Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ergo le Mer 5 Sep 2012 - 17:31

@Perlimpinpin a écrit:(ça me parait bien mais j'aimerais autant le sortir toute seule si c'est possible, histoire de ne pas perdre toute crédibilité).
Ce ne sera pas une perte de crédibilité, je pense que c'est par précaution: c'est parfois difficile d'envoyer un délégué avec ce type d'élèves et tu ne peux pas abandonner ta classe ni l'exclure tout seul car il risquerait de se balader dans l'établissement. Si elle dit ça, c'est que ça se fait.

Les exclusions pour oublis de matériel, c'est effectivement n'importe quoi.

Dans ce cas, je fournis un stylo rouge et un stylo vert, ainsi qu'une feuille et une punition bien pénible (recopier une biographie d'un roi / reine d'Angleterre avec les voyelles en rouge et les consonnes en vert). Naturellement, le cours est à rattraper deux fois pour la fois suivante.

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Séréna le Mer 5 Sep 2012 - 18:37

Bon, ça va, ta CPE a l'air consciente du problème, je pense qu'elle te soutiendra.
Sinon, pense vraiment à garder pour toi une copie des rapports (en cas de vie scolaire mal organisée, c'est indispensable).

L'an dernier, mon CDe refusait les conseils de discipline en 6ème, alors, pour l'élève dont je parlais, je faisais en sorte de faire un rapport à chaque cours,et j'allais voir mon CDE en fin de semaine en lui disant: "je vous apporte les rapports sur XXX par paquets de 5, sinon je serais tous les jours dans votre bureau". Ca a fait son effet et il a fini par réagir.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Palombella Rossa le Mer 5 Sep 2012 - 18:43

Chère amie, vous ne comprenez pas que ce garçon est en souffrance (« les élèves français (…) sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits Japonais », explique notre ministre, s'appuyant sur les travaux de tous les sociologues experts en expertise). diable
Bref, ce n'est pas contre vous qu'il agit, mais contre l'institution qui l'opprime dans son être profond ! Faut le comprendre et faire preuve d'empathie, en somme.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Perlimpinpin le Jeu 6 Sep 2012 - 18:54

Bon,donc la première rencontre c'était aujourd'hui !
Et finalement beaucoup de stress et d'angoisse pour rien, en tout cas pour le moment. J'ai bien adopté les conseils du collègue expérimenté qui m'avait un peu breefée hier: les faire rentrer 4 pa r4, rester debout derrière sa chaise mains derrière le dos en silence,sans bouger et surtout ne pas parler fort,rester très très calme,bien expliquer le protocole d'entrée en classe et ne surtout pas chercher à aller trop vite.
Même sur moi,cela a eu un effet lénifiant...
Il a raison,c'est un établissement où tout le monde crie,s'énerve, des gamins qui ont l'habitude que chez eux on se hurle dessus. Donc un espace de tranquillité,ils y sont sensibles. Je vais demander une formation complémentaire en bouddhisme zen lunechat
J'ai eu droit à un silence comme je crois n'en avoir jamais eu. Ils ont le droit de chuchoter à certains moments mais c'est tout.
Quand au psychopathe en ne lui accordant pas plus d’intérêt mais pas moins non plus qu'aux autres,il a fini par sortir du cours avec un sourire et un"Au revoir, Madame, à demain." J'en suis baba...bon on va pas crier victoire,il faut voir où on en sera dans trois semaines mais pour le moment, je peux dormir sans stresser et c'est déjà vraiment bien.
Merci encore mille fois à tous,vous m'avez vraiment aidée à calmer mes appréhensions et c'est juste énorme. fleurs fleurs fleurs2 fleurs2

Perlimpinpin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Ergo le Jeu 6 Sep 2012 - 19:45

Super ! Ca fait plaisir à lire. Ne relâche rien et bon courage ! fleurs

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Frisouille le Jeu 6 Sep 2012 - 20:07

Bonne nouvelle ! Pourvu que cela continue comme ça ! Smile

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par User5899 le Jeu 6 Sep 2012 - 22:19

@Perlimpinpin a écrit:Bon,donc la première rencontre c'était aujourd'hui !
Et finalement beaucoup de stress et d'angoisse pour rien, en tout cas pour le moment. J'ai bien adopté les conseils du collègue expérimenté qui m'avait un peu breefée hier: les faire rentrer 4 pa r4, rester debout derrière sa chaise mains derrière le dos en silence,sans bouger et surtout ne pas parler fort,rester très très calme,bien expliquer le protocole d'entrée en classe et ne surtout pas chercher à aller trop vite.
Même sur moi,cela a eu un effet lénifiant...
Il a raison,c'est un établissement où tout le monde crie,s'énerve, des gamins qui ont l'habitude que chez eux on se hurle dessus. Donc un espace de tranquillité,ils y sont sensibles. Je vais demander une formation complémentaire en bouddhisme zen lunechat
J'ai eu droit à un silence comme je crois n'en avoir jamais eu. Ils ont le droit de chuchoter à certains moments mais c'est tout.
Quand au psychopathe en ne lui accordant pas plus d’intérêt mais pas moins non plus qu'aux autres,il a fini par sortir du cours avec un sourire et un"Au revoir, Madame, à demain." J'en suis baba...bon on va pas crier victoire,il faut voir où on en sera dans trois semaines mais pour le moment, je peux dormir sans stresser et c'est déjà vraiment bien.
Merci encore mille fois à tous,vous m'avez vraiment aidée à calmer mes appréhensions et c'est juste énorme. fleurs fleurs fleurs2 fleurs2
De toutes façons, quel que soit le lieu, le coup du calme, de la voix plutôt basse et douce, de l'absence de cris, c'est presque toujours salutaire.Le bruit est un fléau et nos élèves, chez eux et au lycée/collège, en ont trop souvent plein les oreilles. C'est une souffrance, à la longue. Baissons le son.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Invité12 le Ven 7 Sep 2012 - 12:19

Bonjour Perlimpimpin. J'adore la description yoga-zen-quinoa de ta salle de classe. Le protocole d'entrée en classe m'intrigue tout particulièrement. Où es-tu pendant qu'ils entrent ? Comment entrent-ils 4 par 4 ? Les autres ne font pas de bruit dans le couloir ? Bref, comment ça se passe ?

Invité12
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par Clarianz le Ven 7 Sep 2012 - 21:45

@John a écrit:
agressif,provocateur, refusant de s'exprimer en français (arrivé en France en 6ème FLE) il peut menacer et injurier en arabe, totalement sous emprise des réseaux extrémistes du coin, il refuse complètement l'autorité des femmes. Il faut impérativement éviter toute confrontation
La Cpe est nouvelle aussi et a donné des directives curieuses: on ne peut plus virer un élève de cours sauf en cas de danger réel(...) sinon elle nous le ramène et on ne peut plus coller les élèves que dans nos propres cours (en collant ce type de personnage dans une classe de 6ème par exemple).
C'est écrit, tout ça ?
Parce que, avec ces consignes, l'établissement prend de sacrés risques s'il y a le moindre incident.
Je prends un exemple :
L'élève hurle trois injures en arabe dans la classe en frappant sur sa table.
Tu l'exclus, car un type qui crie des injures et qui tape, c'est dangereux.
Elle te le ramène.
Il se rassoit, il frappe une fille ou il te jette un truc.

Avec les indications que tu donnes ci-dessus, c'est clairement l'établissement qui est en tort, car :
- la situation dangereuse est connue a priori
- tu as signalé le danger
- on t'a forcée à le reprendre.

Ils aiment vivre dangereusement, là-bas.

Je pense que tu ne dois pas avoir peur d'exclure l'élève si jamais il présente une menace (y compris injures en arabe), en mettant clairement par écrit la raison de son exclusion, qu'il faut que tu le refuses si on te le ramène, et que tu mettes bien la CPE devant ses responsabilités si elle te l'impose d'une manière ou d'une autre : au moindre incident, elle sera gravement en tort car sa décision met clairement en danger ta classe et toi.

Mais comme le dit Ergo, s'il se tient tranquille et ne dérange personne, c'est encore mieux !


la cpe de mon college s'est fendue d'une lettre du même tonneau, dans laquelle elle explique que la vie sco gérant les colles pour les retards elle n'a pas les moyens d'assurer celle pour le travail.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par caribouc le Ven 7 Sep 2012 - 21:50

Ya quand même des CPE qui fonctionnent bizarrement Shocked

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par User5899 le Ven 7 Sep 2012 - 23:48

@caribouc a écrit:Ya quand même des CPE qui fonctionnent bizarrement Shocked
Pour ne rien dire des CdE qui laissent cela se mettre en place sans rien dire.
Cf. le fil spécial sur cette question.
J'aimerais bien connaître la position de Gryphe sur ces questions.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par MarieL le Sam 8 Sep 2012 - 9:30

Une fois, une seule (pourvu que ça dure !), nous avons eu une CPE de ce type. Mais, ô surprise, son ultimatum semblait réservé à certains collègues seulement. A moins qu'il ne faille inverser la phrase : un certain nombre d'enseignants n'ont tenu aucun compte de son avis, ont continué à mettre en retenue qui le méritait, et à vérifier que la colle soit bien effectuée... et surveillée par un surveillant !

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par roxanne le Sam 8 Sep 2012 - 9:37

Nous c'est un peu ça aussi.Il y a les "élus" à qui elle ne dit trop rien , mais les nouveaux ou les "fragiles" ramassent.Les deux premières années, elle me faisait des remarques, m'appelait "mde", m'avait ramené des élèves.Et puis d'un coup, elle m'a tutoyée, et ne m'a plus fait de remarques/.Pour les exclusions, j'essaie de faire en sorte qu'elles restent rares et pour les cas graves, j'allais directement chez le cde.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par roxanne le Sam 8 Sep 2012 - 9:39

Et quand j'avais fait la remarque à une collègue sur ce changement d'attitude, elle m'avait dit "tu fais partie des "bons" profs, tu as ta réputation maintenant."
c'est très curieux .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève extrémiste, provocateur, agressif

Message par ysabel le Sam 8 Sep 2012 - 16:12

@roxanne a écrit:Nous c'est un peu ça aussi.Il y a les "élus" à qui elle ne dit trop rien , mais les nouveaux ou les "fragiles" ramassent.Les deux premières années, elle me faisait des remarques, m'appelait "mde", m'avait ramené des élèves.Et puis d'un coup, elle m'a tutoyée, et ne m'a plus fait de remarques/.Pour les exclusions, j'essaie de faire en sorte qu'elles restent rares et pour les cas graves, j'allais directement chez le cde.

@roxanne a écrit:Et quand j'avais fait la remarque à une collègue sur ce changement d'attitude, elle m'avait dit "tu fais partie des "bons" profs, tu as ta réputation maintenant."
c'est très curieux .

C'te c*** pratique donc une forme de bizutage... c'est interdit pourtant Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum