Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Robin le Mar 11 Sep 2012 - 10:29

« D'où parle le mathématicien ? D'où vient-il ? Il n'est pas du Ciel, puisque son dire n'est jamais tout entier déjà dit. Il n'est pas de la Terre qui nous tient d'autres discours ; nous rencontrons » des cailloux et des arbres. Mais trois caillloux, deux arbres ? Jamais. Pour les voir, il y faut déjà quelqu ' opération.

On a beau enterrer Pythagore. Le sol qui le reçoit ne portera pas spontanément le fruit mathématique.

Quel est donc ce lieu où s'inscrit le texte selon lequel nait la stricte parole mathématique ? Mais parler ? Qu'est-ce que cela veut dire au juste ?
Qu'est le lieu de ta parole quand tu ne parles plus ?

Et ta « science », Archimède, que devint son lieu à l'instant même où, dit-on, sur la plage déserte, un soudard qui peut être ne parlait pas ta langue, t'a brisé la tête ? ( (allusion à la mort légendaire d'Archimède tué par un soldat alors qu'il dessinait une figure géométrique sur le sable)

Elle était écrite, en partie. Par chance ? Par nécessité ?

Et pourquoi, écrite, n'a-t-elle pas dormi, inerte et tranquille ?

Quel est dont ce lieu qui n'est ni Ciel ni Terre, où la Mathématique, produite, peut ne pas mourir? »

Jean-Toussaint Desanti


Dernière édition par Robin le Mar 11 Sep 2012 - 20:32, édité 2 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Robin le Mar 11 Sep 2012 - 10:37

Ce texte se trouve dans : Jean-Toussaint Desanti, Les Idéalités mathématiques, recherches épistémologiques sur le développement de la théorie des fonctions de variables réelles. (Éditions du Seuil, 1968) J'essayerai d'en faire un compte-rendu ici.

cf. aussi Hamdi Mlika : Maurice Caveing, l'Histoire des mathématiques et la question du platonisme chez Maurice Caveing (l'un des plus grands spécialistes de l'Histoire des mathématiques) :

http://www.dogma.lu/txt/HM-HistoriciteMathematiques.htm


Dernière édition par Robin le Mar 11 Sep 2012 - 20:31, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par yphrog le Mar 11 Sep 2012 - 17:27

Cripure a écrit:HS Un roman américain, allégorie de la littérature, avec des listes qui eussent impressionné Rabelais : La Maison des feuilles de Danielewski.

Revenu pour le nom de l'auteur, c'est une bonne occasion pour dire: "Merci, Cripure!" : fleurs

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par User5899 le Mar 11 Sep 2012 - 17:38

@Robin a écrit:Ceci dit, faut-il leur révéler un jour la terrible vérité ? Que le Père Noël n affraid 'existe pas et que l'on raisonne sur des figures forcément fausses ? Et quand ?
On aurait aussi pu dire aux différents gouvernements que quand on dispose de 1000 milliards, on ne peut pas en dépenser 5000 Very Happy
Et dans un champ, peut-il y avoir -3 arbres ? heu heu

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par JPhMM le Mar 11 Sep 2012 - 18:10

Cripure a écrit:Et dans un champ, peut-il y avoir -3 arbres ? heu heu
Bien sûr que oui. Il suffit de considérer la situation initiale après laquelle, ayant ajouté 4 arbres, il en resterait 1.

Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Botentoush le Mar 11 Sep 2012 - 18:58

On est obligé de définir un point en 6ème?
Je ne l'ai jamais fait ... normal de la part d'un mauvais prof Very Happy

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Dugong le Mar 11 Sep 2012 - 19:02

@Botentoush a écrit:On est obligé de définir un point en 6ème?
Je ne l'ai jamais fait ... normal de la part d'un mauvais prof
En tout cas, si vous êtes mauvais, ce n'est pour cette raison-là.

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par verdurin le Mer 12 Sep 2012 - 0:26

Hum...
Que je regrette le temps, où, au lieu de donner une définition du point, de la droite, etc. on se contentait de donner les axiomes d'incidences.
Ah ! Relire Hilbert, et survivre jusqu'à la fin de l'année.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par User5899 le Mer 12 Sep 2012 - 1:14

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Et dans un champ, peut-il y avoir -3 arbres ? heu heu
Bien sûr que oui. Il suffit de considérer la situation initiale après laquelle, ayant ajouté 4 arbres, il en resterait 1.

Laughing
Ah voilà. Je savais bien qu'il y a eu, dans ma vie, une raison précise pour laquelle j'ai bifurqué de 2eC à 1re A Very Happy Merci de me l'avoir rappelée Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par User5899 le Mer 12 Sep 2012 - 1:16

@Robin a écrit:Ceci dit, faut-il leur révéler un jour la terrible vérité ? Que le Père Noël n affraid 'existe pas et que l'on raisonne sur des figures forcément fausses ? Et quand ?
Allumons plutôt le TNI professeur professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 1:22

Cripure a écrit:
@Robin a écrit:Ceci dit, faut-il leur révéler un jour la terrible vérité ? Que le Père Noël n affraid 'existe pas et que l'on raisonne sur des figures forcément fausses ? Et quand ?
On aurait aussi pu dire aux différents gouvernements que quand on dispose de 1000 milliards, on ne peut pas en dépenser 5000 Very Happy
Et dans un champ, peut-il y avoir -3 arbres ? heu heu

Si l'on examine les postes de dépense, figure le sauvetage de la finance ravagée par des pratiques plus que douteuses et en grande partie responsable du chaos financier et monétaire actuel, la paie des fonctionnaires, les missions régaliennes, la défense stratégique... bref, des broutilles.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par zina le Mer 12 Sep 2012 - 1:51

Pourquoi avoir changé le titre du topic, il n'était pas assez clair ? Il s'agissait bien de mauvaises définitions en Maths.

zina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par JPhMM le Mer 12 Sep 2012 - 9:08

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Et dans un champ, peut-il y avoir -3 arbres ? heu heu
Bien sûr que oui. Il suffit de considérer la situation initiale après laquelle, ayant ajouté 4 arbres, il en resterait 1.

Laughing
Ah voilà. Je savais bien qu'il y a eu, dans ma vie, une raison précise pour laquelle j'ai bifurqué de 2eC à 1re A Very Happy Merci de me l'avoir rappelée Razz
Désolé pour l'affreuse syntaxe.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par Thalia de G le Mer 12 Sep 2012 - 13:45

@zina a écrit:Pourquoi avoir changé le titre du topic, il n'était pas assez clair ? Il s'agissait bien de mauvaises définitions en Maths.
Ce n'est pas moi qui l'ai édité, mais celui-ci est nettement plus clair et plus précis.
Le précédent : "Mauvaises définitions en math" (de mémoire) donnait l'impression qu'il s'agissait d'un problème théorique plus vaste.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.

Message par ddupard le Mer 12 Sep 2012 - 19:43

L'expression sans épaisseur ni volume me rappelle quelque chose.
Peut-être un bouquin de Henrion publié en 1632 ou 1634 en vieux français. Je vais retrouver la référence exacte. Cela ressemble fortement à la traduction des éléments d'euclide, mais je ne me souviens de quelle édition.

C'est vrai que depuis Hilbert, on a un corpus de définitions nettement plus précis et une base axiomatique claire. D'ailleurs la lecture de Hilbert a vraiment été pour moi une révélation.

ddupard
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum