Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Kitty Kitten
Niveau 8

Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Kitty Kitten le 29/08/12, 11:45 am
Bonjour à tous et à toutes,

J'espère que vous avez tous et toutes passé d'excellentes vacances. Je viens d'apprendre, pour clore les miennes en beauté, que mon inspectrice venait de me désigner d'office, sans même prendre la peine de me demander mon avis d'ailleurs, tutrice de la stagiaire qui arrive dans mon bahut. Quelqu'un sait comment c'est rémunéré ce truc? Merci de vos lumières et de vos avis éclairés. veneration
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par eliam le 29/08/12, 11:51 am
Autour de 2000 euros en trois paiements.


Dernière édition par eliam le 29/08/12, 11:55 am, édité 1 fois
CatLea
Oracle

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par CatLea le 29/08/12, 11:52 am
Moi j'ai eu environ 1000 euros en trois virements mais parce qu'on était deux co-tutrices pour s'occuperde la stagiaire de l'an dernier.
avatar
Osmie
Sage

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Osmie le 29/08/12, 11:53 am
@Kitty Kitten a écrit: Bonjour à tous et à toutes,

J'espère que vous avez tous et toutes passé d'excellentes vacances. Je viens d'apprendre, pour clore les miennes en beauté, que mon inspectrice venait de me désigner d'office, sans même prendre la peine de me demander mon avis d'ailleurs, tutrice de la stagiaire qui arrive dans mon bahut. Quelqu'un sait comment c'est rémunéré ce truc? Merci de vos lumières et de vos avis éclairés. veneration

Tu as toujours le droit de refuser. Wink
avatar
Kitty Kitten
Niveau 8

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Kitty Kitten le 29/08/12, 11:53 am
Merci pour vos réponses. Very Happy
lisette83
Expert

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par lisette83 le 29/08/12, 11:53 am
A Versailles c'est en une seule fois sur le salaire de ce mois-ci en principe.
avatar
Kitty Kitten
Niveau 8

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Kitty Kitten le 29/08/12, 11:59 am
Janne a écrit:
@Kitty Kitten a écrit: Bonjour à tous et à toutes,

J'espère que vous avez tous et toutes passé d'excellentes vacances. Je viens d'apprendre, pour clore les miennes en beauté, que mon inspectrice venait de me désigner d'office, sans même prendre la peine de me demander mon avis d'ailleurs, tutrice de la stagiaire qui arrive dans mon bahut. Quelqu'un sait comment c'est rémunéré ce truc? Merci de vos lumières et de vos avis éclairés. veneration

Tu as toujours le droit de refuser. Wink

En fait oui et non, elle doit très bien savoir que je suis en attente (impatiente) d'un poste à profil euro en lycée, aussi rares que précieux. Et c'est elle qui nomme les candidats. Je ne peux pas me permettre de me faire remarquer maintenant, si je veux enfin pouvoir sortir de mon collège difficile (ça fait 14 ans que j'y décatis). Alors, je prends sur moi. Et puis, on était 2 à pouvoir prendre la stagiaire mais ma collègue a justement obtenu sa mut cette année. Pas de bol!
avatar
marie91270
Érudit

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par marie91270 le 29/08/12, 12:45 pm
Ca me fait penser que dans notre collège, on ne sait toujours pas qui sera tuteur du stagiaire en maths...
Sachant que mes 3 collègues et moi même n'avons jamais été inspectés, je suppose qu'il aura un tuteur dans un autre collège...
Marcassin
Habitué du forum

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Marcassin le 29/08/12, 12:58 pm
La pénurie de tuteurs est telle qu'on prend parfois des professeurs qui n'ont pas été inspectés.

J'en sais quelque chose et j'ai d'ailleurs fait valoir que j'acceptais d'être tuteur à la condition d'être inspecté dans l'année.

Du coup, je l'ai enfin été, après des années d'enseignement.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
jujuroro28
Niveau 1

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par jujuroro28 le 29/08/12, 01:21 pm
J'étais stagiaire en 2010-2011 (1ère année de la réforme) et ma tutrice a eu 2000 € pour l'année. Par contre, je ne peux pas dire en combien de fois, ni quand cela est versé.
avatar
oxa
Niveau 8

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par oxa le 01/09/12, 12:06 pm
@Kitty Kitten a écrit: ... mon inspectrice venait de me désigner d'office, sans même prendre la peine de me demander mon avis d'ailleurs, tutrice de la stagiaire qui arrive dans mon bahut....

Moi j'ai catégoriquement refusé.
J'ai été tuteur de nombreuses années. Depuis que l'on envoi les stagiaires au casse pipe à 18h (15 cette année), je refuse d'écoper la barque qui coule...

Tu es en droit de refuser... ce n'est pas une obligation!!
avatar
neo
Grand sage

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par neo le 17/05/13, 11:17 am
Message du SNES à tous les adhérents (16 mai 2013).

Pétition tuteurs

Pour la rentrée 2013, le besoin en tuteurs et tutrices est immense. En effet, il faut accompagner :

les emplois d’avenir professeur (EAP)
les étudiant(e)s en 1e année de master (bac +4) en stage d’observation et de pratique accompagnée
les étudiant(e)s en 2e année de master et admissibles au concours supplémentaire dont les écrits sont dans 1 mois (juin 2013) et les oraux dans un an (juin 2014) et qui accepteront d’être contractuel 6h (ou plus).
les autres étudiant(e)s en 2e année de master (bac + 5) en stage de pratique accompagnée voire en responsabilité pour quelques semaines.
les stagiaires
La mission de tuteur/tutrice est professionnelle mais aussi syndicale.
Les tuteurs/tutrices ont un rôle fondamental à jouer afin de développer avec les jeunes une conception du métier fondée sur la réflexion, la proposition et l’action collective, nécessaires pour ne pas être des exécutant(e)s dociles.

Pour autant, être tuteur/tutrice représente un énorme investissement.
Conscient de la charge de travail inhérente à la fonction, le SNES revendique depuis de nombreuses années que les tuteurs/tutrices soient formé(e)s et déchargé(e)s d’une partie de leurs heures de cours.

Dans le cadre de la création des ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education), un réseau d’établissements d’accueil, de tuteurs/tutrices et de formateurs/formatrices est envisagé et le ministre insiste sur la nécessité de former des tuteurs/tutrices.

Afin de porter nos revendications d’une formation et d’une revalorisation des conditions de mission de tuteur/tutrice, le SNEP, le SNES et le SNUEP lancent une campagne et proposent la signature d’une pétition afin que les promesses gouvernementales se traduisent en actes.

Vous pouvez télécharger cette pétition ici : http://www.snes.edu/Tuteur-une-petition-pour-une-autre.html afin de la signer et la faire signer massivement.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Madame_Prof le 17/05/13, 11:20 am
Y a qu'un truc qui me gêne dans la pétition du SNES, c'est de vouloir nous faire évaluer en partie par les formateurs IUFM (enfin ESPE...)

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
kiwi
Doyen

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par kiwi le 17/05/13, 04:06 pm
@Madame_Prof a écrit:Y a qu'un truc qui me gêne dans la pétition du SNES, c'est de vouloir nous faire évaluer en partie par les formateurs IUFM (enfin ESPE...)

C'était comme ça avant. Cela a un avantage : le formateur te suit sur une année entière et vient deux fois. Son rapport fait moins couperet que celui d'un IPR qui vient une fois, et ne te connait pas. Il y a néanmoins un problème : lorsque les rapports sont mauvais entre le formateur et le stagiaire...
Lux_
Fidèle du forum

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Lux_ le 17/05/13, 04:10 pm
@kiwi a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Y a qu'un truc qui me gêne dans la pétition du SNES, c'est de vouloir nous faire évaluer en partie par les formateurs IUFM (enfin ESPE...)

C'était comme ça avant. Cela a un avantage : le formateur te suit sur une année entière et vient deux fois. Son rapport fait moins couperet que celui d'un IPR qui vient une fois, et ne te connait pas. Il y a néanmoins un problème : lorsque les rapports sont mauvais entre le formateur et le stagiaire...

Et si les deux visites du formateur se passaient mal, alors seulement un IPR venait inspecter le stagiaire considéré en difficulté.
avatar
Larsson
Niveau 9

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Larsson le 17/05/13, 04:36 pm
2000 € pour quelques semaines de stage ? je comprends désormais la motivation de certains tuteurs...
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par MelanieSLB le 17/05/13, 05:31 pm
@Larsson a écrit:2000 € pour quelques semaines de stage ? je comprends désormais la motivation de certains tuteurs...

Non, pour toute l'année...ce qui ne représente rien au regard du boulot à fournir quand on a un stagiaire à temps complet à suivre de septembre à juillet.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
InviteeF
Grand Maître

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par InviteeF le 17/05/13, 09:36 pm
@kiwi a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Y a qu'un truc qui me gêne dans la pétition du SNES, c'est de vouloir nous faire évaluer en partie par les formateurs IUFM (enfin ESPE...)

C'était comme ça avant. Cela a un avantage : le formateur te suit sur une année entière et vient deux fois. Son rapport fait moins couperet que celui d'un IPR qui vient une fois, et ne te connait pas. Il y a néanmoins un problème : lorsque les rapports sont mauvais entre le formateur et le stagiaire...

Problème qui peut tout autant exister aujourd'hui en cas de mauvais rapports entre le tuteur et le stagiaire, le tuteur pouvant alors rédiger un mauvais... rapport écrit qui compte lui aussi pour la titularisation.
La solution idéale existe-t-elle vraiment ? J'ai bien peur que non...

J'ajouterai que le taux de prolongation / renouvellement d'année de stage a grimpé en flèche depuis que les IPR assurent les visites de titularisation (et dans certaines académies, l'IPR vient deux fois) et non plus les formateurs. A certains endroits, c'est général, dans d'autres la pression est mise sur certaines disciplines en particulier.
(ce qui me pousse à penser une nouvelle fois que la formule idéale n'existe pas... ou n'a pas encore été proposée Rolling Eyes )

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
kiwi
Doyen

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par kiwi le 17/05/13, 10:16 pm
Voli vola a écrit:

Problème qui peut tout autant exister aujourd'hui en cas de mauvais rapports entre le tuteur et le stagiaire, le tuteur pouvant alors rédiger un mauvais... rapport écrit qui compte lui aussi pour la titularisation.
La solution idéale existe-t-elle vraiment ? J'ai bien peur que non...

J'ajouterai que le taux de prolongation / renouvellement d'année de stage a grimpé en flèche depuis que les IPR assurent les visites de titularisation (et dans certaines académies, l'IPR vient deux fois) et non plus les formateurs. A certains endroits, c'est général, dans d'autres la pression est mise sur certaines disciplines en particulier.
(ce qui me pousse à penser une nouvelle fois que la formule idéale n'existe pas... ou n'a pas encore été proposée Rolling Eyes )

On avait aussi les rapports du tuteur, comme aujourd'hui. La formule idéale d'évaluation n'existe pas non. A moins d'avoir l'IPR avec soi pendant une semaine avec toutes les classes, pour qu'il se rende vraiment compte de la gestion de classe, qu'il puisse voir tout le travail fourni... Ce qui est impossible.
InviteeF
Grand Maître

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par InviteeF le 17/05/13, 10:19 pm
Kiwi, tu fais bien de préciser que la formule idéale d'EVALUATION n'existe pas.
Car si on parle de formule horaire, effectivement, là on peut faire une comparaison qualitative et quantitative sur les différentes formules et voir tout de suite les limites (et l'abus No )

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
kiwi
Doyen

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par kiwi le 17/05/13, 10:38 pm
Voli vola a écrit:Kiwi, tu fais bien de préciser que la formule idéale d'EVALUATION n'existe pas.
Car si on parle de formule horaire, effectivement, là on peut faire une comparaison qualitative et quantitative sur les différentes formules et voir tout de suite les limites (et l'abus No )

Pour moi, les modalités idéales de stage seraient les suivantes :
-un mi-temps en lycée ou collège.
-un stage de longue durée en lycée (quand on est en collège) et inversement, avec élaboration de séquences, et prise en charge de classes, de quelques heures par semaines, disons de janvier à mars (ce qui se faisait à l'époque).
-des journées IUFM disciplinaires en début d'année, disons une journée par semaine (et non pas deux comme lors de mon stage)+ quelques journées en cours d'année.
-pas de mémoire bidon d'autoflagellation.



lisette83
Expert

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par lisette83 le 17/05/13, 10:42 pm
@kiwi a écrit:
Voli vola a écrit:Kiwi, tu fais bien de préciser que la formule idéale d'EVALUATION n'existe pas.
Car si on parle de formule horaire, effectivement, là on peut faire une comparaison qualitative et quantitative sur les différentes formules et voir tout de suite les limites (et l'abus No )

Pour moi, les modalités idéales de stage seraient les suivantes :
-un mi-temps en lycée ou collège.
-un stage de longue durée en lycée (quand on est en collège) et inversement, avec élaboration de séquences, et prise en charge de classes, de quelques heures par semaines, disons de janvier à mars (ce qui se faisait à l'époque).
-des journées IUFM disciplinaires en début d'année, disons une journée par semaine (et non pas deux comme lors de mon stage)+ quelques journées en cours d'année.
-pas de mémoire bidon d'autoflagellation.



C'est ce qu'il existait lors du CPR remplacé au début des années 90 par les IUFM .
avatar
Syria Forel
Niveau 8

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Syria Forel le 17/05/13, 11:05 pm
Oui, c'est exactement la formation que nous avions en CPR, et qui avait du bon.

Je garde aussi de bons souvenirs de formations interdisciplinaires Wink
avatar
frederiik
Niveau 2

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par frederiik le 17/05/13, 11:12 pm
Rien ne va plus! avec ces actualités sanglantes, la fatigue aidant, j'ai d'abord lu "tueur de stagiaire"... je vous laisse imaginer ma réaction... affraid
avatar
Larsson
Niveau 9

Re: Tuteur de stagiaire en situation PLC2 : quelle rémunémation ?

par Larsson le 18/05/13, 11:20 am
Voli vola a écrit:

J'ajouterai que le taux de prolongation / renouvellement d'année de stage a grimpé en flèche depuis que les IPR assurent les visites de titularisation (et dans certaines académies, l'IPR vient deux fois) et non plus les formateurs. A certains endroits, c'est général, dans d'autres la pression est mise sur certaines disciplines en particulier.
(ce qui me pousse à penser une nouvelle fois que la formule idéale n'existe pas... ou n'a pas encore été proposée Rolling Eyes )

Oui, mais il n'existe pas de réelles statistiques, qu'elles soient ministérielles ou syndicales, sur le taux de renouvellement des stagiaires. Excepté pour l'académie de Lille où j'ai réussi à en dégoter.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum