Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Profs d'allemand : participez aux programme Brigitte Sauzay ou Voltaire, ou proposez un projet franco-allemand !

par John le Jeu 6 Sep 2012 - 19:29
Programme Brigitte Suzay (collège) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=61192

Programme Voltaire (collège) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=61193

Réseau des projets franco-allemands (collège et lycée) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=61196

Programme « Brigitte Sauzay » 2012-2013
NOR : MENC1229091N
note de service n° 2012-126 du 1-8-2012
MEN - DREIC 2B - DGESCO-DEI

Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux d’allemand ; aux déléguées et délégués académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération ; aux chefs d'établissement

1. Définition et objectifs
La mobilité internationale et la maîtrise d'une ou de plusieurs langues européennes représentent aujourd'hui un atout majeur sur le marché du travail et un réel enrichissement tant personnel que culturel pour les élèves. Séjourner dans un pays partenaire est le moyen le plus efficace d'en apprendre la langue et de se familiariser avec les différences interculturelles. Avec pour objectif d'offrir à chaque élève cette opportunité, la France et l'Allemagne ont créé, par la déclaration conjointe des ministres en charge de l'éducation signée à Paris le 19 avril 1989, un dispositif permettant des échanges individuels d'élèves de moyenne durée entre les deux pays.
L'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) a été désigné par les autorités françaises et allemandes comme maître d'œuvre de ce dispositif, baptisé en 2004 « Programme Brigitte Sauzay » en mémoire de cette figure emblématique de l'amitié franco-allemande.
Le programme Brigitte Sauzay est fondé sur la réciprocité. Il s'agit d'un séjour dans le pays partenaire d'une durée de 3 mois qui permet à des élèves français et allemands de mieux appréhender le système scolaire, la vie familiale et quotidienne et la culture de l'autre pays tout en leur offrant l'occasion d'améliorer leur connaissance de la langue du partenaire.

2. Élèves concernés
Le programme s'adresse :
- en France, aux élèves des classes de quatrième, troisième, seconde ou de première apprenant l'allemand depuis au moins deux ans ;
- en Allemagne, aux élèves des classes 8 à 11 apprenant le français depuis au moins deux ans.
Chaque élève intéressé peut participer au programme Brigitte Sauzay dès lors que les chefs des établissements d'origine et d'accueil, ainsi que les familles, donnent leur accord. Le chef d'établissement et l'équipe pédagogique s'assureront de la motivation et de l'aptitude du candidat à l'échange. Ils pourront à cette fin mener avec l'élève (et sa famille) un entretien au cours duquel ces éléments ainsi que la place de l'échange dans le cursus scolaire seront abordés.
L'échange est fondé sur le principe de réciprocité. Durant la période de l'échange, l'élève est hébergé dans la famille de l'élève partenaire et fréquente le même établissement scolaire que ce dernier. Le choix des dates de l'échange est du ressort des participants et des établissements scolaires. Il devra être tenu compte, pour les élèves de troisième, des dates des épreuves du diplôme national du brevet. Ces élèves de troisième, qui seront candidats au diplôme national du brevet pour la session 2012, pourront, s'ils le souhaitent, passer les épreuves de l'examen, dans leur académie d'origine, lors de la session de rattrapage en septembre et ainsi ne pas être obligés d'interrompre leur séjour à l'étranger. En ce qui concerne l'épreuve orale d'histoire des arts qui fait partie des composantes obligatoires pour l'obtention du diplôme et qui se passe dans l'établissement scolaire, il conviendra de veiller à ce que les élèves puissent passer cette épreuve avant leur départ à l'étranger. De même leur livret personnel de compétences devra être renseigné dans le temps imparti afin que la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun, également nécessaire à l'obtention du diplôme, puisse être attestée en connaissance de cause.
Les élèves sont invités à régler toutes ces questions avec le chef d'établissement et l'équipe enseignante bien avant leur départ.

3. Modalités de préparation de l'échange et de candidature
La recherche d'un partenaire allemand est à entreprendre directement par l'élève intéressé avec l'appui de son école et de sa famille.
Trois démarches différentes peuvent être envisagées :
1. Dans le cas où il existe déjà un partenariat entre deux établissements, les échanges individuels d'élèves se dérouleront, dans toute la mesure du possible, dans ce cadre. L'élève peut également s'adresser au comité de jumelage de sa ville afin de faciliter sa recherche.
2. Dans le cas où les établissements et les élèves ne sont pas en mesure de trouver un partenaire dans l'autre pays - notamment lorsque n'existe pas de partenariat entre établissements -, et lorsqu'il existe un programme fondé sur un accord spécifique de l'académie avec un Land partenaire, les familles des élèves intéressés peuvent prendre contact avec la délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC) du rectorat de chaque académie. Les DAREIC pourront alors apporter leur aide à la recherche d'un partenaire. Cette démarche exige cependant le strict respect des procédures et des délais définis par chaque rectorat. Les adresses électroniques des DAREIC sont disponibles sur la page suivante : http://www.education.gouv.fr ou sur les sites internet des rectorats.
3. Le site internet de l'Ofaj propose également des petites annonces d'élèves allemands recherchant un correspondant français. Ces annonces peuvent être consultées à l'adresse suivante :
http://www.OFAJ.org/petites-annonces
Lors de la recherche du partenaire et de la constitution du binôme, il convient de tenir le plus grand compte des intérêts et des goûts des deux élèves, de leur capacité d'adaptation à des situations d'étude et de vie différentes, des conditions de l'accueil en famille, ainsi que de leurs besoins spécifiques, et en particulier de problèmes médicaux éventuels.
Après avoir identifié un partenaire, l'élève remplit avec le soutien de son établissement d'origine un dossier qu'il remet à son chef établissement et que celui-ci devra ensuite transmettre à l'établissement et à la famille d'accueil. Ce formulaire peut être obtenu auprès de la DAREIC ou - dans le cas où la DAREIC ne propose pas un formulaire académique spécifique, et dans ce cas seulement - sur le site de l'Ofaj à l'adresse électronique suivante :
http://www.dfjw.org/sites/default/files/Dossier_Familien_Schule_2012.pdf
Les familles des deux élèves candidats à l'échange doivent attester par écrit qu'elles transfèrent la garde de leur enfant à la famille d'accueil et qu'elles ont contracté pour leur enfant une assurance maladie, accident et de responsabilité civile, avec une garantie pour l'étranger. Il leur revient également de fixer entre elles les modalités de la prise en charge des frais occasionnés par l'accueil du correspondant.
Le succès de l'échange tient pour une grande part au soutien pédagogique dont bénéficie l'élève durant tout son séjour. Pour assurer ce soutien, les établissements d'origine et d'accueil désignent chacun un professeur-tuteur (le plus souvent le professeur d'allemand ou de français). Les deux professeurs ainsi désignés sont chargés de maintenir le contact avec leur élève lorsqu'il est dans l'établissement partenaire, puis d'assurer le suivi de la scolarité de l'élève hôte et son intégration au sein de l'établissement. Les deux établissements, sur la base de la confiance mutuelle, coopèrent par ailleurs en vue d'élaborer un programme qui tienne compte du niveau, des besoins individuels et des souhaits des élèves concernés.

4. Financement
Les frais de transport et de séjour liés à l'échange sont à la charge des familles. En règle générale chaque famille d'accueil prend en charge les frais supplémentaires liés à la présence de l'élève hôte (nourriture, cantine, bus, sorties, etc.). Les familles devront veiller à ce que les dépenses soient équilibrées de part et d'autre.
L'Ofaj peut cependant accorder, dans la limite des crédits budgétaires disponibles, une subvention pour les frais de transport selon la grille figurant dans ses directives (taux de 1,5 à 2).
Cette grille est consultable à l'adresse suivante : http://www.ofaj.org/sites/default/files/Pages de Directives-2.pdf
À cette fin, l'élève remplira, avant son départ et avec le soutien de son établissement d'origine, le formulaire de demande de subvention de l'Ofaj téléchargeable à l'adresse suivante : http://www.ofaj.org/sites/default/files/DDS_programme_Sauzay_2012_1.pdf. Cette demande devra être signée par le chef d'établissement qui l'adressera à l'Ofaj par l'intermédiaire de la DAREIC au moins un mois avant le départ de l'élève.
La subvention ne peut être accordée que si toutes les conditions suivantes sont remplies :
- l'échange revêt un caractère effectif de réciprocité ;
- la durée du séjour de l'élève et de celui de son correspondant dans le pays partenaire est
. d'une durée minimale de 3 mois consécutifs (soit 84 jours dont 6 semaines au moins de scolarité) pour les élèves de 3ème, 2nde et 1ère,
. d'une durée minimale de 2 mois consécutifs (soit 56 jours dont 6 semaines au moins de scolarité) pour les élèves de 4ème ;
- la demande de subvention, complète et signée par le chef d'établissement, doit être arrivée à l'Ofaj par l'intermédiaire de la DAREIC au moins un mois avant le départ de l'élève (date de réception à l'Ofaj faisant foi) ;
- à son retour, l'élève adresse à l'Ofaj, bureau de Berlin (Molkenmarkt 1, 10179 Berlin), dans un délai d'un mois, un compte rendu de son séjour de deux pages minimum et une attestation de scolarité remplie par l'établissement partenaire.
Il convient de souligner que la participation au programme Brigitte Sauzay est une démarche individuelle et privée dont la responsabilité incombe aux familles et aux élèves. Les services académiques et l'Ofaj ne peuvent être tenus pour responsables du bon déroulement de l'échange.

Pour le ministre de l’éducation nationale
et par délégation,
Le secrétaire général,
Jean Marimbert




Échanges franco-allemands
Programme « Voltaire » - campagne 2013
NOR : MENC1229084N
note de service n° 2012-127 du 1-8-2012
MEN - DREIC - DGESCO-DEI

Texte adressé aux inspectrices et inspecteurs d'académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux d’allemand ; aux déléguées et délégués académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération ; aux chefs d'établissement

Le programme Voltaire permet à des jeunes français et allemands d'effectuer en tandem un séjour de six mois dans le pays partenaire. Le programme étant fondé sur la réciprocité, le séjour a lieu de manière consécutive dans la famille des deux participants.
Le programme Voltaire s'adresse aux élèves de seconde des lycées d'enseignement généraux et technologiques et, depuis deux ans, aux élèves de seconde des lycées professionnels (élèves sous statut-scolaire) qui étudient l'allemand (en LV1 ou LV2) et possèdent un niveau satisfaisant dans cette langue. Pour la troisième année, sont également concernés les élèves de troisième satisfaisant aux mêmes conditions.
Ces élèves de troisième, qui seront candidats au diplôme national du brevet pour la session 2013, pourront, s'ils le souhaitent, passer les épreuves de l'examen dans leur académie d'origine, lors de la session de rattrapage en septembre, et ainsi ne pas être obligés d'interrompre leur séjour à l'étranger. En ce qui concerne l'épreuve orale d'histoire des arts qui fait partie des composantes obligatoires pour l'obtention du diplôme à compter de la session 2012 et qui se passe dans l'établissement scolaire, il conviendra de veiller à ce que les élèves puissent passer cette épreuve avant leur départ à l'étranger. De même leur livret personnel de compétences devra être renseigné dans le temps imparti afin que la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun, également nécessaire à l'obtention du diplôme depuis la session 2012, puisse être attestée en connaissance de cause.
Les élèves sont invités à régler toutes ces questions avec le chef d'établissement et l'équipe enseignante bien avant leur départ.
Le programme Voltaire repose sur la confiance de chacun des deux partenaires, de leurs familles et de leurs établissements scolaires envers le système d'enseignement du pays voisin. Un élève qui aura fait le choix d'une mobilité de longue durée ne devra pas être pénalisé dans son parcours scolaire malgré les différences entre les programmes et les méthodes de travail en vigueur dans chacun des deux pays.
Il convient d'une manière générale de s‘entendre avant le départ de l'élève sur les modalités précises de son évaluation et de décision de son orientation. À cet effet, il est recommandé de formaliser un contrat d'études en amont de l'échange.
En tout état de cause, l'établissement d'origine s'assurera que les informations relatives à la scolarité de l'élève en Allemagne sont transmises par l'établissement allemand dans les délais. Afin de faciliter la coordination entre les deux établissements, il est également recommandé d'utiliser le formulaire d'évaluation mis à disposition par l'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) sur son site : www.dfjw.org/sites/default/files/Bewertungsbogen Voltaire 2010.pdf.
L'équipe pédagogique d'accueil peut y recenser les principaux enseignements suivis par l'élève lors de son séjour. Ces informations précises sur le niveau de l'élève seront utilisées en conseil de classe pour délibérer sur l'orientation de l'élève et son admission en classe supérieure à son retour en France.
Pour les participants français, le séjour en Allemagne aura lieu du début du mois de mars au mois d'août 2013. Les participants allemands séjourneront en France du début du mois de septembre 2013 au mois de février 2014. Les élèves seront accueillis par la famille de leur correspondant et suivis par un professeur de l'établissement hôte chargé de veiller au bon déroulement de leur scolarité et de leur séjour.
L'Ofaj a été désigné par les autorités françaises et allemandes comme maître d'œuvre du programme Voltaire.
Pour la campagne 2013, l'Ofaj prendra en charge 600 bourses accordées à 300 jeunes dans chacun des deux pays, soit une indemnité de 250 euros pour des dépenses d'ordre culturel (livres, sorties, découverte du pays partenaire, etc.). Il pourra en outre verser un forfait voyage aux participants qui en feront la demande.
Le programme Voltaire a fait l'objet d'une étude-évaluation consultable sur : http://www.dfjw.org/sites/default/files/texte_travail_23_fr.pdf.

Modalités de candidature
Il est désormais impératif que la candidature au programme Voltaire s'effectue en ligne. Pour s'inscrire en ligne, rendez-vous sur : http://www.ofaj.org/programme-voltaire.
Une fois la fiche de candidature complétée en ligne, elle sera imprimée et ajoutée aux autres pièces du dossier. En cas d'impossibilité d'accès à internet, la fiche jointe en annexe à remplir manuellement pourra, à titre exceptionnel, être utilisée.
Le dossier de candidature, établi en trois exemplaires, sera remis au chef d'établissement au plus tard le 9 novembre 2012. Il comportera :
- la fiche de candidature (imprimée suite à l'inscription en ligne à l'adresse indiquée ci-dessus ou, en cas d'impossibilité d'inscription en ligne, en annexe) dûment renseignée et comprenant l'accord parental ou du représentant légal et l'avis circonstancié de l'équipe pédagogique et du chef d'établissement ;
- une lettre de motivation de l'élève, rédigée en français, à l'attention de son chef d'établissement ;
- un courrier en allemand, destiné à son futur partenaire et à sa famille, dans lequel le candidat se présentera de façon personnelle et détaillée, puis exposera les motivations qui le poussent à partir en Allemagne pendant six mois et à accueillir un jeune d'Allemagne ;
- au minimum 6 photos présentant la famille du candidat, son lieu de résidence, son lycée, ses activités préférées ainsi que tout autre élément propre à éclairer sa personnalité et ses goûts et intérêts personnels ou son cadre de vie ; les photos seront collées ou imprimées sur une ou plusieurs feuille(s) de format A 4 ;
- une lettre de motivation rédigée par le ou les parents, ou le représentant légal, du candidat, décrivant la famille et exposant la conception qu'elle se fait de l'échange (cette lettre peut être rédigée en français) ;
- une copie des deux derniers bulletins scolaires de l'année précédente (classe de troisième ou de quatrième pour les élèves de troisième) ;
- une lettre de recommandation d'un professeur de l'année précédente (facultatif).
Tout dossier incomplet sera refusé.

Transmission des dossiers de candidature
Impérativement pour le 19 novembre 2012, le chef d'établissement remettra le dossier au délégué académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC) ou à l'inspecteur d'académie-inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d'allemand, correspondants académiques de l'Ofaj auprès du recteur et, pour les élèves des lycées professionnels, à l'IEN-ET-EG d'allemand.
Après analyse des dossiers, le DAREIC et l'IA-IPR ou l'IEN-ET classeront en commun les candidatures. Les dossiers retenus et la liste des candidats seront adressés à la Centrale Voltaire à laquelle l'Ofaj a délégué la gestion administrative du programme, à l'adresse suivante : Centre français de Berlin, Centrale Voltaire, Müllerstraße 74 - D - 13349 Berlin.
La date limite de réception des candidatures par la Centrale Voltaire est fixée impérativement au 30 novembre 2012.
La sélection des candidats s'effectuera au début du mois de janvier 2013. Le candidat et sa famille seront informés à la fin du mois de janvier 2013 par courrier. La participation au programme Voltaire est conditionnée non seulement par le niveau scolaire et la motivation de l'élève, mais également par le nombre de candidats allemands.

Pour le ministre de l'éducation nationale
et par délégation,
Le secrétaire général,
Jean Marimbert

Échanges franco-allemands
Réseau des projets scolaires franco-allemands - Appel à candidatures - année 2013
NOR : MENC1229092N
note de service n° 2012-124 du 1-8-2012
MEN - DREIC - DGESCO-DEI

Texte adressé aux inspectrices et inspecteurs d'académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux d’allemand ; aux déléguées et délégués académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération ; aux chefs d'établissement

Le réseau des projets scolaires franco-allemands a été créé conjointement par le ministère de l'éducation nationale français (MEN) et la conférence permanente des ministres de l'éducation des Länder (KMK) en coopération avec l'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) dans le cadre du « programme de coopération et de développement du réseau des filières bilingues à profil franco-allemand » lancé par les gouvernements français et allemand en 1995 (déclaration conjointe franco-allemande du 7 décembre 1995, puis sommets franco-allemands de Weimar en 1999 et de Fribourg en 2001).
L'objectif de ce programme est de promouvoir les échanges d'élèves (échanges de classes) par la mise en œuvre d'une pédagogie interdisciplinaire et interculturelle de projet dans un contexte franco-allemand.
Le présent appel à projets pour l'année 2013 vise à encourager la création effective d'un réseau d'établissements répondant à cet objectif. Ce réseau des projets scolaires franco-allemands se substitue, depuis la rentrée 2009, au réseau des filières bilingues à profil franco-allemand mentionné ci-dessus.
Les projets sélectionnés bénéficieront, au titre des échanges de classes, d'une subvention versée par l'Ofaj. Les échanges soutenus permettront la réalisation de projets scolaires franco-allemands à caractère interdisciplinaire, interculturel et innovant.

Conditions de participation
Peuvent répondre au présent appel à projets tous les établissements scolaires français du second degré (premier ou second cycle) qui remplissent simultanément les deux conditions suivantes :
1 - Avoir obligatoirement un établissement partenaire en Allemagne avec lequel ils constituent un tandem dont au moins l'un des deux membres propose un apprentissage intensif de la langue du pays partenaire.
- Si l'établissement scolaire de France a une section européenne ou internationale d'allemand, une section AbiBac ou bien s'il est lycée franco-allemand, il peut former un tandem avec tout établissement scolaire en Allemagne.
- Si l'établissement scolaire de France n'offre pas d'enseignement spécifique de l'allemand, il doit former un tandem franco-allemand avec un établissement à filière bilingue de français, avec un établissement à filière AbiBac, ou encore avec un établissement enseignant le français dès la 5ème classe.
Le partenariat entre établissements peut s'inscrire dans le cadre d'un appariement existant ou être créé spécifiquement pour le projet. Dans ce dernier cas, il est souhaitable que l'établissement choisi soit issu du Land partenaire de l'académie.
2 - Prévoir la réalisation d'un projet interdisciplinaire, à dimension interculturelle franco-allemande et à caractère innovant.
Le projet portera sur l'année 2013. Toutes les rencontres devront se réaliser entre janvier et octobre 2013.
Les échanges peuvent être réalisés dans la localité du partenaire (hébergement en famille) ou en tiers-lieu (hébergement en auberge de jeunesse, en centre de séjour, etc.).
Le déroulement du projet et la date des échanges prévus sont fixés conjointement par les deux établissements partenaires.
Les établissements qui étaient précédemment membres du « réseau de coopération des filières bilingues à profil franco-allemand » devront également, pour pouvoir participer au réseau des projets scolaires franco-allemand, répondre au présent appel à projets.

Procédure de réponse à l'appel à projets
Un seul dossier de candidature doit être déposé par projet et par tandem d'établissements.
Les enseignants responsables du projet remplissent le dossier de candidature disponible sur le site internet de l'Ofaj : http://www.ofaj.org/reseau-des-projets-scolaires-franco-allemands et le retournent à l'Ofaj avant le 9 novembre 2012, délai de rigueur, à l'adresse suivante : Office franco-allemand pour la jeunesse, réseau des projets scolaires franco-allemands, Molkenmarkt 1, 10179 Berlin, Allemagne. Les dossiers arrivés hors délais ne seront pas traités en priorité. Chaque dossier devra faire apparaître l'accord explicite des deux chefs d'établissement (remplir l'annexe 1 du dossier de candidature).

Sélection des projets et financement
Une commission franco-allemande (Ofaj, MEN, KMK) se réunira fin novembre et sélectionnera jusqu'à 25 projets pour l'année 2013 en tenant compte des critères suivants :
- interdisciplinarité ;
- dimension interculturelle (thème et programme d'échange) ;
- caractère innovant.
Les établissements dont les projets seront retenus seront informés au plus tard fin décembre 2012. Ils recevront à cette occasion une demande de subvention pré-remplie par l'Ofaj, qu'ils devront retourner avant le 18 janvier 2013.
Important :
- Si le projet implique des rencontres dans la localité du partenaire, chacun des deux établissements partenaires retournera la demande de subvention pré-remplie pour son déplacement avant le 18 janvier 2013.
- Si le projet implique une rencontre en tiers-lieu, l'établissement du pays dans lequel se déroule la rencontre retournera à l'Ofaj la demande de subvention pré-remplie avant le 18 janvier 2013.
L'Ofaj accordera, dans la limite des crédits budgétaires disponibles, à chaque établissement sélectionné une subvention pour les frais de voyage d'un montant égal à 100 % du taux de la grille prévue par ses directives (voir annexe 2 du dossier de candidature) et éventuellement une subvention pour les frais de séjour. Cette subvention sera versée sur présentation des justificatifs des frais de voyage et, le cas échéant, des frais d'hébergement.
Nota bene : par précaution, il est conseillé aux établissements d'adresser une demande de subvention d'échange de groupe à leur rectorat (DAREIC). Le cumul de plusieurs subventions de l'Ofaj est contraire aux directives de l'Ofaj. Par conséquent, si leur dossier est sélectionné dans le cadre du programme « Réseau des projets scolaires franco-allemands », il leur reviendra d'en informer dans les meilleurs délais leur rectorat (DAREIC) afin que la subvention prévue pour cet échange puisse être allouée à un autre établissement.

Valorisation des projets
Les projets réalisés seront présentés sur le site internet de l'Ofaj (témoignages, comptes rendus, vidéos, photos, documents audio, blogs, etc.) et selon les modalités précisées dans le dossier de candidature. Les établissements sélectionnés s'engagent à transmettre à l'Ofaj les documents demandés en temps voulu.

Prix du réseau des projets scolaires franco-allemands
L'Institut français d'Allemagne (IFA) et le Goethe Institut (GI) de Paris souhaitent contribuer conjointement à la valorisation du réseau des projets scolaires franco-allemands, d'une part afin de promouvoir les dispositifs d'enseignement bilingue et d'autre part pour favoriser la pédagogie interdisciplinaire et interculturelle de projet pratiquée dans le cadre des échanges scolaires franco-allemands.
À cette fin, ils décerneront le « Prix du réseau des projets scolaires franco-allemands » aux deux écoles partenaires qui auront réalisé le meilleur projet au cours de l'année 2013.
Les deux établissements scolaires seront désignés par la commission franco-allemande (GI, IF, Ofaj, MEN, KMK) qui examinera les projets réalisés au cours de l'édition 2013 selon les critères de sélection inhérents au programme, à savoir :
- l'approche interdisciplinaire ;
- la dimension interculturelle ;
- le caractère innovant du projet.

Calendrier récapitulatif
- Avant le 9 novembre 2012
Remplir le formulaire de candidature (disponible sur le site internet de l'Ofaj : www.ofaj.org/reseau-des-projets-scolaires-franco-allemands) et renvoyer le dossier complet à :
Office franco-allemand pour la jeunesse, Molkenmarkt 1, 10179 Berlin, Allemagne
- Fin novembre 2012
Le jury franco-allemand se réunit pour sélectionner les projets.
- Fin décembre 2012
Les candidats reçoivent un courrier leur indiquant si leur projet à été sélectionné par le jury. Le cas échéant, ils reçoivent également un formulaire de demande de subvention.
- Avant le 18 janvier 2013
Les enseignants adressent à l'Ofaj les demandes de subvention.
- Avant le 31 mars 2013
L'Ofaj envoie aux enseignants la décision d'attribution avec le détail de la subvention allouée. Ce courrier contient également le formulaire de décompte d'utilisation ainsi que les listes de participants à faire signer par les élèves pendant la rencontre.
- De début janvier à fin octobre 2013
Déroulement des rencontres de classes françaises et allemandes.
- Au plus tard 2 mois après la rencontre
Envoi à l'Ofaj du décompte d'utilisation, des listes de participants, des justificatifs des frais engagés ainsi que du programme et d'un rapport pédagogique détaillé de la rencontre. Les photos, vidéos ou tous autres supports visuels joints à ce courrier permettront de mieux valoriser le projet.
Lorsque le décompte de la rencontre est traité, une lettre de confirmation du versement de la subvention est envoyée.
- À la fin de l'année 2013
Le site internet de l'Ofaj présentera certains projets (photos, vidéos, présentation Power point, etc.) réalisés dans le cadre de ce programme. Un projet sera sélectionné et recevra le Prix du réseau des projets scolaires franco-allemands.

Formation 2012 pour le public éligible au réseau des projets scolaires franco-allemands
Dans le cadre de sa réflexion sur la mobilité apprenante et accompagnée, l'Ofaj propose cette année une formation franco-allemande sur la pédagogie de projet autour du développement durable, en coopération avec les centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (CEMEA) et l'Académie européenne d'Otzenhausen du 28 octobre au 2 novembre 2012. Cette formation s'adresse aux enseignants des établissements éligibles au réseau des projets scolaires franco-allemands, indépendamment du présent appel à projet et d'une participation/candidature passée ou à venir. L'objectif est d'accompagner les participants dans la conception d'échanges scolaires sur le thème du développement durable et/ou de les aider à approfondir un échange existant autour de cette thématique grâce à de nouvelles propositions de méthodes et de contenus pédagogiques, ainsi que de les inciter à présenter un tel projet au réseau des projets scolaires pour les appels à projets futurs.
Pour plus d'informations et modalités d'inscription : http://www.ofaj.org/réseau-des-projets-scolaires-franco-allemands
Contacts
- Ofaj : Anne-Sophie Lelièvre, réseau des projets scolaires franco-allemands, Molkenmarkt 1, 10179 Berlin, Allemagne
Courriel : lelievre@ofaj.org
Téléphone : 0049-30-288757-10 ; télécopie : 0049-30-28875787.
http://www.ofaj.org/reseau-des-projets-scolaires-franco-allemands


Pour le ministre de l'éducation nationale
et par délégation,
Le secrétaire général,
Jean Marimbert

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum