[Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par A Tuin le Dim 2 Sep - 20:58

Je suis venue lire en transversale ici, j'avoue ne pas comprendre ce débat sur la légitimité des documentalistes heu
C'est un métier bien intéressant et en effet il a toujours été reconnu que ce concours était un peu plus difficile à obtenir dans la décennie passée que le capes de lettres par exemple, dans la mesure où il y a très peu de places.

Un seul constat en revanche, je tiens à mentionner qu'il y en a qui font une veille plus assidue que d'autres. j'ai souvenir d'une excellente contractuelle qui devait bien largement valoir des titulaires à des endroits où je suis passée notamment. Tous les jours elle envoyait des mails sur l'ENT pour évoquer des nouveautés, des concours pour les élèves, des documents exploitables, le pied. Je n'ai jamais revu cela ailleurs.
Elle aurait bien largement mérité sa place celle-ci.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par Dionysos le Dim 2 Sep - 21:19

Moi non plus je ne comprends plus ce débat.
Remplaçons les documentalistes et leurs lunettes CAMIF par des leurningue centeur où l'apprenant pourra brancher son I-Pad en buvant un café du Starbucks, ce sera plus hype.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par labaroline le Dim 2 Sep - 21:32

@Dionysos a écrit:Moi non plus je ne comprends plus ce débat.
Remplaçons les documentalistes et leurs lunettes CAMIF par des leurningue centeur où l'apprenant pourra brancher son I-Pad en buvant un café du Starbucks, ce sera plus hype.

et ça reviendra surtout tellement moins cher ! Puissent nos édiles te lire :-)

labaroline
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par Dionysos le Dim 2 Sep - 21:38

et puis comme ca ce sera personnalisé. Il pourra cliquer sur l’icône du prof qu'il préfère.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par haria le Lun 3 Sep - 12:01

@sebiseb a écrit:Le sujet s'est focalisé sur la reconversion comme prof-documentaliste, mais un autre point me fait bondir ; parmi les critères il semble admis qu'un prof' souvent absent est "en difficulté" (langage diplomatique pour dire que c'est "un mauvais prof").

Donc quelqu'un de malade, puisqu'il y a bien un professionnel de santé qui a mis cet enseignant en arrêt est un mauvais professionnel. Bref, être malade = être mauvais professionnel !? Et pire, si cette maladie est liée au stress du métier, alors personne ne s'interroge sur le fait de reconnaître aux enseignants certaines maladies comme "maladies professionnelles" ?
Rappelons que les profs n'ont pas de médecine du travail ! C'est plus commode pour le ministère que d'avoir à reconnaître sa responsabilité en tant qu'employeur pour ne pas avoir tout mis en œuvre pour des conditions de travail permettant d'éviter la maladie.

Quelqu'un qui est souvent absent (absenteisme "perlé" comme on dit) pose problème au niveau de son travail, qu'il soit prof ou ouvrier sur une chaîne, si le phénomène dure. Et ce, quelle que soit la cause des absences : dépression, cancer ou sclérose en plaques. A un moment donné, il vaut mieux se mettre en congé longue durée ce qui facilité le remplacement, mais beaucoup s'y refusent. Par contre, entièrement d'accord avec toi sur l'absence de médecine du travail : perso, j'ai repris après chacune de mes absences longues (entre 6 mois et 18 mois à chaque fois) sans que personne ne vienne me demander comment j'abordais professionnellement la reprise (hormis l'expert mais qui a une approche médicale).

haria
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par WonderWoman le Lun 3 Sep - 12:17

Mais le congé longue durée est difficile à obtenir, on ne s'y met pas "comme ça" ... de plus si à la fin de ton CLD pour une raison ou une autre tu n'as pas de poste adapté (si handicap), tu es placée en invalidité ... c'est pas non plus un plan de carrière génial ...

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par haria le Lun 3 Sep - 12:53

Je suis bien d'accord avec toi, mais il faut être lucide : deux logiques s'opposent, l'intérêt du fonctionnaire (ou du salarié) et celle de l'organisation (du patron si on est un peu caricatural). Les deux ne convergent pas dans ce cas de figure.

haria
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par WonderWoman le Lun 3 Sep - 12:58

Et puis même, moi je suis actuellement en CLM, quand je récupérerai un poste (si ça arrive, mais soyons positifs), oh, mon problème de santé sera toujours là. Mince, je serais toujours malade environ toutes les 3 semaines, à cause de mon immunodépression.
Pourtant j'aurais utilisé tout mon CLM.
Et j'ai 26 ans.
Je fais comment ?
Et même, lors de mon année de stage, j'ai eu 36 jours de congé maladie. A chaque fois parce que j'étais malade, pas parce que je voulais glander. J'avais pas le droit à plus, alors, je suis allée bosser avec une bronchite surinfectée. Ben j'ai fait quoi ? J'ai mis un DVD à mes élèves. Là j'étais une mauvaise prof. Par contre, quand je prenais mes 3 jours d'arrêt, pour me soigner, et ensuite faire de bons cours, je ne pense pas avoir été une mauvaise prof.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par Albator le Lun 3 Sep - 18:33

@haria a écrit:Je suis bien d'accord avec toi, mais il faut être lucide : deux logiques s'opposent, l'intérêt du fonctionnaire (ou du salarié) et celle de l'organisation (du patron si on est un peu caricatural). Les deux ne convergent pas dans ce cas de figure.
Ce serait plus dans l'intérêt de l'organisation, et même de la société en général, de trouver une solution pérenne qui respecte les droits et la dignité du salarié. Au lieu de cela on laisse les gens s'enfoncer dans la maladie et la dépression et au final on les met en invalidité.....

Albator
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par sebiseb le Lun 3 Sep - 21:46

@Albator a écrit:
@haria a écrit:Je suis bien d'accord avec toi, mais il faut être lucide : deux logiques s'opposent, l'intérêt du fonctionnaire (ou du salarié) et celle de l'organisation (du patron si on est un peu caricatural). Les deux ne convergent pas dans ce cas de figure.
Ce serait plus dans l'intérêt de l'organisation, et même de la société en général, de trouver une solution pérenne qui respecte les droits et la dignité du salarié. Au lieu de cela on laisse les gens s'enfoncer dans la maladie et la dépression et au final on les met en invalidité.....
Et j'ajoute qu'une des solutions (qui ne plaira pas au patronat/état) c'est de faire reconnaître chez les enseignants des maladies comme professionnelles ; et je pense qu'il y en a un certain nombre !

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par Fesseur Pro le Lun 3 Sep - 21:50

Sinon ma documentaliste est une prof exceptionnelle.
Heureusement qu'on l'a.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Rue 89] Que faire des « mauvais » profs ?

Message par menerve le Ven 7 Sep - 6:56

@Fesseur Pro a écrit:Sinon ma documentaliste est une prof exceptionnelle.
Heureusement qu'on l'a.

Ah...enfin un commentaire positif!!!!


menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum