5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 29 Jan 2013 - 11:52

@adelaideaugusta a écrit:
Pourquoi ne pas leur apprendre à lire avec une des méthodes énoncées par Double-Casquette ??? Et à écrire, cela va de soi.

Ce sont des élèves de collège, nous ne pouvons plus à notre échelle leur réapprendre à lire comme en primaire.... ils ont besoin d'une aide individuelle... et en général, ils sont suivis par les orthophonistes... mais en classe complète, nous sommes démunies...

Et quant à l'écriture, des consignes nous sont imposées : ne pas les faire écrire plus de quelques lignes, faire des photocopies ou faire recopier par un autre élève... donc on ne les aide pas vraiment à s'accrocher... on les rend très passifs....

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par *Fifi* le Mar 29 Jan 2013 - 11:55

@adelaideaugusta a écrit:
@*Fifi* a écrit:L'élève auquel je pense surtout n'est pas dys* mais a une fatigabilité importante et un suivi médical. En même temps, s'il ne faisait pas de bêtise, il n'aurait pas de punition ! furieux

Désolée, Fifi, ces cas sont probablement très particuliers, et j'annule ce qui a pu te choquer.
Celui qui est malade a probablement des excuses, mais ce n'est pas bien d'en profiter.
Rien ne m'a choqué, mais je trouvais tes messages sans lien avec mes interrogations. Et justement, si je m'interroge, c'est bien parce que je ne souhaite pas "enfoncer" ces élèves.
L'élève avec une fatigabilité importante m'a menti et s'est moqué de moi (après ne pas avoir fait son exercice). La punition étant refusée par la mère au titre du PAI, je vais sûrement laisser tomber mais je trouve ça injuste pour les autres, et surtout je veux me prémunir en cas de nouveau problème.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 29 Jan 2013 - 11:56

@adelaideaugusta a écrit: Celui qui est malade a probablement des excuses, mais ce n'est pas bien d'en profiter.

Oui c'est le problème, ils profitent certains (pas tous heureusement) de la situation... et pour ma part, j'ai toujours eu à coeur de traiter les élèves sur un pied d'égalité, peu importe leur contexte familial, social ou leur handicap... je suis bienveillante avec eux mais pour autant, je ne leur laisse pas passer leurs écarts de conduite...

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Mar 29 Jan 2013 - 12:01

Happy Flower a écrit:
@adelaideaugusta a écrit: Tout ce que je lis est dramatique ! Pourquoi sont-ils dans cet état ?
S"ils chahutent, c'est parce qu'ils sont en difficulté, n'ayant pas appris à lire et écrire, étant privés de ces automatismes indispensables pour suivre sans problème. Quand regarderons-nous en face les réalités ? Le massacre continue.
Pourquoi ne pas leur apprendre à lire avec une des méthodes énoncées par Double-Casquette ??? Et à écrire, cela va de soi.

Je suis aussi absolument d'accord avec toi. Il faudrait qu'ils aient une aide, un AVS, un personne vraiment présente pour les épauler...

Nos réactions, si elles peuvent paraître sans coeur, sont justes celles d'enseignantes contraintes à faire cours à 30 élèves tant bien que mal.... nous ne pouvons pas individualiser notre cours pour les élèves en grande difficulté car nous n'en avons pas le temps, ni les moyens... notre préoccupation essentielle est de gérer le cours dans de bonnes conditions.... et punir les élèves qui ont des comportements perturbateurs...

Je vous comprends d'autant mieux que j'ai une fille institutrice en CE2, ZEP en ZUS, et qu'au bout d'une semaine après la rentrée des classes, elle était épuisée. (12 non lecteurs en début d'année, ayant eu Abracadalire en CP. Elle en a récupéré quelques-uns, mais pas tous. Elle a du mal à punir les désobéissants, car elle se fait insulter par les familles, et a même eu des menaces de mort.)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 29 Jan 2013 - 12:03

@adelaideaugusta a écrit:
Happy Flower a écrit:
@adelaideaugusta a écrit: Tout ce que je lis est dramatique ! Pourquoi sont-ils dans cet état ?
S"ils chahutent, c'est parce qu'ils sont en difficulté, n'ayant pas appris à lire et écrire, étant privés de ces automatismes indispensables pour suivre sans problème. Quand regarderons-nous en face les réalités ? Le massacre continue.
Pourquoi ne pas leur apprendre à lire avec une des méthodes énoncées par Double-Casquette ??? Et à écrire, cela va de soi.

Je suis aussi absolument d'accord avec toi. Il faudrait qu'ils aient une aide, un AVS, un personne vraiment présente pour les épauler...

Nos réactions, si elles peuvent paraître sans coeur, sont justes celles d'enseignantes contraintes à faire cours à 30 élèves tant bien que mal.... nous ne pouvons pas individualiser notre cours pour les élèves en grande difficulté car nous n'en avons pas le temps, ni les moyens... notre préoccupation essentielle est de gérer le cours dans de bonnes conditions.... et punir les élèves qui ont des comportements perturbateurs...

Je vous comprends d'autant mieux que j'ai une fille institutrice en CE2, ZEP en ZUS, et qu'au bout d'une semaine après la rentrée des classes, elle était épuisée. (12 non lecteurs en début d'année, ayant eu Abracadalire en CP. Elle en a récupéré quelques-uns, mais pas tous. Elle a du mal à punir les désobéissants, car elle se fait insulter par les familles, et a même eu des menaces de mort.)
Et aucun soutien de l'administration. Démunies. Voilà où nous en sommes.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Mar 29 Jan 2013 - 12:07

Happy Flower a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
Pourquoi ne pas leur apprendre à lire avec une des méthodes énoncées par Double-Casquette ??? Et à écrire, cela va de soi.

Ce sont des élèves de collège, nous ne pouvons plus à notre échelle leur réapprendre à lire comme en primaire.... ils ont besoin d'une aide individuelle... et en général, ils sont suivis par les orthophonistes... mais en classe complète, nous sommes démunies...

Et quant à l'écriture, des consignes nous sont imposées : ne pas les faire écrire plus de quelques lignes, faire des photocopies ou faire recopier par un autre élève... donc on ne les aide pas vraiment à s'accrocher... on les rend très passifs....

C'est dommage, car il faut savoir écrire, et ils seront handicapés. Pas de solution. scratch scratch
Il parait que dans certains pays, on commence à ne se servir que de l'ordinateur, et qu'on n'apprend même plus à écrire. Je ne sais qu'en penser. (Aux USA en particulier.)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Mar 29 Jan 2013 - 12:11

@Lilypims a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
Happy Flower a écrit:
@adelaideaugusta a écrit: Tout ce que je lis est dramatique ! Pourquoi sont-ils dans cet état ?
S"ils chahutent, c'est parce qu'ils sont en difficulté, n'ayant pas appris à lire et écrire, étant privés de ces automatismes indispensables pour suivre sans problème. Quand regarderons-nous en face les réalités ? Le massacre continue.
Pourquoi ne pas leur apprendre à lire avec une des méthodes énoncées par Double-Casquette ??? Et à écrire, cela va de soi.

Je suis aussi absolument d'accord avec toi. Il faudrait qu'ils aient une aide, un AVS, un personne vraiment présente pour les épauler...

Nos réactions, si elles peuvent paraître sans coeur, sont justes celles d'enseignantes contraintes à faire cours à 30 élèves tant bien que mal.... nous ne pouvons pas individualiser notre cours pour les élèves en grande difficulté car nous n'en avons pas le temps, ni les moyens... notre préoccupation essentielle est de gérer le cours dans de bonnes conditions.... et punir les élèves qui ont des comportements perturbateurs...

Je vous comprends d'autant mieux que j'ai une fille institutrice en CE2, ZEP en ZUS, et qu'au bout d'une semaine après la rentrée des classes, elle était épuisée. (12 non lecteurs en début d'année, ayant eu Abracadalire en CP. Elle en a récupéré quelques-uns, mais pas tous. Elle a du mal à punir les désobéissants, car elle se fait insulter par les familles, et a même eu des menaces de mort.)
Et aucun soutien de l'administration. Démunies. Voilà où nous en sommes.

Elle n'a pas été soutenue par son directeur, mais très bien écoutée par son inspectrice, qui lui a même proposé de ne pas l'inspecter cette année : il faut dire qu'elle a été si choquée qu'elle a eu dix jours d'arrêt de travail, alors qu'elle se donne à fond dans ce métier si difficile, pour lequel j'ai un immense respect.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Mar 29 Jan 2013 - 12:14

@adelaideaugusta a écrit:
C'est dommage, car il faut savoir écrire, et ils seront handicapés. Pas de solution. scratch scratch
Il parait que dans certains pays, on commence à ne se servir que de l'ordinateur, et qu'on n'apprend même plus à écrire. Je ne sais qu'en penser. (Aux USA en particulier.)

Oui certains de mes élèves en PAI ont des ordinateurs et ils travaillent davantage avec cet outil, c'est un plus... Pour les devoirs en revanche, ils ont bien du mal à écrire sur une copie même si on ne leur demande que de répondre par mots-clés (pour ne pas rédiger des phrases trop longues). Et l'écriture tout comme le sport demande un minimum d'entraînement.... or là ils n'ont plus un minimum de pratique de l'écriture manuscrite... c'est dommage...
et en plus, certains aimeraient écrire par eux -mêmes des fois... J'ai un 5ème qui fait de gros efforts pour copier les bilans et il est fier quand je le félicite d'avoir fait l'effort de noter par lui-même... mais après, aux rencontres parents-profs, la mère vient me critiquer en me disant que l'an passé, on lui photocopiait TOUS les cours, qu'il ne doit absolument pas écrire....


Dernière édition par Ergo le Jeu 31 Jan 2013 - 16:56, édité 1 fois (Raison : Citation)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Ajupouet le Mar 29 Jan 2013 - 19:08

J'ai un peu envie d'intervenir sur ce fil, car je suis dans la position de demander des "aménagements" aux enseignants de mes "élèves" que j'ai en rééducation de l'écriture. ( donc, dysgraphiques ou prétendus tels )
Effectivement, il est souhaitable d'alléger la quantité d'écrit, je ne vais pas vous bassiner avec la double tâche et tout ça.
Cela dit, ça ne doit pas les empêcher d'être actifs. Ce que je demande surtout aux enseignants, c'est d'être compréhensifs, et de voir ce qui peut aider le môme dans ses apprentissages.
Les photocops? Les gamins DOIVENT s'en charger ( je leur recommande un scanner à main, ça coûte 75€). Ce qui n'empêche pas de leur filer le cours par mail si vous l'avez déjà tapé.
Et ça ne les dispense pas de faire les exos ou de noter le cours. Par contre, avec l'aménagement, ils peuvent se permettre de faire bien, au lieu de tout mal noter.
Et je leur précise que leur comportement doit être irréprochable. Un prof aide toujours spontanément un élève qui fait des efforts et qui s'accroche. Un élève qui met le souk par contre...
Côté punition, effectivement, écrire ce n'est pas top. Mais taper à l'ordi une page ou deux d'un texte en écriture manuscrite que vous leur aurez préalablement fourni, ça semble déjà mieux.

Cela dit, si les parents ne vous suivent pas, vous n'y pouvez pas grand chose.
Tendez leur la main en début d'année, et voyez s'ils s'en saisissent. Si ce n'est pas le cas, laissez les momes ne plus écrire, alertez-les sur le fait que dans leur vie d'adulte ce sera un réel handicap, épicétou !
Concentrez vous sur les élèves en difficulté et bosseurs.

Enfin, bon, c'est mon avis et je le partage Laughing

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par estelle le Mar 29 Jan 2013 - 19:59

Happy Flower a écrit:
@Iliana a écrit:Tu peux aussi faire photocopier les cours écrits par un camarade de classe proprement?

Si après chaque cours de 5ème, je dois courir à la photocopieuse, c'est ingérable je trouve !

@Iliana a écrit: Le mieux serait que tu appelles l'orthophoniste pour avoir des infos sur ce qu'elle attend...

J'ai lu le compte-rendu détaillé de l'orthophoniste : c'est aussi impossible à faire en classe ! (lui relire individuellement les consignes...) faux !! c'est faisable et même à 5 ou 7 dys par classe !! Suffit d'expliquer aux autres élèves et de leur faire confiance ....(ds une mesure toute relative, bien sûr !!) ! tu peux aussi lire toutes les consignes à la classe ! Tout dépend des activités !!


C'est franchement n'importe quoi. Je veux bien reconnaître que la dyslexie soit un handicap réel et que cela nécessite une aide en dehors des cours mais de là à faire un cours particulier dans le cours : cela me semble IRREALISABLE !

estelle
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Lilypims le Mar 29 Jan 2013 - 20:31

@estelle a écrit:
Happy Flower a écrit:
@Iliana a écrit:Tu peux aussi faire photocopier les cours écrits par un camarade de classe proprement?

Si après chaque cours de 5ème, je dois courir à la photocopieuse, c'est ingérable je trouve !

@Iliana a écrit: Le mieux serait que tu appelles l'orthophoniste pour avoir des infos sur ce qu'elle attend...

J'ai lu le compte-rendu détaillé de l'orthophoniste : c'est aussi impossible à faire en classe ! (lui relire individuellement les consignes...) faux !! c'est faisable et même à 5 ou 7 dys par classe !! Suffit d'expliquer aux autres élèves et de leur faire confiance ....(ds une mesure toute relative, bien sûr !!) ! tu peux aussi lire toutes les consignes à la classe ! Tout dépend des activités !!


C'est franchement n'importe quoi. Je veux bien reconnaître que la dyslexie soit un handicap réel et que cela nécessite une aide en dehors des cours mais de là à faire un cours particulier dans le cours : cela me semble IRREALISABLE !

N'y aurait-il pas un problème de balises?

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Mar 29 Jan 2013 - 22:45

@Ajupouet a écrit:J'ai un peu envie d'intervenir sur ce fil, car je suis dans la position de demander des "aménagements" aux enseignants de mes "élèves" que j'ai en rééducation de l'écriture. ( donc, dysgraphiques ou prétendus tels )
Effectivement, il est souhaitable d'alléger la quantité d'écrit, je ne vais pas vous bassiner avec la double tâche et tout ça.
Cela dit, ça ne doit pas les empêcher d'être actifs. Ce que je demande surtout aux enseignants, c'est d'être compréhensifs, et de voir ce qui peut aider le môme dans ses apprentissages.
Les photocops? Les gamins DOIVENT s'en charger ( je leur recommande un scanner à main, ça coûte 75€). Ce qui n'empêche pas de leur filer le cours par mail si vous l'avez déjà tapé.
Et ça ne les dispense pas de faire les exos ou de noter le cours. Par contre, avec l'aménagement, ils peuvent se permettre de faire bien, au lieu de tout mal noter.
Et je leur précise que leur comportement doit être irréprochable. Un prof aide toujours spontanément un élève qui fait des efforts et qui s'accroche. Un élève qui met le souk par contre...
Côté punition, effectivement, écrire ce n'est pas top. Mais taper à l'ordi une page ou deux d'un texte en écriture manuscrite que vous leur aurez préalablement fourni, ça semble déjà mieux.


Cela dit, si les parents ne vous suivent pas, vous n'y pouvez pas grand chose.
Tendez leur la main en début d'année, et voyez s'ils s'en saisissent. Si ce n'est pas le cas, laissez les momes ne plus écrire, alertez-les sur le fait que dans leur vie d'adulte ce sera un réel handicap, épicétou !
Concentrez vous sur les élèves en difficulté et bosseurs.

Enfin, bon, c'est mon avis et je le partage Laughing

veneration veneration veneration

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Ancalimë le Jeu 31 Jan 2013 - 10:50

L'avis d'Ajupouet est intéressant en effet.

Je suis comme vous, pas de solution.
J'ai un élève dyslexique en 5eme, d'après l'infirmière il a à peine le niveau de lecture d'un CP. Il ne comprend pas grand chose à ce qui se passe en cours, ne note rien, ne sort d'ailleurs même pas ses feuilles de cours. L'année dernière il est passé en commission éducative car il est très perturbateur. Cette année, il est calme, mais ne travaille pas du tout.

Pour le gérer, l'empêcher de foutre le bordel, garder bonne conscience et lui montrer qu'on ne l'abandonne pas (il est déjà "abandonné" par ses parents, n'a pas de suivi orthophoniste, bref est condamné à ne pas s'en sortir), je le prends une heure en individuel toutes les deux semaines, et nous essayons de reprendre les bases élémentaires : conjugaison, construction de phrases, lecture, écriture. Evidemment l'orthographe c'est un monde parallèle, là je n'essaye même pas. Il est très volontaire pendant cette heure et ça me permet de bien le considérer malgré toutes ses bêtises, et lui de ne pas s'opposer totalement au système scolaire qui n'est absolument pas adapté à lui. Mais tout cela est bien fragile... et soumis au bon coeur de ses professeurs.

Ancalimë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Hermiony le Jeu 31 Jan 2013 - 11:12

J'ai deux dys en 6e (et j'en avais 4 l'an dernier en 5e dans la même classe affraid) et 4 en 3e dans la même classe.

Je donne le cours tapé, ils surlignent ce que les autres écrivent. Ils font leurs exercices comme tout le monde, ils apprennnent les leçons comme les autres.

Pour les contrôles, je retire des exercices, adapte certaines questions sous forme de QCM et autorise à ne pas faire de phrases pour toutes les questions (mais obligation d'en faire certaines).

Je ne compte pas l'orthographe en rédaction ou questionnaire.

Pour les dictées, c'est à trous mais je ne suis pas satisfaite...Je pense que la prochaine sera à écrire mais en partie seulement.

Même aménagements en 3e, mais il faut que je passe à la dictée à choix multiples comme au brevet.

J'aide les élèves qui s'accrochent.

L'an dernier, j'avais un perturbateur qui ne fichait mais exigeait (oui, c'est bien le mot) des adaptations. J'avais fini par faire un mot à la mère expliquant que je ne ferai plus d'effort, son fils n'en faisant pas. J'ai eu droit à des cris d'injustice du gamin mais aucune réaction de la mère. Peu m'importe.

Cette année, j'ai un flemmard en 3e qui baille à tous les cours, attend le cahier fermé et dort à moitié. S'il ne se réveille pas, je cesserai aussi d'adapter.

Je me pose aussi la question de leur avenir : s'ils n'écrivent jamais, comment vont-ils faire plus tard ?

Je rejoins aussi Cripure : les tiers-temps, c'est bien joli mais devinez qui sort en premier de chaque épreuve commune ou DNB ?

Quand j'ai commencé il y a 5 ans, je n'avais pas un seul dys. Désormais, il y en a dans toutes les classes. Merci les méthodes de lecture.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par *Fifi* le Jeu 31 Jan 2013 - 11:30

Pour ma part, les élèves dys* ont un cahier calque (cahier carbone) mais ont l'obligation de prendre quand même le cours. En principe ils laissent de la place pour coller le cours du cahier calque, ou font une page sur 2.
Pour les devoirs, en 3eme (gros dys*), je fais un tiers temps.
En 5eme j'ai 1/3 de la classe avec un PAI donc je fais des contrôles plus courts pour tout le monde, et les autres doivent seulement écrire plus lors des développements à faire.

Dites, le fait de ne pas mettre de majuscules est-il lié à un problème de dys* ou pas ? J'ai beau insister à chaque fois, j'en ai 2 ou 3 qui n'en mettent aucune (que ce soit en début de phrases ou pour les noms propres).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Loreleii le Jeu 31 Jan 2013 - 14:00

Pour les majuscules et les points, j'enlève globalement 0,5 p sur la copie. Ce n'est pas beaucoup, c'est plus pour marquer le coup, mais ils n'aiment pas et font davantage attention. Je précise que je fais ça non pas pour les dys, mais pour les autres. A réfléchir donc pour les dys capables de faire des phrases...

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Plouf !!! le Jeu 31 Jan 2013 - 14:57

@Hermiony a écrit: Je rejoins aussi Cripure : les tiers-temps, c'est bien joli mais devinez qui sort en premier de chaque épreuve commune ou DNB ?
Sans doute vrai dans certains cas mais.....
Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....


*********************************************************************************

Sinon :

Généralités. Prévention à l'école maternelle. Le dyslexique au primaire. Le dyslexique au collège. Apprentissage de l'anglais. Dispositions spéciales aux examens.....
http://alain.lennuyeux.free.fr/dyslexie/index.htm

Les "Dys" : un site consacré aux troubles des apprentissages. Dr Alain POUHET médecin MPR
https://sites.google.com/site/dralainpouhet/home

Plouf !!!
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Loreleii le Jeu 31 Jan 2013 - 16:25


Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....

heu heu heu


Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Jeu 31 Jan 2013 - 18:18

@Plouf !!! a écrit:
@Hermiony a écrit: Je rejoins aussi Cripure : les tiers-temps, c'est bien joli mais devinez qui sort en premier de chaque épreuve commune ou DNB ?
Sans doute vrai dans certains cas mais.....
Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....


*********************************************************************************

Sinon :

Généralités. Prévention à l'école maternelle. Le dyslexique au primaire. Le dyslexique au collège. Apprentissage de l'anglais. Dispositions spéciales aux examens.....
http://alain.lennuyeux.free.fr/dyslexie/index.htm

Les "Dys" : un site consacré aux troubles des apprentissages. Dr Alain POUHET médecin MPR
https://sites.google.com/site/dralainpouhet/home

Pense à te présenter. Merci.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Plouf !!! le Jeu 31 Jan 2013 - 19:39

@Loreleii a écrit:
Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....

heu heu heu

Pour la petite histoire et pour faire court :
Ma fille a connu ce cas de figure pour une épreuve du Bac.
Midi sonne. Les élèves sortent de la salle excepté ma fille qui a un aménagement (Tiers Temps pour toutes les épreuves écrites et orales. Textes écrits en caractères 16 et sujet ordinaire.). Puis vient le moment où un professeur vient la voir et lui demande où elle en était, si elle avait bientôt terminé sans oublier de regarder sa montre.... Puis, il décide de sortir de la salle en laissant seul son collègue avec elle. Il ne reviendra pas mais ma fille a utilisé le tiers temps qu'on lui avait accordé.




Plouf !!!
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Jeu 31 Jan 2013 - 19:44

@Provence a écrit:

Pense à te présenter. Merci.

Es-tu professeur?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Iphigénie le Jeu 31 Jan 2013 - 19:55

@Plouf !!! a écrit:
@Loreleii a écrit:
Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....

heu heu heu

Pour la petite histoire et pour faire court :
Ma fille a connu ce cas de figure pour une épreuve du Bac.
Midi sonne. Les élèves sortent de la salle excepté ma fille qui a un aménagement (Tiers Temps pour toutes les épreuves écrites et orales. Textes écrits en caractères 16 et sujet ordinaire.). Puis vient le moment où un professeur vient la voir et lui demande où elle en était, si elle avait bientôt terminé sans oublier de regarder sa montre.... Puis, il décide de sortir de la salle en laissant seul son collègue avec elle. Il ne reviendra pas mais ma fille a utilisé le tiers temps qu'on lui avait accordé.



et?
c'est quoi le problème?
Il est rare qu'on mette deux surveillants pour un élève.
Il a vu que son service était terminé et il est parti , en s'inquiétant de savoir si ta fille n'avait pas pris trop de retard.
et alors?
ça ressemble aux élèves à qui on a dit "c'est bon, l'épreuve est terminé" et qui ensuite viennent revendiquer s'ils ont une mauvaise note, parce qu'on leur a dit que c'était bon....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Ergo le Jeu 31 Jan 2013 - 19:57

Plouf!!!, merci de te présenter dans la rubrique prévue à cet effet:
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
Wink

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Plouf !!! le Jeu 31 Jan 2013 - 22:44

@iphigénie a écrit:
@Plouf !!! a écrit:
@Loreleii a écrit:
Il existe également certains professeurs qui font comprendre à l'élève ayant eu un aménagement qu'il serait peut-être bon d'arrêter alors que ce dernier n'a pas encore terminé.....

heu heu heu

Pour la petite histoire et pour faire court :
Ma fille a connu ce cas de figure pour une épreuve du Bac.
Midi sonne. Les élèves sortent de la salle excepté ma fille qui a un aménagement (Tiers Temps pour toutes les épreuves écrites et orales. Textes écrits en caractères 16 et sujet ordinaire.). Puis vient le moment où un professeur vient la voir et lui demande où elle en était, si elle avait bientôt terminé sans oublier de regarder sa montre.... Puis, il décide de sortir de la salle en laissant seul son collègue avec elle. Il ne reviendra pas mais ma fille a utilisé le tiers temps qu'on lui avait accordé.



et?
c'est quoi le problème?
Pas vraiment de problème étant donné que ma fille a utilisé l'aménagement dont elle avait besoin.
D'un autre côté, j'attendais ce genre de réaction.....
C'était juste une manière de faire remarquer que : "L'élève qui n'utilise pas entièrement son tiers temps sera probablement jugé. Par contre, le surveillant qui partira avant la fin d'un tiers accordé à un éléve, pour lui, se sera "normal" étant donné qu'il estimera son service terminé......


Il est rare qu'on mette deux surveillants pour un élève.
Petite précision, les deux surveillants n'étaient pas là uniquement pour ma fille. Il y avait d'autres élèves dans la salle...

Il a vu que son service était terminé et il est parti ,
C'est une manière de voir les choses.....
Il aurait fait quoi, si il avait été seul à surveiller ???
Il aurait bien fallu qu'il reste jusqu'à la fin....


en s'inquiétant de savoir si ta fille n'avait pas pris trop de retard.
et alors?
ça ressemble aux élèves à qui on a dit "c'est bon, l'épreuve est terminé" et qui ensuite viennent revendiquer s'ils ont une mauvaise note, parce qu'on leur a dit que c'était bon....
Vu la manière dont elle m'a décrit "la scène", j'ai un gros doute....
Mais bon, je n'y étais pas et vous non plus. Donc.....



@Provence a écrit:
@Provence a écrit:

Pense à te présenter. Merci.

Es-tu professeur?
Bonne question mais je ne vois pas l'intérêt de le savoir...
De plus :
la Charte Neoprofs a écrit:Neoprofs est un forum destiné prioritairement aux enseignants, aux personnels de l'Education nationale, et à toute personne active dans le domaine de l'éducation. Il accueille également les étudiants qui se destinent à ces métiers, ainsi que les personnes ayant travaillé dans le domaine de l'éducation.


@Ergo a écrit:Plouf!!!, merci de te présenter dans la rubrique prévue à cet effet:
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
Wink
Merci pour le lien mais pas pour l'instant. Désolée.... Embarassed

Plouf !!!
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par invitéW le Jeu 31 Jan 2013 - 22:54

plouf,
tu as lu la charte, tu devrais relire le point 3.6
sinon, ce sera un ban immédiat.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Jeu 31 Jan 2013 - 23:07

@Plouf !!! a écrit:
@Provence a écrit:
Es-tu professeur?
Bonne question mais je ne vois pas l'intérêt de le savoir...
1.2. Public du forum
Ce forum a pour objectif d'accueillir les enseignants, les personnels de l'Education nationale, les étudiants qui se destinent aux métiers de l'éducation et les anciens personnels de l'Education nationale. L'équipe de modération pourra donc refuser l'accès du forum à tout utilisateur qui n'appartiendrait pas à l'une de ces trois catégories.
C'est un lieu d'échange entre professionnels, pas le bureau des pleurs des parents d'élève.


@Ergo a écrit:Plouf!!!, merci de te présenter dans la rubrique prévue à cet effet:
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
Wink
Merci pour le lien mais pas pour l'instant. Désolée.... Embarassed
C'est pourtant un principe élémentaire de politesse que de se présenter.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum