Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mask
Niveau 6

Versification

par mask le Dim 1 Fév 2009 - 10:10
Bonjour à tous
Quelqu'un sait-il comment on appelle un alexandrin se poursuivant sur plusieurs lignes et sur les tirades de plusieurs personnages?
Ex:

L'infante:
Je l'aime.
Léonor
Vous l'aimez?
L'infante
Mets la main sur mon coeur,

etc...
MERCI

_________________
http://incandescence.kazeo.com
avatar
henriette
Médiateur

Re: Versification

par henriette le Dim 1 Fév 2009 - 13:12
Ne s'agit-il pas de stichomythie ?
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Versification

par retraitée le Dim 1 Fév 2009 - 15:44
@henriette a écrit:Ne s'agit-il pas de stichomythie ?
non, la stichomythie, c'est comme de l'escrime, un vers répond à un autre, du tac au tac.
On a ici simplement un alexandrin morcelé en plusieurs répliques. Je ne sais si ça porte un nom particulier.
Il se poursuit sur plusieurs "lignes" simplement parce qu'on change de personnage.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Versification

par henriette le Dim 1 Fév 2009 - 16:47
Au temps pour moi ! Wink
mask
Niveau 6

Re: Versification

par mask le Dim 1 Fév 2009 - 17:27
OK, merci. donc ce n'est pas considéré comme une figure particulière, mais on peut quand même y voir une mise en valeur de la déclaration, non?
merci
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Versification

par Abraxas le Lun 2 Fév 2009 - 8:42
Dans les faits, c'est surtout une désorganisation de "ce grand niais d'alexandrin", comme disait Hugo. Plus on découpe, plus on glisse vers la prose. C'est cela qui fait l'intérêt (chez Edmond Rostand, par exemple).
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: Versification

par Kamol le Sam 20 Nov 2010 - 17:13
Une nouvelle question de versification:
Dans le poème "Nox" des Châtiment (III), sur Napoléon le petit, on a une suite de quatrains composés d'alexandrins et de vers de six syllabes, et j'hésite à leur parler de "vers de six syllabes" ou d'alexandrins morcelés en... Un exemple:

Napoléon, quinze ans, régna des les tempêtes,
Du Sud à l'Aquilon,
Tous les rois l'adoraient, lui, marchant sur leurs têtes,
Eux, baisant son talon;

Faut-il dire que l'on a des alexandrins et des vers de six syllabes, soit des demis alexandrins (cela pouvant ingénieusement mimer la différence le grand et le demi Napoléon?...)

Merci!
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Versification

par Celeborn le Sam 20 Nov 2010 - 17:21
@Kamol a écrit:Une nouvelle question de versification:
Dans le poème "Nox" des Châtiment (III), sur Napoléon le petit, on a une suite de quatrains composés d'alexandrins et de vers de six syllabes, et j'hésite à leur parler de "vers de six syllabes"

Ce sont des vers et ils font 6 syllabes, donc pas d'hésitation à avoir. Ensuite, évidemment, on pourra parler du rythme, du fait que c'est comme si on avait divisé par 2 l'alexandrin, etc.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Mélu
Empereur

Re: Versification

par Mélu le Sam 20 Nov 2010 - 17:24
Moi je leur parle carrément d'hexasyllabes. En faisant le parallèle avec l'hexagone, ils pigent très vite, et sont tout fier de deviner ce que ça veut dire.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Anne R.
Niveau 9

Re: Versification

par Anne R. le Sam 20 Nov 2010 - 17:25
Une alternance d'alexandrins et d'hexasyllabes.
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: Versification

par Kamol le Sam 20 Nov 2010 - 17:27
J'ai eu un prof à la fac qui préférait parler de "vers de 5, 6 ou 7 syllabes" pour les vers courts. Coquetterie de stylisticien? Phobie du technicisme? Vu que la tendance de l'inspection est plutôt à cette dernière posture, j'aurais tendance à me méfier... Mais on ne peut tout de même pas leur reprocher de parler d'héxasyllabes, si?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Versification

par Celeborn le Sam 20 Nov 2010 - 17:30
@Mélu a écrit:Moi je leur parle carrément d'hexasyllabes.

ENtièrement d'accord pour, au passage, utiliser le terme technique (surtout s'ils ont déjà croisé des octosyllabes et/ou des décasyllabes.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: Versification

par Kamol le Sam 20 Nov 2010 - 17:31
C'est vrai qu'aujourd'hui, on voit une phobie du terme technique venant d' "en haut". C'est un peu démago sans doute...
avatar
Mélu
Empereur

Re: Versification

par Mélu le Sam 20 Nov 2010 - 17:41
Cette année, mes 5° savent différencier un rondeau d'une ballade et d'un sonnet, ils connaissent les principaux types de vers, les trois types de rimes et j'en passe... Et vous savez quoi ? Ils ont survécu !

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Versification

par Celeborn le Sam 20 Nov 2010 - 17:43
@Mélu a écrit:Cette année, mes 5° savent différencier un rondeau d'une ballade et d'un sonnet, ils connaissent les principaux types de vers, les trois types de rimes et j'en passe... Et vous savez quoi ? Ils ont survécu !


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
ysabel
Devin

Re: Versification

par ysabel le Sam 20 Nov 2010 - 18:01
@Kamol a écrit:J'ai eu un prof à la fac qui préférait parler de "vers de 5, 6 ou 7 syllabes" pour les vers courts. Coquetterie de stylisticien? Phobie du technicisme? Vu que la tendance de l'inspection est plutôt à cette dernière posture, j'aurais tendance à me méfier... Mais on ne peut tout de même pas leur reprocher de parler d'héxasyllabes, si?

C'est absurde, il existe des termes précis, il faut les utiliser. En géométrie on ne dit pas figure à 6 côtés...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Versification

par doctor who le Sam 20 Nov 2010 - 18:26
Ces termes précis sont non seulement utiles, tout à fait abordables par des 5è et propices à une interdisciplinarité bienvenue, mais ce sont aussi des mots qui appartiennent à la culture générale, qui ont une histoire, que des générations de lycéens et de poètes ont su.

Et attention, il faut distinguer les vers parfois appelés "12-syllabes" et les alexandrins (les premiers n'ont pas forcément deux hémistiches de 6 syllabes).

En fait, utiliser ces dénominations minimalistes revient à oublier que les vers sont des formes plus complexes que le simple décompte des syllabes peut le faire croire. Ils ont, pour les plus de 8 syllabes, une césure fixée par la tradition, ils sont plus ou moins utilisés selon le genre et le ton du poème, et de manière différente selon la période historique.

On peut comprendre qu'ils veulent réserver ces appellations aux moins de 8 syllabes (vers simples), mais la connotation sémantique et tonale des vers subsiste.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Versification

par Iphigénie le Sam 20 Nov 2010 - 18:35
ces problèmes de terminologie me font penser à mes secondes (toujours!) qui me disent encore:"il faut un chapeau sur le i": ceux-là,je crois qu'ils vont bêtifier à vie...
la vie de prof est celle d'un" poor lonesome cow-boy" à dada...... humhum
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Versification

par doctor who le Sam 20 Nov 2010 - 18:38
@iphigénie a écrit:ces problèmes de terminologie me font penser à mes secondes (toujours!) qui me disent encore:"il faut un chapeau sur le i": ceux-là,je crois qu'ils vont bêtifier à vie...
la vie de prof est celle d'un" poor lonesome cow-boy" à dada...... humhum

La différence, c'est que des profs adaptent une terminologie universitaire, inadaptée si on a une approche diachronique des formes poétiques. La bêtification, c'est tout aussi bête, remarque...

Pourtant, "circum flexere", c'est compréhensible (une bonne gymnastique mentale.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Versification

par Hervé Hervé le Sam 20 Nov 2010 - 18:46
http://fr.wikipedia.org/wiki/Antilabe


Mais je ne le trouve que sur WP!!!

mais il y a la même page en allemand et en anglais:

http://de.wikipedia.org/wiki/Antilabe

http://en.wikipedia.org/wiki/Antilabe
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Versification

par Hervé Hervé le Sam 20 Nov 2010 - 22:12
En fait, j'ai fini par trouver d'autre occurrences du mot antilabe sur des sites français et surtout anglais.

Vu la rareté du terme il vaut mieux étudier l'effet produit que leur faire apprendre le mot.
avatar
ysabel
Devin

Re: Versification

par ysabel le Dim 21 Nov 2010 - 0:24
@Hervé Hervé a écrit:En fait, j'ai fini par trouver d'autre occurrences du mot antilabe sur des sites français et surtout anglais.

Vu la rareté du terme il vaut mieux étudier l'effet produit que leur faire apprendre le mot.

quel rapport avec le topic ? nous parlions de l'hexasyllabe

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Provence
Bon génie

Re: Versification

par Provence le Dim 21 Nov 2010 - 0:30
@iphigénie a écrit:ces problèmes de terminologie me font penser à mes secondes (toujours!) qui me disent encore:"il faut un chapeau sur le i": ceux-là,je crois qu'ils vont bêtifier à vie...
la vie de prof est celle d'un" poor lonesome cow-boy" à dada...... humhum

Déjà que ça m'énerve chez mes 6e...
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Versification

par Hervé Hervé le Dim 21 Nov 2010 - 11:03
@ysabel a écrit:
@Hervé Hervé a écrit:En fait, j'ai fini par trouver d'autre occurrences du mot antilabe sur des sites français et surtout anglais.

Vu la rareté du terme il vaut mieux étudier l'effet produit que leur faire apprendre le mot.

quel rapport avec le topic ? nous parlions de l'hexasyllabe

Premier message de ce sujet:
"Bonjour à tous. Quelqu'un sait-il comment on appelle un alexandrin se poursuivant sur plusieurs lignes et sur les tirades de plusieurs personnages?"

Very Happy
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: Versification

par Kamol le Dim 21 Nov 2010 - 11:10
La réponse était donc "antilabe" ? idee
Contenu sponsorisé

Re: Versification

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum