Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par lebrudu84 le Dim 26 Aoû 2012 - 17:38
Un petit coup de main philosophique serait le bienvenu; je vais étudier le fragment 181 des Pensées de Pascal dans le cadre d'un GT sur le bonheur en 1ère. La dernière phrase du fragment est un attaque assez violente contre les membres du Portique:
"Ainsi les Philosophes ont beau dire  : rentrez en vous mêmes, vous y trouverez votre bien  ; on ne les croit pas  ; et ceux qui les croient sont les plus vides et les plus sots. Car qu'y a-t-il de plus ridicule et de plus vain que ce que proposent Stoïciens, et de plus faux que tous leurs raisonnements  ?"
Je ne voudrais pas dire de stupidités à ma classe, et voilà comment je comprends cette pique: le jansénisme dénonce le stoïcisme non seulement parce que c'est une doctrine païenne, qui se passe de la divinité, mais en plus parce que les stoïciens prétendent contenir vertueusement leurs passions (ataraxie) alors que cette prétention est tout bonnement illusoire dans une perspective augustinienne.

J'ai bon, ou je suis à côté de la plaque? 😕

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Iphigénie le Dim 26 Aoû 2012 - 17:44
des informations intéressantes sur:
http://odalix.univ-bpclermont.fr/Cibp/BP/BP-Pensees.htm
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par lebrudu84 le Dim 26 Aoû 2012 - 17:45
Ah! merci Iphigénie! je vais aller compulser ce gros site...

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 18:08
Pascal, Entretien avec M. de Saci
« Épictète (…) est un des philosophes du monde qui aient mieux connu les devoirs de l'homme. Il veut avant toutes choses, qu'il regarde Dieu comme son principal objet; qu'il soit persuadé qu'il gouverne tout avec justice; qu'il se soumette à lui de bon cœur, et qu'il le suive volontairement en tout, comme ne faisant rien qu'avec une très grande sagesse: qu'ainsi, cette disposition arrêtera toutes les plaintes et tous les murmures, et préparera son esprit à souffrir paisiblement tous les événements les plus fâcheux. (…). »
« Voilà, Monsieur (…) les lumières de ce grand esprit qui a si bien connu les devoirs de l'homme. J'ose dire qu'il mériterait d'être adoré, s'il avait aussi bien connu son impuissance puisqu'il fallait être Dieu pour apprendre l'un et l'autre aux hommes. Aussi comme il était terre et cendre, après avoir si bien compris ce qu'on doit, voici comment il se perd dans la présomption de ce qu'on peut. Il dit que Dieu a donné à l'homme les moyens de s'acquitter de toutes ses obligations, que ces moyens sont en notre puissance; qu'il faut chercher la félicité par les choses qui sont en notre pouvoir, puisque Dieu nous les a données à cette fin; qu'il faut voir ce qu'il y a en nous de libre; que les biens, la vie, l'estime ne sont pas en notre puissance, et ne mènent donc pas à Dieu, mais que l'esprit ne peut être forcé de croire ce qu'il sait être faux, ni la volonté d'aimer ce qu'elle sait qui la rend malheureuse; que ces deux puissances sont donc libres, et que c'est par elles que nous pouvons nous rendre parfaits; que l'homme peut par ces puissances parfaitement connaître Dieu, l'aimer, lui obéir, lui plaire, se guérir de tous ses vices acquérir toutes les vertus, se rendre saint ainsi et compagnon de Dieu. Ces principes d'une superbe diabolique le conduisent à d'autres erreurs, comme: que l'âme est une portion de la substance divine, que la douleur et la mort ne sont pas des maux; qu'on peut se tuer quand on est si persécuté qu'on doit croire que Dieu appelle; et d'autres. »
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par lebrudu84 le Dim 26 Aoû 2012 - 18:15
Merci Ruthven; j'avais donc globalement compris l'idée: Pascal reproche à Epictete et à ses disciples leur "présomption", leur illusion à vouloir atteindre la perfection sans l'aide de Dieu (donc aucune notion de grâce); en bref tout l'inverse des préceptions jansénistes...

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Cipango
Habitué du forum

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Cipango le Dim 26 Aoû 2012 - 18:18
@lebrudu84 a écrit:... des préceptions jansénistes...

...des préceptes jansénistes.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par JPhMM le Dim 26 Aoû 2012 - 18:26
Immanence et transcendance.

Petite question : "Ces principes d'une superbe diabolique le conduisent à d'autres erreurs" se réfère-t-il au Et eritis sicut Dii ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 18:35
@JPhMM a écrit:Immanence et transcendance.

Petite question : "Ces principes d'une superbe diabolique le conduisent à d'autres erreurs" se réfère-t-il au Et eritis sicut Dii ?

Oui, mais la problématique est plus morale que gnoséologique ; il ne reproche pas tant de connaître le bien et le mal aux stoïciens que de pouvoir se sauver eux-mêmes, plus généralement c'est la notion-même d'autonomie humaine qui fait frémir Pascal.

Un texte comme celui-ci est à ses yeux une aberration :

« On dira: « Pourquoi ces sourcils froncés et ce visage sévère? » Pas encore autant qu’il le faudrait; car je ne suis pas encore sûr de ce que j’ai appris; je n’y ai pas donné pleine adhésion, et je crains ma propre faiblesse. Laissez-moi seulement prendre assurance; vous verrez alors le regard et l’attitude qu’il faut; je vous ferai voir ce qu’est une statue lorsqu’elle est achevée et bien polie. Le Zeus d’Olympie fronce-t-il les sourcils? Bien loin de là: son regard est assuré, comme il convient quand on va dire: « Il n’y a en moi ni inconstance ni erreur. » Tel je me montrerai à vous, fidèle, consciencieux, généreux, calme; exempt de la mort, de la vieillesse et des maladies? non pas certes, mais mourant comme mourrait un Dieu, malade comme le serait un dieu. Voilà ce que je possède, voilà ce que je puis; le reste, je ne le possède pas, je ne le puis pas. Je vous ferai voir les nerfs d’un philosophe. Quels nerfs? Un désir qui ne manque pas son but, une aversion qui ne tombe pas dans ce qu’elle veut éviter, une volonté conforme au devoir, des desseins réfléchis, un assentiment inébranlable à mes croyances: voilà ce que vous verrez. » (Epictète, Entretiens, II, viii, 24-29)
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par lebrudu84 le Dim 26 Aoû 2012 - 18:45
@ cipango Embarassed !!!
atroce coquille; décidemment canicule suivie de mistral m'ont définitivement grillé les derniers neurones valides!
merci pour la dernière citation Ruthven; effectivement, une assertion comme "mourant comme mourrait un Dieu, malade comme le serait un dieu" devait un tantinet irriter l'ami Pascal...

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 18:46
@lebrudu84 a écrit:
merci pour la dernière citation Ruthven; effectivement, une assertion comme "mourant comme mourrait un Dieu, malade comme le serait un dieu" devait un tantinet irriter l'ami Pascal...

En même temps, on peut le comprendre ! Les stoiciens sont dans un délire de maîtrise absolue.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par JPhMM le Dim 26 Aoû 2012 - 18:47
@Ruthven :
Merci pour cette explication. Je trouvais le texte de Pascal étonnant — presque alchimique — du fait des choix lexicologiques qu'il y fait.

Question qui me vient : sait-on si Pascal connaissait les œuvres de Maître Eckhart ?
Merci encore.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 18:57
@JPhMM a écrit:@Ruthven :
Merci pour cette explication. Je trouvais le texte de Pascal étonnant — presque alchimique — du fait des choix lexicologiques qu'il y fait.

Question qui me vient : sait-on si Pascal connaissait les œuvres de Maître Eckhart ?
Merci encore.


A ma connaissance, non. Je n'ai en tête aucun passage où il citerait la mystique rhéno-flamande.

[Edit] Après recherche, Ph. Sellier confirme ! "La tradition occidentale de la mystique est dominée par la lignée des Rhéno-Flamands (Eckhardt, Suso, Tauler ...), qui conduit à Jean de la Croix. L'auteur du Mémorial ne cite aucun de ces auteurs ni ne reprend leurs thèmes fondamentaux." (in Port-Royal et la littérature, p. 645)


Dernière édition par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 19:01, édité 1 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par JPhMM le Dim 26 Aoû 2012 - 18:58
Merci. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Ruthven le Dim 26 Aoû 2012 - 19:03
@JPhMM a écrit:@Ruthven :
Merci pour cette explication. Je trouvais le texte de Pascal étonnant — presque alchimique — du fait des choix lexicologiques qu'il y fait.

Question qui me vient : sait-on si Pascal connaissait les œuvres de Maître Eckhart ?
Merci encore.


Pour continuer sur la superbe diabolique, c'est la transgression fondamentale d'un ordre primordial où Dieu est centre de tout et où on passe ensuite avec la chute à l'anthropocentrisme (pas seulement égoïsme mais encore manière d'être et de connaître). Ce péché d'orgueil est responsable déjà de la chute du Diable chez Anselme de Cantorbéry.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par JPhMM le Dim 26 Aoû 2012 - 19:09
Merci.

Et je crois que je comprends mieux pourquoi cela pouvait bien m'évoquer l'ars magna et son visita interiora terrae rectificando invenies occultum lapidem.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par User5899 le Lun 27 Aoû 2012 - 0:24
@lebrudu84 a écrit:Un petit coup de main philosophique serait le bienvenu; je vais étudier le fragment 181 des Pensées de Pascal dans le cadre d'un GT sur le bonheur en 1ère. La dernière phrase du fragment est un attaque assez violente contre les membres du Portique:
"Ainsi les Philosophes ont beau dire  : rentrez en vous mêmes, vous y trouverez votre bien  ; on ne les croit pas  ; et ceux qui les croient sont les plus vides et les plus sots. Car qu'y a-t-il de plus ridicule et de plus vain que ce que proposent Stoïciens, et de plus faux que tous leurs raisonnements  ?"
Je ne voudrais pas dire de stupidités à ma classe, et voilà comment je comprends cette pique: le jansénisme dénonce le stoïcisme non seulement parce que c'est une doctrine païenne, qui se passe de la divinité, mais en plus parce que les stoïciens prétendent contenir vertueusement leurs passions (ataraxie) alors que cette prétention est tout bonnement illusoire dans une perspective augustinienne.

J'ai bon, ou je suis à côté de la plaque? 😕
Le salut du stoïcien peut venir de lui-même affraid
Very Happy
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par lebrudu84 le Lun 27 Aoû 2012 - 14:09
CQFD Laughing

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
Contenu sponsorisé

Re: Pascal, le jansénisme et les stoïciens

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum