Collège : gestion de classes difficiles

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 19:12

J'adore tes astuces Ergo!

En fait, je fais exactement comme le dit Will... Ils ouvrent le cahier pendant que je donne 2-3 consignes, puis je passe et d'un coup d'oeil je vois si c'est fait ou non. Mais en général je les fais écrire ou coller un truc pendant ce temps, et comme ça je ne perds pas mon temps et ils n'en profitent pas pour bavarder. Je vérifie quasiment à chaque fois.

Pour les oublis de matériel, je ne vérifie pas spécialement. Mais je m'en rends compte quasiment à chaque fois, soit en vérifiant le travail, soit pendant la séance en passant dans les rangs. Au final, maintenant, la plupart me le disent spontanément en début d'heure.

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par paul31 le Sam 5 Jan 2013 - 19:14

@Ergo a écrit:C'était pas sur une classe difficile, mais un jour j'ai eu 6/7 élèves de 6e qui n'avaient pas fait leur travail. Ils sont externes, j'avais une heure de concertation ou de je ne sais quoi le soir de 16h à 17h, eux n'avaient pas cours: j'ai mis directement un mot à faire signer par les parents disant qu'ils restaient le soir pour faire le travail non fait.
(Et ceux dont les mots n'étaient pas signés, j'ai appelé les parents pour prévenir en direct + évidemment, j'ai prévenu la vie scolaire pour tous.)

Je ne vérifie pas le travail à tous les cours (je saaaaiiis, c'est maaaal) pour tous les élèves, j'en interroge quelques-uns au hasard, je note. Ceux qui n'ont pas fait me rendent sur feuille ou viennent faire le travail en colle ou ont une punition.

Ensuite, mais là, ça dépend vraiment de comment ça fonctionne: un élève qui n'a pas son cahier doit me recopier le cours sur le cahier deux fois et me le présenter au cours suivant (je note sur mon propre cahier pour ne pas oublier). Si ce n'est pas fait, il reste le soir.

Tu perds du temps au début mais tu en gagnes ensuite puisque les habitudes rentrent.

Pour les quelques récalcitrants qui n'ont pas leurs affaires (jamais, j'en ai deux dans une classe de 4e), je suis allée voir la chef et je lui ai dit: la prochaine fois, je les exclus de cours avec le travail à faire en permanence + appel aux parents dans la foulée.

Quand ils pensent que c'est la bonne solution pour se faire exclure et ne pas venir en cours, je mets une table dans le couloir (je fais cours porte ouverte) et un élève suit de là.

Ca, évidemment, c'est quand c'est la minorité.

Face à une classe de 5e molle qui ne participait pas, ne faisait pas le travail, j'ai décidé de le faire à leur place, de façon exhaustive. Par exemple, ils devaient me décrire leur chambre par écrit. Ils ne l'ont pas fait à 90%. J'ai donné un autre travail à ceux qui avaient fait, pour les autres, j'ai décrit la salle de classe à l'écrit pendant 1h et ils ont copié (c'est fou ce qu'il peut y avoir de détails dans une salle de classe Twisted Evil).

Dans une classe de 6e où seuls 5 élèves avaient fini le travail demandé, j'ai réorganisé le plan de classe: ces 5 élèves d'un côté avec moi pour la poursuite du cours, les autres à finir leur travail dans le silence sous peine de travail supplémentaire. Quand deux se sont pris un travail supplémentaire + appel aux parents, j'ai eu le silence.

4e, c'est l'année où l'orientation commence vraiment. Si les enfants ne le comprennent pas, les parents devraient pouvoir le faire.

Réorganise le plan de classe s'il le faut, quitte à tâtonner au départ, donne du travail supplémentaire - même s'il le faut, donne ce travail PENDANT le cours pour avoir la paix et appelle les parents.

Bon courage !

Edit: ce sont des exemples, bien sûr, pas des vérités. Il faut que tu trouves des trucs qui fonctionnent pour toi. J'ai un collègue qui fait systématiquement recopier le cours deux fois à la maison comme travail. Il vérifie à TOUS les cours. Si ce n'est pas fait, il faut recopier 5 fois. Moi, j'y arrive pas. Je ne peux pas passer dans les rangs à tous les cours pour vérifier le travail...du coup, je me suis trouvé d'autres trucs. Il y a sûrement quelques élèves qui passent entre les mailles du filet, mais comme je finis tous par les interroger, je ré-interroge souvent ceux qui n'ont manifestement pas appris / pas fait.

Oh mon dieu !!

Mais quelle horreur !!

Ils ont recommencés ?

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par pop-corn le Sam 5 Jan 2013 - 19:22

Will.T a écrit:
@pop-corn a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je comprends pas trop pourquoi cela te bouffe les deux tiers de ta séance MrCailloux. Cela me prend 5 mn maximum pour voir s'ils ont leur cahier et si le travail est fait (je le fais pendant un exercice ou pendant qu'ils écrivent des titres ou autre en début d'heure). Et tu peux sanctionner autrement que par des mots dans le carnet, par du travail supplémentaire!! Ça va les gonfler. Et heures de colle si les punitions ne sont pas faites.

Moi je ne comprends pas comment tu fais pour vérifier le travail de 26 élèves en 5min!!

cahier ouvert partie exo.
s'ils ne sont pas fait => 1 croix. Ca prend 5 min

3 croix => 3 exos en plus

Ben moi je suis une quiche et j'y arrive pas (et chaque année je m'entête à essayer), il faut passer derrière chaque élève pour vérifier que ce qu'il te montre c'est bien l'exo demandé et pendant ce temps les autres bavardent et s'amusent, en plus le système des croix signifie qu'ils peuvent ne rien faire trois séances de suite (quasiment plus de deux semaines pour moi qui ne les voit 1,5 fois par semaine) et c'est pareil pour le matériel et le livre.

pop-corn
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 19:27

Ben jsais pas... Evidemment, quand je commence à passer, certains commencent à écrire de l'autre côté de la salle en copiant sur le voisin, mais je les ai surpris 2 ou 3 fois et je parcours la salle dans le désordre des fois. J'avoue que je ne lis pas vraiment, mais je vois vite que ça correspond bien en longueur à ce qu'il fallait faire et je regarde le numéro des exos. Certains doivent me duper parfois, mais bon. Sinon, moi aussi je ne les vois qu'1h30 par semaine, et t'as raison : 3 croix c'est trop! Je l'ai annoncé en début d'année donc je m'y tiens, mais l'an prochain ce sera 2. Pour compenser, j'essaye de donner des devoirs à chaque fois, même si c'est un mini exo de 5 mn.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Ergo le Sam 5 Jan 2013 - 19:27

@Paul31 a écrit:Oh mon dieu !!

Mais quelle horreur !!

Ils ont recommencés ?
Oui. Rolling Eyes Mais j'en avais un peu plus dans la partie "a fait ce qu'il fallait faire".

Et après quinze jours de cet acabit: longs cours à copier, exercices (avec tout à copier, consignes + phrases d'exercices), j'ai commencé à voir qu'ils se lassaient (bon, en vrai, ils se sont lassés avant, mais j'aime bien enfoncer lourdement le clou, pour que la leçon soit bien retenue). Je leur ai demandé s'ils étaient prêts à travailler, je leur ai fait réécrire quelques règles simples (arriver à l'heure, sortir ses affaires, enlever son manteau, essayer), j'ai récupéré les carnets de tous ceux qui arrivaient en retard, j'ai noté les retards et apporté les carnets à la vie scolaire (on a tous fonctionné comme ça dans l'équipe, ils ont le record du nombre de retards et ils ont été collés par la vie scolaire pour ça). Et depuis, ça roule.

Je leur ai fait le petit speech aussi d'imaginer ce que donnerait leur classe s'ils étaient une équipe de foot et même eux m'ont répondu: "ça marcherait pas". Il n'y a aucune dynamique de classe. Par contre, le travail en petits groupes fonctionne bien.


Dernière édition par Ergo le Sam 5 Jan 2013 - 19:29, édité 1 fois

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 19:29

Ah pas mal le speech sur l'équipe de foot, ça peut leur parler ça.. Smile

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Fen le Sam 5 Jan 2013 - 19:48

Haldetrude a écrit:Oui sans doute mais je ne savais pas que la prise de classe en responsabilité était si longue ! Et le tuteur n'assiste pas aux cours ?
Si, il y assiste quand je le lui demande (une fois, juste après le "conflit"). Et à chaque cours que je dois gérer seule, il me dit où je peux le trouver dans l'établissement. En fait en théorie je n'ai que trois semaines de responsabilité totale, mais ça a été légèrement arrangé, j'ai les cinquièmes depuis le début, et mon tuteur prendra en charge quelques séances pendant la période qui devrait etre en responsabilité totale.
@Méréthide a écrit:
@ Fen : Je te souhaite bien du courage pour la rentrée de janvier qui est une rentrée de sept en bis répétita, pour beaucoup il faut tout reprendre d'un point de vue logistique et cadre. A croire que le papa nowel leur vide la tête !

Après, comme les pestes te l'ont fait comprendre, tu ne seras jamais à leur yeux un vrai prof, au mieux une remplaçante avec laquelle il pourront tester tes limites en quasi tout impunité si l’administration est aussi laxiste que là où j'avais effectué mon stage.

Eh ben, on dirait que j'ai eu de la chance. Moi j'ai quand même une bonne équipe derrière, qui me demande comment ça se passe, et me donne des conseils entre midi et deux ou au moins m'aident à décompresser.Comme ce n'est qu'un stage de deux mois, mon tuteur nous a conseillé d'en profiter pour nous tester nous mêmes, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas, et apprendre à se fâcher aussi Twisted Evil. Car comme il nous l'a expliqué dès le premier jour : "Le plus dur, c'est de savoir bien se mettre en colère. Apprenez à vous énerver correctement."

Pour la rentrée, ca fait une semaine que je m'y prépare psychologiquement, du délire. J'ai trop peur qu'ils se dé-mignonnisent lundi, c'était trop top la dernière semaine.

@pop-corn a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je comprends pas trop pourquoi cela te bouffe les deux tiers de ta séance MrCailloux. Cela me prend 5 mn maximum pour voir s'ils ont leur cahier et si le travail est fait (je le fais pendant un exercice ou pendant qu'ils écrivent des titres ou autre en début d'heure). Et tu peux sanctionner autrement que par des mots dans le carnet, par du travail supplémentaire!! Ça va les gonfler. Et heures de colle si les punitions ne sont pas faites.
Moi je ne comprends pas comment tu fais pour vérifier le travail de 26 élèves en 5min!!
J'avais essayé les croix quand j'étais en alternance (remplacement de 2 mois en lycée pro). Mais c'était trop galère, il fallait chercher les noms mettre les bonnes croix, retenir pourquoi on les avait mises...

Maintenant je fais des points de couleur et des croix sur mes plans de classe, que j'ai toujours à la main:
  • Les points pour la participation (J'essaie d'interroger un peu toutes les zones géographiques de la classe)
  • Les croix pour les devoirs
  • et si je souligne un nom en rouge alors là... là.... la prochaine fois c'est un mot dans le carnet (le cas ne s'est pas encore présenté, mais j'attendrais que mon tuteur revienne pour rédiger le mot et rendre le carnet)

Quand il y a trop de points ou de croix, je fais un plan de classe tout neuf et je reporte les soulignements...

Fen
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 19:54

J'ai un tableau avec 3 colonnes : noms / oublis / travail non fait. Je mets les croix dedans. Evidemment, comme je les connais, pas de problèmes de prénoms et pas besoin du plan de classe. Donc c'est plus simple.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par InviteeF le Sam 5 Jan 2013 - 20:46

Autre astuce pour contrôler les exos sans passer voir tout le monde :

- soit je donne les exos à faire sur feuille et je relève en début d'heure
* 5 élèves au hasard
* ceux qui n'ont rien foutu de l'heure précédente ou ont excessivement bavardé
(précision : j'accepte en sus les exos des volontaires)

- soit, avec les classes plus difficiles (qui pourraient prétendre que la feuille a été perdue...) j'oblige à faire dans le cahier partie exercices, et je vérifie 5 élèves au hasard + ceux qui ne l'avaient pas fait lors des vérifications précédentes. Je fais faire la correction à d'autres élèves, bien évidemment.

Tout travail non fait ou partiellement fait, même une première fois, donne lieu à une punition consignée dans le carnet de correspondance et à faire signer par les parents. L'absence régulière de travail à la maison donne lieu à une heure de colle, un rapport, etc.

En début d'heure, avant de vérifier, je pose toujours trois questions rituelles :
- l'un de vos camarades absents va-t-il arriver en retard ?
- qui n'a pas son carnet de correspondance ?
- qui souhaite signaler qu'il n'a pas fait son travail ?
Les élèves peuvent échapper à la punition s'ils signalent d'eux-mêmes qu'ils n'ont pas fait leur travail avant que je ne vienne contrôler (méthode SNCF : on sent qu'à leur âge je prenais le train pour aller voir mon amoureux et que cela m'a traumatisée ^^). Mais si cela arrive 3 fois dans le trimestre, ils ont une punition.

Lorsque je relève les cahiers, je contrôle la quantité d'exercices qui doit s'y trouver. Si certains n'y sont pas, ils perdent des points. Et j'indique clairement "Où est l'exercice de telle date ? Le cahier doit être complet !".

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Ancalimë le Sam 5 Jan 2013 - 21:23

Je vois qu'en cette veille de rentrée les vieux sujets et les vieilles interrogations remontent !

De mon côté je navigue toujours en eaux troubles avec mes 5eme. Nous faisons cours, ils apprécient d'ailleurs le cours, ils participent, sont motivés, se sentent soutenus, j'ai d'ailleurs rattrapé de façon spectaculaire deux élèves perturbateurs, mais je ne parviens pas à gérer l'effervescence de la classe, ni le bruit, ni le manque d'autonomie, ni bon nombre de leurs attitudes et paroles lorsqu'elles louvoient entre séduction/ provocation/ immaturité/ insolence. Les élèves tentent de lier un lien affectif (c'est soit Madame, vous m'adorez soit Madame, vous me détestez) alors que je m'y oppose et de mon côté je prends trop à coeur ce qui se passe en cours : je me sens prise en défaut, jugée, ridicule, incompétente, lorsque ça ne se passe pas aussi bien que je le voudrais, et sur la défensive lorsque quelque chose s'est mal passé. Or les élèves sentent tout cela, le manque de naturel, l'appréhension, surtout qu'ils savent très bien que je suis nouvelle. Autre chose qui me fait peur c'est le groupe : les élèves sont tous sympas en dehors de la classe mais en groupe, et sans qu'ils le maîtrisent eux-mêmes, ils font les cons, et je trouve ces "montées" d'effervescence de groupe angoissantes. J'imagine que la solution c'est avant tout l'anticipation et le fait de gérer les élèves individuellement avant tout, et non en groupe. S'adresser à eux individuellement plutôt qu'à la classe.

Il faut aussi être plus intraitable, établir des frontières strictes, et une vraie distance entre eux et moi.

Nouvelles résolutions pour moi donc pour cette classe :
1/Nouveau plan de classe à la rentrée + 2/séances à l'écrit ultra cadrées pendant la première semaine + 3/punitions intraitables mais simples (justice robotique : tu fais ça je te donne ça) pour tous les écarts, y compris le bavardage (frapper fort et pour les petites choses avant que ça ne monte en puissance) et ne pas penser que l'on a réussi lorsqu'ils sont calmes pendant deux trois séances, toujours garder la pression sinon ils s'engouffrent dans les failles (l'erreur que je ne comettrai plus) + 4/ vérification systématique des exos (je le fais déjà très souvent) + 5/ tolérance zéro sur le matériel (faire recopier le cours 2 fois me semble une excellente idée) + 6/ système plus efficace pour noter les sanctions qui ont été prises et en rendre compte à l'administration (pour exiger ensuite des sanctions autres) + 7/ des cours plus simples, plus efficaces et plus facilement exploitables et enfin prendre du recul sur ses "échecs" qui permettent de se former, être plus naturelle, plus simple avec les élèves.
Et aussi, et c'est le plus important : avoir une santé de fer !!!

Je vous en dirais des nouvelles lundi. En attendant s'il y a des conseils particuliers, je suis preneuse. Peut-être que vous aussi vous êtes parvenus à l'"exploit" (!) de garder une bonne relation avec une classe alors que ça ne se passe pas très bien en cours. Un problème de distance et de confiance en soi j'imagine.

Ergo, encore une fois merci pour ces nombreuses pistes très intéressantes. Je crois qu'en effet c'est avec des choses très simples mais très claires, où le message est compréhensible sans erreur par les élèves que l'on réussit à construire et établir son autorité.

Ancalimë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Sam 5 Jan 2013 - 23:19

@Madame_Prof a écrit:Je comprends pas trop pourquoi cela te bouffe les deux tiers de ta séance MrCailloux. Cela me prend 5 mn maximum pour voir s'ils ont leur cahier et si le travail est fait (je le fais pendant un exercice ou pendant qu'ils écrivent des titres ou autre en début d'heure). Et tu peux sanctionner autrement que par des mots dans le carnet, par du travail supplémentaire!! Ça va les gonfler. Et heures de colle si les punitions ne sont pas faites.

ca me prend du temps car le temps qu'ils entrent qu'ils s'assoient (après avoir obtenu le silence ce qui me prend parfois 10 minutes) qu'ils sortent leurs affaires pendant que je fais l'appel (ils peuvent pas faire 2 choses à la fois: attendre que je les appelle ET sortir leurs affaires) une fois les affaires théoriquement sorties je passe dans les rangs pour vérifier le travail et en règle général je bataille au moins 18 fois sur 25 pour qu'ils sortent leurs affaires parce que ce n'est toujours pas fait (bah faut faire quoi monsieuuuur?? affraid ) une fois les affaires sorties il faut retrouver ou est le cours et ou est le travail qui était à faire (j'ai beau leur dire "dis moi que c'est pas fait ca me fera gagner du temps" non mais je cherche monsieur! pour finalement pas le trouver) du coup il faut mettre une petite croix dans le carnet (je leur fait faire eux meme) et il faut signer... signer 18 carnets (et la aussi il faut retrouver le carnet!!) ca ne prend pas 5 minutes (et accessoirement mes séances ne durent pas 1h30 mais 45 min... c'est comme ca que mon college fonctionne)
Donc parfois je passe 25 bonnes minutes entre l'entrée des élèves ET le début de mon cours...

Pour te faire comprendre le type d'élèves que j'ai dans ce collège: petite interro de cours sur un schéma bilan, je leur montre le sujet (oui oui celui que je vais leur donner la prochaine fois!) et ils arrivent à avoir une moyenne de 6/20... sur la classe. Les heures de colles, les mots, la rencontre avec certains parents PUIS le CDE c'est limite devenu une 2eme semaine de travail dans la semaine de travail

Autant dans mon 2eme collège je n'ai aucun soucis d'autorité, je hausse un peu la voix quand ils sont un peu pénibles et ils baissent la tête, si je demande le carnet il est sur mon bureau limite avant que j'ai terminer ma requête, le travail est toujours fait (à part un ou deux et encore c'est jamais les mêmes), j'ai mis qu'une colle et un mot depuis le début de l'année et je suis même un peu trop sévère dans les DS avec des sujets un peu "costaud". Avec eux en une séance d'1h30 je fais l'équivalent de 3 séances de 45min dans mon autre collège. J'arrive même à faire tenir les plus difficiles (en rapport à des mails reçus par certains collègues qui ne s'en sortent pas avec ces classes là et avec ces élèves difficiles)

Je travaille dans deux mondes différents... le monde des bisounours (ou c'est un bonheur de bosser) et le monde de pas les bisounours (ou les journées sont éreintantes... enfin la journée ou j'ai les 5eme et les 4eme... le bel age quoi!)

Avec ce que j'ai cité plus haut... comment faire pour avancer... sans perdre toute la durée de mon cours et avancer...

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 23:25

D'accord, mais si tu as un public difficile, alors ce n'est pas étonnant non plus. Par contre, ça me paraît un peu compliqué ton organisation.. Si tu mets les croix toi-même sur une feuille, et que tu punis au bout de 2 ou 3, ce n'est pas plus simple? Après, c'est sûr que s'ils ne sortent pas leurs affaires, c'est un problème!! Et pourquoi fais-tu l'appel? Un par un? Ou tu comptes? Après, 45 mn c'est une misère. Je suis à 50 ou 55 mn selon les heures moi. Je ne connais pas ces conditions là, donc c'est sans doute plus facile chez moi.

Courage fleurs

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Sam 5 Jan 2013 - 23:44

@Madame_Prof a écrit:D'accord, mais si tu as un public difficile, alors ce n'est pas étonnant non plus. Par contre, ça me paraît un peu compliqué ton organisation.. Si tu mets les croix toi-même sur une feuille, et que tu punis au bout de 2 ou 3, ce n'est pas plus simple? Après, c'est sûr que s'ils ne sortent pas leurs affaires, c'est un problème!! Et pourquoi fais-tu l'appel? Un par un? Ou tu comptes? Après, 45 mn c'est une misère. Je suis à 50 ou 55 mn selon les heures moi. Je ne connais pas ces conditions là, donc c'est sans doute plus facile chez moi.

Courage fleurs

Je note aussi sur ma propre feuille mes croix... (mais la vie scolaire ne comprend pas comment je peux mettre une heure de colle sans qu'il n'y ait aucune croix dans le carnet) donc double travail oui... Je fais l'appel un par un (le billet d'appel est récupéré 2 fois le matin et 2 fois l'après midi) je colle au bout de 3 croix (oubli de travail ET matériel confondu)

J'avais mon labo à la rentrée (avec plan de classe) détruit à la toussaint, puis je suis dans une salle de classe ordinaire ou je n'ai pas fait de plan de classe (avec une autre organisation) et lundi j'ai mon nouveau labo tout neuf ou là je referai un nouveau plan de classe (renouvelle organisation de la salle, je ne voulais pas perturbé ces pauvres banbins)

Pour les parents vus... ca a fonctionné avec 3 élèves... là à la rentrée on a mis en place une liste d'exigence avec le CDE et 2 élèves particulierement pénible et des orientations précises (voire ambitieuse pour l'un d'eux): eux ils sont sur la sellette, j'ai fait convoqué un 3eme élève (copain des 2 affreux) par sa tutrice (chacun de nos élèves ont un tuteur) et un 4eme (copain aussi) j'ai envoyé un mail à sa mère pour les prévenir qu'ils pourraient être responsables des conséquences des 2 affreux... et qu'ils ne seront pas épargné (parce que copain 3 et 4 s'amusent à faire plonger copain 1 et 2)
Climat très particulier...

Et 45 min... pour les TP c'est un peu mission impossible... mais je m'entête à continuer à en faire... prochaine mission: dissection de la souris... mission impossible??

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Ergo le Sam 5 Jan 2013 - 23:47

Je vais sûrement dire une énormité parce que je ne sais pas comment ça fonctionne en SVT et que comme j'ai beaucoup moins d'élèves, je n'ai plus besoin de faire l'appel pour savoir qui manque.

Je remplis le papier d'appel et, quand je vérifie, je vérifie les devoirs pendant qu'un élève fait la correction au tableau ou qu'ils s'interrogent mutuellement sur les cours (parfois des choses très simples: un élève dit à un autre (interdiction d'interroger son voisin) un mot en français et l'autre traduit en anglais ou l'inverse).

Avec des classes où ce système vire rapidement au n'importe quoi, je contrôle le cours par écrit: ils ont une feuille de contrôle de cours qu'ils sortent, j'ai déjà inscrit au tableau ce qu'ils doivent faire et ils font pendant que je vérifie les devoirs sur les cahiers. Tout élève qui n'a pas sorti son cahier en même temps que les autres = travail non fait, je ne me mets pas à leur rythme, ils se mettent au mien. Tout élève qui n'a pas sa feuille de contrôle de cours perd du temps (interdiction de demander une feuille à un voisin, je n'autorise que très rarement le prêt de matériel et uniquement quand la classe tourne). En général, ça se termine par un arrachage de feuille de cahier...donc par une perte de points. Et quand on parle pendant un contrôle, je ramasse la feuille.

Le système des carnets me paraît effectivement te bouffer un temps fou...

Je ne dis pas que tout fonctionne avec tous les élèves mais quand on entre en mode tortionnaire, ils finissent tout de même par lâcher. Comment ça se passe avec les autres collègues ? Je vois que ton CDE met des choses en place mais les collègues, ils n'ont pas des "trucs" qui fonctionnent avec ces élèves en particulier ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Sam 5 Jan 2013 - 23:59

Je réponds au HS : je dirais, 45 mn pour préparer la dissection (présentation du matériel / consignes / étapes à suivre), 45 mn pour la réaliser. Laughing

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 0:01

@Ergo a écrit:Je vais sûrement dire une énormité parce que je ne sais pas comment ça fonctionne en SVT et que comme j'ai beaucoup moins d'élèves, je n'ai plus besoin de faire l'appel pour savoir qui manque.

Je remplis le papier d'appel et, quand je vérifie, je vérifie les devoirs pendant qu'un élève fait la correction au tableau ou qu'ils s'interrogent mutuellement sur les cours (parfois des choses très simples: un élève dit à un autre (interdiction d'interroger son voisin) un mot en français et l'autre traduit en anglais ou l'inverse).

Avec des classes où ce système vire rapidement au n'importe quoi, je contrôle le cours par écrit: ils ont une feuille de contrôle de cours qu'ils sortent, j'ai déjà inscrit au tableau ce qu'ils doivent faire et ils font pendant que je vérifie les devoirs sur les cahiers. Tout élève qui n'a pas sorti son cahier en même temps que les autres = travail non fait, je ne me mets pas à leur rythme, ils se mettent au mien. Tout élève qui n'a pas sa feuille de contrôle de cours perd du temps (interdiction de demander une feuille à un voisin, je n'autorise que très rarement le prêt de matériel et uniquement quand la classe tourne). En général, ça se termine par un arrachage de feuille de cahier...donc par une perte de points. Et quand on parle pendant un contrôle, je ramasse la feuille.

Le système des carnets me paraît effectivement te bouffer un temps fou...

Je ne dis pas que tout fonctionne avec tous les élèves mais quand on entre en mode tortionnaire, ils finissent tout de même par lâcher. Comment ça se passe avec les autres collègues ? Je vois que ton CDE met des choses en place mais les collègues, ils n'ont pas des "trucs" qui fonctionnent avec ces élèves en particulier ?

Si.. des choses qui ne fonctionnent pas avec moi, ou dans ma matière? (ils s'en foutent royalement! et je ne compte pas rabaisser mes exigences (déjà bien baissée mine de rien) pour que la classe ait une moyenne correcte: le programme a des exigences je les fait appliquer) La ma résolution pour 2013: aucune pitié plus rien ne passe... au risque que la situation s'empire, que je ne puisse pas faire cours certaines fois et prendre encore plus de retard sur mon programme)

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 0:08

@Madame_Prof a écrit:Je réponds au HS : je dirais, 45 mn pour préparer la dissection (présentation du matériel / consignes / étapes à suivre), 45 mn pour la réaliser. Laughing

Suite du HS: je pense qu'il va falloir que je fasse ça... avec une vidéo comme illustration... (dissection des étamines et pistiles + dépot de grain de pollen ca n'a pas été un succès... pourtant les étapes sont très simples, il n'ont pas pu me faire une préparation micro convenable (enfin quand ils ont fait une prépa micro!) ) au moins là ils auront les images le son et les sous titre!! (surtout que Mr le CDE veut venir faire la dissection avec moi! ca leur mettra surement la pression... ou alors il se rendra compte de la misère que c'est de lire 3 étapes et de les appliquer)

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par Madame_Prof le Dim 6 Jan 2013 - 0:10

@MrCailloux a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je réponds au HS : je dirais, 45 mn pour préparer la dissection (présentation du matériel / consignes / étapes à suivre), 45 mn pour la réaliser. Laughing

Suite du HS: je pense qu'il va falloir que je fasse ça... avec une vidéo comme illustration... (dissection des étamines et pistiles + dépot de grain de pollen ca n'a pas été un succès... pourtant les étapes sont très simples, il n'ont pas pu me faire une préparation micro convenable (enfin quand ils ont fait une prépa micro!) ) au moins là ils auront les images le son et les sous titre!! (surtout que Mr le CDE veut venir faire la dissection avec moi! ca leur mettra surement la pression... ou alors il se rendra compte de la misère que c'est de lire 3 étapes et de les appliquer)

Laughing

Au moins, ils devraient bien se tenir..

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 0:14

@Madame_Prof a écrit:
@MrCailloux a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je réponds au HS : je dirais, 45 mn pour préparer la dissection (présentation du matériel / consignes / étapes à suivre), 45 mn pour la réaliser. Laughing

Suite du HS: je pense qu'il va falloir que je fasse ça... avec une vidéo comme illustration... (dissection des étamines et pistiles + dépot de grain de pollen ca n'a pas été un succès... pourtant les étapes sont très simples, il n'ont pas pu me faire une préparation micro convenable (enfin quand ils ont fait une prépa micro!) ) au moins là ils auront les images le son et les sous titre!! (surtout que Mr le CDE veut venir faire la dissection avec moi! ca leur mettra surement la pression... ou alors il se rendra compte de la misère que c'est de lire 3 étapes et de les appliquer)

Laughing

Au moins, ils devraient bien se tenir..

Là ils ne broncheront pas c'est certain!! vu qu'il a fait des études de bio il pourra en plus m'aider pour guider des binomes (non mais un jour ils seront autonomes! enfin j'espère! )

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par miss sophie le Dim 6 Jan 2013 - 10:38

@MrCailloux a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je comprends pas trop pourquoi cela te bouffe les deux tiers de ta séance MrCailloux. Cela me prend 5 mn maximum pour voir s'ils ont leur cahier et si le travail est fait (je le fais pendant un exercice ou pendant qu'ils écrivent des titres ou autre en début d'heure). Et tu peux sanctionner autrement que par des mots dans le carnet, par du travail supplémentaire!! Ça va les gonfler. Et heures de colle si les punitions ne sont pas faites.

ca me prend du temps car le temps qu'ils entrent qu'ils s'assoient (après avoir obtenu le silence ce qui me prend parfois 10 minutes) qu'ils sortent leurs affaires pendant que je fais l'appel (ils peuvent pas faire 2 choses à la fois: attendre que je les appelle ET sortir leurs affaires) une fois les affaires théoriquement sorties je passe dans les rangs pour vérifier le travail et en règle général je bataille au moins 18 fois sur 25 pour qu'ils sortent leurs affaires parce que ce n'est toujours pas fait (bah faut faire quoi monsieuuuur?? affraid ) une fois les affaires sorties il faut retrouver ou est le cours et ou est le travail qui était à faire (j'ai beau leur dire "dis moi que c'est pas fait ca me fera gagner du temps" non mais je cherche monsieur! pour finalement pas le trouver) du coup il faut mettre une petite croix dans le carnet (je leur fait faire eux meme) et il faut signer... signer 18 carnets (et la aussi il faut retrouver le carnet!!) ca ne prend pas 5 minutes (et accessoirement mes séances ne durent pas 1h30 mais 45 min... c'est comme ca que mon college fonctionne)
Donc parfois je passe 25 bonnes minutes entre l'entrée des élèves ET le début de mon cours...

Peut-être peux-tu leur demander que le travail donné à la maison soit systématiquement fait sur une feuille que tu ramasseras (et la correction sera prise par tout le monde sur le cahier). Ainsi chaque élève dépose sa feuille d'exercice sur sa table, après l'appel tu passes ramasser ces devoirs sans attendre les papiers de ceux qui n'ont encore rien sorti (méthode d'Ergo), et tu peux tranquillement les vérifier et mettre tes croix en dehors du cours pour ne pas perdre de temps. Au cours suivant, tu réclames les carnets de ceux à qui tu dois mettre des croix, et là aussi tu ne les attends pas : tu mets leurs noms au tableau, si à la fin de l'heure le carnet n'est pas sur ton bureau, c'est punition (dans mon collège, un élève qui n'a pas son carnet alors que le professeur en a besoin, c'est une heure de colle). Ils vont râler, mais ils vont aussi comprendre que c'est toi le chef. Smile

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par loukoumintergalactique le Dim 6 Jan 2013 - 15:04

@MrCailloux a écrit:mes 4eme sont 2 classes qui ne font absolument rien... et quand ils ont leur affaires c'est génial! ceci dit c'est rare.
J'ai des remords quand je passe quasi la moitié du cours à faire la police sur la présence du matériel et du travail (non) fait et finalement un grand laxisme s'est créé... car je veux que mon cours avance pour le peu qui essaye de s'en sortir... déjà que ça avance très doucement je me dis que je ne peux pas passer mon temps de cours à ne faire que de la vérification de matériel et avoir le calme... s' ils voient que ça fonctionne pour ne pas faire cours au final ils vont recommencer, ça c'est certain! Je ne sais pas comment reprendre la chose en main (retour de vacances de noël ou tout sera a reprendre donc bonne occasion pour reposer les bases Razz )
Prendre le temps nécessaires pour tout fliquer? (au risque de n'avoir qu'1/3 de ma séance pour faire finalement quasi rien? de prendre encore plusieurs semaine pour que ça rentre dans l'"ordre" quitte à être très loin de finir le programme? (j'ai de gros risque de ne pas avoir le temps de traiter 1/4 du programme :/) )
laisser ceux qui n'ont pas leurs affaires dans leur m*rde et s'ils s'en sortent pas limite tant pis pour eux? (ce qui un peu le contraire de notre mission) a ce compte la ceux qui s'accrochent avancent pour ne pas être défavorisé par la suite.
La vie scolaire ne vit que par des rapports d'incident... les mots dans le carnet ils ne les consultent finalement pas... et je vais déjà perdre beaucoup de mon temps à en rédiger... alors comment gagner du temps pour faire le métier pour lequel j'ai surtout signé... Enseigner (sinon je me présente aux concours de la police l'année prochaine!)
merci pour les conseils que vous pourriez m'apporter Wink

L'erreur principale commise ici est le temps passé à contrôler. C'est même devenu un jeu chez les élèves de te faire perdre à chaque fois un max de temps. La tentation dans cette situation est de continuer dans le contrôle méticuleux et chronophage des affaires, du travail etc etc...
L'autre tentation tout aussi inutile serait de laisser tomber tout contrôle. Il faut trouver un compromis. Quelques pistes de réflexion:

- Vérifier le Travail/matériel SYSTÉMATIQUEMENT au début en passant dans les rangs avec pour seule consigne que tout soit ouvert à la bonne page. Une fois, qu'ils ont compris le truc, on peut dire qu'on vérifie pas à chaque fois.

- En 4ème, je punis au bout de 3 oublis/travail non fait. Cela m'évite un temps de gestion monstre à chaque heure (je passe dans les rangs avec mon carnet de note seulement).

- Punir les élèves en fin d'heure: ne pas créer des espaces d'attentes interminables qui provoquent l'effet "file d'attente": attendre, s'ennuyer, trouver une occupation en attendant......


- Ritualiser ton début d'heure. Faire tout le temps la même chose pour une mise au travail rapide et le moins de perte de temps possible. Avec certaines classes +++ difficiles, je ne fais l'appel ou contrôle le travail qu'après quelques minutes de cours pour éviter une amorce poussive. Par ex, avec une classe lors de mon année de stage (mais je le fais toujours mnt), j'ai mis en place un truc inspiré de cela (en le simplifiant): http://lewebpedagogique.com/hgecgerminal2008/2008/10/17/le-ping-pong/

Avant, ils rentraient en cours, bavardaient, sortaient pas leurs affaires etc etc.(= mise au travail: 10min) et après, ils rentraient, s'asseyaient, et avant même que je puisse dire quoique ce soit, ils levaient la main pour participer. (=mise au travail, 5min, activité comprise)

- Idée basique mais plus que vrai: la discipline s'entretient par le travail (attention, suis pas en train de dire qu'il suffit de proposer une activité pour qu'il y ait le silence!!!!) Mais, les moments de blancs, d'attentes, de flottements, de contrôle sont des moments d'attentes qui provoquent l'effet file d'attente.

loukoumintergalactique
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 17:26

@miss sophie a écrit:
@MrCailloux a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Je comprends pas trop pourquoi cela te bouffe les deux tiers de ta séance MrCailloux. Cela me prend 5 mn maximum pour voir s'ils ont leur cahier et si le travail est fait (je le fais pendant un exercice ou pendant qu'ils écrivent des titres ou autre en début d'heure). Et tu peux sanctionner autrement que par des mots dans le carnet, par du travail supplémentaire!! Ça va les gonfler. Et heures de colle si les punitions ne sont pas faites.

ca me prend du temps car le temps qu'ils entrent qu'ils s'assoient (après avoir obtenu le silence ce qui me prend parfois 10 minutes) qu'ils sortent leurs affaires pendant que je fais l'appel (ils peuvent pas faire 2 choses à la fois: attendre que je les appelle ET sortir leurs affaires) une fois les affaires théoriquement sorties je passe dans les rangs pour vérifier le travail et en règle général je bataille au moins 18 fois sur 25 pour qu'ils sortent leurs affaires parce que ce n'est toujours pas fait (bah faut faire quoi monsieuuuur?? affraid ) une fois les affaires sorties il faut retrouver ou est le cours et ou est le travail qui était à faire (j'ai beau leur dire "dis moi que c'est pas fait ca me fera gagner du temps" non mais je cherche monsieur! pour finalement pas le trouver) du coup il faut mettre une petite croix dans le carnet (je leur fait faire eux meme) et il faut signer... signer 18 carnets (et la aussi il faut retrouver le carnet!!) ca ne prend pas 5 minutes (et accessoirement mes séances ne durent pas 1h30 mais 45 min... c'est comme ca que mon college fonctionne)
Donc parfois je passe 25 bonnes minutes entre l'entrée des élèves ET le début de mon cours...

Peut-être peux-tu leur demander que le travail donné à la maison soit systématiquement fait sur une feuille que tu ramasseras (et la correction sera prise par tout le monde sur le cahier). Ainsi chaque élève dépose sa feuille d'exercice sur sa table, après l'appel tu passes ramasser ces devoirs sans attendre les papiers de ceux qui n'ont encore rien sorti (méthode d'Ergo), et tu peux tranquillement les vérifier et mettre tes croix en dehors du cours pour ne pas perdre de temps. Au cours suivant, tu réclames les carnets de ceux à qui tu dois mettre des croix, et là aussi tu ne les attends pas : tu mets leurs noms au tableau, si à la fin de l'heure le carnet n'est pas sur ton bureau, c'est punition (dans mon collège, un élève qui n'a pas son carnet alors que le professeur en a besoin, c'est une heure de colle). Ils vont râler, mais ils vont aussi comprendre que c'est toi le chef. Smile

Je pense que je vais ramasser systématiquement leur travail sur feuille... et ils prendront la correction dans le classeur... comme ca, ca sera au propre!! et je passe ramasser sans attendre dix piges qu'ils sortent leurs affaires (voire meme en corriger quelques uns pour valider des compétences). Ceux qui viendront spontanément me dire qu'ils ont oublié leur classeur ou meme qu'ils ont oublié de faire leur travail ne seront qu'a moitié sanctionné (une demi croix...)mais je ne leur dirai pas ça!
j'ai mis en place une fiche de suivi qui prend en compte travail comportement bavardages... comme ca je pourrai mettre mes croix chez moi pour le travail non fait
Le rituel d'entrée et resté debout dans le silence fonctionne assez bien maintenant... je vais le garder. Et je vais garder l'appel pour qu'ils aient le temps de sortir leur travail a faire et je ramasse après l'appel. Si c'est pas sorti tant pis pour eux!
Pour le carnet... s'ils ne l'ont pas je rédige un rapport d'incident (enfin ce papier n'a plus tellement sa réelle fonction) Mais je peux mettre leur nom au tableau et laisser le temps a l'élève de me l'ammener et si pas fait rapport d'incident
Pffff vivement les vacances de février!! je sens que ma quantité de boulot va exploser!!
Merci pour ces conseils!!
Maintenant mission: penser a vérifier les carnet et arriver a tenir ses exigences... (qd ca fonctionne pas j'ai vite tendance a laisser pisser... :/ )

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par loukoumintergalactique le Dim 6 Jan 2013 - 19:43

Dsl je vais peut-être paraître méchant mais:

- ton histoire de croix, demi croix, quart de croix c'est invivable. Tu va te lancer dans une administration kholkhozienne. Pire, ne pas leur dire, c'est histoire à créer des contestations(oui mais M. lui il a oublié 3 fois et moi aussi et je suis puni et pas lui.....)

-rester debout en silence n'est pas un rituel d'entrée au sens ou je l'entends. Ou alors le compléter: être debout en silence, cahier ouvert à la bonne page. Car qu'ils soient juste debout ne permet pas une mise au travail plus rapide ni des affaires sorties plus rapidement

- "s'ils ne l'ont pas je rédige un rapport d'incident (enfin ce papier n'a plus tellement sa réelle fonction) Mais je peux mettre leur nom au tableau et laisser le temps a l'élève de me l'ammener et si pas fait rapport d'incident": idem, que de complications. Puis, si tu dis que les rapports d'incidents servent à tout et à rien, donne plutôt des heures de colle (car si la viesco est couverte de rapport, quelles seront les suites données? Aucunes?).

Pour tenir des exigences, il faut qu'elles soient claires, simple et facile à appliquer.

loukoumintergalactique
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 20:54

Les demi croix... OK... c'etait encore mon côté "gentil" alors qu'au final je ne vois pas pourquoi je le serai vu ce qu'ils fournissent et ce qu'ils peuvent faire en classe...

les suites des rapports c'est le conseil de classe... "comment ca refuser les compliments a un élèves alors qu'il a des bonnes notes alors qu'aucun rapport n'a été écrit?? l'appréciation est inadéquate a ce que je vois de ses résultats et de ce que vous racontez de ce qu'il fait en classe!" voila ce qu'on a pu se prendre dans la figure lors d'un conseil de classe... (sans compter les profs qui retournent leur veste entre leur appréciation et ce qu'ils disent au CdC...

Les heures de colles passent aussi par la rédaction de ses rapports...

Pour l'entrée en classe... je vais tester la sortie des affaires avant de s'asseoir... je sais pas ce que ca donnera mais qui ne tente rien n'a rien Wink

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par loukoumintergalactique le Dim 6 Jan 2013 - 22:17

Personnellement, je trouve que sortir ses affaires avant d'être debout en silence est un gain de temps: cela supprime une "étape" (être debout, assis, sortir ses affaires....) et de toute manière, lorsqu'ils rentrent en classe, autant concentrer tous les bruits au début.

Pour les rapports, ce que je voulais dire, c'est que si tu colle un élève, tu as aussi la trace que son comportement n'a pas été adéquat. L'avantage des heures de colle, c'est que t'es sur que l'élève est puni (et que c'est pas un rapport qui s'empile sur le bureau du CPE "qui en a marre que les profs fassent des rapports pour tout et n'importe quoi"). Mais encore une fois, ma remarque était plutôt dans la simplification de la chose: un élève refuse de donner son carnet, pas de pb, il est collé (ou rapport) immédiatement. Pas de "et si...."

Il y a être gentil et se faire avoir. Comme tu dis, c'est donnant- donnant. Encore une fois, pour leur éducation, je reste persuadé (formule-litote pour pas paraître trop prétentieux) que les élèves ont besoin de cadres stricts et finalement en sont demandeurs. Evidemment, lorsqu'ils sentent qu'il y a une faille et que le mur est friable, ils s'y ruent.

Encore une fois, je suis contre le tout-punition (type: 1h de colle à chaque fois que le travail n'est pas fait), bien que certains profs le manient bien, mais a un moment, il faut savoir fixer ses règles intangibles, identiques à tout le monde et connues de tous les élèves.


loukoumintergalactique
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : gestion de classes difficiles

Message par MrCailloux le Dim 6 Jan 2013 - 22:37

y a pas à dire... l'autorité n'est pas choses facile avec des gamins difficiles... je ne m'étais pas encore heurté à des cas comme ceux la... en stage ou l'an dernier meme je pouvais rester "cool" et laisser le bénéfice du doute... (meme dans mon deuxieme collège ou ca se passe à merveille) mais là oui je pense comme tu dis ils ont besoin de cadre strict pour se tenir a carreau... chose que j'ai a apprendre à faire... et à tenir! voila une jolie résolution pour 2013: être méchaaaaaaaaant Laughing

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum