La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par poutou le Dim 9 Sep 2012 - 13:11

@Clarianz a écrit:J'allais poser la même question, j'ai moi aussi reçu un courrier qui spécifiait que la vie sco. n'assurerait pas les heures de retenues mises par les professeurs. Elle refuse aussi les exclusion à moins de danger physique caractérisé (donc, après l'agression, pas en prévention) et ne veut pas de rapport d'incident liés à ce qu'elle nomme pudiquement la gestion de classe.
En gros, une fois la porte fermée, nous sommes seuls.

J'envisage de faire des colles avec 2 élèves minimum et de les déclarer en HSE et d'en réclamer le paiement

Même discours tenu à l'oral le jour de la rentrée.... Les seuls à réagir à cela? les nouveaux profs... Nous, nous sommes tellement blasés par cela qu'on ne dit plus rien...On devrait réagir mais quand nous avions proposé de rétablir les heures de colle le mercredi après midi, (établissement rural donc problèmes de cars...) on a fait chou blanc....inutile de dire que c'est l'établissement qui dysfonctionne le plus parmi ceux que j'ai connus car du coup, on ne colle plus trop..


Dernière édition par poutou le Dim 9 Sep 2012 - 20:07, édité 1 fois

poutou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par kiwi le Dim 9 Sep 2012 - 13:20

Cripure a écrit:Je me pose aussi une question pratique, Kiwi. Vous êtes en collège, si j'ai bien compris. En collège, un élève est soit en cours, soit en étude, non ? Donc, si vous le collez sur une de ses heures libres, au lieu d'aller en étude avec les autres, il y va avec vous, c'est ça ? Mais alors, en quoi est-il "retenu" ? Quand il doit venir le mercredi am alors qu'aucun cours n'a lieu, il est effectivement retenu. Mais dans "votre" système ?

Je ne le colle pas sur ses heures libres. S'il commence à 9h30 et que je peux le prendre de 8h30 à 9h30 je le fais. S'il finit à 16h et que je peux le prendre jusqu'à 17h, je le fais. C'est donc en plus de leur edt car évidemment, ce n'est pas une punition de le prendre pendant une heure de trou! Admettons que son edt ne me permette pas de le faire, dans ce cas, la CPE accepte de le prendre de 17h à 18h. C'était le cas l'an passé avec une classe dont l'edt était complètement blindé.
La VS fait pareil : quand elle met des retenues parce qu'un gamin a fait des âneries dans le couloir ou autres, il reste de 17h à 18h. Le mercredi après-midi est réservé pour les cas. Ils sont retenus 3h, une dizaine sous surveillance soit de la CPE, soit du Principal soit de son adjoint. Après pour les cas, on a aussi les exclusions/inclusions temporaires gérées par le chef d'établissement à la suite d'une commission disciplinaire ou d'un conseil de discipline.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par User5899 le Dim 9 Sep 2012 - 13:54

OK, merci.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par Carnyx le Dim 9 Sep 2012 - 13:59

À quoi sert donc une Vie scolaire ?
Quelles sont ses missions ?

Qui fait quoi dans un bahut aleurou les profs sont priés de devenir « animateurs en lieu de vie » ?


Chez nous, l'infirmière fait profession de « bien-être » !?

Le « care », comme y disent, pour Monchéri et Moncœur ? Very Happy

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par kiwi le Dim 9 Sep 2012 - 14:18

@Carnyx a écrit:À quoi sert donc une Vie scolaire ?
Quelles sont ses missions ?

Qui fait quoi dans un bahut aleurou les profs sont priés de devenir « animateurs en lieu de vie » ?


Chez nous, l'infirmière fait profession de « bien-être » !?

Le « care », comme y disent, pour Monchéri et Moncœur ? Very Happy

Chez nous l'infirmière est un vrai danger public. A quand la retraite? Rolling Eyes

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par Clarianz le Dim 9 Sep 2012 - 14:20

kiwi, le cpe n'acceptent pas de surveiller une colle pour te rendre service, c'est l'inverse: c'est toi qui rends service en prenant tes collés, peut être que tu pourrais lui faire entendre, sans rien changer à ta pratique, histoire que tout de même il/elle réalise.
Finalement, tu acceptes de rendre ce service parce que tu trouves qu'il améliore à la fois les relations entre collègues et assoies mieux ton autorité sur les élèves?

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par kiwi le Dim 9 Sep 2012 - 14:28

@Clarianz a écrit:kiwi, le cpe n'acceptent pas de surveiller une colle pour te rendre service, c'est l'inverse: c'est toi qui rends service en prenant tes collés, peut être que tu pourrais lui faire entendre, sans rien changer à ta pratique, histoire que tout de même il/elle réalise.
Finalement, tu acceptes de rendre ce service parce que tu trouves qu'il améliore à la fois les relations entre collègues et assoies mieux ton autorité sur les élèves?

J'ai un peu de mal à parler de service dans la mesure où, pour moi, c'est normal de gérer mes colles pour ce qui concerne le travail. C'est là que réside le désaccord. Après en effet, cela permet à la VS de ne pas être surchargée (car ma CPE et les surveillants font leur travail correctement. Pas de glandage, pas d'exclus qui nous sont retournés, pas de pagaille généralisée, pas de démagogie. Elle ne se prend pas pour notre chef) ; donc les relations profs/VS+ CPE sont plutôt bonnes, et c'est certain que les élèves ne sont pas contents lorsqu'ils viennent faire leurs colles dans mon cours à une heure où ça les ennuie. Donc je pense que ça peut asseoir davantage l'autorité (sauf si c'est un bazar monstrueux en cours, ce qui n'est pas mon cas).


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par kiwi le Dim 9 Sep 2012 - 14:39

Je terminerai en disant qu'en prenant les collés pour quelques motifs mineurs dans nos cours, on décharge aussi la VS qui n'a pas toujours le nombre de personnes nécessaire pour fonctionner de façon optimale. L'an passé, il a manqué un temps plein pratiquement les 3/4 de l'année scolaire. Le collège tournait quand même, mais une personne de plus était nécessaire. Certains diront que ce n'est pas notre problème à nous, enseignants. Qu'ils se débrouillent. Mais ce n'est pas comme ça que je vois les choses.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par pallas le Dim 9 Sep 2012 - 14:54

Je vous lis depuis hier.
Chez nous cela fonctionne comme chez toi Kiwi, autrement dit autant que possible, il faut assurer nous-même les heures de retenue.
Que ce soit clair, la règle n'est pas dite : on peut coller les élèves et la vie scolaire s'en charge. Les colles peuvent être de 17h à 18h ou le mercredi après-midi. On remplit un petit papier, on donne un travail et voilà où le bât blesse : les élèves en colle ne font jamais aucun travail, ils sont trop nombreux, c'est le bordel. Par exemple à 17h les collés ne peuvent commencer à bosser qu'à partir de 17h20 car les surveillants doivent gérer les sorties de bus. Bref la première année où je suis arrivée dans l'établissement, je ne voyais jamais revenir aucun travail !
Alors évidemment la colle devient un jeu et n'a plus aucune importance pour les élèves, bien au contraire, ils cherchent à rester en retenue !
Je crois qu'il ne faut pas perdre de vue le contexte dans lequel on bosse : je suis en zep rurale, autrement dit des gamins en grande majorité sans cadre, on a d'énormes difficultés de relations avec les parents. Bref vous savez ce qu'il en est. Ajoutez à cela 2 surveillants par jour pour un collège de 350 élèves, c'est ingérable !
Donc dans ce contexte, certains profs s'arrangent : retenue entre une heure et deux, retenue comme tu le fais Kiwi (le matin en première heure, en dernière heure le soir s'ils finissent plus tôt etc).
Pour ma part, je "profite" du fait de finir à 18h avec mon cours de latin pour prendre des élèves que j'ai collés, souvent pour travail non fait (chez nous tu peux les coller 20 fois pour ça, punitions non faites, travail non fait et jamais aucune réaction des parents qui sont contre l'école). C'est malheureusement beaucoup plus efficace de les faire bosser au fond de ma salle, ça les embête, et ils évitent après la retenue. Mais attention, si je n'avais pas cette possibilité, je ne le ferai pas et je ne trouve pas ça normal.
Mais c'est la seule solution que j'ai trouvée pour pouvoir maintenir une ambiance de travail.
Maintenant je pense que la norme ne devrait pas être celle-là. Et que notre boulot ce n'est pas ça.
Désolée pour le pavé.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par Sakei le Dim 9 Sep 2012 - 15:07

Moi dans mon ancien collège difficile il était plus efficace de coller le petit 6e dans ma classe de 3e de fin de journée (il faisait moins le malin mine de rien !) plutôt que de l'envoyer en colle à la VS où il rejoignait tous ses petits camarades collés pour foutre le bordel... comme le dit pallas ça devenait un jeu et un lieu de rdv de fin de journée pour retrouver les copains Rolling Eyes

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par caperucita le Dim 9 Sep 2012 - 15:09

Cripure a écrit:
@kiwi a écrit:
@Provence a écrit:
@kiwi a écrit:
@Provence a écrit:Mais pourquoi certaines et pas toutes ou aucune?

Ça ne me paraît pas logique.

Toujours à titre personnel, tout ce qui concerne le travail me revient. Je ne vois pas pourquoi un surveillant s'occuperait de mon gamin qui a oublié son livre deux fois en fait.

Je ne comprends toujours pas la distinction. Soit l'acte mérite une colle et la VS s'en charge, ça ça n'en mérite pas et je punis l'élève autrement.

Tu peux aussi avoir un degré dans la sanction. La punition pour travail non fait ne suffit pas toujours à ce que l'élève fasse son travail. Au quel cas je mets en retenue et je la gère. Si quelques retenues ne suffisent pas, ben je convoque les parents et on a une petite discussion. Mais en général, j'en arrive pas jusque là. Les punitions suffisent souvent, sauf pour les cas pour lesquels aucune sanction ne fonctionne... Souvent, ce sont les mêmes qui en prime posent des problèmes de discipline. Dans ce cas, on gère ensemble les problèmes.
Je me pose aussi une question pratique, Kiwi. Vous êtes en collège, si j'ai bien compris. En collège, un élève est soit en cours, soit en étude, non ? Donc, si vous le collez sur une de ses heures libres, au lieu d'aller en étude avec les autres, il y va avec vous, c'est ça ? Mais alors, en quoi est-il "retenu" ? Quand il doit venir le mercredi am alors qu'aucun cours n'a lieu, il est effectivement retenu. Mais dans "votre" système ?

Cripure, dans mon collège, aucune retenue n'est effectuée le mercredi après midi ou le samedi matin. Elles sont faites soit de 8h à 9h si l'élève ne commence qu'à 9h, soit après qu'il a terminé les cours, de 16h à 17h, de 1(h à 16h, voire le matin de 11h à 12h. Tous les collèges par lesquels je suis passée fonctionnaient comme cela.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par caperucita le Dim 9 Sep 2012 - 15:12

@kiwi a écrit:
Cripure a écrit:Je me pose aussi une question pratique, Kiwi. Vous êtes en collège, si j'ai bien compris. En collège, un élève est soit en cours, soit en étude, non ? Donc, si vous le collez sur une de ses heures libres, au lieu d'aller en étude avec les autres, il y va avec vous, c'est ça ? Mais alors, en quoi est-il "retenu" ? Quand il doit venir le mercredi am alors qu'aucun cours n'a lieu, il est effectivement retenu. Mais dans "votre" système ?

Je ne le colle pas sur ses heures libres. S'il commence à 9h30 et que je peux le prendre de 8h30 à 9h30 je le fais. S'il finit à 16h et que je peux le prendre jusqu'à 17h, je le fais. C'est donc en plus de leur edt car évidemment, ce n'est pas une punition de le prendre pendant une heure de trou! Admettons que son edt ne me permette pas de le faire, dans ce cas, la CPE accepte de le prendre de 17h à 18h. C'était le cas l'an passé avec une classe dont l'edt était complètement blindé.
La VS fait pareil : quand elle met des retenues parce qu'un gamin a fait des âneries dans le couloir ou autres, il reste de 17h à 18h. Le mercredi après-midi est réservé pour les cas. Ils sont retenus 3h, une dizaine sous surveillance soit de la CPE, soit du Principal soit de son adjoint. Après pour les cas, on a aussi les exclusions/inclusions temporaires gérées par le chef d'établissement à la suite d'une commission disciplinaire ou d'un conseil de discipline.

Eh bien ton établissement ne dysfonctionne pas tant que cela puisque vous restez ouvert les mercredi après midi pour les collés ! Chez nous, le collège ferme à 17h, et le vendredi à 16h30 la CPE est déjà partie. Quant au CDE adjoint, il ne fait pas de rab non plus, il arrive un peu avant 8h et est reparti à 17h20 à tout casser.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par Celeborn le Dim 9 Sep 2012 - 15:14

On est bien d'accord qu'il y a beaucoup de situations où il est plus efficace de coller un élève dans sa classe où l'on peut surveiller qu'il bosse que dans une salle de perm où c'est le foutoir. Ça ne veut pas dire que c'est une situation normale, et je rejoins l'analyse de pallas sur le sujet.

Sinon, ce n'est effectivement pas notre problème si l'on manque d'assistants d'éducation. Ce n'est pas le problème des assistants d'éducation non plus, d'ailleurs. C'est le problème de l'État. Et nous n'avons pas à palier gratuitement aux manques de l'institution si nous ne le voulons pas. Sinon, effectivement, on va finir par balayer les salles de classes quand on manquera de personnels d'entretien ?

On est d'accord donc que coller dans sa classe peut être une approche pragmatique, mais que ce n'est pas une approche normale, et que cela n'a donc pas à être imposé. Et le problème une fois encore est que lorsqu'on le fait (et il m'arrive de le faire aussi, donc je m'inclus là-dedans), on fait passer le message que c'est normal que les profs fassent cela en toute circonstance.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par Clarianz le Dim 9 Sep 2012 - 15:21

+1


c'est en cela que je trouve dangereux pour la profession (nos statuts, nos droits, nos revenus...) de le faire; même s'il arrive que j'y sois contrainte également pour mon bien être au travail, un peu comme le ménage, ou la manutention, il arrive que l'on en aie tellement ras le bol que l'on finit par faire les choses nous-même. Alors que la bonne réponse à ce genre de problèmes et d'aller gueuler chez le chef.


Dernière édition par Clarianz le Dim 9 Sep 2012 - 16:37, édité 1 fois

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par kiwi le Dim 9 Sep 2012 - 15:35

@caperucita a écrit:
Eh bien ton établissement ne dysfonctionne pas tant que cela puisque vous restez ouvert les mercredi après midi pour les collés ! Chez nous, le collège ferme à 17h, et le vendredi à 16h30 la CPE est déjà partie. Quant au CDE adjoint, il ne fait pas de rab non plus, il arrive un peu avant 8h et est reparti à 17h20 à tout casser.

Non, ça je te le confirme!! Smile Et si quelque chose dysfonctionnait jusqu'à maintenant, ce n'était pas la VS...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?

Message par lene75 le Dim 9 Sep 2012 - 23:28

Complètement d'accord avec Celeborn et Clarianz.

D'ailleurs, je regrette un peu d'avoir souvent surveillé mes colles moi-même par le passé, pour rendre service mais surtout, il faut l'avouer, pour m'économiser de la sueur et être sûre de l'efficacité de la chose : ce qui était jusque-là volontaire devient maintenant un dû, même quand c'est matériellement impossible ! De sorte qu'on nous dit maintenant que si on ne peut pas surveiller nos colles, il ne faut pas coller.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum