L'enseignement de l'histoire

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Isis39 le Ven 24 Aoû 2012 - 12:36

@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Le discours sur l'enseignement de l'histoire est-il réservé aux professeurs d'histoire ?

Non, mais le problème est quand on met en cause la façon de faire des professeurs de ladite discipline sans vraiment savoir ce qu'il en est !
Bon, je suis EC à l'université en histoire de la musique et j'ai enseigné dans le secondaire, puisqu'il faut calmer les ardeurs de certains.
Vous mettez aussitôt en cause les personnes et leur qualification sans pour autant défendre ni même vous prononcer sur le contenu des programmes incriminés. Voilà qui est bien étrange...

J'ai déjà évoqué ce que je pense de ces programmes sur plusieurs fils.
Vous avez enseigné dans le secondaire en quelle matière ??

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par sandman le Ven 24 Aoû 2012 - 12:42

@Instructeurpublic a écrit:J'ai pas tout lu donc je ne sais pas si ça a été évoqué.

Concernant le fameux premier chapitre du programme d'histoire, l'IPR a bien dit qu'on pouvait faire les chapitres dans l'ordre qu'on voulait à condition de ne pas fragmenter les blocs (pour les petit malins qui voudraient refaire l'ancien prog Wink ). Donc, me concernant, le premier chapitre introductif devient un bilan de fin d'année... peut-être sous forme de fiche en cas de retard malencontreux. Oups... emballé c'est c'est pesé, pliez les nappes, c'est la fin du pique-nique.
Excellente idée. Du coup, on commence par la première guerre mondiale.

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par philann le Ven 24 Aoû 2012 - 12:46

Quand quelqu'un écrit ça!

@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Les programmes, y compris dans leurs pires travers, sont peu ou prou appliqués par une immense majorité d'enseignants.
Forcément! Voudriez-vous que l'on fasse autre chose ???? Nous sommes des fonctionnaires. Nous faisons notre travail.

La question de savoir si vous (ou tout prof de quelque matière que ce soi Rolling Eyes ) appliquez bêtement les programmes ou conservez une réserve et une marge de manoeuvre personnelle...ne me semble pas une question subsidière...mais le fond de la question au contraire.

Après ça pourrait être intéressant sur un fil de discussion de ne pas prendre tout désaccord ou remarque critique pour une attaque personnelle en règle. Gné


Dernière édition par philann le Ven 24 Aoû 2012 - 12:47, édité 1 fois

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Isis39 le Ven 24 Aoû 2012 - 12:46

@sandman a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:J'ai pas tout lu donc je ne sais pas si ça a été évoqué.

Concernant le fameux premier chapitre du programme d'histoire, l'IPR a bien dit qu'on pouvait faire les chapitres dans l'ordre qu'on voulait à condition de ne pas fragmenter les blocs (pour les petit malins qui voudraient refaire l'ancien prog Wink ). Donc, me concernant, le premier chapitre introductif devient un bilan de fin d'année... peut-être sous forme de fiche en cas de retard malencontreux. Oups... emballé c'est c'est pesé, pliez les nappes, c'est la fin du pique-nique.
Excellente idée. Du coup, on commence par la première guerre mondiale.

C'est une idée à suivre... !!!

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Hannibal le Ven 24 Aoû 2012 - 12:56

@Isis39 a écrit:Je reprend ce que dit Kiwi : les élèves maîtrisent de moins en moins bien l'expression française (écrite, orale...). Ce n'est pas pour autant que nous venons mettre en cause la façon dont les professeurs de lettres font leur programme !

Si des collègues d'autres disciplines que le français veulent réellement sanctionner, dans les copies qu'ils corrigent, les défauts d'orthographe et de grammaire, je les y encourage. Pour le coup, la transdisciplinarité servirait à quelque chose.

On en causera éventuellement ailleurs, si ça intéresse.


Dernière édition par Hannibal le Ven 24 Aoû 2012 - 12:59, édité 1 fois

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par brez le Ven 24 Aoû 2012 - 12:56

@Instructeurpublic a écrit:Concernant le fameux premier chapitre du programme d'histoire, l'IPR a bien dit qu'on pouvait faire les chapitres dans l'ordre qu'on voulait à condition de ne pas fragmenter les blocs (pour les petit malins qui voudraient refaire l'ancien prog Wink ). Donc, me concernant, le premier chapitre introductif devient un bilan de fin d'année... peut-être sous forme de fiche en cas de retard malencontreux. Oups... emballé c'est c'est pesé, pliez les nappes, c'est la fin du pique-nique.

Tout pareil, ça permettrait aussi éventuellement de revoir les grands événements du siècle !

brez
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par *Fifi* le Ven 24 Aoû 2012 - 12:57

@philann a écrit:Quand quelqu'un écrit ça!

@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Les programmes, y compris dans leurs pires travers, sont peu ou prou appliqués par une immense majorité d'enseignants.
Forcément! Voudriez-vous que l'on fasse autre chose ???? Nous sommes des fonctionnaires. Nous faisons notre travail.

La question de savoir si vous (ou tout prof de quelque matière que ce soi Rolling Eyes ) appliquez bêtement les programmes ou conservez une réserve et une marge de manoeuvre personnelle...ne me semble pas une question subsidière...mais le fond de la question au contraire.
Il me semble avoir répondu à ça plus tôt. On applique les chapitres demandés et on les traite en gardant une marge de manoeuvre.

J'étais stagiaire l'an dernier, j'ai donc entendu toutes les injonctions officielles, il n'empêche que nombre de mes cours n'auraient pas plu aux IPR, mais j'ai fais comme bon me semblait dans ce qui me semblait être l'intérêt des élèves. (ex faire de l'histoire sur les horaires d'ECJS dans certains cas, ne pas faire toutes les études de cas, regrouper plusieurs chapitres ensemble, faire bcp de magistral). Je me suis adaptée à mes classes, et je pense que tout prof fait pareil. Une méthode peut marcher avec une classe et pas avec une autre, et même selon les chapitres : on peut très bien faire une activité sur un point du chapitre et "raconter"/ faire du magistral pour un autre point !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:00

@Aurore a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:J'ai pas tout lu donc je ne sais pas si ça a été évoqué.

Concernant le fameux premier chapitre du programme d'histoire, l'IPR a bien dit qu'on pouvait faire les chapitres dans l'ordre qu'on voulait à condition de ne pas fragmenter les blocs (pour les petit malins qui voudraient refaire l'ancien prog Wink ). Donc, me concernant, le premier chapitre introductif devient un bilan de fin d'année... peut-être sous forme de fiche en cas de retard malencontreux. Oups... emballé c'est c'est pesé, pliez les nappes, c'est la fin du pique-nique.
IP, que penses-tu du programme de seconde dont il était question plus haut ? Je suis curieuse de connaître ton avis...

Je débarque donc je ne sais pas ce qui a été dis et en plus je n'ai jamais enseigné en seconde. Mais je vais quand même te donner mon avis Very Happy

Le problème de la seconde a toujours été d'évoquer en un an l'histoire de notre civilisation de l'antiquité à la belle époque. La solution trouvée à été celle d'un grand zapping pointant la focale sur des étapes essentielles de la construction de notre civilisation. A mon avis ce n'est pas tant le côté "sauts dans le temps" qui est gênant car un prof consciencieux ne manquera pas de mettre en avant ces sauts sur de multiples frises chronologiques. Non, ce qui me gêne le plus c'est la combinaison de ces sauts dans le temps avec l'approche par études de cas (ou par personnages historiques) qui vient encore amplifier l'effet zapping. On a en quelque sorte un double effet zapping qui met l'histoire en apesanteur et fait sans doute passer le cerveau des élèves à la machine à laver.

Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:05

@brez a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:Concernant le fameux premier chapitre du programme d'histoire, l'IPR a bien dit qu'on pouvait faire les chapitres dans l'ordre qu'on voulait à condition de ne pas fragmenter les blocs (pour les petit malins qui voudraient refaire l'ancien prog Wink ). Donc, me concernant, le premier chapitre introductif devient un bilan de fin d'année... peut-être sous forme de fiche en cas de retard malencontreux. Oups... emballé c'est c'est pesé, pliez les nappes, c'est la fin du pique-nique.

Tout pareil, ça permettrait aussi éventuellement de revoir les grands événements du siècle !

Et ouais cousin, révisions du brevet oblige... on est un bon bon prof où on l'est pas. Pas vrai ? lol!

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par boris vassiliev le Ven 24 Aoû 2012 - 13:11

Je suis à 100 % de l'avis de Fifi : on respecte les programmes (thèmes, périodes, notions) en s'accordant une grande marge de manoeuvre pour limiter les dégâts (Fifi donne plusieurs exemples). Et avec souplesse d'esprit : on peut préférer le cours magistral/dialogué classique et structuré, ce qui est mon cas, tout en reconnaissant que sur certains points une mise en activité est indispensable, pour que les élèves saisissent par exemple les différents aspects d'une idéologie, ou en comparent plusieurs.


Dernière édition par boris vassiliev le Ven 24 Aoû 2012 - 13:15, édité 1 fois

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Isis39 le Ven 24 Aoû 2012 - 13:14

@boris vassiliev a écrit:Je suis à 100 % de l'avis de Fifi : on respecte les programmes (thèmes, périodes, notions) en s'accordant une grande marge de manoeuvre pour limiter les dégâts. Et avec souplesse d'esprit : on peut préférer le cours magistral/dialogué classique et structuré, ce qui est mon cas, tout en reconnaissant que sur certains points une mise en activité est indispensable, pour que les élèves saisissent par exemple les différents aspects d'une idéologie, ou en comparent plusieurs.

Je pense que c'est le cas de la majorité des collègues d'HG.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par kiwi le Ven 24 Aoû 2012 - 13:14

@Aurore a écrit:
Bon, je suis EC à l'université en histoire de la musique et j'ai enseigné dans le secondaire, puisqu'il faut calmer les ardeurs de certains.
Vous mettez aussitôt en cause les personnes et leur qualification sans pour autant défendre ni même vous prononcer sur le contenu des programmes incriminés. Voilà qui est bien étrange...

Ah, parce qu'enseigner l'histoire de la musique à l'université donne des connaissances sur comment s'enseigne un programme d'histoire et de géographie en collège et en lycée? Neutral Si vous pratiquiez les programmes que vous critiquez, vous vous rendriez compte qu'en fait, ils passent plutôt bien auprès des élèves. Comme dit plus haut, le développement durable tant décrié n'est en fait presque pas enseigné. On fait de la géo très actuelle en 5ème (partage des ressources, inégalités à différentes échelles), et les élèves aiment ça. On ne nous demande pas de faire un plaidoyer pour EELV. Mais bien sûr, si l'on s'arrête à l'intitulé... on ne peut pas le savoir.

Après, peut-être que vous préfèreriez apprendre par cœur le taux de salinité de la mer Méditerranée, ou les tonnages de céréales en URSS. On peut rester assis à son bureau et ânonner le cours avec des petits élèves modèles qui écrivent bêtement la leçon qu'ils iront apprendre par coeur le soir-même, ou récitent des séries de dates ou de chefs-lieux de département. J'ai le sentiment que l'enseignement de l'histoire et de la géographie que vous admirez est un enseignement passéiste (oserais-je dire arriéré) qui n'est plus pratiqué.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Isis39 le Ven 24 Aoû 2012 - 13:16

@kiwi a écrit:
@Aurore a écrit:
Bon, je suis EC à l'université en histoire de la musique et j'ai enseigné dans le secondaire, puisqu'il faut calmer les ardeurs de certains.
Vous mettez aussitôt en cause les personnes et leur qualification sans pour autant défendre ni même vous prononcer sur le contenu des programmes incriminés. Voilà qui est bien étrange...

Ah, parce qu'enseigner l'histoire de la musique à l'université donne des connaissances sur comment s'enseigne un programme d'histoire et de géographie en collège et en lycée? Neutral Si vous pratiquiez les programmes que vous critiquez, vous vous rendriez compte qu'en fait, ils passent plutôt bien auprès des élèves. Comme dit plus haut, le développement durable tant décrié n'est en fait presque pas enseigné. On fait de la géo très actuelle en 5ème (partage des ressources, inégalités à différentes échelles), et les élèves aiment ça. On ne nous demande pas de faire un plaidoyer pour EELV. Mais bien sûr, si l'on s'arrête à l'intitulé... on ne peut pas le savoir.

Après, peut-être que vous préfèreriez apprendre par cœur le taux de salinité de la mer Méditerranée, ou les tonnages de céréales en URSS. On peut rester assis à son bureau et ânonner le cours avec des petits élèves modèles qui écrivent bêtement la leçon qu'ils iront apprendre par coeur le soir-même, ou récitent des séries de dates ou de chefs-lieux de département. J'ai le sentiment que l'enseignement de l'histoire et de la géographie que vous admirez est un enseignement passéiste (oserais-je dire arriéré) qui n'est plus pratiqué.
yesyes

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par *Fifi* le Ven 24 Aoû 2012 - 13:17

Pour ce qui est du respect ou pas, j'ai vu des enseignants faire des chapitres qui n'étaient (plus) au programme, faire des bacs blancs qui ne correspondent pas au nouveau bac sous prétexte qu'ils sont contre celui-ci : où est l'intérêt des élèves là-dedans ? Ils n'auront eu aucun entrainement type bac en cours !
Faire une étude de cas est parfois obligatoire quand on sait qu'il peut y avoir un sujet au brevet/bac là dessus ! C'est notre devoir me semble t-il de les préparer à ces épreuves...
Mais après, comme on l'a dit, on garde une marge de manoeuvre (ainsi que notre esprit critique envers certains éléments des IO !).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par kiwi le Ven 24 Aoû 2012 - 13:19

@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Isis39 le Ven 24 Aoû 2012 - 13:21

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

Je ne l'ai fait qu'une fois ce programme mais comme kiwi, le développement durable n'a vraiment été abordé que dans le 1er chapitre. Pas de propagande écologiste non plus pour moi.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:24

@*Fifi* a écrit:Pour ce qui est du respect ou pas, j'ai vu des enseignants faire des chapitres qui n'étaient (plus) au programme, faire des bacs blancs qui ne correspondent pas au nouveau bac sous prétexte qu'ils sont contre celui-ci : où est l'intérêt des élèves là-dedans ? Ils n'auront eu aucun entrainement type bac en cours !
Faire une étude de cas est parfois obligatoire quand on sait qu'il peut y avoir un sujet au brevet/bac là dessus ! C'est notre devoir me semble t-il de les préparer à ces épreuves...
Mais après, comme on l'a dit, on garde une marge de manoeuvre (ainsi que notre esprit critique envers certains éléments des IO !).

Aucune chance de trouver une étude cas au DNB.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:26

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

Je sais pas... mais en tous cas pas moi car j'ai lâchement fuis ces programmes. Je suis un expert en 6e, 4e et 3e Razz

édit : le fil directeur du programme est le DD mais tu n'en parles plus après le premier chapitre. Avoue qu'au minimum il y a maldonne quelque part.


Dernière édition par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:31, édité 1 fois

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par kiwi le Ven 24 Aoû 2012 - 13:28

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

Je sais pas... mais en tous cas pas moi car j'ai lâchement fuis ces programmes. Je suis un expert en 6e, 4e et 3e Razz

Alors comment critiquer un programme que l'on ne connait pas et donner du grain à moudre à ceux qui s'y connaissent encore moins??
Peut-être que certains sont des militants écolo, mais on s'éloigne de ce que doit être la géographie (du moins à mes yeux) et j'ose espérer que pas grand monde ne conçoit le programme de 5ème de cette façon...


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:33

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

Je sais pas... mais en tous cas pas moi car j'ai lâchement fuis ces programmes. Je suis un expert en 6e, 4e et 3e Razz

Alors comment critiquer un programme que l'on ne connait pas et donner du grain à moudre à ceux qui s'y connaissent encore moins??

Parce que sans être expert je sais quand même lire les accompagnements de programmes. Je veux bien que tu répondes à mon édit STP.


Dernière édition par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:34, édité 1 fois

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par sandman le Ven 24 Aoû 2012 - 13:35

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mais je crois que le pire en seconde c'est quand même la géo. Même programme dogmatique qu'en cinquième... suivez mon regard. Rolling Eyes

Dogmatique en 5ème?! affraid Mais je ne dois avoir rien compris au programme dans ce cas, car mis à part dans le 1er chapitre de 3h ( Rolling Eyes ), je ne reparle plus une seule fois de "développement durable"... Je suis prof de géo et même si le sort des ours polaires m'attriste, je ne fais pas de propagande écologiste. Qui en fait dans ses cours franchement?? Suspect

Je sais pas... mais en tous cas pas moi car j'ai lâchement fuis ces programmes. Je suis un expert en 6e, 4e et 3e Razz

édit : le fil directeur du programme est le DD mais tu n'en parles plus après le premier chapitre. Avoue qu'au minimum il y a maldonne quelque part.

Il est vrai que le dév. durable est le fil du programme, donc il faut y revenir assez fréquemment je pense simplement pour faire le lien (mais y revenir trois minutes en conclusion de certains chapitres semble suffisant à mon sens).
Et il ne peut y avoir de propagande écologiste ni même de moralisation, car justement l'idée du programme est d'enseigner le fait que le développement durable ne s'arrête pas à l'écologie.

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:35

Quand je parle de dogme, je parle bien du DD. Pourquoi vous me parlez tous d'écologie ?

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par kiwi le Ven 24 Aoû 2012 - 13:38

@Instructeurpublic a écrit:Quand je parle de dogme, je parle bien du DD. Pourquoi vous me parlez tous d'écologie ?

Peut-être parce que l'écologie est un des volets du développement durable. Et comme on n'en parle quasiment pas, on ne peut pas dire qu'on enseigne le DD.

De quel édit parles-tu? heu

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par sandman le Ven 24 Aoû 2012 - 13:39

@Instructeurpublic a écrit:Quand je parle de dogme, je parle bien du DD. Pourquoi vous me parlez tous d'écologie ?
Je pense que le DD est un concept fourre-tout qui a longtemps été assimilé à l'écologie.
Je ne suis absolument pas un adepte de ce concept et je déteste la moralisation souvent inhérente à ce sujet lorsqu'il est tronqué (ne pas polluer, réchauffement climatique).
Là, le professeur peut avoir le recul nécessaire pour prendre ses distances sans sombrer dans la caricature.

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par Instructeurpublic le Ven 24 Aoû 2012 - 13:40

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:Quand je parle de dogme, je parle bien du DD. Pourquoi vous me parlez tous d'écologie ?

Peut-être parce que l'écologie est un des volets du développement durable. Et comme on n'en parle quasiment pas, on ne peut pas dire qu'on enseigne le DD.

De quel édit parles-tu? heu

"édit : le fil directeur du programme est le DD mais tu n'en parles plus après le premier chapitre. Avoue qu'au minimum il y a maldonne quelque part."

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement de l'histoire

Message par kiwi le Ven 24 Aoû 2012 - 13:42

@sandman a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:Quand je parle de dogme, je parle bien du DD. Pourquoi vous me parlez tous d'écologie ?
Je pense que le DD est un concept fourre-tout qui a longtemps été assimilé à l'écologie.
Je ne suis absolument pas un adepte de ce concept et je déteste la moralisation souvent inhérente à ce sujet lorsqu'il est tronqué (ne pas polluer, réchauffement climatique).
Là, le professeur peut avoir le recul nécessaire pour prendre ses distances sans sombrer dans la caricature.

Et qui est encore assimilé à l'écologie chez nombre de personnes, adultes comme élèves d'ailleurs. Sauf que ce programme invite davantage à mettre l'accent sur l'aspect social voire économique qu'environnemental. Bien sûr que par moment, on peut parler de pollution (comme on évoque l'agriculture intensive productiviste et ses effets sur l'environnement). Mais à aucun moment, on ne moralise les élèves : "fermez vos robinets quand vous vous lavez les dents, triez vos déchets"... Ce n'est pas l'esprit du programme me semble-t-il.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum