brevet 2013 : sujet de réflexion

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Ilse le Mar 13 Nov 2012 - 20:28

Dans les questions sur le texte, il n'y aurait donc que peu de grammaire ? et pas de question de vocabulaire ?

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Stered le Mar 13 Nov 2012 - 20:52

@saocae a écrit:Le sujet de réflexion signifie-t-il seulement apprendre à faire des paragraphes cohérents ?

Oui : donnez SON avis personnel, bien organisé. L'absence d'intro et de conclusion ne doit pas (en théorie, hein) être pénalisée. Après, chaque correcteur, selon son académie et son intime conviction, choisira ses critères.
En tant que professeur, je demanderai quand même à mes élèves de faire une intro et une conclusion, sinon je trouve ça aberrant. Mais je ne vais pas partir systématiquement sur un plan dialectique, même si je ferai un ou deux sujets de ce type pour les préparer au lycée.

NathalieT a écrit:Dans les questions sur le texte, il n'y aurait donc que peu de grammaire ? et pas de question de vocabulaire ?

Tu pourras avoir aussi du vocabulaire en question d'analyse fine, mais effectivement, ces questions seront moins nombreuses qu'avant.
Sur 8/10 questions, en gros, un/deux QCM ou vraiment compréhension "bête", deux/trois de compréhension globale, deux/trois de compréhension fine, une d'avis perso sur le texte, une d'ouverture culturelle.
Regarde les annales zéro : à part le sujet de poésie apparemment jugé vraiment difficile, le reste est censé être représentatif de l'esprit du nouveau DNB.
Honnêtement, je ne pense pas que ça soit plus simple pour nos élèves.
L'idée est de répondre au reproche des évaluations PISA ( Suspect ) : nos élèves savent super bien faire des relevés, mais pas donner leur opinion. Donc on arrête les relevés et on travaille l'avis personnel. Voilà, voilà... Suspect

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Ilse le Mar 13 Nov 2012 - 21:12

Ce que je crains, c'est que certains collègues ne fassent plus beaucoup de grammaire en voyant cela...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Dinaaa le Mar 13 Nov 2012 - 21:21

Merci Stered ! Ca me rassure !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Stered le Mer 14 Nov 2012 - 6:53

NathalieT a écrit:Ce que je crains, c'est que certains collègues ne fassent plus beaucoup de grammaire en voyant cela...

Ça serait une mauvaise compréhension du nouveau brevet : il y en aura moins, mais les valeurs des temps, les subordonnées, etc, seront toujours là. Autant que dans les derniers brevets où il est vrai que les questions de ce style étaient vraiment peu nombreuses, finalement...

Edit : cela dit, tu as raison... C'est à craindre... On note le grand retour en force de l’orthographe par contre dans le discours des IPR. Mais quand on regarde les nouveaux programmes, on est de fait amené à faire moins de grammaire.


Dernière édition par Stered le Mer 14 Nov 2012 - 21:29, édité 2 fois

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par sand le Mer 14 Nov 2012 - 6:57

Merci stered !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Presse-purée le Mer 14 Nov 2012 - 20:50

Merci pour ton CR!


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par eauderose le Jeu 15 Nov 2012 - 22:00

Merci beaucoup !

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par lisette83 le Jeu 15 Nov 2012 - 22:31

Merci beaucoup, ce nouveau DNB ressemble de plus en plus à l'ancien brevet technologique!

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par delphy le Dim 18 Nov 2012 - 17:56

Bonjour,

Nouvelle sur le forum, j'ai tenté un message de présentation mais je ne suis pas sûre que ça ait fonctionné !
Bref, un grand merci à Stered pour son compte-rendu qui va beaucoup m'aider.


delphy
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Roumégueur Ier le Dim 18 Nov 2012 - 18:40

Merci beaucoup pour ces précisions, ça fait quand même drôle de devoir dire lors des rencontres parents-professeurs que nous avons peu d'informations précises sur ce nouveau brevet!
Mais ainsi va l'EN depuis un bon moment (il n'ya qu'à voir l'épreuve d'histoire de l'art et ses consignes lapidaires...)
Sinon, le sujet de réflexion me fait aussi davantage penser à une épreuve de bac pro ou de Bep de l'époque, il faudrait que je fouille mes archives.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Presse-purée le Dim 18 Nov 2012 - 19:00

@Roumégueur Ier a écrit: (il n'ya qu'à voir l'épreuve d'histoire de l'art et ses consignes lapidaires...)


On peut comprendre le fait que ces consignes soient lapidaires comme un prélude à la décentralisation, dont la droite a rêvé et que la gauche semble vouloir faire. Suffit de voir ce que veut faire M. Peillon et ce qu'il garde de ce qu'a fait son calamiteux prédécesseur.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Poups le Dim 18 Nov 2012 - 19:03

Merci Stered pour ton doc très éclairant !Smile

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par deya le Mer 5 Déc 2012 - 16:02

Je fais remonter ce topic car je commence à travailler avec mes élèves sur ce fameux sujet mais je me pose plein de questions: quelle est la longueur attendue de la production (et donc combien d'arguments)?L'élève doit-il s'exprimer à la 1ère personne?

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Stered le Mer 5 Déc 2012 - 18:39

Longueur : deux pages.
Le reste, tant que c'est cohérent, apparemment... C'est assez large.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Magic Marmotte le Jeu 6 Déc 2012 - 15:16

merci beaucoup pour ces éclaircissements.

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par deya le Jeu 6 Déc 2012 - 20:17

Deux pages???De pure réflexion? Pour mes élèves...c'est énorme!

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par lisette83 le Jeu 6 Déc 2012 - 20:31

Pour tous les élèves de 13-14 ans cela me semble infaisable; une page bien construite, c'est déjà bien.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par JPhMM le Jeu 6 Déc 2012 - 20:37

@deya a écrit:Deux pages???De pure réflexion? Pour mes élèves...c'est énorme!
A une époque, on appelait cela une copie de maths.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Stered le Jeu 6 Déc 2012 - 20:39

@deya a écrit:Deux pages ??? De pure réflexion? Pour mes élèves... c'est énorme !

Oh, pas que pour les tiens... Surtout quand on voit le haut niveau de certains sujets des annales, notamment le "quelles qualités attendez-vous de vos amis"...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Ilse le Ven 14 Déc 2012 - 19:56

Nous avons reçu un courrier de nos IPR, dont voici un extrait :

A propos du sujet d’argumentation du DNB

L’inspection générale de lettres a souhaité que nous vous apportions des précisions sur le sujet d’écriture qui doit conduire les élèves à développer une argumentation.
- L’écrit attendu pour ce sujet n’est en aucun cas une discussion de type dissertation ; l’indication de longueur donnée par le texte officiel (« un texte correct et cohérent, d’une longueur de deux pages au moins » soit « environ trois cents mots ») suffirait d’ailleurs à le montrer.
- L’écrit demandé correspond aux attentes du nouveau programme de 3e qui précise : « au collège, on exige seulement la présentation d’une prise de position étayée par quelques arguments et exemples.
- Les sujets présentés dans les annales zéro sont ouverts : cela ne signifie pas que les élèves doivent présenter plusieurs points de vue mais qu’ils soient capables d’en choisir un et de le défendre dans un développement argumenté ; un seul sujet des annales zéro (sujet 2, série professionnelle) demande à l’élève de présenter les deux points de vue opposés avant de prendre position mais il porte sur une question simple et accessible, un choix très concret, en outre bien préparé par la situation du personnage du texte.
- Ce sujet ne s’inscrit pas dans une situation d’énonciation prescrite (comme l’imposerait l’écriture d’une lettre, d’un article de journal, d’un discours ancré dans une situation imposée...). L’écrit à produire est bien une réponse à une question posée directement à l’élève qui ne renvoie pas à un « modèle » (d’ailleurs problématique) de texte argumentatif qu’il aurait fallu au préalable étudier pendant l’année.
- L’évaluation porte d’abord sur la capacité à argumenter. On sanctionnera en priorité ce qui relève de la proclamation d’opinion sans justification. On valorisera l’effort pour produire un raisonnement, fondant le point de vue défendu sur quelques arguments. La formalisation doit rester minimale : formulation de la position choisie par l’élève, développement structuré en paragraphes correspondant aux différents arguments explicités et justifiés, phrase conclusive.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Presse-purée le Ven 14 Déc 2012 - 20:15

Réunion bientôt sur le sujet, chez nous, je vous ferai un CR.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Maieu le Sam 15 Déc 2012 - 8:18

@Ilse a écrit:Nous avons reçu un courrier de nos IPR, dont voici un extrait :

A propos du sujet d’argumentation du DNB

Je trouve intéressantes les précisions apportées par la note des IPR dans la mesure où elles concernent plus l’esprit que la lettre.
Autre chose : je pense qu’en troisième il est possible de faire prendre conscience de la différence entre « opinion » et « idée ».

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Marguerite de Navarre le Sam 15 Déc 2012 - 15:20

Merci pour les infos !

Marguerite de Navarre
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Lilypims le Sam 15 Déc 2012 - 15:44

Merci, Stered !

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: brevet 2013 : sujet de réflexion

Message par Illustre le Sam 15 Déc 2012 - 16:58

Ce qui me surprend c'est la durée "variable" de la dictée... Comment entraîner les élèves à gérer le temps imparti aux questions sur le texte alors? Cela ressemble quand même à du bricolage...

Illustre
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum