conseil pour un stagiaire en collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

conseil pour un stagiaire en collège

Message par teteil le Ven 24 Aoû 2012 - 8:52

Bonjour
je vais être stagiaire dans un collège à la rentrée en histoire géo et j'aimerais avoir quelques indications et/ou conseils.
Je ne connais pas encore les niveaux qui vont mettre donner mais j'aimerais savoir qu'est que l'on est en droit de demander aux différent niveaux en terme de volume de travail ( volume de trace écrite, exercice à faire chez soi)
Concernant les évaluations j'aimerais savoir la même chose à savoir le degré d'exigence requis et les capacité de travail des élèves en une heure.
Bien que je conçois bien que toutes les situations et les classes sont différentes, j’aimerais avoir des chiffres moyens afin de ne pas partir dans le faux pour la préparation de mes cours.
Je voudrais savoir si vous utilisez un cahier par classe ou un cahier par niveau identique à celui de l’élève-modèle pour garder la trace écrite de votre travail et savoir ou vous en êtes,ou si vous avez une autre méthode pour le suivi du cours
Sinon avez vous des méthodes simples de gestion de la discipline quotidienne ( bavardage , oublie de matériel, de travail etc) sachant que je suis pas quelqu'un de super organiser à la base.
Merci d'avance et à bientôt sur ce forum.
teteil

teteil
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par Osmie le Ven 24 Aoû 2012 - 8:54

Ton collège doit être ouvert : appelle-le pour connaître tes niveaux et te mettre en cheville avec ton tuteur ! Bon courage pour cette première année ! fleurs

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par Stered le Ven 24 Aoû 2012 - 9:19

Pour toute la partie histoire-géo, je ne peux pas t'aider.

Pour la gestion de classe, il faut réussir à rester juste (même quand on craque soudain parce que Kévin fait déborder le vase que ses condisciples avaient joyeusement rempli... C'est difficile au début).

Et il faut tenir sa parole : quand tu dis que, tu le fais. Et tu vérifies après. Donc je te conseille d'acheter un bloc note moyen que tu poses sur ton bureau, ouvert à la page en cours : dessus, tu marques le nom de ceux que tu as punis, comme ça, tu barres au cours suivant quand tu as vérifié les signatures/punitions. Ou tu sévis si ce n'est pas fait (punition doublée ou appel aux parents ou discussion avec l'élève si tu lui laisses un délai...).

Pour le bavardage, rappel oral d'abord. Ca dépend du type de bavardage et de l'attitude de l'élève. A toi de voir où sont tes limites.

Pour les oublis, des croix sur la liste d'appel ou le carnet de note. A bout de 2/3/4, selon ton choix, punition.

Vois aussi avec ton tuteur ce qui se fait dans ton établissement : parfois, c'est chacun pour soi, parfois il y a une gestion commune à toute l'équipe. Pareil : comment est organisé le carnet ? Pense à en demander un à la Vie Sco pour savoir comment ils sont faits : gradation des punitions, pages à remplir, etc. Ça t'évitera de perdre du temps en cherchant 10 minutes la page des devoirs supplémentaires si elle existe !

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par teteil le Sam 25 Aoû 2012 - 12:03

Merci pour les réponses, malheureusement, j'ai trouvé portes closes devant mon établissement donc je ne sais pas quel niveaux je vais avoir.ça me stresse de ne rien pouvoir préparer.
Sinon si un historien ou un géographe passe dans le coin, je veux bien des infos sur le volume de travail que l'on peut / que l'on est en droit d’exiger des des élèves au collège.

teteil
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par Carnyx le Sam 25 Aoû 2012 - 13:19

Essayer de faire simple.

Pour les élèves, un cahier grand format, un pour l’hist un pour la géo. La « trace écrite » comme y disent en IUFM sur la droite, le reste à gauche, en particulier les photocops collées et non pliées en 8 ou dispersées ! Ne pas mélanger hist et géo ! Déjà que certains ont du mal à savoir où ils sont…

En théorie, une leçon terminée (en une heure, soyons fous) prend à peu près la page de droite jusqu’en 4e, (schémas, croquis à gauche).

Les élèves sont censés apprendre leur leçon pour la fois suivante, tu peux les interroger en début d’heure par ex. On découvre parfois dans leurs cahiers un bordel énorme.

Il y a plusieurs façons de garder une trace de ce qu’on a fait. Étant stagiaire, tu dois absolument tenir le cahier de textes officiel, rappelle-toi que tu seras inspecté par des bureaucrates qui ont le plus souvent le fétichisme des listes, tableaux, censés représenter la réalité.

Pour toi, tu peux faire ou acheter un journal de bord, tu divises en classes et en jours, tu marques ce qui été fait, à faire, incidents, etc. Ne pas oublier le carnet de notes.

Pour la discipline, se mettre devant sa porte de salle pour accueillir les zaprenans, les saluer, éviter la bousculade, tu peux essayer de les mettre en rang…

En classe, leur faire comprendre que tu es chez toi dans ta salle de travail et que tu prends ce que tu fais au sérieux : donc cohérence !
Ne pas par ex. menacer d’une heure de colle puis oublier et laisser s’amuser Dylan et Kimberley parce que tu es fatigué de « faire la police ». Qu’est-ce que tu vas tolérer ou pas ? C’est la base de la tranquillité (relative parfois) en classe.
Je ne pratique pas le système des croix mais je note simplement ce qui cloche et je n’oublie pas d’y revenir. Les élèves espèrent toujours qu’on aura oublié. De même ils ont un 6e sens qui fait qu’ils sauront si tu n’es pas en forme avant même que tu ouvres la bouche : il faut se rappeler qu’on est dans une meute de primates. Very Happy

Bon courage !
Dernière chose : se méfier absolument des collègues qui n’ont jamais de problème ! Ils racontent des salades pour diverses raisons. affraid

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par Lilypims le Sam 25 Aoû 2012 - 13:21

@Carnyx a écrit:Essayer de faire simple.

Pour les élèves, un cahier grand format, un pour l’hist un pour la géo. La « trace écrite » comme y disent en IUFM sur la droite, le reste à gauche, en particulier les photocops collées et non pliées en 8 ou dispersées ! Ne pas mélanger hist et géo ! Déjà que certains ont du mal à savoir où ils sont…

En théorie, une leçon terminée (en une heure, soyons fous) prend à peu près la page de droite jusqu’en 4e, (schémas, croquis à gauche).

Les élèves sont censés apprendre leur leçon pour la fois suivante, tu peux les interroger en début d’heure par ex. On découvre parfois dans leurs cahiers un bordel énorme.

Il y a plusieurs façons de garder une trace de ce qu’on a fait. Étant stagiaire, tu dois absolument tenir le cahier de textes officiel, rappelle-toi que tu seras inspecté par des bureaucrates qui ont le plus souvent le fétichisme des listes, tableaux, censés représenter la réalité.

Pour toi, tu peux faire ou acheter un journal de bord, tu divises en classes et en jours, tu marques ce qui été fait, à faire, incidents, etc. Ne pas oublier le carnet de notes.

Pour la discipline, se mettre devant sa porte de salle pour accueillir les zaprenans, les saluer, éviter la bousculade, tu peux essayer de les mettre en rang…

En classe, leur faire comprendre que tu es chez toi dans ta salle de travail et que tu prends ce que tu fais au sérieux : donc cohérence !
Ne pas par ex. menacer d’une heure de colle puis oublier et laisser s’amuser Dylan et Kimberley parce que tu es fatigué de « faire la police ». Qu’est-ce que tu vas tolérer ou pas ? C’est la base de la tranquillité (relative parfois) en classe.
Je ne pratique pas le système des croix mais je note simplement ce qui cloche et je n’oublie pas d’y revenir. Les élèves espèrent toujours qu’on aura oublié. De même ils ont un 6e sens qui fait qu’ils sauront si tu n’es pas en forme avant même que tu ouvres la bouche : il faut se rappeler qu’on est dans une meute de primates. Very Happy

Bon courage !
Dernière chose : se méfier absolument des collègues qui n’ont jamais de problème ! Ils racontent des salades pour diverses raisons. affraid

Le plus dur, quand on est stagiaire, c'est de le penser soi-même, je trouve. Une fois que c'est bon, les gamins suivent.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par teteil le Sam 25 Aoû 2012 - 18:09

Merci pour les conseils ça va bien me servir.
Sinon pour le cahier, je pense que j'aurais pas trop le choix,ils vont arriver avec ce qui a été demandé sur la liste des fournitures.

teteil
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par *Fifi* le Sam 25 Aoû 2012 - 21:08

Si tu veux des conseils propres en HG, je te conseillerai [HG] dans le titre, ou de venir discuter sur les fils déjà créés sur les niveaux ou sur "question sur la tenue du cahier" et tant d'autres propres à la discipline.

Personnellement, je n'ai pas assez d'expérience - et zéro en collège vu que j'y atterri là - pour te conseiller.

Côté matériel, chez moi c'est cahier, tout à la suite (pas de différence entre page de droite et de gauche), mais 1 cahier par matière.

J'ai un petit cahier de note qui reste dans mon casier ou chez moi. Ensuite j'ai sur moi un classeur par niveau avec ma programmation + la séquence du moment. J'y mets aussi les photocops une fois faites. J'ai aussi une page qui me sert de carnet de bord/mémento car je ne sais jamais où j'en suis : c'est un tableau sur 1 page (1 page par chapitre) :
colonne 1 je mets le plan du cours, assez espacé (juste les titres et sous-titres), puis une colonne par classe de ce niveau. En face du cours faits ce jour là (exemple mardi je fais le II.A et II B) je mets la date, les pbs éventuels, le travail à faire. Il y a autant de méthode que d'enseignants...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil pour un stagiaire en collège

Message par Frisouille le Dim 26 Aoû 2012 - 1:19

@lilypims a écrit:
@Carnyx a écrit:Essayer de faire simple.

Pour les élèves, un cahier grand format, un pour l’hist un pour la géo. La « trace écrite » comme y disent en IUFM sur la droite, le reste à gauche, en particulier les photocops collées et non pliées en 8 ou dispersées ! Ne pas mélanger hist et géo ! Déjà que certains ont du mal à savoir où ils sont…

En théorie, une leçon terminée (en une heure, soyons fous) prend à peu près la page de droite jusqu’en 4e, (schémas, croquis à gauche).

Les élèves sont censés apprendre leur leçon pour la fois suivante, tu peux les interroger en début d’heure par ex. On découvre parfois dans leurs cahiers un bordel énorme.

Il y a plusieurs façons de garder une trace de ce qu’on a fait. Étant stagiaire, tu dois absolument tenir le cahier de textes officiel, rappelle-toi que tu seras inspecté par des bureaucrates qui ont le plus souvent le fétichisme des listes, tableaux, censés représenter la réalité.

Pour toi, tu peux faire ou acheter un journal de bord, tu divises en classes et en jours, tu marques ce qui été fait, à faire, incidents, etc. Ne pas oublier le carnet de notes.

Pour la discipline, se mettre devant sa porte de salle pour accueillir les zaprenans, les saluer, éviter la bousculade, tu peux essayer de les mettre en rang…

En classe, leur faire comprendre que tu es chez toi dans ta salle de travail et que tu prends ce que tu fais au sérieux : donc cohérence !
Ne pas par ex. menacer d’une heure de colle puis oublier et laisser s’amuser Dylan et Kimberley parce que tu es fatigué de « faire la police ». Qu’est-ce que tu vas tolérer ou pas ? C’est la base de la tranquillité (relative parfois) en classe.
Je ne pratique pas le système des croix mais je note simplement ce qui cloche et je n’oublie pas d’y revenir. Les élèves espèrent toujours qu’on aura oublié. De même ils ont un 6e sens qui fait qu’ils sauront si tu n’es pas en forme avant même que tu ouvres la bouche : il faut se rappeler qu’on est dans une meute de primates. Very Happy

Bon courage !
Dernière chose : se méfier absolument des collègues qui n’ont jamais de problème ! Ils racontent des salades pour diverses raisons. affraid

Le plus dur, quand on est stagiaire, c'est de le penser soi-même, je trouve. Une fois que c'est bon, les gamins suivent.

Ainsi que les années suivantes, quand on n'a pas de salle à soi... Rolling Eyes

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum