Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Message par John le Sam 20 Oct 2012 - 1:51

Si c'est par mail, et si ce n'est pas du conditionnel, effectivement ça va.

Mais demande tout de même d'abord si le rectorat a le droit de te verser des HSE : dans l'académie de Clermont-Ferrand, on considère que les stagiaires n'ont pas le droit de faire d'HSE non plus.

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Message par oxa le Dim 21 Oct 2012 - 10:10

@Artysia a écrit:Ca ne sera absolument pas le cas. Le rectorat de Versailles refuse et les syndicats m'ont dit qu'il était impossible de payer un stagiaire en HSA :s

J'ai du signer mon VS en l'état.

Je suis aussi abasourdi par cette situation No
Contacte vitre un syndicat. Le fait de signer son VS ne veut pas dire que tu l'acceptes. Tu as très bien fais de mettre une mention dessus.

Il n'est jamais trop trad, surtout s'ils ne sont pas dans les règles... Les rectorats font n'importe quoi cette année.

S'il reste 1h30 non attribuée et qu'effectivement, personne ne viendra la faire, je ne comprend pas qu'un de tes collègues plus expérimenté accepte que ce soit la stagiaire qui se les tape!!

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Message par marx le Mer 24 Oct 2012 - 23:21

Ce n'est tout simplement pas acceptable que le traitement des uns et des autres, à statut équivalent, change suivant les rectorats.
On se demande effectivement à quoi servent les syndicats.

marx
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Message par oxa le Jeu 25 Oct 2012 - 9:25

@marx a écrit:
On se demande effectivement à quoi servent les syndicats.

En tant que délégué syndical - et enseignant comme vous - je m'insurge de ce genre de remarque. affraid
Les syndicats font ce qu'ils peuvent et sont débordés, et les textes ne sont pas clairs là dessus....

Les syndicats, c'est nous. Pas seulement par cotisations. Suspect
Et voilà 2 mois que j'essaye de pointer du doigt ce problème, que je fais remonter aux AG syndicales.

Pour ce qui est de faire quelque-chose, suite à un courrier à l'inspecteur, ma collègue stagiaire est repassée de 18 à 15h.
professeur Faut pas toujours attendre tout des syndicats, et se bouger à titre personnel et pour les collègues.

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paye des stagiaires à 15h ou 18h ???

Message par marx le Sam 27 Oct 2012 - 18:07

@oxa a écrit:
@marx a écrit:
On se demande effectivement à quoi servent les syndicats.

En tant que délégué syndical - et enseignant comme vous - je m'insurge de ce genre de remarque. affraid
Les syndicats font ce qu'ils peuvent et sont débordés, et les textes ne sont pas clairs là dessus....

Les syndicats, c'est nous. Pas seulement par cotisations. Suspect
Et voilà 2 mois que j'essaye de pointer du doigt ce problème, que je fais remonter aux AG syndicales.

Pour ce qui est de faire quelque-chose, suite à un courrier à l'inspecteur, ma collègue stagiaire est repassée de 18 à 15h.
professeur Faut pas toujours attendre tout des syndicats, et se bouger à titre personnel et pour les collègues.

Il faudrait peut-être préciser : il y a un texte ministériel de référence qui n'est pas clair sur le temps de service des anciens contractuels devenus stagiaires et que chaque recteur interprète à sa guise. Mais sinon, le temps de service des stagiaires qui n'ont jamais officié est fixé tout à fait clairement et les abus de pouvoir sont dans ce cas flagrants et incontestables. Et le principe d'égalité de traitement des fonctionnaires de même statut, qui permet de lever l'obscurité dudit texte à propos des anciens contractuels devenus stagiaires, est tout aussi clair. Cela ne rend pas le règlement du problème facile pour autant, mais invoquer l'obscurité des textes est à mon sens un faux argument...
Je ne prends pas un syndicat pour un service après-vente. Je suis bien d'accord avec toi sur l'idée qu'il faut prendre des initiatives et c'est, personnellement, ce que je fais quand j'en ai la possibilité, allant jusqu'à fournir des pièces de dossier ou éléments d'argumentaire au syndicat quand cela est utile.
Mais c'est un fait que les hauts responsables des syndicats d'enseignant ont confondu discussion et compromission, défense des intérêts des enseignants et des élèves et défense d'un certain statu quo. Sans quoi il ne serait même pas devenu possible que des milliers d'établissements scolaires aient pu être transformés en halte-garderie ou en anti-chambre du poste de police. Tous ces gens-là n'en ont cure quand ils se félicitent du recrutement de professeurs supplémentaires - comme si l'accroissement mécanique du nombre de professeurs était, en soi, un objectif louable et sacré, un djihad républicain. 10 000 professeurs de plus à la rentrée ? Alleluia ! - Des dizaines de milliers d'heures de cours perdues chaque année à emprisonner dans une salle des gamins insupportables ? Silence radio. Des stagiaires affectés à temps plein, ou presque ? Une protestation pour la forme, et silence radio pour le reste, encore et toujours.

marx
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum