5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Ven 12 Oct 2012, 21:53

@Provence a écrit:Donc vous avez environ 25 dys par niveau? C'est tout de même très étonnant.

J'hallucine !
Oh, excusez-moi, je sors.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Dinaaa le Ven 12 Oct 2012, 22:45

@adelaideaugusta a écrit:
@Provence a écrit:Donc vous avez environ 25 dys par niveau? C'est tout de même très étonnant.

J'hallucine !
Oh, excusez-moi, je sors.

Je ne comprends pas ta réponse à Provence heu

Bon, toujours est-il que nous avons à peu près le même profil : entre 4 et 6 'dys' sur 5 classes en 6e, un peu moins (entre 2 et 4) sur les autres niveaux... on a donc nous aussi environ 25 'dys' en 6e.

Céléborn, bien sûr que c'est le médecin scolaire et non l'orthophoniste qui signe le PAI, mais ce médecin scolaire ne rencontre même pas les élèves (elle n'est présente qu'1 jour par semaine au collège et doit aussi gérer autre chose que les PAI !) et se base uniquement sur le bilan fourni par l'ortho.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Ronin le Ven 12 Oct 2012, 22:54

Donc elle ne sait pas ce qu'est un dyslexique et son diagnostique, très incomplet, n'a aucune valeur.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Fesseur Pro le Ven 12 Oct 2012, 23:08

Le médecin scolaire ne peut que valider le diagnostic de l'orthophoniste.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Ven 12 Oct 2012, 23:11

@Fesseur Pro a écrit:Le médecin scolaire ne peut que valider le diagnostic de l'orthophoniste.

Bien sûr que non!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Fesseur Pro le Ven 12 Oct 2012, 23:14

Ben dans la pratique, c'est bien ce qui se passe non ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Ven 12 Oct 2012, 23:15

@Fesseur Pro a écrit:Ben dans la pratique, c'est bien ce qui se passe non ?

Ben non, pas partout...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Fesseur Pro le Ven 12 Oct 2012, 23:20

Tant mieux alors.
Chez nous c'est comme ça vu le boulot de dingue qu'a à assurer le médecin scolaire.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Ronin le Ven 12 Oct 2012, 23:33

C'est bien le problème, on demande donc aux enseignants un boulot qu'ils n'ont pas à faire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Loreleii le Sam 13 Oct 2012, 00:40

@Fesseur Pro a écrit:Le médecin scolaire ne peut que valider le diagnostic de l'orthophoniste.

Oh que non! Chez nous, sur la quantité de dys en tous genres, très peu ont un PAI et très peu ont droit au tiers-temps pour le brevet.
Pour le quotidien, on est dans le flou... Les orthophonistes nous fournissent des bilans à la pelle, avec de très nombreuses recommandations et les parents exigent beaucoup d'"aménagements". Et nous on en a marre... Trop, c'est trop. On ne peut pas faire face. Et parfois les autres élèves qui ont du mal veulent "devenir dys" !! No heu Suspect

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par MelanieSLB le Sam 13 Oct 2012, 09:01

@Loreleii a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Le médecin scolaire ne peut que valider le diagnostic de l'orthophoniste.

Oh que non! Chez nous, sur la quantité de dys en tous genres, très peu ont un PAI et très peu ont droit au tiers-temps pour le brevet.
Pour le quotidien, on est dans le flou... Les orthophonistes nous fournissent des bilans à la pelle, avec de très nombreuses recommandations et les parents exigent beaucoup d'"aménagements". Et nous on en a marre... Trop, c'est trop. On ne peut pas faire face. Et parfois les autres élèves qui ont du mal veulent "devenir dys" !! No heu Suspect

Seuls ceux-là le sont donc vraiment, et les aménagements ne doivent être prévus que pour eux, pas pour les autres clairement faux dys.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par InvitéP22 le Sam 13 Oct 2012, 09:24

Oui, nous avons beaucoup de dys. L'établissement a mis en place un dispositif particulier pour ces élèves. En 6e, certains enseignants donnent des noms d'élèves encore non estampillés dys. Les familles rencontrent la COP et/ou la doc pour leur suggérer de les faire tester.
Mais jusqu'à maintenant, je n'ai eu qu'une seule formation qui permettait de comprendre les souffrances de ces enfants mais qui n'apportait pas vraiment de solutions.
C'est à l'ortho ensuite de "soigner" leurs troubles.
Certaines familles sont heureuses de comprendre enfin d'où viennent les problèmes de leurs enfants, d'autres au contraire ne veulent pas en entendre parler.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Sam 13 Oct 2012, 09:45

@Loreleii a écrit:Les orthophonistes nous fournissent des bilans à la pelle, avec de très nombreuses recommandations et les parents exigent beaucoup d'"aménagements". Et nous on en a marre... Trop, c'est trop. On ne peut pas faire face.

Et parfois les autres élèves qui ont du mal veulent "devenir dys" !! No heu Suspect


= Et oui, c'est la dérive de la multiplication des cas de "dys" !

* les parents EXIGENT des mesures, s'immiscent dans notre pédagogie.
* on DOIT MULTIPLIER les supports (agrandrissements casse-tête à la photocopieuse, devoirs à reformater...)
* les élèves simplement en difficulté ont parfois un sentiment d'injustice car eux aussi voudraient des devoirs aménagés.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par lilith888 le Sam 13 Oct 2012, 12:30

edit


Dernière édition par lilith888 le Mar 22 Jan 2013, 19:32, édité 1 fois

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Sam 13 Oct 2012, 12:37

Plumebleue a écrit:Oui, nous avons beaucoup de dys.
Il y a un micro-climat, chez vous? Suspect

En 6e, certains enseignants donnent des noms d'élèves encore non estampillés dys. Les familles rencontrent la COP et/ou la doc pour leur suggérer de les faire tester.

Si on les recherche, effectivement...

Un compte rendu de lecture très intéressant:
http://celeblog.over-blog.com/article-lire-mon-metier-quatrieme-partie-61838734.html
http://celeblog.over-blog.com/article-entretien-avec-colette-ouzilou-sur-les-methodes-de-lecture-100321870.html


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par InvitéP22 le Sam 13 Oct 2012, 13:21

On les recherche dans le but de les aider et de comprendre d'où viennent leurs difficultés.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Provence le Sam 13 Oct 2012, 13:27

Plumebleue a écrit:On les recherche dans le but de les aider et de comprendre d'où viennent leurs difficultés.

C'est une recherche très ciblée... Les causes des difficultés sont pourtant multiples...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par caribouc le Sam 13 Oct 2012, 13:28

Je ne suis pas sûre que ce soit la bonne méthode. Si on cherche des troubles, on en trouve presque à coup sûr.

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Loreleii le Sam 13 Oct 2012, 13:42

@lilith888 a écrit:
Happy Flower a écrit:
* on DOIT MULTIPLIER les supports (agrandrissements casse-tête à la photocopieuse, devoirs à reformater...)

Personnellement, je ne fais rien du tout. On doit ? Qui dit ça ? c'est écrit où dans nos obligations de service exactement ?

Et personne ne vient se plaindre auprès de toi? Chez moi, chaque année, des parents viennent me voir, en colère, parce que je "n'aide pas leur enfant". Pourtant je fais des aménagements sur simple présentation du fameux bilan ! Je ne compte pas l'orthographe dans les rédacs , dans les "questions sur un texte", dans les questionnaires de lecture. Je ne leur demande pas de rédiger leurs réponses (un "imparfait" me suffit alors que les autres doivent écrire: "Le verbe est à l'imparfait"...; ils ont des dictées plus courtes et avec un autre barème ... Mais, comme les notes restent mauvaises, les parents trouvent que je n'en fais pas assez! "Avec Mme Machin, il avait de bonnes notes! Elle faisait ceci, cela et il ne se décourageait pas!" J'ai même eu une mère furieuse qui a terminé l'entretien en me disant, l'oeil noir, "Nous n'arriverons pas à nous entendre". confused heu

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par InvitéP22 le Sam 13 Oct 2012, 14:02

Je ne sais pas, je ne sais plus là. J'ai des élèves en 6e tellement perdus. Je ne sais pas d'où viennent tous ces problèmes. De la méthode d'apprentissage ? Peut-être. J'ai l'impression d'être un peu dans une impasse avec certains 6e.

Mes 5e dys ne se débrouillent pas si mal. Ils profitent un maximum de mon aide et de celle des AVS. Je n'ai pas vu leurs parents pour l'instant.

L'an dernier, les parents que j'ai vus ont été globalement agréables. Certains suivent énormément leurs enfants, d'autres pas du tout. Généralement, ce sont ces derniers qui râlent, d'après ce que j'entends dire par mes collègues.


InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Singing in The Rain le Sam 13 Oct 2012, 18:54

@Loreleii a écrit:
Chez moi, chaque année, des parents viennent me voir, en colère, parce que je "n'aide pas leur enfant". Pourtant je fais des aménagements sur simple présentation du fameux bilan ! Je ne compte pas l'orthographe dans les rédacs , dans les "questions sur un texte", dans les questionnaires de lecture. Je ne leur demande pas de rédiger leurs réponses (un "imparfait" me suffit alors que les autres doivent écrire: "Le verbe est à l'imparfait"...; ils ont des dictées plus courtes et avec un autre barème ... Mais, comme les notes restent mauvaises, les parents trouvent que je n'en fais pas assez! "Avec Mme Machin, il avait de bonnes notes! Elle faisait ceci, cela et il ne se décourageait pas!"

Oui j'ai le problème aussi. Déjà trois parents de dyslexiques à se plaindre :1) cas 1 : tel texte d'exercice était trop petit (ben, ils n'avaient qu'à le photocopier ??), 2) cas suivant : le barème d'expression était injuste ( sur 4pts expresssion uniquement et pas les fautes ortho sanctionnées pourtant), tel autre veut les traces écrites du cours car son fils n'arrive pas à tout taper sur son ordi....

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par adelaideaugusta le Sam 13 Oct 2012, 21:53

@Dinaaa a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
@Provence a écrit:Donc vous avez environ 25 dys par niveau? C'est tout de même très étonnant.

J'hallucine !
Oh, excusez-moi, je sors.

Je ne comprends pas ta réponse à Provence heu

Bon, toujours est-il que nous avons à peu près le même profil : entre 4 et 6 'dys' sur 5 classes en 6e, un peu moins (entre 2 et 4) sur les autres niveaux... on a donc nous aussi environ 25 'dys' en 6e.

Céléborn, bien sûr que c'est le médecin scolaire et non l'orthophoniste qui signe le PAI, mais ce médecin scolaire ne rencontre même pas les élèves (elle n'est présente qu'1 jour par semaine au collège et doit aussi gérer autre chose que les PAI !) et se base uniquement sur le bilan fourni par l'ortho.

Dinaa, j'ai fait un petit calcul rapide.

Six classes par niveau, cela fait en gros 150 élèves. Cela fait donc 13 % de dyslexiques. Cela dépasse largement les prévisions les plus "optimistes "
( affraid affraid ) d'un organisme aussi douteux que l'OMS.
Autre exemple : ma fille a une classe de CE2 de ZEP en ZUS avec 12 dyslexiques, enfants du voyage scolarisés normalement depuis la maternelle.
Cela fait donc 50 % de dyslexiques.
Vu les restrictions budgétaires, elle a renoncé à demander des AVS, mais envisage plutôt de faire un double niveau, en gros CP -CE1.
Renseignement pris, ils ont eu Abracadélire en CP. (classée méthode Foucambert Charmeux par DC)

Je sais que j'ai l'esprit tordu, mais je ne peux pas m'empêcher de me poser la question : n'y a-t-il VRAIMENT aucun rapport entre les méthodes d'apprentissage de la lecture, et le résultat obtenu ? Corrélativement, les méthodes ne peuvent-elles VRAIMENT pas être tenues pour responsables dans l'accroissement du pourcentage de dyslexiques ??

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Loreleii le Sam 13 Oct 2012, 22:10

Il n'y a pas plus de dyslexiques, mais il est certain que certaines méthodes pour apprendre à lire ont fait du mal ... J'ai envie de dire que comme il est de bon ton de rejeter ce qui est ancien, même si ça marchait bien, on innove, on modernise, on réforme... en dépit du bon sens et les enfants ne savent plus lire, ne savent plus écrire. Et comme l'échec est tabou, on va voir une orthophoniste qui déclare que tous ceux qui n'y arrivent pas sont dys-qqch! A nous les profs de trouver une solution, surtout sans décourager les gamins et sans heurter les parents!!!

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Eloah le Sam 13 Oct 2012, 22:10

Plumebleue a écrit:Oui, nous avons beaucoup de dys. L'établissement a mis en place un dispositif particulier pour ces élèves. En 6e, certains enseignants donnent des noms d'élèves encore non estampillés dys. Les familles rencontrent la COP et/ou la doc pour leur suggérer de les faire tester.

Que vient faire la doc là-dedans ??? Ce n'est ni son travail ni dans ses compétences ! Shocked Suspect

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par Celeborn le Sam 13 Oct 2012, 22:52

@Eloah a écrit:
Plumebleue a écrit:Oui, nous avons beaucoup de dys. L'établissement a mis en place un dispositif particulier pour ces élèves. En 6e, certains enseignants donnent des noms d'élèves encore non estampillés dys. Les familles rencontrent la COP et/ou la doc pour leur suggérer de les faire tester.

Que vient faire la doc là-dedans ??? Ce n'est ni son travail ni dans ses compétences ! Shocked Suspect

Ce n'est d'ailleurs pas davantage dans les compétences des COP, dont je ne vois pas en quoi ils y connaîtraient quoi que ce soit…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5e - Elève dyslexique : le casse-tête !

Message par User5899 le Dim 14 Oct 2012, 00:09

@Loreleii a écrit:Il n'y a pas plus de dyslexiques, mais il est certain que certaines méthodes pour apprendre à lire ont fait du mal ... J'ai envie de dire que comme il est de bon ton de rejeter ce qui est ancien, même si ça marchait bien, on innove, on modernise, on réforme... en dépit du bon sens et les enfants ne savent plus lire, ne savent plus écrire. Et comme l'échec est tabou, on va voir une orthophoniste qui déclare que tous ceux qui n'y arrivent pas sont dys-qqch! A nous les profs de trouver une solution, surtout sans décourager les gamins et sans heurter les parents!!!
Non, non et non. S'ils ne sont pas malades, ça ne nous concerne pas. S'ils sont malades, ça ne nous concerne pas, ça concerne un médecin. Et les parents sont vraiment légers sur ces questions là, en finissant par quasiment définir leur enfant par rapport à leurs prétendus troubles (voir aussi les "phobies scolaires"...) ; ça se paiera un jour...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum