Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par kensington le Ven 7 Sep 2012 - 23:27

source: vousnousils.fr
07.09.2012

Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

"Vous n'êtes pas en danger ici". Goguenard, le principal-adjoint du collège Sonia Delaunay de Grigny accueille vendredi matin les nouveaux professeurs de cet établissement situé en zone sensible.
Cela fait trois quarts d'heure que cet ex-prof d'EPS parcourt l'éventail des conflits — du bavardage à l'agression violente — que ces onze jeunes profs, devront peut-être affronter dans cet établissement situé à mi-chemin entre Grigny 2 et de la Grande-Borne dans l'Essonne, deux cités sensibles.
Dans ce collège les premiers jours de cours ont été remplacés par une "semaine de rentrée citoyenne". Histoire pour les enseignants et les élèves de "poser les règles du vivre ensemble".
Le collège, qui scolarise 460 élèves, dont des jeunes du centre-ville, n'est pas à proprement parler un "établissement ghetto". Il bénéficie de moyens supplémentaires grâce à la labellisation ECLAIR. Mais il traîne une "mauvaise réputation", concède la principale Fabienne Lajaunie qui a eu l'idée de cette "semaine citoyenne".
"On accueille un public fragile, culturellement, économiquement, socialement et comme tous les gens fragiles, ils peuvent basculer dans la violence", détaille ce chef d'établissement de 39 ans.
Au programme de la semaine: des ateliers danse, théâtre, philosophie, l'accueil d'intervenants de la SNCF ou de la mairie, des flash-mobs dans la cour de récréation pour les élèves et pour les enseignants, une visite de Grigny en bus avec une promenade à la Grande Borne, cité régulièrement à la Une des médias mais avant tout lieu de vie de certains élèves.
"S'apprivoiser" "En changeant la rentrée, on veut que l'année scolaire parte avant tout sur des valeurs humaines, affirme Anthony Peter, professeur d'arts plastiques et déjà, à 32 ans, un ancien de Sonia Delaunay auquel il ne cache pas son attachement après plusieurs semaines. "On cherche à s'apprivoiser et on veut montrer qu'on est là pour eux et qu'en échange aux aussi, doivent être là pour faire leur métier d'élève."
Ouverts, disponibles mais fermes sur la discipline, les enseignants encadrent des ateliers où sont abordées les préoccupations des jeunes comme le racisme ou la violence et durant lesquels les échanges fusent.
Dans un atelier "philo", c'est le thème de la cité qui est ainsi retenu par des élèves de 5e et tout y passe. La cité? "C'est la police", "il y a de la drogue", "il y a des émeutes", "on se connaît tous", "il y a beaucoup d'origines", "la cité, c'est trop cool", etc.
Selon la principale, cette semaine citoyenne doit servir de base à l'année scolaire, notamment pour la communauté éducative: "La bienveillance, c'est le maître mot de l'autorité."
L'initiative semble plaire aux nouveaux arrivants qui rejoignent une équipe jeune et à l'évidence très soudée. "C'est une très bonne entrée en matière. Ca nous met en condition et nous permet d'exclure les a priori", se félicite Charlotte Defillon, professeur d'espagnol, 27 ans.
"La visite de la cité, ça va m'aider avec les gamins pour comprendre leur quotidien. C'est positif", avance Carole Ouattou, professeur de lettres.
Cette première rentrée citoyenne portera-t-elle ses fruits? Fabienne Lajaunie en est convaincue: "On va être les meilleurs cette année!"

Rolling Eyes

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Bientôtlesud le Ven 7 Sep 2012 - 23:35

@kensington a écrit:"leur métier d'élève."

J'ai toujours du mal avec cette expression...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Ronin le Ven 7 Sep 2012 - 23:53

Ce n'est pas comme si les mots avaient un sens...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Carnyx le Ven 7 Sep 2012 - 23:59

Citoyen : élève.

Citoyenneté : droits de l’élève.

Professeurs : ont trop de vacances, trop payés. Grognent et traînent les pieds, ne pensent qu’à faire échouer les jeunes. Rentrent chez eux après leur travail. Trop nombreux, à remplacer par les ordinateurs.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par John le Sam 8 Sep 2012 - 0:07

Dans un atelier "philo", c'est le thème de la cité qui est ainsi retenu par des élèves de 5e et tout y passe. La cité? "C'est la police", "il y a de la drogue", "il y a des émeutes", "on se connaît tous", "il y a beaucoup d'origines", "la cité, c'est trop cool", etc.
Cherche le mot intrus dans ce paragraphe !

réponse:
Bravo : tu as trouvé ! Un farceur a glissé le mot "philo", alors qu'il n'a rien à voir avec le reste du paragraphe. Tu gagnes une semaine de stage à Grigny, avec le formateur IUFM de ton choix.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Celeborn le Sam 8 Sep 2012 - 0:13

Heureusement, quelqu'un a quand même pensé à mettre des guillemets autour du mot, afin de montrer que ce n'était pas très sérieux de l'employer ici Very Happy

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par MarieL le Sam 8 Sep 2012 - 9:27

Voilà des années que nos profs d'EPS cherchent à obtenir ce genre de semaine pour "bien commencer l'année"...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Robin le Sam 8 Sep 2012 - 12:27

@John a écrit:
Dans un atelier "philo", c'est le thème de la cité qui est ainsi retenu par des élèves de 5e et tout y passe. La cité? "C'est la police", "il y a de la drogue", "il y a des émeutes", "on se connaît tous", "il y a beaucoup d'origines", "la cité, c'est trop cool", etc.
Cherche le mot intrus dans ce paragraphe !

réponse:
Bravo : tu as trouvé ! Un farceur a glissé le mot "philo", alors qu'il n'a rien à voir avec le reste du paragraphe. Tu gagnes une semaine de stage à Grigny, avec le formateur IUFM de ton choix.

La philo... c'est trop cool !

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Dionysos le Sam 8 Sep 2012 - 12:46

@Robin a écrit:
@John a écrit:
Dans un atelier "philo", c'est le thème de la cité qui est ainsi retenu par des élèves de 5e et tout y passe. La cité? "C'est la police", "il y a de la drogue", "il y a des émeutes", "on se connaît tous", "il y a beaucoup d'origines", "la cité, c'est trop cool", etc.
Cherche le mot intrus dans ce paragraphe !

réponse:
Bravo : tu as trouvé ! Un farceur a glissé le mot "philo", alors qu'il n'a rien à voir avec le reste du paragraphe. Tu gagnes une semaine de stage à Grigny, avec le formateur IUFM de ton choix.

La philo... c'est trop cool !

Je propose JL Delarue en animateur du débat - y a déjà les caméras- mais voilà, on m'a dit qu'il n'était plus là.

Sinon je trouve l'initiative plutôt intéressante. Sortir des murs de l'école pour comprendre que les valeurs que l'on tente d'inculquer là aux élèves doivent aussi marcher ailleurs n'est pas totalement idiot, si ?

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par User5899 le Sam 8 Sep 2012 - 14:51

@kensington a écrit:source: vousnousils.fr
07.09.2012

Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Dans un atelier "philo", c'est le thème de la cité qui est ainsi retenu par des élèves de 5e et tout y passe. La cité? "C'est la police", "il y a de la drogue", "il y a des émeutes", "on se connaît tous", "il y a beaucoup d'origines", "la cité, c'est trop cool", etc.

Rolling Eyes
Tiens, j'aurais plutôt dit "un atelier "bistrot du coin"", pour ma part... Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par philann le Sam 8 Sep 2012 - 16:42

Cripure a écrit:Tiens, j'aurais plutôt dit "un atelier "bistrot du coin"", pour ma part... Rolling Eyes

Du reste, pour la convivialité, le bistrot me semble plus indiqué que l'expédition santeverre alatienne petitdrapeau

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un collège de Grigny, une semaine pour "s'apprivoiser"

Message par Aliceinwonderland le Sam 8 Sep 2012 - 21:27

C'est authentique cet article ? On dirait un canular. Si c'est vrai, on touche le fond.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum