20:27

Je te joins ma progression de langue en 6°. Les titres des séquences ne sont là que pour baliser l'année en termes d'horaires.

Pour la lecture analytique, je manque de temps là. Mais tu trouveras sans peine des fils consacrés à ce sujet.

Fichiers joints
Progression de langue 6°.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(34 Ko) Téléchargé 78 fois


Dernière édition par Amaliah le Mer 22 Aoû 2012 - 20:41, édité 3 fois

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Mer 22 Aoû 2012 - 20:30

Ok! Je te remercie beaucoup pour ton aide Smile

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par miss sophie le Jeu 23 Aoû 2012 - 12:13

L'an dernier, mon premier chapitre portait sur la lettre (« Lettres d’un temps passé ») et était axé sur le XVIIe siècle. Pour que tu te rendes compte de ce qu’un chapitre peut donner « en vrai », voici ce que j'avais fait, heure par heure, du 8 septembre au 6 octobre (soit 4 semaines et demie) :

H1 : Les codes de la lettre : observation de la « lettre au Trésor Public » de Desproges, ce qui ne va pas (mélange des codes) >> distinction lettre privée / officielle, travail sur les formules d'usage (exercices maison).

H2 : Correction des exercices ; vocabulaire de l’épistolaire (exercices du manuel).
Grammaire : liste des classes de mots à apprendre par cœur.

H3 : Historique de l’épistolaire (manuel).
Mme de Sévigné : l’affaire Vatel. Compréhension (Qui est Vatel ? Qu’a-t-il fait ? Pourquoi ? Comment réagissent les invités ?) puis étude des procédés de narration (Comment Mme de Sévigné met-elle en scène l’événement ?) >> le présent de narration.

H4 : Suite des procédés : les paroles rapportées, le rythme… + Un témoignage sur une époque.
Lexique : Le vocabulaire des sentiments (exercice maison).

H5 : Correction du vocabulaire et nouvel exercice maison.
Grammaire : Analyser un verbe >> le système verbal (modes, temps simples / composés).
Interrogation en H9 : revoir classes, temps, vocabulaire.

H6 : Correction de l’exercice de vocabulaire.
Grammaire : Les terminaisons du verbe selon la personne (leçon + exercice). Les confusions verbales en [e] ; exercices maison.

H7 : Correction des exercices (é / er/ ez ; ai /ais / ait / aient).
Grammaire : exercice sur les classes de mots (trouver l’intrus).

H8 : L’honneur au XVIIe siècle : le monologue de Rodrigue dans Le Cid.
>> le dilemme de Rodrigue ; un monologue délibératif ; définition de la tragédie. >> Progression des stances (début). Maison : chaque élève apprend une strophe (répartition par le professeur).

H9 : Dictée (lettre de Diderot à Sophie Volland) + interro sur les classes de mots, le système verbal et le vocabulaire de la lettre.

H10 : Le Cid : Progression des stances, construction du monologue.
Extrait du film « Cyrano de Bergerac » : la ballade du duel [la collègue d’histoire s’en est resservi pour leur passer la pub Nike où les joueurs de foot disent cette ballade].

H11 : Revoir les fonctions dans la phrase : questions sur l’extrait du Cid. Moitié corrigée, reste à faire à la maison.

H12 : Mme de Sévigné : « une nouvelle extraordinaire » (le mariage de Mademoiselle). Comment Mme de Sévigné crée du suspense, attise la curiosité. Exercice d’écriture (maison) : imiter cette mise en relief d’un événement.
NB Cette séance aurait pu (et dû, sans doute) durer deux heures, cette lettre n’étant pas facile pour les élèves. J’ai voulu tout faire tenir en une heure parce que j’étais inspectée, et c’est justement ce que m’a reproché l’inspecteur !

H13 : Correction de la suite de l’analyse grammaticale du monologue de Rodrigue.
Dictée (et interro) rendue avec sens des abréviations >> corriger les fautes (maison).
Début de la récitation des 6 stances de Rodrigue (6 élèves).

H14 : Récitation des 6 stances de Rodrigue (6 élèves).
Tableau de Vermeer, « La jeune fille lisant une lettre devant une fenêtre ouverte » (1658).

H15 : Récitation des 6 stances de Rodrigue (6 élèves).
Lecture de quelques textes d’élèves (cf H12) ; réécriture pour rendre la nouvelle dramatique.
Correction de la dictée : texte de la lettre de Diderot et interprétation de la fin.

H16-17 : Rédaction de la lettre du tableau de Vermeer.

H18: Récitation des 6 stances de Rodrigue (6 élèves). Début du Chapitre 2 (poésie lyrique).



miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Iliana le Jeu 23 Aoû 2012 - 15:02

Miss Sophie, je ne comprends pas pourquoi tu travailles les Stances du Cid dans cette séquence?


Dernière édition par Iliana le Jeu 24 Juil 2014 - 16:28, édité 1 fois

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Danaé le Jeu 23 Aoû 2012 - 15:43

je me posais la même question...et pourquoi Cyrano?

Danaé
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par miss sophie le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:06

Eh bien, le XVIIe siècle et l'idée de l'honneur à défendre sont le lien entre l'affaire Vatel, le monologue de Rodrigue et la ballade de Cyrano (l'action se passant au XVIIe me permettait de faire un peu visualiser aux élèves le décor et les costumes de l'époque, l'extrait du film était d'ailleurs purement illustratif, nous n'avons pas étudié le texte).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Botticelli le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:34

Les tableaux de Vermeer sont d'une aide précieuse pour une séquence sur l'épistolaire.
La lettre de Poil de Carotte et la réponse de son père ( la fameuse correspondance sur la lettre en vers) passe très bien auprès des élèves.
On peut donner la lettre du père et demander aux élèves d'imaginer et d'écrire la lettre initiale de Poil de Carotte.

Botticelli
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Amaliah le Ven 24 Aoû 2012 - 10:37

@miss sophie a écrit:Eh bien, le XVIIe siècle et l'idée de l'honneur à défendre sont le lien entre l'affaire Vatel, le monologue de Rodrigue et la ballade de Cyrano (l'action se passant au XVIIe me permettait de faire un peu visualiser aux élèves le décor et les costumes de l'époque, l'extrait du film était d'ailleurs purement illustratif, nous n'avons pas étudié le texte).

Je trouve le rapprochement intéressant! Mais j'aurais changé le titre de la séquence en fait.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par miss sophie le Ven 24 Aoû 2012 - 12:20

C'est vrai que mon titre n'est pas tellement adapté...J'aurais dû l'axer plus sur l'époque et moins sur la lettre.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Claiw le Lun 27 Aoû 2012 - 19:09

Merci miss Sophie! Voilà une séquence approfondie! Je ne pense malheureusement pas pouvoir débuter aussi bien, mais ça me donne une idée du but à atteindre!

Claiw
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par gream le Jeu 12 Sep 2013 - 21:38

@Amaliah a écrit:Séance 1 - On distingue différents types d'écrits (sms, lettre officielle, lettre dans un roman, faire-part, carte postale, mail).
Je fais remonter ce sujet. Amaliah pourrais-tu me montrer comment tu fais ta séance ? Tu donnes des exemples sur un polycopié ?

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Loreleii le Mar 21 Jan 2014 - 18:17

Je fais remonter le sujet. Je suis à la recherche d'une lettre argumentative simple et claire qui me permettrait d'enchaîner sur la rédaction d'une lettre officielle argumentative (ex: une demande adressée au Principal).
Des idées?

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre, le genre épistolaire 4ème, HELP!!

Message par Provence le Mar 21 Jan 2014 - 18:41

J'ai un truc débile en stock parmi mes vieilleries... Mais ce n'est pas argumentatif...


Dernière édition par Provence le Mar 21 Jan 2014 - 22:53, édité 1 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum