Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Docteur OX le Mar 11 Sep 2012 - 11:39

http://www.liberation.fr/societe/2012/09/11/le-systeme-scolaire-francais-se-degrade-par-le-bas_845429

L'OCDE dévoile aujourd'hui ses indicateurs sur l'éducation. Un chiffre attire l'attention : en France, le taux de scolarisation des 15-19 ans est en baisse.
Par SYLVAIN MOUILLARD

C’est l'étude comparative qui fait référence dans le domaine de l'éducation. Comme tous les ans, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dévoile ce mardi ses indicateurs 2012 consacrés aux 34 pays membres de l’organisation. Une base statistique élargie qui permet de comparer de nombreux systèmes éducatifs. Dans les douze pages de la note consacrée à la France, un élément attire particulièrement l’attention : l'évolution du taux de scolarisation des 15-19 ans.

Alors que cet indicateur a progressé de 10,4 points, en moyenne, dans les pays de l’OCDE entre 1995 et 2010, il régresse en France. Durant ces quinze années, le taux de scolarisation des Français âgés de 15 à 19 ans est passé de 89% à 84%. Une évolution qu’il va falloir «surveiller», selon Eric Charbonnier, auteur de la note de l’OCDE.

Car ces jeunes non-scolarisés se retrouvent bien souvent sans emploi ou inactifs. C’est le cas pour 71% d’entre eux en France, un chiffre au-dessus de la moyenne de l’OCDE (57%). Et les inégalités ont tendance à durer, puisqu’un quart des 20-24 ans qui ont un niveau de formation inférieur à la fin du secondaire (autrement dit, la fin du lycée) sont au chômage. Chez les 25-29 ans, la proportion demeure élevée, à 22%. A chaque fois, ces chiffres sont supérieurs à ceux de la moyenne de l'étude.
Aggravation de l'échec scolaire

Comment expliquer cette chute du taux de scolarisation des 15-19 ans ? Eric Charbonnier tient d’abord à la relativiser. «La France souffrait d’un retard important dans ce domaine, qu’elle a comblé au cours des 40 dernières années, avance-t-il. Notre taux de scolarisation dans cette tranche d'âge n’est pas particulièrement bas, il est même au-dessus de la moyenne.» Certes, mais avec un chiffre de 84%, la France ne domine plus que d’un point la moyenne des pays de l’OCDE (l'écart était de 16 points en 1995).

Selon Eric Charbonnier, ce renversement de tendance est «d’abord dû à l’aggravation de l'échec scolaire, comme l’avait montré l'étude Pisa. Entre 2000 et 2009, l'échec scolaire chez les élèves de 15 ans est passé de 15 à 20%.» Pour lui, le système scolaire français «se dégrade par le bas». En cause notamment, le manque de mesures pour lutter contre l'échec scolaire et une pratique du redoublement qui ne fonctionne pas bien.

Il souligne aussi la faiblesse des investissements réalisés jusqu'à la fin du secondaire entre 2000 et 2009 : si les dépenses par élève ont augmenté en moyenne de 36% dans les pays de l’OCDE, elles ont crû de moins de 10% en France. Autant de facteurs qui risquent de perpétuer la stagnation/régression du taux de scolarisation des 15-19 ans, voire de toucher d’autres catégories, notamment celle des élèves menant des études universitaires.





Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Marcassin le Mar 11 Sep 2012 - 11:46

Pour lui, le système scolaire français «se dégrade par le bas». En cause notamment, le manque de mesures pour lutter contre l'échec scolaire et une pratique du redoublement qui ne fonctionne pas bien.
C'est curieux car on n'a jamais si peu redoublé que depuis dix ans. scratch

C'est même une nouvelle obsession française de soigner notre taux de retard. Taux de retard ou échec scolaire, il va falloir choisir.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par philann le Mar 11 Sep 2012 - 11:51

Mais il reste quand même des redoublements (voir triplements) et quand ils n'ont pas lieu, on se contente parfois de faire simplement monter l'élève en classe supérieure...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Marcassin le Mar 11 Sep 2012 - 11:57

J'ai vu des moitiés de classe monter sans le niveau dans un collège classé parmi les tout-derniers de l'académie de Versailles. Ça s'appelle joliment le "passage-dégage". Les élèves ont parfaitement assimilé d'ailleurs que le passage dans la classe supérieure était acquis même sans travail ou - dans certains cas - sans présence.

Ah ça, on a tout fait pour faire baisser le taux de retard. Par contre, pour le niveau...

PS : le rapport de l'OCDE est téléchargeable ici : http://www.oecd.org/fr/edu/rse2012.htm

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par egomet le Mar 11 Sep 2012 - 12:00

Chiffres idiots, si la moyenne de l'OCDE est à 83%, il est difficile d'avoir 16 points d'avance. C'est normal que l'écart ait diminué.

Par ailleurs, dans la baisse constatée, je me demande quelle est la part attribuable au passage systématique, quand on s'arrange pour que le gamin puisse être sorti du système le jour de ses 16 ans.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Marcassin le Mar 11 Sep 2012 - 12:14

Et on peut être sûrs de voir refleurir dans les jours qui viennent les articles de presse sur le redoublement, cause, comme le système de notation, de l'échec scolaire en France.

Tout le monde peut être d'accord sur le fait que le redoublement n'est pas toujours efficace, loin de là. Mais tout le monde peut aussi s'accorder sur le fait que la pratique du redoublement a surtout la vertu de rendre tangible pour tous les élèves l'idée d'un niveau à atteindre.

Les experts de l'OCDE auraient dû passer quelques jours dans ce collège pour le comprendre.

Le pire, c'est qu'en accusant le redoublement, on évite de parler des vraies causes de l'échec scolaire. Comme d'habitude. furieux

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par egomet le Mar 11 Sep 2012 - 12:55

L'idée que le redoublement est inefficace n'était pas aussi répandue il y a vingt ans.

Peut-être que les "anciens" pourront confirmer la chose. Quand on a commencé à dire ça, c'était plutôt contre-intuitif, non? Est-ce que l'expérience des enseignants allait bien dans ce sens?

Aujourd'hui, on a très facilement des témoignages qui confirment l'idée. Mais tout est fait pour que ce soit le cas. En effet, un élève ne peut guère doubler plus d'une fois la même classe, et il le sait. Il n'est donc pas incité à faire des efforts pour passer. Que peut-on répondre à un petit merdeux qui vous dit: "De toute façon, j'en ai rien à faire de votre cours. J'ai déjà redoublé, je passerai en quatrième à la fin de l'année"?
Sans parler du dénigrement systématique. A force de lui dire que ça ne sert à rien, on le décourage.

Je crois qu'on est typiquement devant un cas de prophétie auto-réalisatrice.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Dugong le Mar 11 Sep 2012 - 14:58

On comparera le cri * de l'OCDE : "Le système scolaire français «se dégrade par le bas»" avec la maxime ** chinoise reprise par le grand Mao : "un poisson pourrit par la tête"

On en déduira facilement que la tête du Moloch est déjà pourrie et que le seul endroit qui peut encore le devenir est sa base.

Les sbires de l'OCDE ne sont que des catalyseurs de pourrissement et des croque-morts zélés : ils ont tellement hâte de passer à autre chose !

Qui se monnaie...

* de joie, le soir, au fond des bois

** Gremetz ?

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par Marcassin le Mar 11 Sep 2012 - 22:54

Sur le même rapport de l'OCDE, un brève synthèse du "Monde" : http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/09/11/education-la-france-un-pays-atypique_1758572_1473688.html

Davantage d'élèves par enseignant

Dans le primaire, le taux d'encadrement est de 18,7 élèves par enseignant contre 15,8 dans l'OCDE.

Salaire des enseignants plus faible

Le salaire statutaire (hors primes et heures supplémentaires) dans le primaire et le secondaire est inférieur en France à la moyenne de l'OCDE pour les profs débutants comme pour ceux qui ont dix ou quinze ans d'expérience. En revanche, le salaire maximal est supérieur à la moyenne. En début de carrière dans le primaire, un enseignant français touche ainsi 24 334 dollars par an contre 28 523 en moyenne dans l'OCDE. Après quinze ans d'exercice, il reste en dessous de la moyenne, mais atteint à l'échelon maximal 48 296 dollars contre 45 100 en moyenne dans l'OCDE.

Autre article : http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/09/11/le-decrochage-scolaire-en-france-preoccupe-l-ocde_1758570_1473688.html

Et : http://www.lemonde.fr/education/article/2012/09/11/education-la-france-est-elle-une-bonne-eleve_1758461_1473685.html

Vivent les rapports de l'OCDE !


_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

Message par neomath le Mar 11 Sep 2012 - 23:23

Et bien sûr ces constatations ne sont pas à mettre en relation avec, dans le même temps, l'explosion des inégalités sociales.
Ils sont décidément parfaitement prévisibles ces gens de l'OCDE.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum