5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 11 Sep 2012 - 13:06

Voilà j'ai un élève dyslexique et pas mal de mesures contraignantes à suivre....

Vous photocopiez le cours à chaque séance pour ce genre d'élève ? Je trouve que c'est une gestion très lourde pour le prof !

Des astuces pour gérer un dyslexique sans y passer des heures en amont ???


Dernière édition par John le Mar 11 Sep 2012 - 19:06, édité 1 fois (Raison : Titre imprécis)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par caribouc le Mar 11 Sep 2012 - 13:15

Très sincèrement, ça dépend du degré de dyslexie. Tu ne gères pas un dyslexique léger comme un dyslexique "grave".

Fais-tu tes cours sur ordi ? Si oui, moi j'envoyais mon cours par email le soir. Ca allait vite et la mère était aux anges (mais en revanche, il avait ordre de prendre le cours comme les autres, comme il pouvait, quand même Twisted Evil )

Sinon, pour les dictées et cie, pareil, ça dépend du degré de dyslexie. Je déteste les dictées à trous, ça n'a pas de sens pour moi. Donc, ils prenaient tous la dictée comme les autres, mais je modifiais juste mon barème (avec un assez gravement dyslexique, je comptais seulement les 2 premiers tiers de la dictée). Il n'y a aucune chance qu'ils progressent s'ils ne font pas cet exercice "normalement", tu peux aussi ne compter que la gammaire... je trouve que ça les prépare mieux et au brevet, ils font leur 10 mots ravis Razz

Du coup, je n'ai pas trouvé que ça me demandait un travail de malade Smile


Dernière édition par caribouc le Mar 11 Sep 2012 - 20:48, édité 1 fois

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Iliana le Mar 11 Sep 2012 - 18:07

Même chose...

Le mieux serait que tu appelles l'orthophoniste pour avoir des infos sur ce qu'elle attend...mais en précisant aussi que chacun son métier...
Il m'est arrivé d'envoyer mon cours tapé par mail à des parents, mais par principe ça me dérange de revenir à ça quand je suis rentrée chez moi.

Tu peux aussi faire photocopier les cours écrits par un camarade de classe proprement?

Et en effet, selon le degré, adapter les contrôles, la dictée (un exercice en moins, des objectifs plus ciblés dans une dictée...) c'est ce qui peut prendre le moins de temps pour toi.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 11 Sep 2012 - 18:11

@Iliana a écrit:Tu peux aussi faire photocopier les cours écrits par un camarade de classe proprement?

Si après chaque cours de 5ème, je dois courir à la photocopieuse, c'est ingérable je trouve !

@Iliana a écrit: Le mieux serait que tu appelles l'orthophoniste pour avoir des infos sur ce qu'elle attend...

J'ai lu le compte-rendu détaillé de l'orthophoniste : c'est aussi impossible à faire en classe ! (lui relire individuellement les consignes...)

C'est franchement n'importe quoi. Je veux bien reconnaître que la dyslexie soit un handicap réel et que cela nécessite une aide en dehors des cours mais de là à faire un cours particulier dans le cours : cela me semble IRREALISABLE !

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Thalia de G le Mar 11 Sep 2012 - 18:24

Happy Flower a écrit:
@Iliana a écrit:Tu peux aussi faire photocopier les cours écrits par un camarade de classe proprement?
Si après chaque cours de 5ème, je dois courir à la photocopieuse, c'est ingérable je trouve !
Chez nous, si des photocopies se révèlent nécessaires, les élèves vont la faire eux-mêmes au secrétariat.

Happy Flower a écrit:
@Iliana a écrit: Le mieux serait que tu appelles l'orthophoniste pour avoir des infos sur ce qu'elle attend...
J'ai lu le compte-rendu détaillé de l'orthophoniste : c'est aussi impossible à faire en classe ! (lui relire individuellement les consignes...)

C'est franchement n'importe quoi. Je veux bien reconnaître que la dyslexie soit un handicap réel et que cela nécessite une aide en dehors des cours mais de là à faire un cours particulier dans le cours : cela me semble IRREALISABLE !
J'ai aussi le cas (un élève qui n'a pas de place en ULIS)

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 11 Sep 2012 - 18:45

J'en avais deux l'année dernière (mais en lycée). Ils photocopiaient le cours d'un camarade mais devaient quand même prendre en note le cours par eux-mêmes. Leurs évaluations étaient plus courtes que celles des autres.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 11 Sep 2012 - 19:25

@lilypims a écrit:J'en avais deux l'année dernière (mais en lycée). Ils photocopiaient le cours d'un camarade mais devaient quand même prendre en note le cours par eux-mêmes. Leurs évaluations étaient plus courtes que celles des autres.

Oui c'est bien à l'ELEVE concerné d'aller photocopier le cours... et pas au professeur ! Et la vie scolaire ne veut pas faire de photocopie apparemment car c'est un petit collège et personne ne s'occupe de la reprographie.

Donner mon code à l'élève pour qu'il fasse lui-même la photocopie ???

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 11 Sep 2012 - 19:29

Non, il va au secrétariat.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Iliana le Mar 11 Sep 2012 - 19:30

Happy Flower, quand je disais "faire photocopier", je voulais bien dire "faire photocopier", hors de question que tu le fasses toi-même, mais si ton élève a un copain de confiance, ils s'occupent, ensemble, le midi ou le soir, de photocopier les cours.
Et en effet, en classe, il doit prendre le cours comme il peut.

S'il a besoin qu'on lui relise, à lui tout seul, les consignes, c'est d'un AVS dont il a besoin, pas seulement d'une prof. Si les demandes de l'orthophoniste te semblent irréalisables, laisse-tomber ce que tu ne peux pas faire, il y a un moment où on ne peut plus. Fais ce qui te semble gérable.

Moi j'avais opté pour les cours envoyés par mail il y a deux ans, pour un cas sévère, l'an dernier un autre élève photocopiait les cours au secrétariat, et je donnais les mêmes exercices, mais avec des phrases en moins dans chaque. Idem, dictée moins longue avec des objectifs précis, idem pour une rédaction.

Ca dépend aussi du niveau de l'élève, pour un 6ème, mon objectif était qu'il prenne la dictée en séparant bien les mots par exemple.
Pour un autre en 4ème, moins dyslexique, il faisait les mêmes choses que les autres, mais en moins long.

Après j'en faisais quand même une note sur 20 avec une règle de 3.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par InvitéP22 le Mar 11 Sep 2012 - 20:19

Je donne des leçons à trous ou alors une AVS est là pour copier sinon elle va leur faire des photocopies.
Je leur donne une dictée à trous ou une dictée fautive, pour les rédactions, je ne note pas la langue, pour le reste, j'adapte mon barème ou j'enlève des exercices.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 11 Sep 2012 - 20:23

Merci pour vos réponses ! Je suis rassurée de voir que tout le monde est bien d'accord sur le fait que ce n'est pas à moi de faire les photocops. Donc secrétariat ou vie scolaire, peu importe mais je ne m'en occupe pas.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Mar 11 Sep 2012 - 20:31

Happy Flower a écrit:Merci pour vos réponses ! Je suis rassurée de voir que tout le monde est bien d'accord sur le fait que ce n'est pas à moi de faire les photocops. Donc secrétariat ou vie scolaire, peu importe mais je ne m'en occupe pas.

Voilà une sage décision.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par InvitéP22 le Mar 11 Sep 2012 - 20:34

Je précise quand même que si un élève me le demande (gentiment), je lui fais ses photocopies, surtout s'il a été absent.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par *Fifi* le Mar 11 Sep 2012 - 20:59

Je suis ravie de lire ça aussi, car quand j'ai lu (en fait j'ai même pas lu en entier) les pages et les pages de recommandations ... je me suis vu incapables de faire tout cela !!! Shocked
Pour les photocopies, vous pensez qu'il faut que je demande à la vie scolaire pour dire aux élèves d'aller photocopier les cours ? Personne ne m'a dit qu'ils passaient par eux, j'avais compris qu'ils faisaient eux mêmes les photocop... (mais comme dit plus haut, j'ai pas vraiment envie !!!).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 11 Sep 2012 - 21:01

Mais si ce sont de vrais dyslexiques, l'administration est au courant et le problème de photocopie ne se pose pas que dans ton cours. Je crois que je ne m'en soucierais pas.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par *Fifi* le Mar 11 Sep 2012 - 21:06

Je fais rien tu penses ?
Ce sont des 5ème, je n'ai pas trop regardé l'état du cahier/ de la copie.
1 est en grande difficulté, mais ça va au delà de la dys* et ne peux quasiment rien noter, je suis démunie.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 11 Sep 2012 - 21:08

Mais qui s'occupe de ce gamin? Qui vous a informés? Le pp, l'infirmière? S'il ne peut rien noter, il devrait avoir un AVS, non?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par *Fifi* le Mar 11 Sep 2012 - 21:10

@lilypims a écrit:Mais qui s'occupe de ce gamin? Qui vous a informés? Le pp, l'infirmière? S'il ne peut rien noter, il devrait avoir un AVS, non?
Il avait un AVS l'an dernier, mais là non. Il y a des info dans un classeur en salle des profs, et puis je l'ai vite remarqué, mais sinon zéro nouvelle, si ce n'est le bouche à oreille.

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 11 Sep 2012 - 21:16

Tout ce que je ferais, c'est ce que j'ai écrit plus haut (choix d'un camarade pour les photocop, éval plus courtes). En ce qui concerne l'AVS, j'irais peut-être voir le pp, l'administration ou j'appellerais les parents pour avoir des infos sur le pourquoi de cette suppression.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par lilith888 le Mar 11 Sep 2012 - 21:18

Avoir une AVS devient un véritable parcours du combattant : je le sais, je suis en plein dedans et je m'arrache les cheveux (ben oui, y'a plus de sous dans les caisses à ce qui paraît Rolling Eyes )

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Presse-purée le Mar 11 Sep 2012 - 21:33

Il faudrait que tu ailles à la pêche aux infos chez ton infirmière scolaire ou ton principal-adjoint.

Pour ma part, j'ai cette année deux élèves dyslexiques, un en 5è et un en 3è. Dans la gestion de ces élèves (qui sont souvent des gamins très sympathiques), l'aspect psychologique me paraît primordial. Que ce soit une "vraie" ou une "fausse" (et, n'étant pas orthophoniste, je me garde de me lancer dans des diagnostics) dyslexie, ce sont des élèves en grande souffrance parce qu'ils traînent leur handicap depuis des années dans un contexte où l'écrit et le lu restent la base. Donc, rester toujours au soutien.
Je pars du principe qu'il fait ce qu'il se sent capable de faire. La plupart ne rechignent pas à la tache, mais si je vois que la dictée ne passe pas, je n'insiste pas. Et j'évite certains exercices qui ne me paraissent pas adaptés (genre les dictées préparées).
Mes conditions d'exercie sont aussi un peu particulières: mes cours sont sous format numérique, et les synthèses faites avec les élèves sont tapées en direct et vidéo-projetées. Donc, soit je fais en avance une photocop A3, quitte à ce qu'il écrive dessus si on modifie des trucs, soit j'imprime (j'ai une imprimante - personnelle - dans ma salle) directement à la fin du cours.

Et je conseille la méthode Boscher aux parents démunis, ainsi que la lecture de Wettstein-Badour et de Colette Ouzilou, tout en leur disant d'avoir confiance en leur orthophoniste et surtout en leur enfant. Ceux qui sont diagnostiqués sont souvent des enfants agréables et curieux, qui s'intéressent à beaucoup de choses. Mon cinquième de cette année est par exemple incollable en mythologie. Je pense lui proposer, si cela le tente, de venir en latin. Cela pourrait peut-être l'aider...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Thalia de G le Mar 11 Sep 2012 - 21:39

@lilith888 a écrit:Avoir une AVS devient un véritable parcours du combattant : je le sais, je suis en plein dedans et je m'arrache les cheveux (ben oui, y'a plus de sous dans les caisses à ce qui paraît Rolling Eyes )
Tu m'étonnes !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Presse-purée le Mar 11 Sep 2012 - 21:41

En revanche, dans mon coin, ce qui est fun, c'est que les orthophonistes sont invisibles. La première fois que je me suis retrouvé avec un dyslexique dans ma classe, il y a maintenant six ans, j'ai essayé de contacter son orthophoniste... pas de réponse, mais les feuilles conseil (des tartines illisibles soit dit en passant) arrivaient toujours. Depuis, j'ai lu quelques bouquins sur le sujet, j'ai assisté à une FIL, et je n'ai plus essayé de contacter un quelconque praticien.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Thalia de G le Mar 11 Sep 2012 - 21:44

@Presse-purée a écrit:Ceux qui sont diagnostiqués sont souvent des enfants agréables et curieux, qui s'intéressent à beaucoup de choses. Mon cinquième de cette année est par exemple incollable en mythologie. Je pense lui proposer, si cela le tente, de venir en latin. Cela pourrait peut-être l'aider...
Tu as bien de la "chance". Le plus souvent, ces dernières années, la plupart de mes dyslexiques sont de mauvaise volonté, voire vindicatifs, surtout en 3e.
Mais je pense que c'est un autre débat.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Presse-purée le Mar 11 Sep 2012 - 21:56

Dans mon coin, ils sont dans de bonnes conditions: nous n'avons pas de soucis pour recruter des AVS. Et franchement, ça change la vie, pour eux comme pour nous.
Mais ça ne veut pas dire que sur la dizaine que j'ai croisée pour le moment, il n'y avait pas de couleuvres...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum