Questions sur la nature d'un mot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions sur la nature d'un mot

Message par Jaenelle le Dim 9 Sep - 18:15

J'espère ne pas créer un fil en doublon (je le distingue des questions de grammaire pure).
Comme certain(e)s d'entre vous, j'ai décidé de me lancer dans "la phrase de la semaine" (je commence modestement, pour ne pas me décourager). Finalement, c'est tout aussi excellent pour moi car cela m'oblige à réutiliser des termes, notions... qui, parfois, passaient à la trappe (du temps).

Donc, voici ma question: dans la phrase "Hans vira de bord pour tenter de leur échapper", comment analysez-vous "virer de bord" ?
Pour moi (souvenir de fac), il s'agit d'une locution verbale (verbe "figé" constitué de plusieurs mots).
Est-ce que je me trompe de terme ? Est-ce un mot "abominable"? Laughing Parlerait-on plutôt d'expression verbale ?

En tous cas, tous mes dictionnaires mettent cette expression dans l'entrée "virer" - verbe intransitif (logique Wink ) .
Donc, si vous séparez "virer" et "de bord", "de bord" serait un complément circonstanciel de... ? (manière ???)

Merci de votre aide, et j'espère que Véronique passera par ici.

PS pour Cripure : non, non, je ne demande pas d'expliciter le sens de "virer de bord" Razz


Dernière édition par Jaenelle le Dim 9 Sep - 19:17, édité 1 fois

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Thalia de G le Dim 9 Sep - 19:15

J'avoue que je suis adepte des expressions dites figées, c'est pratique Wink

En ce qui concerne "virer de bord", il faudrait être un spécialiste du lexique maritime pour savoir réellement ce qu'est le bord, ce qui permettrait d'en déduire sa fonction.
Te voilà bien avancée ! Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Jaenelle le Dim 9 Sep - 19:16

@Thalia de G a écrit:J'avoue que je suis adepte des expressions dites figées, c'est pratique Wink
C'est le terme que je cherchais (pfff Sleep ). Merci ! fleurs2
En plus, j'ai utilisé ce mot dans mon explication. Re- Sleep .


Dernière édition par Jaenelle le Dim 9 Sep - 19:18, édité 1 fois (Raison : dodo dodo dodo)

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Thalia de G le Dim 9 Sep - 19:22

@Jaenelle a écrit:
@Thalia de G a écrit:J'avoue que je suis adepte des expressions dites figées, c'est pratique Wink
C'est le terme que je cherchais (pfff Sleep ). Merci ! fleurs2
En plus, j'ai utilisé ce mot dans mon explication. Re- Sleep .
Bonne nuit Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par yphrog le Dim 9 Sep - 19:39

virer de bord = swerve?

de bord n'est-il pas adverbial comme changer de bord, de cap, de direction?

Toujours curieux de voir qu'en français on parle au singulier, tandis que en anglais on garde en tête à la fois l'ancien trajectoire, et le nouveau:

change directions, change schools, change lovers...

fr. V + Prep (de) + N (sing)
ang. V + N (pluriel)

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par JPhMM le Dim 9 Sep - 19:45

@Thalia de G a écrit:J'avoue que je suis adepte des expressions dites figées, c'est pratique Wink

En ce qui concerne "virer de bord", il faudrait être un spécialiste du lexique maritime pour savoir réellement ce qu'est le bord, ce qui permettrait d'en déduire sa fonction.
Te voilà bien avancée ! Very Happy
C'est passer de bâbord amures (vent reçu sur la gauche) à tribord amures (vent reçu sur la droite), ou inversement. D'où l'expression.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Jaenelle le Dim 9 Sep - 19:51

J'aurais aimé qu'on n'indique pas "résolu". Je ne vais tout de même pas créer un fil à chaque fois que j'aurai un doute sur la nature d'un mot... si ?

dans "changer de cap", changer est un verbe transitif indirect, donc "de cap (direction...)" est un COI. Comme je l'avais signalé, "virer de bord" est un exemple donné dans l'entrée "virer - verbe intransitif" (donc, au mieux, "de bord" ne pourrait être qu'un CC -> de trajectoire?)

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par yphrog le Dim 9 Sep - 19:52

@JPhMM a écrit:
@Thalia de G a écrit:J'avoue que je suis adepte des expressions dites figées, c'est pratique Wink

En ce qui concerne "virer de bord", il faudrait être un spécialiste du lexique maritime pour savoir réellement ce qu'est le bord, ce qui permettrait d'en déduire sa fonction.
Te voilà bien avancée ! Very Happy
C'est passer de bâbord amures (vent reçu sur la gauche) à tribord amures (vent reçu sur la droite), ou inversement. D'où l'expression.

port out, starboard home = posh.

Spoiler:
There is no evidence to confirm this story though and it appears to have been dreamed up retrospectively to match an existing meaning. Whoever thought it up must have been quite pleased with it, and it appeals to enough people to get repeated endlessly.

http://www.phrases.org.uk/meanings/port%20out%20starboard%20home.html


Dernière édition par xphrog le Dim 9 Sep - 20:05, édité 1 fois

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par miss terious le Dim 9 Sep - 19:55

@Jaenelle a écrit:J'aurais aimé qu'on n'indique pas "résolu". Je ne vais tout de même pas créer un fil à chaque fois que j'aurai un doute sur la nature d'un mot... si ?

J'édite le « résolu ».

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par JPhMM le Dim 9 Sep - 20:01

Si vous préférez, le "bord" est le côté du navire. Changer de bord, c'est changer de côté, id est, le côté exposé au vent.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par User5899 le Dim 9 Sep - 20:02

@Jaenelle a écrit:J'espère ne pas créer un fil en doublon (je le distingue des questions de grammaire pure).
Comme certain(e)s d'entre vous, j'ai décidé de me lancer dans "la phrase de la semaine" (je commence modestement, pour ne pas me décourager). Finalement, c'est tout aussi excellent pour moi car cela m'oblige à réutiliser des termes, notions... qui, parfois, passaient à la trappe (du temps).

Donc, voici ma question: dans la phrase "Hans vira de bord pour tenter de leur échapper", comment analysez-vous "virer de bord" ?
Pour moi (souvenir de fac), il s'agit d'une locution verbale (verbe "figé" constitué de plusieurs mots).
Est-ce que je me trompe de terme ? Est-ce un mot "abominable"? Laughing Parlerait-on plutôt d'expression verbale ?

En tous cas, tous mes dictionnaires mettent cette expression dans l'entrée "virer" - verbe intransitif (logique Wink ) .
Donc, si vous séparez "virer" et "de bord", "de bord" serait un complément circonstanciel de... ? (manière ???)

Merci de votre aide, et j'espère que Véronique passera par ici.

PS pour Cripure : non, non, je ne demande pas d'expliciter le sens de "virer de bord" Razz
Mais j'ai rien dit, moi Very Happy
Pis moi, j'aurais donné "tirer des bordées" lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par yphrog le Dim 9 Sep - 20:02

Je pense qu'on peut insérer un ADV, donc est-ce vraiment figé ou ne peut-on pas virer radicalement de bord?

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par JPhMM le Dim 9 Sep - 20:04

xphrog a écrit:Je pense qu'on peut insérer un ADV, donc est-ce vraiment figé ou ne peut-on pas virer radicalement de bord?
Oui.
En effet, par exemple : "En combat, virer constamment de bord permet d'esquiver les tentatives d'abordage. Une certaine idée de la feinte de corps appliquée au combat naval, en somme."


Dernière édition par JPhMM le Dim 9 Sep - 20:10, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Thalia de G le Dim 9 Sep - 20:09

Bouh, la discussion devient technique et ravive un souvenir douloureux.
A la dictée du BEPC (1966), je n'ai pas eu 20/20 à la dictée à cause de l'expression "le navire courait sur son erre". J'ai écrit assez logiquement "aire".
Comment vouliez-vous que je le susse ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Jaenelle le Dim 9 Sep - 21:42

xphrog a écrit:Je pense qu'on peut insérer un ADV, donc est-ce vraiment figé ou ne peut-on pas virer radicalement de bord?
Effectivement. Pour mes élèves, je reste sur mon idée de locution verbale (c'est quand même une expression "toute faite") mais j'expliquerai qu'on peut considérer que "de bord" est un CC de trajectoire (de lieu ? ==> on pourrait dire "virer à gauche"), donc verbe + GN prépositionnel.
D'ailleurs, je considère aussi que "avoir peur" est une locution verbale. Etes-vous d'accord ? Pourrait-on la considérer comme verbe + COD, alors que le verbe "avoir" n'a pas le sens de "posséder" ici (enfin, je crois... j'en perds mon latin) ?

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par yphrog le Dim 9 Sep - 23:28

comme dirait Cripure je crois, il faut lire Benveniste... "'Etre' et 'avoir' dans leur functions linguistiques" dans Problèmes de linguistique générale, 1

Benveniste a écrit:Avoir a la construction d'un verbe transitif, il n'en est rien pourtant. C'est un pseudo-transitif. Entre le sujet et le régime de avoir, il ne peut exister un rapport de transitivité, tel que la notion soit supposée passer sur l'objet et le modifier. Un verbe avoir n'annonce aucun procès.

p.194

avoir peur, faim, besoin, etc. Sujet = siège / experiencer


Dernière édition par xphrog le Dim 9 Sep - 23:45, édité 3 fois

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par yphrog le Dim 9 Sep - 23:31

@Thalia de G a écrit:Comment vouliez-vous que je le susse ?

Tu fais errer mon savoir-subjunctiver, là...

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la nature d'un mot

Message par Thalia de G le Lun 10 Sep - 3:06

xphrog a écrit:
@Thalia de G a écrit:Comment vouliez-vous que je le susse ?
Tu fais errer mon savoir-subjunctiver, là...
susse = subjonctif imparfait
Comment voulez-vous que je le sache ? --> Comment vouliez-vous que je le susse ? Application de la concordance des temps en niveau de langue soutenu.

Fin du HS

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum