Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par User5899 le Mar 28 Aoû - 0:02

Merci Lefteris pour ces précisions utiles. Mais pourquoi est-il alors dit et répété que les décisions de TA ne créent pas de jurisprudence ?
Et accessoirement, le citoyen, "censé ne pas ignorer la loi", où peut-il trouver de quoi cesser enfin de l'ignorer, sans pour autant devoir en devenir professionnel ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Lefteris le Mar 28 Aoû - 1:04

Merci Lefteris pour ces précisions utiles. Mais pourquoi est-il alors dit et répété que les décisions de TA ne créent pas de jurisprudence ?
Tout simplement parce que' c'est une juridiction de 1ère instance et qu'elle peut être contestée par des instances supérieures. Il existe trois degrés de juridiction, quelle que soit la juridicition ( pénale, civile, administrative) : 1ère instance, appel, cassation ( pour reprendre la terminologie pénaliste, la plus connue, mais en droit administratif c'st le Conseil d'Etat) .
Donc, si le dernier jugement administratif reste un jugement de TA, on peut s'appuyer dessus , mais s'il a été balayé entre-temps , par un jugement en appel ou en CE, il ne vaut plus rien. Le droit administratif ne dépend pas d'un Code (sauf pour la procédure) mais il est entièrement jurisprudentiel. Les magistrats ne sont pas issus de la magistrature non plus, mais du reste de la FP.

Et accessoirement, le citoyen, "censé ne pas ignorer la loi", où peut-il trouver de quoi cesser enfin de l'ignorer, sans pour autant devoir en devenir professionnel ?
Précisément, il n'y a pas de "loi", mais des tendances qui doivent respecter les Principes Généraux du Droit , donc un certain esprit. Quand on recourt, il faut avoir à l'esprit certaines obligations : respect de l'égalité de traitement entre fonctionnaires ( valable pour les cas de mutation justement) , respect des faits matériels ( ne pas utiliser une donnée erronée, par exemple dans le dossier) , respect du droit ( ne pas procéder à une mesure contre les principes, d'où l'illégalité de circulaires émises par des cheffaillons..).

Donc, cela demande une formation, au moins personnelle , pour s'orienter a minima , car c'est une vraie spécialité. Mais on trouve peu de professionnels car cela rapporte peu par rapport au droit des affaires par exemple, ou au civil (droit des personnes : héritages, contrats, etc.). On trouve des fonctionnaires connaisseurs, des syndicalistes, des étudiants spécialisés, mais on décroche vite dès qu'on n'est plus en prise.
De plus, la procédure est très longue : plusieurs années. quand on est certain de gagner , il vaut mieux faire appel au médiateur , qui cherche à éviter un contentieux. (J'y suis actuellement, pour une énième erreur sur un arrêté de reclassement, facile à démontrer : ayant déjà eu gain de cause une fois, je réitère ). Et le TA ne rend que des décisions n'ayant pas force contraignante, il faut parfois aller en plein-contentieux pour les faire appliquer, d'où nouvelle dépense d'énergie.
D'un autre côté, le TA ne va pas toujours regarder le fond de l'affaire, mais la procédure . L'appel reconsidérait souvent les choses , mais comme je l'ai mentionné plus haut, notre ancien ami l'a fait supprimer pour les situations individuelles de fonctionnaires ( m'étonne qu'il n'y ait pas un fil là-dessus..)

Bref, il vaut mieux avoir une force de frappe, un rouleau compresseur, pour assurer la défense au TA, c’est épuisant et parfois coûteux . Certains syndicats le font, d'autre n'aiment pas, car outre les frais, le TA limite la possibilité de négociations "occultes" . On me l'a dit ouvertement naguère, et dans l'EN, une collègue s'est trouvée en litige sur ce point précis avec son syndicat , (concernant une hors -classe). Elle a menacé d'un recours , puisqu'elle partait en retraite et avait le temps, et finalement, la peur des vagues a poussé le syndicat à agir et l’administration à lui donner son dû (il y avait selon les principes généraux "rupture d'égalité entre fonctionnaires du même grade", puisque certains étaient passés avec les mêmes conditions , pas elle) .

Bon , je suis retiré des affaires maintenant, et largué sur les jurisprudences , même si tout ça ravive des souvenirs... Evil or Very Mad

PS
la RAJF donne des indications à jour, et des décisions parfois commentées , avis aux amateurs Very Happy

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par User5899 le Mar 28 Aoû - 1:21

Merci. J'avais eu recours au TA en début de carrière, avec succès d'ailleurs, mais c'est vrai que c'est un sacré maquis.
Désolé pour le HS.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par yphrog le Mar 28 Aoû - 6:24

Cripure a écrit:
Désolé pour le HS.

Au contraire, j'ai trouvé la question et la réponse très intéressantes.

@PhilAnn a écrit:En revanche, un concours est un ratio candidats/ nombre de postes au concours. Si le recrutement est académique et que certaines académies sont très demandées et d'autres non, on aura clairement pas les mêmes enseignants titulaires à l'arrivée dans les académies. Et on va alors mettre dans des académies à problème des gens "potentiellement" moins bons que ceux qui auront réussis un concours super difficile pour intégrer une académie très demandée.

Bref, on donnera plus à ceux qui ont déjà beaucoup et encore moins à ceux qui n'ont pas grand chose.

Même si la situation actuelle évite (peut-être) d'avoir des Mississippis et des Massachussets, je trouve le coût humain assez élevé (je pense plus aux témoignages de olive-in-oil (lu ici) ou des collègues germanistes (lu ailleurs) qu'aux jeunes tourtereaux dont il est question ici).



avatar
yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par philann le Mar 28 Aoû - 8:00

Dans le cas d'olive-in-oil, c'est juste monstrueux et je ne comprends pas que prendre soin d'un ascendant (dans le cas d'une maladie grave assurée) ne soit pas pris en compte, puisque par ailleurs la loi impose de prendre soin de ses ascendants (par exemple l'obligation alimentaire si nécessaire). Bref...

C'est vrai que le coup humain est parfois très important, mais on ne peut pas passer le concours et découvrir ap. comme si de rien n'était quel est le système de nomination et de mutation. heu

Enfin, en fonction des disciplines, la carte des mutations changent. J'ai des amis en philo qui obtiennent des académies aujourd'hui en début de carrière qui auraient été impossible d'atteindre il y a quelques années.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par lalilala le Mar 28 Aoû - 8:52

Ouais, enfin il y a des trucs qu'on ne sait pas forcément avant d'avoir le nez dedans ...et notamment cette histoire de pacs/mariage avant le 1er septembre. J'en connais un paquet qui ont perdu une année bêtement sur ce coup là. Et puis oui les barres bougent...beaucoup dans certaines disciplines...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Presse-purée le Mar 28 Aoû - 9:15

Yop. Je suis assez partagé au sujet de cet article. Fondamentalement, ils ont raison de râler contre une mutation qui ne leur convient pas. Après, je ne suis pas sûr que le recours au TA sera d'une quelconque utilité. Mais au moins, ce système de mut perturbé par nos amis socialistes (rappelez-vous...) sera mis en lumière au niveau médiatique.
Je me permets de citer deux commentaires que je trouve intéressants:

de "Isabelle Antoine" (je souligne)
Spoiler:


Commissaire paritaire (donc m'occupant des mutations) je peux témoigner de la naïveté des collègues et même de leur inconscience en médiatisant leur histoire...néanmoins et malgré les remarques cyniques et acides de certains ("ils savaient ce qu'ils faisaient avant d'entrer dans le métier", "c'est pire dans le privé" pour résumer les propos de comptoir tenus ici) cela pose deux problèmes :
1) pourquoi estime t'on que quelqu'un qui rentre dans un métier où l'expérience accumulée va déterminer grandement la qualité du travail tout au long de la carrière, doit considérer comme "normal" d'être maltraité, paupérisé et placé dans des conditions psychologiques stressantes, perturbantes voire humiliantes? Enseigner ce n'est pas être plombier ni cadre sup : c'est préparer l'avenir de vos enfants!Est ce à dire que tout le monde considère que les enfants de ce pays ne méritent que des enseignants déconsidérés, mal payés, fragilisés par des débuts de carrière harassants et déstabilisants, sur lesquels la population passe l'essentiel de ses frustrations?

2) pourquoi tout le monde semble t'il trouver normal que travail égale de plus en plus à souffrance et difficultés sans cesse croissantes à avoir simplement une vie privée. Mobilité, flexibilité que cela soit dans le public ou le privé, les jobs précaires ou de cadres sup, riment souvent avec simple dénégation de l'identité de la personne qui travaille..tout cela devrait conduire les exploités à s'unir entre eux pour réclamer une autre société..au lieu de cela et au grand contentement des employeurs, privés comme public, ces mêmes exploités s'acharnent à s'invectiver voire même plus...il y en a, plus haut, qui se frottent les mains.

et de "Rajetel" (je souligne encore)

Spoiler:


Ce qui est vraiment dommage dans ce billet est qu'en présentant une situation qui n'a rien de problématique, il interdit de mener une réflexion véritable sur un système de mutation qui a vieilli.

L'essentiel a été dit sur le fait qu'il n'y a rien de scandaleux dans la situation de couple (ce qui rend le pathos dont est chargé le billet d'autant plus incongru). Ils souhaitent être mutés ensemble au commencement de leur carrière dans un département extrêmement demandé. Ce qui est bien sûr impossible : quelque soit le critère de mutation adopté, ils ne sont pas prioritaires. S'ils souhaitent vivre ensemble, ils n'ont qu'à demander un département peu demandé. Il y en a beaucoup. Et comme presque tous les fonctionnaires, ils débuteront leur carrière -ensemble- dans l'Est ou en région parisienne.


La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste.
Dans ce système, les mutations s'obtiennent en fonction du nombre de "points" que possède un agent. Or, les points que l'on obtient par l'ancienneté dans le poste (10 par an) ou par l'échelon (7 par échelon) sont insignifiants par rapport à ceux que l'on obtient en fonction de sa situation familiale. Ainsi un professeur, célibataire, en milieu de carrière, resté 10 ans dans un établissement, aura environ 150 points. Le seul fait de de demander un rapprochement de conjoint permet d'obtenir 150 points -auxquels s'ajoutent les points d'ancienneté et d'échelon. Ces points de séparation augmentent ensuite d'année en année de séparation : ils deviennent 400 points après trois ans de séparation, par exemple.

Or, un célibataire, en fin de carrière, n'aura jamais ces 400 points, qu'un couple séparé obtient en seulement trois ans (en fait moins, parce que s'ajoutent souvent des enfants, qui "valent" 100 points chacun).

Pour le dire différemment, ce système condamne les célibataires à n'avoir aucune mobilité géographique. Ce sont eux les perdants, absolus, de ce système. Et pas ce jeune couple qui, dans 4 ans, au pire, pourra muter conjointement près de Nantes.

Bref, le vrai problème de ce système est qu'il a été conçu avant les transformations qui ont marqué la famille à partir des années 1970, avec la forte augmentation du divorce, du célibat, des couples recomposés (avec des enfants de partenaires différents), etc. et qu'il impose dès lors un modèle familial "traditionnels" aux agents qui souhaitent changer de région, parce qu'ils désavantage fortement ceux qui ne s'y conforment pas, allant jusqu'à reléguer les célibataires dans un exil probablement aussi long que leur carrière.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par lalilala le Mar 28 Aoû - 9:21

Je n'avais pas vu le commentaire d'Isabelle Antoine mais je me pose les mêmes questions qu'elle...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Blan6ine le Mar 28 Aoû - 9:22

Et je trouve le commentaire de Rajetel assez pertinent aussi!

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )
avatar
Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par lalilala le Mar 28 Aoû - 9:24

+1

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par roxanne le Mar 28 Aoû - 9:30

je ne peux être que d'accord là-dessus :
"La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste. Dans ce système, les mutations s'obtiennent en fonction du nombre de "points" que possède un agent. Or, les points que l'on obtient par l'ancienneté dans le poste (10 par an) ou par l'échelon (7 par échelon) sont insignifiants par rapport à ceux que l'on obtient en fonction de sa situation familiale. Ainsi un professeur, célibataire, en milieu de carrière, resté 10 ans dans un établissement, aura environ 150 points. Le seul fait de de demander un rapprochement de conjoint permet d'obtenir 150 points -auxquels s'ajoutent les points d'ancienneté et d'échelon. Ces points de séparation augmentent ensuite d'année en année de séparation : ils deviennent 400 points après trois ans de séparation, par exemple.

Or, un célibataire, en fin de carrière, n'aura jamais ces 400 points, qu'un couple séparé obtient en seulement trois ans (en fait moins, parce que s'ajoutent souvent des enfants, qui "valent" 100 points chacun).

Pour le dire différemment, ce système condamne les célibataires à n'avoir aucune mobilité géographique. Ce sont eux les perdants, absolus, de ce système. Et pas ce jeune couple qui, dans 4 ans, au pire, pourra muter"
j'ai pu avoir mon académie rapidement car peu demandée car à 21 points cette année_là, mais je suis restée 9 ans tzr, alors que des jeunes neotits avaient tout de suite un poste fixe (et non pas un paoste fixe au fin fond de l'académie dont personne ne voulait, non un poste en lycée prisé ou collège de "ville")et encore je m'estime heureuse.Mais c'est vrai qu'un céibataire est "condamné" à rester des années dans une acdémie lontaine.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par alberto79 le Mar 28 Aoû - 9:36

Je trouve complètement normal que les personnes mariées et pacsées aussi bien que celles qui ont des enfants soient privilégiées. Ce système n´implique pas une attachement particulier à une famille traditionnel. Que je sache deux homosexuels pacsés auront le même nombre de points qu´un couple hétérosexuel marié et c´est tant mieux ainsi. Il s´agit en plus d´une décision cohérent avec toute une ensemble de mesures qui favorisent la natalité en France, comme les allocations pour mères célibataires. Et bien qu´il y a plein de cas particuliers, je trouve qu´il est normalement plus urgent pour quelqu´un en couple de muter quelque part pour rejoindre son copain/mari/femme que pour un célibataire pour d´autres raisons.
avatar
alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Ergo le Mar 28 Aoû - 9:38


"La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste.
Moi, c'est ça qui me gêne, en effet.
On peut très bien ne pas vouloir / ne pas pouvoir avoir d'enfants, je ne vois pas pourquoi un enfant donne des points, par exemple.
Se pacser ou se marier sont autant des choix que le fait d'être en union libre ou d'être célibataire.
Pour moi, le fait qu'une famille donne des points supplémentaires a un côté un peu malsain - où on vous fait comprendre, au niveau d'une hiérarchie administrative que la normalité, c'est de fonder une famille et même, on vous récompense pour cela (alors que toi, bouuuh le vilain célibataire qui ne participe pas à la politique familiale de l'Etat - par choix, bien sûr, car on choisit toujours, hein -, ben tu vas rester toute ta vie dans un établissement pourri. Ou alors, coupe-toi une jambe). Si les deux conjoints sont dans l'EN, ça n'a aucun sens. Si l'un des deux conjoints est dans le privé, les choses se compliquent, bien évidemment.

(Petite provoc: à ce que je sache, on peut fonder une famille aussi bien dans une académie peu demandée que dans une académie très demandée.)
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par ysabel le Mar 28 Aoû - 9:40

@alberto79 a écrit:Je trouve complètement normal que les personnes mariées et pacsées aussi bien que celles qui ont des enfants soient privilégiées. Ce système n´implique pas une attachement particulier à une famille traditionnel. Que je sache deux homosexuels pacsés auront le même nombre de points qu´un couple hétérosexuel marié et c´est tant mieux ainsi. Il s´agit en plus d´une décision cohérent avec toute une ensemble de mesures qui favorisent la natalité en France, comme les allocations pour mères célibataires. Et bien qu´il y a plein de cas particuliers, je trouve qu´il est normalement plus urgent pour quelqu´un en couple de muter quelque part pour rejoindre son copain/mari/femme que pour un célibataire pour d´autres raisons.

Rolling Eyes une somme exceptionnelle ! Razz

par contre, un couple marié/pacsé sans enfant a plus de points q'une mère (ou père) célibataire avec un enfant...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par ysabel le Mar 28 Aoû - 9:41

@Ergo a écrit:

"La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste.
Moi, c'est ça qui me gêne, en effet.
On peut très bien ne pas vouloir / ne pas pouvoir avoir d'enfants, je ne vois pas pourquoi un enfant donne des points, par exemple.
Se pacser ou se marier sont autant des choix que le fait d'être en union libre ou d'être célibataire.
Pour moi, le fait qu'une famille donne des points supplémentaires a un côté un peu malsain - où on vous fait comprendre, au niveau d'une hiérarchie administrative que la normalité, c'est de fonder une famille et même, on vous récompense pour cela (alors que toi, bouuuh le vilain célibataire qui ne participe pas à la politique familiale de l'Etat - par choix, bien sûr, car on choisit toujours, hein -, ben tu vas rester toute ta vie dans un établissement pourri. Ou alors, coupe-toi une jambe). Si les deux conjoints sont dans l'EN, ça n'a aucun sens. Si l'un des deux conjoints est dans le privé, les choses se compliquent, bien évidemment.

(Petite provoc: à ce que je sache, on peut fonder une famille aussi bien dans une académie peu demandée que dans une académie très demandée.)

t'es gentille mais un enfant ce n'est pas comme un chat qund tu dois partir loin d'où tu es... nombreuses sont les mères qui ont déja un enfant en rentrant dans la FP

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par alberto79 le Mar 28 Aoû - 9:42

@ysabel a écrit:
@alberto79 a écrit:Je trouve complètement normal que les personnes mariées et pacsées aussi bien que celles qui ont des enfants soient privilégiées. Ce système n´implique pas une attachement particulier à une famille traditionnel. Que je sache deux homosexuels pacsés auront le même nombre de points qu´un couple hétérosexuel marié et c´est tant mieux ainsi. Il s´agit en plus d´une décision cohérent avec toute une ensemble de mesures qui favorisent la natalité en France, comme les allocations pour mères célibataires. Et bien qu´il y a plein de cas particuliers, je trouve qu´il est normalement plus urgent pour quelqu´un en couple de muter quelque part pour rejoindre son copain/mari/femme que pour un célibataire pour d´autres raisons.

Rolling Eyes une somme exceptionnelle ! Razz

par contre, un couple marié/pacsé sans enfant a plus de points q'une mère (ou père) célibataire avec un enfant...

Ahh, je ne savais pas. Ça serait à corriger par contre. Les enfants doivent rester la priorité à mon avis.
avatar
alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Ergo le Mar 28 Aoû - 9:43

Ben tant que je suis gentille, alors. Razz
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par JPhMM le Mar 28 Aoû - 9:43

Qu'ils enlèvent les bonifications familiales, et les conséquences sur le nombre de candidates et candidats aux concours seront dramatiques.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par -Soline- le Mar 28 Aoû - 9:44

@Ergo a écrit:

"La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste.
Moi, c'est ça qui me gêne, en effet.
On peut très bien ne pas vouloir / ne pas pouvoir avoir d'enfants, je ne vois pas pourquoi un enfant donne des points, par exemple.
Se pacser ou se marier sont autant des choix que le fait d'être en union libre ou d'être célibataire.
Pour moi, le fait qu'une famille donne des points supplémentaires a un côté un peu malsain - où on vous fait comprendre, au niveau d'une hiérarchie administrative que la normalité, c'est de fonder une famille et même, on vous récompense pour cela (alors que toi, bouuuh le vilain célibataire qui ne participe pas à la politique familiale de l'Etat - par choix, bien sûr, car on choisit toujours, hein -, ben tu vas rester toute ta vie dans un établissement pourri. Ou alors, coupe-toi une jambe). Si les deux conjoints sont dans l'EN, ça n'a aucun sens. Si l'un des deux conjoints est dans le privé, les choses se compliquent, bien évidemment.

(Petite provoc: à ce que je sache, on peut fonder une famille aussi bien dans une académie peu demandée que dans une académie très demandée.)

Ce n'est pas une question de norme ou de message subliminal. En tant que profs, nous sommes bien placés pour constater les conséquences de l'éclatement des familles, de la séparation des parents, ou autres situations douloureuses, sur les enfants. Vouloir n'accorder aucune priorité aux familles dans les mutations, c'est participer un peu plus à ces situations où les enfants subissent les absences des parents. C'est vrai qu'avec le taux de divorces et l'augmentation (on devrait plutôt dire l'explosion) de la liste d'attente des pédopsychiatres et psychologues pour enfants, on peut se permettre d'en rajouter une couche et de considérer, qu'après tout, un parent n'a qu'à attendre d'avoir progressé dans sa carrière pour voir ses enfants.

-Soline-
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par totoro le Mar 28 Aoû - 9:44

@Ergo a écrit:

"La vrai réflexion à mener est la modernisation du système de mobilité actuel, qui a été fabriqué dans la France de l'après guerre, et qui est fondamentalement familialiste.
Moi, c'est ça qui me gêne, en effet.
On peut très bien ne pas vouloir / ne pas pouvoir avoir d'enfants, je ne vois pas pourquoi un enfant donne des points, par exemple.
Se pacser ou se marier sont autant des choix que le fait d'être en union libre ou d'être célibataire.
Pour moi, le fait qu'une famille donne des points supplémentaires a un côté un peu malsain - où on vous fait comprendre, au niveau d'une hiérarchie administrative que la normalité, c'est de fonder une famille et même, on vous récompense pour cela (alors que toi, bouuuh le vilain célibataire qui ne participe pas à la politique familiale de l'Etat - par choix, bien sûr, car on choisit toujours, hein -, ben tu vas rester toute ta vie dans un établissement pourri. Ou alors, coupe-toi une jambe). Si les deux conjoints sont dans l'EN, ça n'a aucun sens. Si l'un des deux conjoints est dans le privé, les choses se compliquent, bien évidemment.

(Petite provoc: à ce que je sache, on peut fonder une famille aussi bien dans une académie peu demandée que dans une académie très demandée.)

Mais quand tu as fondé ta famille avant le concours, avec un conjoint qui travaille dans le privé (et qui ne peut pas bouger), tu peux souhaiter ne pas priver tes enfants d'un de leurs parents... Etre en couple et vivre comme des parents divorcés...

Ceci dit, je trouve le système de mutation du public (que j'ai découvert sur ce forum) totalement hallucinant...


Dernière édition par totoro le Mar 28 Aoû - 9:46, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Pandorafa le Mar 28 Aoû - 9:46

@John a écrit:
@Fernand Braudel a écrit:L'article est d'un niveau assez pitoyable... Il y a des règles pour les mutations, pas de quoi en faire un article...
"Pitoyable", je ne suis pas d'accord : il y a de vrais drames chaque année avec les mutations, des couples qui se séparent, des profs qui se mettent en dispo sans solde, un parent qui enseigne à 200km de son conjoint et de ses enfants, etc.
Mais je ne vois pas l'intérêt de l'article...

Je connais pas mal de jeunes profs dans ces situations, ce que à quoi il faut ajouter le célibataires qui se retrouvent déracinés, éloignés de leur famille, isolés dans des régions où ils ne connaissent personne, ce qui peut en plonger certains dans la dépression... Je ne suis pas dans cette situation, car j'ai grandi dans l'académie de Versailles, et j'ai pu y rester, mais je comprends que cela puisse être parfois dramatique.

Il me semble qu'il existe une grosse bonif pour ceux qui sont originaires des DOM-TOM, et même de Corse pour pouvoir obtenir un poste dans leur académie d'origine, pourquoi ne pas étendre cette règle aux membres des autres académies ? Je sais que les Bretons par exemple, mettent souvent des années avant de pouvoir retourner dans leur région, ça en décourage même plus d'un de passer le concours. No
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Malaga le Mar 28 Aoû - 9:46

@A Tuin a écrit:
@philann a écrit: Et on va alors mettre dans des académies à problème des gens "potentiellement" moins bons que ceux qui auront réussis un concours super difficile pour intégrer une académie très demandée.

Et après ??
Parce que tu crois sincèrement que le gus muté à Créteil ou dans un "coin-bien-pourri-bien-loin-de-chez-lui", il est motivé pour préparer de bons cours ? Même si c'est un bon, il a juste envie de se changer les idées et d'expédier un maximum pour essayer de profiter un minimum des potentialités de l'endroit si tant est qu'il y en ait bien souvent.

Heureusement, même les gus mutés à Créteil sont parfois motivés pour préparer leurs cours. Il n'y a pas que des établissements difficiles dans cette académie (ou dans la ville de Créteil si tu parlais de la commune plus spécifiquement) et même dans les établissements ZEP-APV... on trouve des profs motivés.

Sinon, je suis d'accord avec l'idée que la date du 1er septembre pour un mariage ou un PACS est un peu ridicule. On pourrait repousser cette date de quelques mois, jusqu'à la période des mutations.

J'ai une question sur notre mouvement de mutation en deux temps. Je sais que c'est une décision d’Allègre: comment l'a-t-il justifiée à l'époque?

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par JPhMM le Mar 28 Aoû - 9:48

@Malaga a écrit:J'ai une question sur notre mouvement de mutation en deux temps.
D'où l'expression "en deux temps trois mouvements".

*Je suis déjà sorti*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Malaga le Mar 28 Aoû - 9:49

@JPhMM a écrit:
@Malaga a écrit:J'ai une question sur notre mouvement de mutation en deux temps.
D'où l'expression "en deux temps trois mouvements".

*Je suis déjà sorti*

Very Happy
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par Ergo le Mar 28 Aoû - 9:49

Vous partez du principe qu'une famille avec un enfant aura forcément l'académie convoitée.

Exemple: je souhaite être prof d'anglais dans l'académie de Rennes. J'ai un enfant (100 points), je suis mariée (150 points), j'arrive 1ère au capes (150 points).

150 + 150 + 100 = 400 points.

Pas de bol, en 2011, il fallait 462,2. Donc il y a déménagement de toute façon.

Ou alors, je calcule mieux et je fais deux enfants ?
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Véronique Soulé consacre un article de blog à un neotit de lettres qui veut l'académie de Nantes

Message par JPhMM le Mar 28 Aoû - 9:53

Tu changes de discipline. Wink
Car, ne nous leurrons pas, la vraie inégalité se trouve entre les disciplines.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum