Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Bientôtlesud le Mer 12 Sep 2012 - 13:10

http://www.creteil.snes.edu/mobilisations/2012-une-rentree-pas-si-normale.html

Les trois départements de l’académie font face à la même impossible équation : des élèves en plus, des enseignants en moins.
Cet état de fait a pour conséquence une nouvelle dégradation de la situation des élèves et des personnels.
Dés les premiers jours de septembre les remplacements sont difficilement ou pas assurés dans de nombreuses disciplines, les TZR ne suffisent pas à combler les trous et la précarité dépasse ses niveaux les plus hauts (2400 collègues précaires recrutés fin août).
Les effectifs en sixième et en seconde dépassent les seuils considérés comme limite jusque là dans une académie comme la nôtre.
Les réactions dans les établissements sont donc nombreuses et ont conduit certains établissements à se mobiliser dés cette rentrée.

Des cours qui n’ont pas encore repris au lycée Pablo Picasso de Fontenay, pour protester contre les effectifs en seconde (35 élèves par classe !), 100 élèves de trop au collège Iqbal Masih de Saint-Denis (l’Inspection académique a été obligée de rouvrir en catastrophe une neuvième sixième qu’elle avait pourtant fermée en février pour supprimer des postes), la crise financière au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers , une rentrée impossible au lycée Champlain de Chennevières, une ardoise de 400 HSE non-payées l’an dernier au lycée Jaurès de Montreuil, pas de proviseur aux lycées René Cassin et Gérard de Nerval de Noisiel... les années se suivent, et malheureusement les rentrées se ressemblent.
Une bonne raison, pour tous les personnels, de ne pas baisser la garde. Mobilisé-e-s dans les établissements, les militant-e-s du SNES-FSU Créteil entendent bien se saisir des débats préparatoires à la Loi d’orientation promise par le nouveau gouvernement pour imposer une autre politique éducative. Les États-Généraux du second degré, organisés par le SNES-FSU en septembre-octobre, ont cette ambition.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par John le Mer 12 Sep 2012 - 13:16

Des cours qui n’ont pas encore repris au lycée Pablo Picasso de Fontenay, pour protester contre les effectifs en seconde (35 élèves par classe !), 100 élèves de trop au collège Iqbal Masih de Saint-Denis (l’Inspection académique a été obligée de rouvrir en catastrophe une neuvième sixième qu’elle avait pourtant fermée en février pour supprimer des postes), la crise financière au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers , une rentrée impossible au lycée Champlain de Chennevières, une ardoise de 400 HSE non-payées l’an dernier au lycée Jaurès de Montreuil, pas de proviseur aux lycées René Cassin et Gérard de Nerval de Noisiel...
Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Bientôtlesud le Mer 12 Sep 2012 - 13:20

@John a écrit:
Des cours qui n’ont pas encore repris au lycée Pablo Picasso de Fontenay, pour protester contre les effectifs en seconde (35 élèves par classe !), 100 élèves de trop au collège Iqbal Masih de Saint-Denis (l’Inspection académique a été obligée de rouvrir en catastrophe une neuvième sixième qu’elle avait pourtant fermée en février pour supprimer des postes), la crise financière au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers , une rentrée impossible au lycée Champlain de Chennevières, une ardoise de 400 HSE non-payées l’an dernier au lycée Jaurès de Montreuil, pas de proviseur aux lycées René Cassin et Gérard de Nerval de Noisiel...
Shocked

Chaque situation d'établissement renvoie à un autre article descriptif sur le site du SNES Créteil.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par LadyC le Mer 12 Sep 2012 - 13:21

C'est invraisemblable... Shocked

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par John le Mer 12 Sep 2012 - 15:04

@Bientôtlesud a écrit:
@John a écrit:
Des cours qui n’ont pas encore repris au lycée Pablo Picasso de Fontenay, pour protester contre les effectifs en seconde (35 élèves par classe !), 100 élèves de trop au collège Iqbal Masih de Saint-Denis (l’Inspection académique a été obligée de rouvrir en catastrophe une neuvième sixième qu’elle avait pourtant fermée en février pour supprimer des postes), la crise financière au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers , une rentrée impossible au lycée Champlain de Chennevières, une ardoise de 400 HSE non-payées l’an dernier au lycée Jaurès de Montreuil, pas de proviseur aux lycées René Cassin et Gérard de Nerval de Noisiel...
Shocked

Chaque situation d'établissement renvoie à un autre article descriptif sur le site du SNES Créteil.
Oui : ce qui est incroyable, c'est la succession et l'accumulation de problèmes...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 15:24

35 élèves par classe en seconde, c'est comme ça partout à Créteil. Des collègues stagiaires l'an dernier avaient même jusqu'à 42 élèves...

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par LadyC le Mer 12 Sep 2012 - 16:18

pale C'est complètement dingue...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Collier de Barbe le Mer 12 Sep 2012 - 16:32

...Sans même parler du fait que les situations décrites ont des conséquences sur les autres établissements qui fonctionnent cahin-caha: nos chefs ont été appelés pour donner un coup de main et éclaircir un peu ce qui se passe à Champlain par exemple.
Du coup, ils sont moins présents dans l'établissement quand nos classes de 2nde à 30, 32, 33 (juste assez de places pour s'asseoir) ont également de sacrés problèmes d'emplois du temps.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Pandorafa le Mer 12 Sep 2012 - 16:35

@Bientôtlesud a écrit: la crise financière au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers

Un de mes amis vient d'y être affecté comme TZR... Il parait que le collège doit 200 000 euros. Comment c'est possible ça ?
Ils encaissent les chèques (de 65 euros) pour le pass parking. Ca vous paraît légal ? Je lui ai conseillé de demander un reçu...

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par John le Mer 12 Sep 2012 - 16:36

65 euros pour le parking ?
Euh, mais j'imagine que c'est une caution ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par lapetitemu le Mer 12 Sep 2012 - 16:38

Mon cousin est prof à Champlain, c'est effectivement la grosse m***.
(Après, il y a aussi des dysfonctionnements en province : un collège à St-Etienne qui ferme une quatrième et ouvre une sixième quelques jours après la rentrée, des emplois du temps et des effectifs de classe qui changent trois fois par jour, des élèves de 6e en pleurs dans les couloirs...)


lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Collier de Barbe le Mer 12 Sep 2012 - 16:39

@Al-qalam a écrit:35 élèves par classe en seconde, c'est comme ça partout à Créteil. Des collègues stagiaires l'an dernier avaient même jusqu'à 42 élèves...

Le problème c'est quand on te rajoute un ou deux nouveaux élèves tous les jours. De fait, "l'assouplissement" de la carte scolaire voulue par Sarkozy/Darcos/Chatel a créé des lycées "bourgeois" avec des 2ndes à 37 et puis d'autres lycées qui dépérissent et ensuite acceptent tous les élèves en déshérence debut septembre pour se remplumer et conserver leur structure de classe et leurs postes de profs.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Pandorafa le Mer 12 Sep 2012 - 16:43

@John a écrit:65 euros pour le parking ?
Euh, mais j'imagine que c'est une caution ?

Sans doute, mais pourquoi encaissent-ils le chèque ? Avec tous les établissements que j'ai fait, je n'ai jamais vu un chèque pour le parking encaissé ! Quand on m'en demandait un, il m'était rendu quand je rendais le pass !

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Pandorafa le Mer 12 Sep 2012 - 16:45

@Collier de Barbe a écrit:
@Al-qalam a écrit:35 élèves par classe en seconde, c'est comme ça partout à Créteil. Des collègues stagiaires l'an dernier avaient même jusqu'à 42 élèves...

Le problème c'est quand on te rajoute un ou deux nouveaux élèves tous les jours. De fait, "l'assouplissement" de la carte scolaire voulue par Sarkozy/Darcos/Chatel a créé des lycées "bourgeois" avec des 2ndes à 37 et puis d'autres lycées qui dépérissent et ensuite acceptent tous les élèves en déshérence debut septembre pour se remplumer et conserver leur structure de classe et leurs postes de profs.

J'ai connu ça : 38 élèves en 2nde au lycée du Vésinet Shocked

Bizarrement, ils étaient moins bruyants que mes demi-groupes de STG issus de Grigny ! Laughing

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par JEMS le Mer 12 Sep 2012 - 16:56

Shocked cela s'enchaîne on dirait ! Je suis vraiment bien dans mon monde de bisounours !

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Collier de Barbe le Mer 12 Sep 2012 - 17:29

Et c'est là que la question du député P. Bloche et la réponse (toute contente) du ministre Peillon, hier, apparaît complètement surréaliste

http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html

(Questions au Gouvernement du 11/09)

"Paroles, paroles..."

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par John le Mer 12 Sep 2012 - 17:30


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Bientôtlesud le Mer 12 Sep 2012 - 20:53

@lapetitemu a écrit:
Après, il y a aussi des dysfonctionnements en province :

Beaucoup plus que l'on ne croit, il se passe exactement la même chose dans mon nouvel établissement de campagne profonde qu'à Sarcelles (voir le sujet de John) par exemple...La différence réside essentiellement dans le tissu syndical et la capacité des collègues à vouloir/pouvoir médiatiser les problèmes...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par User5899 le Mer 12 Sep 2012 - 22:20

@LadyC a écrit:C'est invraisemblable... Shocked
Après 10 ans d'UMP, dont 5 sarkozyennes ? Pourquoi ça, "invraisemblable" ? C'est logique, voulu, assumé, décomplexé.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Bientôtlesud le Ven 14 Sep 2012 - 13:19

Déclaration du SNES 93 au CTSD du 13 septembre 2012 sur les conditions de rentrée

http://www.creteil.snes.edu/actualite-des-etablissements/seine-saint-denis/declaration-du-snes-93-au-ctsd-du.html

Extrait :
"Enfin, nous nourrissons de très grandes inquiétudes devant la situation du remplacement. Dès la rentrée, plusieurs établissements ont fait part du manque des collègues à cette rentrée : quatre collègues manquants à Henri-Barbusse (Saint-Denis), trois collègues manquants au collège Jean Jaurès (Villepinte), un collègue de lettres classiques à Timbaud (Bobigny), à Pasteur (Villemomble), un documentaliste à Jorrissen (Drancy), un demi-documentaliste à Courbet (Pierrefitte), un prof référent et un prof d’allemand à Rosa Luxembourg (Aubervilliers)... Les exemples peuvent se multiplier, d’autant plus quand l’on sait que 80% des contractuels travaillant en juin ont déjà été affectés au 1er septembre.

Et que dire des innombrables remontées sur les COPsys, les assistants sociaux et les personnels médicaux. Nous demandons d’ailleurs des précisions sur la situation précise de ces personnels. Concernant les infirmiers, nous avons ainsi eu deux chiffres très différents : 18 ou 29… Sur les COPsys, nous tenons à exprimer nos inquiétudes devant les discours de certains chefs d’établissement qui semblent considérer que les profs sont maintenant les seuls vecteurs de l’orientation. Le SNES-FSU réaffirme ici son attachement à un véritable service public d’orientation assuré par des fonctionnaires d’Etat qualifiés et recrutés sur concours.

Cette situation dramatique de l’emploi dans l’Education nationale est aussi visible dans l’affectation des collègues stagiaires. Le nouveau gouvernement avait pourtant placé trois heures de décharge, abondés en heure-poste, ce qui était différent des dispositifs de décharge antérieurs. Les chefs d’établissement ont aussi reçu une circulaire rectorale leur demandant de bien attribuer cette décharge aux collègues. Or, il y a encore beaucoup trop de stagiaires qui ont des heures supplémentaires. Par exemple, beaucoup d’agrégés, qui devraient avoir douze heures, doivent assumer les quinze heures prévues par les chefs pour des stagiaires certifiés. Au lycée Suger, les quatre stagiaires assument des heures supplémentaires. La parole du ministère doit maintenant être suivie d’actes !"

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par Bientôtlesud le Mer 19 Sep 2012 - 15:29

http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20120917.FAP8431/les-enseignants-denoncent-les-conditions-de-la-rentree-dans-plusieurs-etablissements-d-ile-de-france.html

PARIS (Sipa) — Manque de postes, classes surchargées, problèmes budgétaires. Dans plusieurs établissements scolaires d'Ile-de-France, les enseignants dénoncent les conditions de la rentrée avec, localement, des grèves et des manifestations devant des rectorats. En Seine-Saint-Denis, une intersyndicale menace de mobiliser les personnels "dans les jours qui viennent".

Dans le département du Val-de-Marne, les enseignants et les élèves du lycée Pablo-Picasso de Fontenay-sous-Bois, emmenés par les syndicats FO, FSU et CFDT, demandent une audience au ministre de l'Education nationale Vincent Peillon et appellent à manifester, mercredi prochain à Paris à proximité du ministère, pour obtenir l'ouverture d'une classe supplémentaire.

Depuis le jour de la rentrée, le 3 septembre, l'établissement vit au rythme des grèves, des manifestations devant le rectorat, tandis que les élèves ont organisé un "blocus" devant l'entrée du lycée deux matinées consécutives.

La mobilisation est également à l'ordre du jour au collège Rosa-Luxemburg d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), en raison des problèmes financiers de l'établissement selon un communiqué syndical. Là aussi, une manifestation est prévue mercredi à proximité du ministère de l'Education, ainsi qu'une occupation nocturne de l'établissement scolaire dans la nuit de jeudi à vendredi.

De manière globale, en Seine-Saint-Denis, "cette rentrée sera l'une des pires vécues dans le département: au moins 150 postes vacants et déjà des dizaines de classes sans enseignant faute de remplaçants", dénonce de son côté le SNUIpp-FSU, premier syndicat des enseignants du primaire.

Dans un courrier commun adressé à Vincent Peillon et diffusé à la presse lundi, les syndicats FSU, FO, UNSA, Sud-Education et CGT des écoles du département exigent "le recrutement immédiat d'enseignants" et, "à défaut d'une réponse très rapide", affirment que "les enseignants de Seine-Saint-Denis (...) sauront se mobiliser et faire entendre leurs revendications dans les jours qui viennent".

De manière plus générale, dans l'académie de Créteil, les syndicats FSU du second degré affirment dans un communiqué que "les informations qui remontent des établissements font état de nombreuses classes sans enseignant" et de "classes surchargées: plus de 30 élèves par classe dans de nombreux collèges, 35 et plus dans une majorité de lycées", avec des "enseignants écartelés entre plusieurs établissements".

Dans l'académie de Versailles, le SNES-FSU, principal syndicat des enseignants du second degré, signale aussi "des classes pleines à craquer" dans le département de l'Essonne. Dans les lycées, écrit le SNES, "le seuil de 35 élèves par classe est une réalité à laquelle sont confrontées tous les jours bon nombre de collègues".

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Créteil : la rentrée 2012 cafouille dans de très nombreux établissements.

Message par henriette le Mer 19 Sep 2012 - 17:27

Chez nous il ne manquait que des BMP en SVT, Histoire-géo et LM : on est donc chanceux !

Sinon, j'ai bien aimé
un demi-documentaliste à Courbet (Pierrefitte)
C'est un poste à profil alors ? Laughing

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum