Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par totoro le Sam 8 Sep 2012 - 9:59

L'élève sait qu'il a bien appris sa leçon et qu'il a donc 5/5 à l'exercice qui demandait de réciter, il sait qu'il n'a pas bien réussi la carte parce sa légende est mal faite, il n'a que 2/5, qu'il n'a rien compris à une première série documents proposée puisqu'il a 0/5, mais qu'il a bien fait le lien entre les documents de la deuxième série: il a 5/5;
A l'arrivée, il a la moyenne et il sait qu'il va devoir faire des efforts pour les cartes.

Un élève qui réussi un exercice de lecture de docs en réussira pas forcément le suivant. Hors le système de compétence présente les dites-compétences comme étant acquises pour toujours.

(PS, je fais quoi de mon élève qui a plutôt bien réussi son commentaire au 2e trimestre, mais qui a quand même eu 5 au bac pour le même exercice? Vivement l'évaluation par compétence en CCF au lycée!!!!!)

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Reine Margot le Sam 8 Sep 2012 - 11:04

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:une note sur 20 évalue une tâche complexe qui demande plusieurs "compétences" différentes: mais il y a un barème pour cela qui les différencie, ainsi que l'appréciation, où on pointe ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas.
en rédaction, je donnais toujours un papillon avec le barème et le nombre de points obtenu par critère (grammaire-orthographe, respect du sujet, conjugaison de tel temps imposé par le sujet, etc..), et ils savaient exactement où ça pêchait. et en plus je détaillais l'appréciation en pointant également les points positifs.

Je trouve ça plus lisible qu'une pléiade de points multicolores, avec des noms de tâches dans lesquels même les profs eux-mêmes ne s'y retrouvent pas toujours, alors les parents...
Sans compter que pour les élèves une note c'est une récompense, un "salaire", c'est pas très motivant de travailler pour un point vert.

Dans ce que tu expliques ce n'est pas la note sur 20 le plus important mais bien le détail de tes items. C'est bien lui qui est opérant.

Après c'est UNE tâche dans la cas d'une rédaction et en effet elle est complexe.

Mais quid d'un DS d'histoire géo noté sur 20 avec des choses complètement différentes ?


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par GD le Sam 8 Sep 2012 - 11:18

Selon Éric Gougeaud, « c’est un moyen d’invidualiser l’évaluation et de mieux cibler les faiblesses de chaque élève »

C'est évident,sur les copies, avec mes vilaines notes, je ne mets jamais de commentaires, je ne donne jamais de conseils , je ne fais jamais de remarques .


GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par egomet le Sam 8 Sep 2012 - 11:18

GuillaumeCaron a écrit:
@Ergo a écrit:Ah non, la pastille verte est acquise à tout jamais. professeur

Là il y a de quoi en discuter, en entrant dans des choses un peu techniques.

Si il s'agit d'évaluer des compétences alors si on la juge acquise, on n'a pas à revenir dessus. C'est dans l'essence même de la définition d'une compétence dans le sens donnée pour le socle. Grosso modo il ne s'agit pas de donner une évaluation juste après le chapitre avec exercices types mais bien d'évaluer en situation complexe à des moments différés.

Si il s'agit d'une évaluation par capacités plus proche de la Pédagogie par Objectif alors il est bon de voir l'ancrage ce ce "acquis".
Je prend un exemple. Si après le chapitre sur Pythagore, un élève utilise correctement son théorème dans un exercice type, ce n'est pas une compétence acquise. On peut mettre une pastille verte mais il faudra voir plus tard d'une part et dans une situation plus complexe.

Il y a une vraie incompréhension (plus ou moins voulue pour pouvoir railler la chose) sur le sujet. Cette histoire d'acquis définitivement tient à la notion de compétence ... qui n'est pas comprise par beaucoup.

Je vois bien cette idée d'acquisition, mais dans tout ce qui est passé récemment à l'éducation nationale, je vois au moyen deux problèmes rédhibitoires:

- Les items ont des formulations bien trop floues pour qu'on puisse affirmer clairement que les compétences sont définitivement acquises. D'ailleurs les évaluer dans une situation complexe ne suffit pas. Il faut que le résultat soit reproductible. Il faudrait les évaluer plusieurs fois, et si possible dans des situations différentes.
- L'organisation des études est incompatible avec cette idée d'acquisition définitive. Si on voulait être cohérent, il faudrait que les élèves qui ont validé leurs compétences obtiennent leur brevet et passent à autre chose, c'est à dire montent directement dans la classe supérieure. A l'inverse, ceux qui n'ont pas validé doivent refaire jusqu'à la réussite.

Mais il y a aussi tout le corpus de connaissances que l'on donne et que l'on évalue simplement pour vérifier que les élèves ont été attentifs. Dans un apprentissage, on ne peut pas tout tester et valider en acquis. On attend des élèves qu'ils aient des repères historiques, mais on ne va pas vérifier chaque date enseignée. Ce serait lourd et inutile. On fait donc une évaluation plus ou moins aléatoire, qui permettra de vérifier le sérieux de l'apprentissage. Il en ressort non pas une compétence mais une performance. Je dirai la même chose de l'orthographe ou du calcul.
D'ailleurs les performances sont assez peu résistantes dans le temps pour qu'on puisse se contenter d'une ou deux évaluations. C'est quand on a fait des calculs ou des dictées cent fois, deux cents fois, qu'on peut dire que les réflexes sont pris et qu'on sait calculer ou écrire sans faute. On ne peut pas se passer de notes au cours de la formation, qu'on en fasse ou pas des moyennes. Il nous faut ces indicateurs plus fins que les pastilles rouges ou vertes.
Après, pourquoi pas une évaluation sur le mode ça passe ou ça casse!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par John le Sam 8 Sep 2012 - 11:34

Si il s'agit d'évaluer des compétences alors si on la juge acquise, on n'a pas à revenir dessus. [...]
Il y a une vraie incompréhension (plus ou moins voulue pour pouvoir railler la chose) sur le sujet. Cette histoire d'acquis définitivement tient à la notion de compétence ... qui n'est pas comprise par beaucoup.
Je ne comprends pas qu'on puisse dire en sixième que la compétence "sait réaliser une division euclidienne" est acquise, alors qu'on sait très bien que cette compétence acquise peut être oubliée l'année d'après et qu'il faudra la revoir.
La note évalue des connaissances et des compétences à un instant T. On peut avoir 12 à une dissertation de philo sur le bonheur, et 17 à la suivante sur autrui ou 5 à la troisième sur le langage.
Mais une compétence "acquise", puisqu'elle est censée l'être définitivement, laisse croire que les élèves sont des robots à qui on a fait enregistrer quelque chose qu'ils maîtriseront toujours et qu'ils n'oublieront jamais.
Ce n'est pas un peu dangereux, ça ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Dionysos le Sam 8 Sep 2012 - 12:02

@Reine Margot a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:une note sur 20 évalue une tâche complexe qui demande plusieurs "compétences" différentes: mais il y a un barème pour cela qui les différencie, ainsi que l'appréciation, où on pointe ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas.
en rédaction, je donnais toujours un papillon avec le barème et le nombre de points obtenu par critère (grammaire-orthographe, respect du sujet, conjugaison de tel temps imposé par le sujet, etc..), et ils savaient exactement où ça pêchait. et en plus je détaillais l'appréciation en pointant également les points positifs.

Je trouve ça plus lisible qu'une pléiade de points multicolores, avec des noms de tâches dans lesquels même les profs eux-mêmes ne s'y retrouvent pas toujours, alors les parents...
Sans compter que pour les élèves une note c'est une récompense, un "salaire", c'est pas très motivant de travailler pour un point vert.

Dans ce que tu expliques ce n'est pas la note sur 20 le plus important mais bien le détail de tes items. C'est bien lui qui est opérant.

Après c'est UNE tâche dans la cas d'une rédaction et en effet elle est complexe.

Mais quid d'un DS d'histoire géo noté sur 20 avec des choses complètement différentes ?


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

Oui. On retrouve d'ailleurs souvent les mêmes moyennes entre HG/Français et SVT j'ai remarqué cela au lycée.

Un autre souci me semble important : les épreuves finales que passent les élèves - je parle de l'enseignement général et plus particulièrement de l'HG - relèvent me semble-t-il de plus en plus du bachotage, avec en ce qui nous concerne des programmes imbitables et extrêmement lourds (en gros, et avec accord tacite de l'inspection, les années d'examen - 1eS et Terminale notamment, se passent de plus en plus à "tu grattes, et ca, tu apprends par coeur").
Quand nos élèves arriveront avec leurs pastilles de toutes les couleurs, on devra alors leur dire : bon, les gars vous oubliez tout, cette année on bachote et vous êtes notés sur 20 ?
Ma question est tout simplement celle de l'adéquation entre les exigences demandées à certains examens et l'évaluation par compétence. Et je n'ai pas de réponses...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 12:29

@John a écrit:
Si il s'agit d'évaluer des compétences alors si on la juge acquise, on n'a pas à revenir dessus. [...]
Il y a une vraie incompréhension (plus ou moins voulue pour pouvoir railler la chose) sur le sujet. Cette histoire d'acquis définitivement tient à la notion de compétence ... qui n'est pas comprise par beaucoup.
Je ne comprends pas qu'on puisse dire en sixième que la compétence "sait réaliser une division euclidienne" est acquise, alors qu'on sait très bien que cette compétence acquise peut être oubliée l'année d'après et qu'il faudra la revoir.
La note évalue des connaissances et des compétences à un instant T. On peut avoir 12 à une dissertation de philo sur le bonheur, et 17 à la suivante sur autrui ou 5 à la troisième sur le langage.
Mais une compétence "acquise", puisqu'elle est censée l'être définitivement, laisse croire que les élèves sont des robots à qui on a fait enregistrer quelque chose qu'ils maîtriseront toujours et qu'ils n'oublieront jamais.
Ce n'est pas un peu dangereux, ça ?

Parce que "sait réaliser une division euclidienne" n'est pas une compétence ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 12:30

@Dionysos a écrit:
@Reine Margot a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:une note sur 20 évalue une tâche complexe qui demande plusieurs "compétences" différentes: mais il y a un barème pour cela qui les différencie, ainsi que l'appréciation, où on pointe ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas.
en rédaction, je donnais toujours un papillon avec le barème et le nombre de points obtenu par critère (grammaire-orthographe, respect du sujet, conjugaison de tel temps imposé par le sujet, etc..), et ils savaient exactement où ça pêchait. et en plus je détaillais l'appréciation en pointant également les points positifs.

Je trouve ça plus lisible qu'une pléiade de points multicolores, avec des noms de tâches dans lesquels même les profs eux-mêmes ne s'y retrouvent pas toujours, alors les parents...
Sans compter que pour les élèves une note c'est une récompense, un "salaire", c'est pas très motivant de travailler pour un point vert.

Dans ce que tu expliques ce n'est pas la note sur 20 le plus important mais bien le détail de tes items. C'est bien lui qui est opérant.

Après c'est UNE tâche dans la cas d'une rédaction et en effet elle est complexe.

Mais quid d'un DS d'histoire géo noté sur 20 avec des choses complètement différentes ?


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

Oui. On retrouve d'ailleurs souvent les mêmes moyennes entre HG/Français et SVT j'ai remarqué cela au lycée.

Un autre souci me semble important : les épreuves finales que passent les élèves - je parle de l'enseignement général et plus particulièrement de l'HG - relèvent me semble-t-il de plus en plus du bachotage, avec en ce qui nous concerne des programmes imbitables et extrêmement lourds (en gros, et avec accord tacite de l'inspection, les années d'examen - 1eS et Terminale notamment, se passent de plus en plus à "tu grattes, et ca, tu apprends par coeur").
Quand nos élèves arriveront avec leurs pastilles de toutes les couleurs, on devra alors leur dire : bon, les gars vous oubliez tout, cette année on bachote et vous êtes notés sur 20 ?
Ma question est tout simplement celle de l'adéquation entre les exigences demandées à certains examens et l'évaluation par compétence. Et je n'ai pas de réponses...


Les compétences c'est les antipodes du bachotage justement ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Reine Margot le Sam 8 Sep 2012 - 12:30

non, le but c'est la disparition des examens comme le bac et le brevet, remplacés par du CCF et diverses évaluations de compétences.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par John le Sam 8 Sep 2012 - 12:31

Parce que "sait réaliser une division euclidienne" n'est pas une compétence ...
Je voudrais bien avoir des exemples de gommettes rouges et vertes qui seront utilisées au collège Jean Monnet...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 12:38

@John a écrit:
Parce que "sait réaliser une division euclidienne" n'est pas une compétence ...
Je voudrais bien avoir des exemples de gommettes rouges et vertes qui seront utilisées au collège Jean Monnet...

C'est pour cela que dans une précédente intervention je parle de capacité/compétence en m'interrogeant car je ne sais pas.

Cela dit la note ne change pas le problème de choses que les élèves oublient. C'est davantage la pédagogie qui compte là, pas tellement l'évaluation.

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Dionysos le Sam 8 Sep 2012 - 12:39

GuillaumeCaron a écrit:
@Dionysos a écrit:
@Reine Margot a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:une note sur 20 évalue une tâche complexe qui demande plusieurs "compétences" différentes: mais il y a un barème pour cela qui les différencie, ainsi que l'appréciation, où on pointe ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas.
en rédaction, je donnais toujours un papillon avec le barème et le nombre de points obtenu par critère (grammaire-orthographe, respect du sujet, conjugaison de tel temps imposé par le sujet, etc..), et ils savaient exactement où ça pêchait. et en plus je détaillais l'appréciation en pointant également les points positifs.

Je trouve ça plus lisible qu'une pléiade de points multicolores, avec des noms de tâches dans lesquels même les profs eux-mêmes ne s'y retrouvent pas toujours, alors les parents...
Sans compter que pour les élèves une note c'est une récompense, un "salaire", c'est pas très motivant de travailler pour un point vert.

Dans ce que tu expliques ce n'est pas la note sur 20 le plus important mais bien le détail de tes items. C'est bien lui qui est opérant.

Après c'est UNE tâche dans la cas d'une rédaction et en effet elle est complexe.

Mais quid d'un DS d'histoire géo noté sur 20 avec des choses complètement différentes ?


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

Oui. On retrouve d'ailleurs souvent les mêmes moyennes entre HG/Français et SVT j'ai remarqué cela au lycée.

Un autre souci me semble important : les épreuves finales que passent les élèves - je parle de l'enseignement général et plus particulièrement de l'HG - relèvent me semble-t-il de plus en plus du bachotage, avec en ce qui nous concerne des programmes imbitables et extrêmement lourds (en gros, et avec accord tacite de l'inspection, les années d'examen - 1eS et Terminale notamment, se passent de plus en plus à "tu grattes, et ca, tu apprends par coeur").
Quand nos élèves arriveront avec leurs pastilles de toutes les couleurs, on devra alors leur dire : bon, les gars vous oubliez tout, cette année on bachote et vous êtes notés sur 20 ?
Ma question est tout simplement celle de l'adéquation entre les exigences demandées à certains examens et l'évaluation par compétence. Et je n'ai pas de réponses...


Les compétences c'est les antipodes du bachotage justement ...

Merci j'ai compris.

Je te dis juste que dans le monde réel, ceux qui ont des bonnes notes au bac sont encore, malheureusement, ceux qui bachotent - ce que je désapprouve.
D'un côté on met des pastilles et on dit "ne travaillez pas pour la note, mais pour vos compétences", et de l'autre, on leur demande de bachoter pour réussir à un examen. C'est là où le bât blesse.


_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Celeborn le Sam 8 Sep 2012 - 12:41

GuillaumeCaron a écrit:
Cela dit la note ne change pas le problème de choses que les élèves oublient. C'est davantage la pédagogie qui compte là, pas tellement l'évaluation.

On va finir par être d'accord sur certaines choses Very Happy

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai jamais compris pourquoi la notion d'une culture commune devait impérativement être corrélée avec celle d'évaluation par compétences. Il m'a toujours semblé que dans notre enseignement (qu'il soit ou non « traditionnel »), nous construisions des compétences sans le savoir.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par tiptop77 le Sam 8 Sep 2012 - 13:21

Tu parles d'une révolution dans l'enseignement!
Vivement la chute de la pastille!
aah

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 13:37

@Dionysos a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Dionysos a écrit:
@Reine Margot a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Dans ce que tu expliques ce n'est pas la note sur 20 le plus important mais bien le détail de tes items. C'est bien lui qui est opérant.

Après c'est UNE tâche dans la cas d'une rédaction et en effet elle est complexe.

Mais quid d'un DS d'histoire géo noté sur 20 avec des choses complètement différentes ?


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

Oui. On retrouve d'ailleurs souvent les mêmes moyennes entre HG/Français et SVT j'ai remarqué cela au lycée.

Un autre souci me semble important : les épreuves finales que passent les élèves - je parle de l'enseignement général et plus particulièrement de l'HG - relèvent me semble-t-il de plus en plus du bachotage, avec en ce qui nous concerne des programmes imbitables et extrêmement lourds (en gros, et avec accord tacite de l'inspection, les années d'examen - 1eS et Terminale notamment, se passent de plus en plus à "tu grattes, et ca, tu apprends par coeur").
Quand nos élèves arriveront avec leurs pastilles de toutes les couleurs, on devra alors leur dire : bon, les gars vous oubliez tout, cette année on bachote et vous êtes notés sur 20 ?
Ma question est tout simplement celle de l'adéquation entre les exigences demandées à certains examens et l'évaluation par compétence. Et je n'ai pas de réponses...


Les compétences c'est les antipodes du bachotage justement ...

Merci j'ai compris.

Je te dis juste que dans le monde réel, ceux qui ont des bonnes notes au bac sont encore, malheureusement, ceux qui bachotent - ce que je désapprouve.
D'un côté on met des pastilles et on dit "ne travaillez pas pour la note, mais pour vos compétences", et de l'autre, on leur demande de bachoter pour réussir à un examen. C'est là où le bât blesse.


Je me réjoui de voir que vous pointez les limites des examens actuels ! C'est clair qu'il faut les revoir !

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par kiwi le Sam 8 Sep 2012 - 13:41

@Dugong a écrit:Que fera-t-on des élèves qui perdent leur pastille en cours de collège ?

La transformation effective d'un collège creusois en service de soins palliatifs doit trouver son slogan.

Je propose : "va, civière, secours et nous lange"

Ce cas de figure ne peut pas exister : dans leur idée, une compétence est acquise une fois pour toute. Si c'est vert, c'est vert, même si deux mois plus tard, l'élève ne sait plus faire Rolling Eyes

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Marcassin le Sam 8 Sep 2012 - 13:45

Moi je suis pour le système des pastilles, y compris en thèse.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Dionysos le Sam 8 Sep 2012 - 13:49

GuillaumeCaron a écrit:
@Dionysos a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Dionysos a écrit:
@Reine Margot a écrit:


pas seulement: la note globale sur 20 évalue la réussite globale à l'exercice complexe de la rédaction.
pour le DS d'HG je suppose qu'il en va de même -les collègues de la matière vont sûrement en parler- : il y a sans doute un barème avec les différents items à remplir pour réussir le devoir.

Oui. On retrouve d'ailleurs souvent les mêmes moyennes entre HG/Français et SVT j'ai remarqué cela au lycée.

Un autre souci me semble important : les épreuves finales que passent les élèves - je parle de l'enseignement général et plus particulièrement de l'HG - relèvent me semble-t-il de plus en plus du bachotage, avec en ce qui nous concerne des programmes imbitables et extrêmement lourds (en gros, et avec accord tacite de l'inspection, les années d'examen - 1eS et Terminale notamment, se passent de plus en plus à "tu grattes, et ca, tu apprends par coeur").
Quand nos élèves arriveront avec leurs pastilles de toutes les couleurs, on devra alors leur dire : bon, les gars vous oubliez tout, cette année on bachote et vous êtes notés sur 20 ?
Ma question est tout simplement celle de l'adéquation entre les exigences demandées à certains examens et l'évaluation par compétence. Et je n'ai pas de réponses...


Les compétences c'est les antipodes du bachotage justement ...

Merci j'ai compris.

Je te dis juste que dans le monde réel, ceux qui ont des bonnes notes au bac sont encore, malheureusement, ceux qui bachotent - ce que je désapprouve.
D'un côté on met des pastilles et on dit "ne travaillez pas pour la note, mais pour vos compétences", et de l'autre, on leur demande de bachoter pour réussir à un examen. C'est là où le bât blesse.


Je me réjoui de voir que vous pointez les limites des examens actuels ! C'est clair qu'il faut les revoir !

Ou les limites des pastilles à venir.
Je parlerai d'ailleurs plutôt de rustine dans ce cas-là.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 13:50

@Celeborn a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cela dit la note ne change pas le problème de choses que les élèves oublient. C'est davantage la pédagogie qui compte là, pas tellement l'évaluation.

On va finir par être d'accord sur certaines choses Very Happy

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai jamais compris pourquoi la notion d'une culture commune devait impérativement être corrélée avec celle d'évaluation par compétences. Il m'a toujours semblé que dans notre enseignement (qu'il soit ou non « traditionnel »), nous construisions des compétences sans le savoir.

D'accord sur quoi ?
Sur le constat que les élèves ne retiennent pas toujours du premier coup ? C'est une évidence non ?

Je pense que sur les moyens d'y remédier on sera moins d'accord... d'ailleurs j'aimerais connaître le point de vue du SNALC là dessus ?

L'expression "culture commune" est celle que le SNES voudrait voir remplacer cette de "socle commun"... Derrière culture on peut y mettre beaucoup de choses, si c'est pour un question pour un champion géant en considérant comme fondamental pour tous de connaître par coeur les auteurs des lumières alors c'est plus du tout l'objectif du socle.

Sur la question de la corrélation avec les compétences, il me semble que chaque élèves en fin de scolarité doit avoir ce minimum commun pour être un citoyen éclairé pour la vie (dont la suite de la scolarité n'est qu'une partie). Les situations de vie sont complexes et font appel à une mise en action des savoirs, des savoirs-faire et la mobilisation de ressources externes (documents, personnes ...).
Et justement en France, nous ne sommes pas bons sur ces points là en fin de scolarité obligatoire.

Quant à développer des compétences "sans le savoir" c'est un peu facile et ça dédouane de mettre réellement en place les choses, surtout pour les plus fragiles pour qui c'est tout sauf naturel ...


_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Dionysos le Sam 8 Sep 2012 - 14:01

GuillaumeCaron a écrit:
@Celeborn a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cela dit la note ne change pas le problème de choses que les élèves oublient. C'est davantage la pédagogie qui compte là, pas tellement l'évaluation.

On va finir par être d'accord sur certaines choses Very Happy

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai jamais compris pourquoi la notion d'une culture commune devait impérativement être corrélée avec celle d'évaluation par compétences. Il m'a toujours semblé que dans notre enseignement (qu'il soit ou non « traditionnel »), nous construisions des compétences sans le savoir.


Les situations de vie sont complexes et font appel à une mise en action des savoirs, des savoirs-faire et la mobilisation de ressources externes (documents, personnes ...).


Traduction : quand tu es chômeur en fin de droit tu dois savoir quelle aumône te donne l'Etat (savoir), gérer ton pécule avant que les huissiers ne se pointent (savoir-faire), et pointer à Pôle Emploi au bon bureau (mobilisation de ressources extérieures). Petit joueur, vous avez oublié le savoir-être : ne pas envoyer paître la guichetière quand elle vous annonce que vous aller être radié, ca, c'est du savoir-être.

On pourrait aussi dire, avant de traverser la rue il faut savoir ou tu vas (savoir) appuyer sur le bouton et attendre le vert (savoir-faire + mobilisation de ressources externes) et ne pas rentrer dans la mémé qui traverse (savoir-être).

J'aime comme, sous des dehors révolutionnaires les intransigeants de l'école du socle attendent en fait la soumission la plus plate. Et je suis parfaitement heureux de vous entendre dire que la méconnaissance des Lumières n'est pas si grave. Effectivement, cela ne vous a pas empêché d'atteindre votre suffisance.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par User5899 le Sam 8 Sep 2012 - 14:55

@Thalia de G a écrit:Petite expérience vécue en ZEP, année scolaire 1998-1999.
Les 6e étaient trop nombreux à la rentrée pour une ZEP --> grève des enseignants, suivie à 100% et soutenue par les parents. Nous avons obtenu partiellement gain de cause par la création de groupes.
Devinez comment nous les avons nommés, avant même que surgissent les fameuses gommettes ?
Groupe vert, groupe orange, groupe rouge. Ils avaient beau être en zep, inutile de leur faire un dessin.

Voir du rouge ou de l'orange partout, ce ne doit pas être bien vécu.
Mais si. A la différence de papa dans sa voiture, à la fin de l'année, Kevin peut, lui, passer à l'orange. Voire au rouge yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Reine Margot le Sam 8 Sep 2012 - 14:57

@Dionysos a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Celeborn a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cela dit la note ne change pas le problème de choses que les élèves oublient. C'est davantage la pédagogie qui compte là, pas tellement l'évaluation.

On va finir par être d'accord sur certaines choses Very Happy

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai jamais compris pourquoi la notion d'une culture commune devait impérativement être corrélée avec celle d'évaluation par compétences. Il m'a toujours semblé que dans notre enseignement (qu'il soit ou non « traditionnel »), nous construisions des compétences sans le savoir.


Les situations de vie sont complexes et font appel à une mise en action des savoirs, des savoirs-faire et la mobilisation de ressources externes (documents, personnes ...).


Traduction : quand tu es chômeur en fin de droit tu dois savoir quelle aumône te donne l'Etat (savoir), gérer ton pécule avant que les huissiers ne se pointent (savoir-faire), et pointer à Pôle Emploi au bon bureau (mobilisation de ressources extérieures). Petit joueur, vous avez oublié le savoir-être : ne pas envoyer paître la guichetière quand elle vous annonce que vous aller être radié, ca, c'est du savoir-être.

On pourrait aussi dire, avant de traverser la rue il faut savoir ou tu vas (savoir) appuyer sur le bouton et attendre le vert (savoir-faire + mobilisation de ressources externes) et ne pas rentrer dans la mémé qui traverse (savoir-être).

J'aime comme, sous des dehors révolutionnaires les intransigeants de l'école du socle attendent en fait la soumission la plus plate. Et je suis parfaitement heureux de vous entendre dire que la méconnaissance des Lumières n'est pas si grave. Effectivement, cela ne vous a pas empêché d'atteindre votre suffisance.

yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par philann le Sam 8 Sep 2012 - 15:23

GuillaumeCaron a écrit:
si c'est pour un question pour un champion géant en considérant comme fondamental pour tous de connaître par coeur les auteurs des lumières alors c'est plus du tout l'objectif du socle.

Sur la question de la corrélation avec les compétences, il me semble que chaque élèves en fin de scolarité doit avoir ce minimum commun pour être un citoyen éclairé pour la vie (dont la suite de la scolarité n'est qu'une partie).

Quant à développer des compétences "sans le savoir" c'est un peu facile et ça dédouane de mettre réellement en place les choses, surtout pour les plus fragiles pour qui c'est tout sauf naturel ...

Vous ne voyez pas de contradiction dans vos propos là???

Qd à la défense des plus fragiles, qu'il n'y ait surtout pas d'ambiguité: C'est précisément le renoncement à transmettre une culture classique et partagée par le plus grand nombre qui sous couvert de démocratisation, d'ouverture au monde etc... est en réalité l'expression la plus brutale et la plus violente de la ségrégation sociale, de la relégation de la plupart des élèves. furieux

Les braves théoriciens du plus petit dénominateur commun culturel s'arrangent toujours pour que leurs propres enfants aient beaucoup plus que cela! furieux

Et politiquement je n'ai pas vocation à préparer mes élèves au monde tel qu'il est (le cas échéant à les rendre aptes (armés) à (pour) le transformer) chevalier


ps: il manque toujours un smiley mitraillette ou sabre sanguinolent

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Invité8 le Sam 8 Sep 2012 - 15:26

Ne mélanger pas tout ... J'ai bien dit que si c'était pour mettre dans un minimum de culture commune "connaître par coeur les auteurs des lumières" c'était pas la peine.

Je ne connais pas moi même par coeur les auteurs des lumières comme surement une immense majorité des gens ... alors le mettre dans un socle commun pour TOUS c'est inapproprié.

Ce qui n'empêche en rien de les mettre au programme ... D'ailleurs est-ce au programme du collège ?

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Celadon le Sam 8 Sep 2012 - 15:36

Je crois que l'éditeur qui va se lancer dans la pastille va faire fortune.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges

Message par Ellena le Sam 8 Sep 2012 - 15:37

Si ça s'arrêtait aux pastilles de couleurs: j'ai croisé cette semaine une amie qui se trouve devoir faire des heures dans le collège en question, en Creuse. Les séances de cours ont été réduites à 45 minutes. Elle était songeuse quant au travail effectif des classes Rolling Eyes

Ellena
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum