"Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par gelsomina31 le Jeu 23 Aoû 2012 - 16:43

@Celadon a écrit:La logique c'est que tu vas consacrer plus de 20 % EN PLUS en travaillant 15 j de plus en été sans aucune compensation. A la demande conjointe des parents et des experts en biorythmes. Faudra penser à leur enlever 15 J de vacances à eux aussi à notre demande.
assez d'accord avec toi sur le principe! Twisted Evil

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Invité21 le Jeu 23 Aoû 2012 - 16:50

Cripure a écrit:
Sibérie a écrit:Quand j'y songe, quel cynisme...Et on doit être trop bons en réalité, pour qu'il ose seulement se permettre de le déclarer.

N'est-ce pas ce bon Guizot qui souhaitait les enseignants pauvres, pour qu'ils restassent vertueux?
Tutafé professeur

Je me suis corrigée!

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par fioufiou le Jeu 23 Aoû 2012 - 17:33

@gelsomina31 a écrit:
@Celadon a écrit:La logique c'est que tu vas consacrer plus de 20 % EN PLUS en travaillant 15 j de plus en été sans aucune compensation. A la demande conjointe des parents et des experts en biorythmes. Faudra penser à leur enlever 15 J de vacances à eux aussi à notre demande.
assez d'accord avec toi sur le principe! Twisted Evil

+ 1

Dehors, il fait 36°... 1) Est-il possible de supprimer deux semaines de vacances sans notre consentement ? 2) Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

Pour le coup, je préfère avoir deux semaines de vacances estivales plutôt que de suer à grosses gouttes dans une salle de classe pour une éventuelle revalorisation salariale (?).

fioufiou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par philann le Jeu 23 Aoû 2012 - 17:39

Moi j'étais pour les 27h hebdo de présence au lycée. (méga irréaliste mais passons)
Car je vous jure que je n'en aurais pas fais 1 SEULE DE PLUS en dehors ... et du coup j'aurais bcp moins bossé qu'actuellement! diable

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par User5899 le Jeu 23 Aoû 2012 - 17:58

Sibérie a écrit:
Cripure a écrit:
Sibérie a écrit:Quand j'y songe, quel cynisme...Et on doit être trop bons en réalité, pour qu'il ose seulement se permettre de le déclarer.

N'est-ce pas ce bon Guizot qui souhaitait les enseignants pauvres, pour qu'ils restassent vertueux?
Tutafé professeur

Je me suis corrigée!
De quoi confused confused

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Celadon le Jeu 23 Aoû 2012 - 18:32

Ici on reprend début septembre avec des températures d'août et seule l'administration est climatisée !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Pseudo le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:33

Mais qu'il se taise, qu'il se taise.... aca

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Dionysos le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:52

C'est marrant, moi, si j'étais bien payé je serai vachement plus vertueux.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Pseudo le Jeu 23 Aoû 2012 - 19:55

@Dionysos a écrit:C'est marrant, moi, si j'étais bien payé je serai vachement plus vertueux.

Oui, on pourrait s'offrir ce luxe, alors que bientôt il nous faudra tapiner chez cacadomia (ou tapiner tout court) pour boucler les fins de mois.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Camille87 le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:03

@fioufiou a écrit:Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

J'ai du mal avec cet argument de la chaleur. A la Réunion on enseigne toute l'année dans des salles où il fait entre 25 et 35 degrés (selon le mois), sans climatisation (au mieux quelques ventilos au plafond), et avec des classes à effectifs supérieurs à 30 élèves (cette année en lycée j'ai 4 classes dont trois à 37 élèves, la dernière à 33). On y arrive.

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Pseudo le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:08

@Camille87 a écrit:
@fioufiou a écrit:Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

J'ai du mal avec cet argument de la chaleur. A la Réunion on enseigne toute l'année dans des salles où il fait entre 25 et 35 degrés (selon le mois), sans climatisation (au mieux quelques ventilos au plafond), et avec des classes à effectifs supérieurs à 30 élèves (cette année en lycée j'ai 4 classes dont trois à 37 élèves, la dernière à 33). On y arrive.

Oui, et dans certains pays d'Afrique, ils sont 50 avec une ardoise pour deux dans un préfabriqué avec 50 à l'ombre. Ils y arrivent aussi.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Camille87 le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:09

@Pseudo a écrit:
@Camille87 a écrit:
@fioufiou a écrit:Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

J'ai du mal avec cet argument de la chaleur. A la Réunion on enseigne toute l'année dans des salles où il fait entre 25 et 35 degrés (selon le mois), sans climatisation (au mieux quelques ventilos au plafond), et avec des classes à effectifs supérieurs à 30 élèves (cette année en lycée j'ai 4 classes dont trois à 37 élèves, la dernière à 33). On y arrive.

Oui, et dans certains pays d'Afrique, ils sont 50 avec une ardoise pour deux dans un préfabriqué avec 50 à l'ombre. Ils y arrivent aussi.

Je voulais dire par là qu'on y arrive très bien et que ce n'est pas gênant (pas que c'est horrible mais qu'on fait avec). Je ne suis pas du tout partisane du "il y a pire ailleurs donc ne disons rien".

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Invité21 le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:10

Cripure a écrit:
Sibérie a écrit:
Cripure a écrit:
Sibérie a écrit:Quand j'y songe, quel cynisme...Et on doit être trop bons en réalité, pour qu'il ose seulement se permettre de le déclarer.

N'est-ce pas ce bon Guizot qui souhaitait les enseignants pauvres, pour qu'ils restassent vertueux?
Tutafé professeur

Je me suis corrigée!
De quoi confused confused

Un pluriel qui n'avait pas lieu d'être! Embarassed

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par gelsomina31 le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:14

@Dionysos a écrit:C'est marrant, moi, si j'étais bien payé je serai vachement plus vertueux.

+ 1000

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Celadon le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:26

Pour moi ce serait impossible : j'ai déjà atteint le summum de la vertu.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Stered le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:38

@Camille87 a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Camille87 a écrit:
@fioufiou a écrit:Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

J'ai du mal avec cet argument de la chaleur. A la Réunion on enseigne toute l'année dans des salles où il fait entre 25 et 35 degrés (selon le mois), sans climatisation (au mieux quelques ventilos au plafond), et avec des classes à effectifs supérieurs à 30 élèves (cette année en lycée j'ai 4 classes dont trois à 37 élèves, la dernière à 33). On y arrive.

Oui, et dans certains pays d'Afrique, ils sont 50 avec une ardoise pour deux dans un préfabriqué avec 50 à l'ombre. Ils y arrivent aussi.

Je voulais dire par là qu'on y arrive très bien et que ce n'est pas gênant (pas que c'est horrible mais qu'on fait avec). Je ne suis pas du tout partisane du "il y a pire ailleurs donc ne disons rien".

Mouais, enfin à la Réunion, il y a peut-être l'habitude de la chaleur qui joue aussi et des bâtiments construits en conséquence ? Parce que dans mon collège entièrement vitré de partout, c'est un régal même en hiver... Alors par plus de 30...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Dinaaa le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:56

@Camille87 a écrit:J'ai du mal avec cet argument de la chaleur.
...

Je voulais dire par là qu'on y arrive très bien et que ce n'est pas gênant.

J'imagine qu'il y a justement une légère différence entre une situation permanente et une situation exceptionnelle (eh oui, la chaleur, en région parisienne, ça devient une exception).

Tiens, tente d'imaginer avec quelle efficacité tu travaillerais s'il se mettait à neiger un beau jour ? Tes élèves ne seraient-ils pas légèrement excités ?

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Osmie le Jeu 23 Aoû 2012 - 23:07

@Stered a écrit:
@Camille87 a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Camille87 a écrit:
@fioufiou a écrit:Concrètement, comment faire cours dans des conditions pareilles, c'est-à-dire avec 30 élèves par classe sans climatisation ?

J'ai du mal avec cet argument de la chaleur. A la Réunion on enseigne toute l'année dans des salles où il fait entre 25 et 35 degrés (selon le mois), sans climatisation (au mieux quelques ventilos au plafond), et avec des classes à effectifs supérieurs à 30 élèves (cette année en lycée j'ai 4 classes dont trois à 37 élèves, la dernière à 33). On y arrive.

Oui, et dans certains pays d'Afrique, ils sont 50 avec une ardoise pour deux dans un préfabriqué avec 50 à l'ombre. Ils y arrivent aussi.

Je voulais dire par là qu'on y arrive très bien et que ce n'est pas gênant (pas que c'est horrible mais qu'on fait avec). Je ne suis pas du tout partisane du "il y a pire ailleurs donc ne disons rien".

Mouais, enfin à la Réunion, il y a peut-être l'habitude de la chaleur qui joue aussi et des bâtiments construits en conséquence ? Parce que dans mon collège entièrement vitré de partout, c'est un régal même en hiver... Alors par plus de 30...

Ah oui, mais attention ! A la Réunion, tu as déjà 50% de salaire en plus grâce au statut de colon ! Drapeaufrançais

Peillon nous veut pauvres. Tenir de tels propos alors que le point d'indice est gelé depuis deux ans, c'est d'un mépris...

En somme, entre prof et bonne sœur, une différence : la chasteté. La pauvreté, on y vient ; l'obéissance, c'est le but.

Qu'on lui donne notre condition et qu'on prenne la sienne : on verra ce qu'il adviendra de son opinion sur nos salaires. Au fait, je veux bien un chauffeur : après tout, je sers l'Etat moi aussi. Et sans cabinet.

Ces propos sont écœurants mais je ne suis pas surprise : rien d’autre ne viendra d'un gouvernement qui n'est pas de gauche et le PS n'est pas la gauche.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par René Descartes le Jeu 23 Aoû 2012 - 23:24

@Celadon a écrit:La logique c'est que tu vas consacrer plus de 20 % EN PLUS en travaillant 15 j de plus en été sans aucune compensation. A la demande conjointe des parents et des experts en biorythmes. Faudra penser à leur enlever 15 J de vacances à eux aussi à notre demande.
Moi, j'ai fait le métier d'enseignant en grande partie pour les vacances et le temps libre. J'aurais aimé faire plusieurs métiers différents, mais c'est assez difficile en France. Du coup, j'ai pensé qu'il fallait que je fasse un métier qui me laisse du temps libre. S'ils touchent aux grandes vacances, je serai donc indisponible le temps qu'ils nous prendront. C'est normal, on ne change pas les règles après 20 ans de service. J'ai de nombreux amis qui gagnent deux à six fois ce que je gagne ou qui gagnent plus en faisant du théâtre, qui écrivent, etc. Je songe donc à quitter l'Education Nationale, vu que je suis l'un des derniers motivés (qu'ils essaient de casser depuis mon entrée en fonction, et même avant...)
Je songe désormais à donner des cours tout seul, avec ma propre école. J'ai calculé que je pouvais ainsi calculer 5000€ par semaine pendant les congés scolaires. Je pense qu'il me faudra environ trois ans pour lancer mon affaire et lacher l'éducation nationale. C'est exactement le temps qu'il me faut pour ne pas rembourser le congé de formation que l'on vient de m'accorder pour passer l'agrégation (à vos frais mes amis !), alors que l'on pouvait simplement me mettre à l'essai en détachement (changement de corps). En philosophie, j'ai eu droit à un inspecteur défenseur de la pédagogie par objectifs... A trop jouer au con avec les vrais enseignants, ils en viennent finalement à quitter les rangs.

René Descartes
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par User5899 le Jeu 23 Aoû 2012 - 23:44

Janne a écrit:entre prof et bonne sœur, une différence : la chasteté.
Oui, nous, on n'a pas le temps de

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Mirobolande le Ven 24 Aoû 2012 - 0:09

Cripure a écrit:
Janne a écrit:entre prof et bonne sœur, une différence : la chasteté.
Oui, nous, on n'a pas le temps de
J'osais pas le dire!
Et en plus, la fatigue nous fait rejoindre le sofa dès 19 h...Mais pour y piquer un somme.

Mirobolande
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Osmie le Ven 24 Aoû 2012 - 8:46

@Mirobolande a écrit:
Cripure a écrit:
Janne a écrit:entre prof et bonne sœur, une différence : la chasteté.
Oui, nous, on n'a pas le temps de
J'osais pas le dire!
Et en plus, la fatigue nous fait rejoindre le sofa dès 19 h...Mais pour y piquer un somme.

Feignasse de prof ! Very Happy

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Osmie le Ven 24 Aoû 2012 - 8:51

@René Descartes a écrit:
@Celadon a écrit:La logique c'est que tu vas consacrer plus de 20 % EN PLUS en travaillant 15 j de plus en été sans aucune compensation. A la demande conjointe des parents et des experts en biorythmes. Faudra penser à leur enlever 15 J de vacances à eux aussi à notre demande.
Moi, j'ai fait le métier d'enseignant en grande partie pour les vacances et le temps libre. J'aurais aimé faire plusieurs métiers différents, mais c'est assez difficile en France. Du coup, j'ai pensé qu'il fallait que je fasse un métier qui me laisse du temps libre. S'ils touchent aux grandes vacances, je serai donc indisponible le temps qu'ils nous prendront. C'est normal, on ne change pas les règles après 20 ans de service. J'ai de nombreux amis qui gagnent deux à six fois ce que je gagne ou qui gagnent plus en faisant du théâtre, qui écrivent, etc. Je songe donc à quitter l'Education Nationale, vu que je suis l'un des derniers motivés (qu'ils essaient de casser depuis mon entrée en fonction, et même avant...)
Je songe désormais à donner des cours tout seul, avec ma propre école. J'ai calculé que je pouvais ainsi calculer 5000€ par semaine pendant les congés scolaires. Je pense qu'il me faudra environ trois ans pour lancer mon affaire et lacher l'éducation nationale. C'est exactement le temps qu'il me faut pour ne pas rembourser le congé de formation que l'on vient de m'accorder pour passer l'agrégation (à vos frais mes amis !), alors que l'on pouvait simplement me mettre à l'essai en détachement (changement de corps). En philosophie, j'ai eu droit à un inspecteur défenseur de la pédagogie par objectifs... A trop jouer au con avec les vrais enseignants, ils en viennent finalement à quitter les rangs.

Je te comprends mais je n'aime pas l'idée du malin qui quitte le navire après avoir bénéficié du service public. Moralement, cela ne passe pas. Je pense aux tombereaux d'élèves auxquels les parents n'auront pas les moyens de payer des cours hors EN. Le chacun pour sa gueule, très peu pour moi.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par gelsomina31 le Ven 24 Aoû 2012 - 9:02

Janne a écrit:
@René Descartes a écrit:
@Celadon a écrit:La logique c'est que tu vas consacrer plus de 20 % EN PLUS en travaillant 15 j de plus en été sans aucune compensation. A la demande conjointe des parents et des experts en biorythmes. Faudra penser à leur enlever 15 J de vacances à eux aussi à notre demande.
Moi, j'ai fait le métier d'enseignant en grande partie pour les vacances et le temps libre. J'aurais aimé faire plusieurs métiers différents, mais c'est assez difficile en France. Du coup, j'ai pensé qu'il fallait que je fasse un métier qui me laisse du temps libre. S'ils touchent aux grandes vacances, je serai donc indisponible le temps qu'ils nous prendront. C'est normal, on ne change pas les règles après 20 ans de service. J'ai de nombreux amis qui gagnent deux à six fois ce que je gagne ou qui gagnent plus en faisant du théâtre, qui écrivent, etc. Je songe donc à quitter l'Education Nationale, vu que je suis l'un des derniers motivés (qu'ils essaient de casser depuis mon entrée en fonction, et même avant...)
Je songe désormais à donner des cours tout seul, avec ma propre école. J'ai calculé que je pouvais ainsi calculer 5000€ par semaine pendant les congés scolaires. Je pense qu'il me faudra environ trois ans pour lancer mon affaire et lacher l'éducation nationale. C'est exactement le temps qu'il me faut pour ne pas rembourser le congé de formation que l'on vient de m'accorder pour passer l'agrégation (à vos frais mes amis !), alors que l'on pouvait simplement me mettre à l'essai en détachement (changement de corps). En philosophie, j'ai eu droit à un inspecteur défenseur de la pédagogie par objectifs... A trop jouer au con avec les vrais enseignants, ils en viennent finalement à quitter les rangs.

Je te comprends mais je n'aime pas l'idée du malin qui quitte le navire après avoir bénéficié du service public. Moralement, cela ne passe pas. Je pense aux tombereaux d'élèves auxquels les parents n'auront pas les moyens de payer des cours hors EN. Le chacun pour sa gueule, très peu pour moi.
topela

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Aurore le Ven 24 Aoû 2012 - 9:07

Nous nous plaignons (à juste titre, et néanmoins en pure perte) des propos abjects des ministres successifs. Pourtant, Peillon tenait déjà ces mêmes propos mielleux et cyniquement moralisateurs avant l'élection, et nous les avions alors parfaitement entendus.

Plus encore, nous trouvions alors toutes les bonnes raisons du monde - le vote utile, le TSS, le "on verra plus tard", le "bénéfice du doute", etc. - pour voter pour lui et sa formation politique, tout en étant prêts à sacrifier nos conditions de travail et nos vacances sur l'autel des "rythmes scolaires" et surtout des fameux 60 000 postes qui, du reste, ne verront sans doute jamais le jour pour d'autres raisons.

Une fois de plus, la responsabilité de la débâcle de l'EN est collective et repose malheureusement en bonne partie sur les profs eux-mêmes...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les valeurs des enseignants, ce n'est pas l'argent roi...", V. Peillon.

Message par Celadon le Ven 24 Aoû 2012 - 9:08

Oui.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum