Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
NLM76
Esprit éclairé

écriture d'invention

par NLM76 le Dim 16 Sep 2012 - 11:06
Eh bien en fait maintenant, le "sujet d'invention" m'intéresse. En tout cas j'ai l'impression de pouvoir l'utiliser intelligemment. Mais je crains de ne pas le comprendre comme tous les collègues.
En effet, j'entends souvent qu'il s'agit toujours d' "argumentation". Outre que ce terme me donne de l'urticaire, ce n'est pas ce que je vois essentiellement sous ce sujet. A mes élèves, une fois les dissertations déguisées écartées, je dis qu' "invention" signifie en réalité "imitation". Et j'exige d'eux qu'ils imitent les auteurs qu'ils connaissent dans ces devoirs, aussi bien pour l' inventio que pour la dispositio et l' elocutio. Je veux voir transparaître dans les devoirs culture et analyse littéraire (analyser, c'est les décortiquer pour en tirer ce qu'il y en a d'intéressant et d'original pour, dans le cadre de cet exercice, le réutiliser).
Ainsi, répondre simplement au isujet uniquement pour le contenu demandé (ex : vous écrirez un poème où vous évoquerez votre retour dans un lieu oublié) est pour moi hors-sujet : c'est à la portée du premier débile venu ; nul besoin d'avoir étudié les lettres pendant deux ans au lycée pour ça. Ce qui fait rentrer dans le sujet, c'est le reste, l'imitation des auteurs (vocabulaire, figures, construction du texte, etc.)
Et je trouve que c'est intéressant d'analyser un texte en ayant cette perspective : tiens, l'auteur dit ça, mais comment vous l'auriez-vous dit ? Et justement qu'y a-t-il de plus dans le texte que dans votre propre et plate reformulation ? c'est ça que nous analysons, et que le cas échéant, vous essaierez de reproduire dans une écriture dite d'invention, mais en réalité d'imitation.

Quid de hoc dicitis ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: écriture d'invention

par User5899 le Dim 16 Sep 2012 - 11:54
@nlm76 a écrit:Eh bien en fait maintenant, le "sujet d'invention" m'intéresse. En tout cas j'ai l'impression de pouvoir l'utiliser intelligemment. Mais je crains de ne pas le comprendre comme tous les collègues.
En effet, j'entends souvent qu'il s'agit toujours d' "argumentation". Outre que ce terme me donne de l'urticaire, ce n'est pas ce que je vois essentiellement sous ce sujet. A mes élèves, une fois les dissertations déguisées écartées, je dis qu' "invention" signifie en réalité "imitation". Et j'exige d'eux qu'ils imitent les auteurs qu'ils connaissent dans ces devoirs, aussi bien pour l' inventio que pour la dispositio et l' elocutio. Je veux voir transparaître dans les devoirs culture et analyse littéraire (analyser, c'est les décortiquer pour en tirer ce qu'il y en a d'intéressant et d'original pour, dans le cadre de cet exercice, le réutiliser).
Ainsi, répondre simplement au isujet uniquement pour le contenu demandé (ex : vous écrirez un poème où vous évoquerez votre retour dans un lieu oublié) est pour moi hors-sujet : c'est à la portée du premier débile venu ; nul besoin d'avoir étudié les lettres pendant deux ans au lycée pour ça. Ce qui fait rentrer dans le sujet, c'est le reste, l'imitation des auteurs (vocabulaire, figures, construction du texte, etc.)
Et je trouve que c'est intéressant d'analyser un texte en ayant cette perspective : tiens, l'auteur dit ça, mais comment vous l'auriez-vous dit ? Et justement qu'y a-t-il de plus dans le texte que dans votre propre et plate reformulation ? c'est ça que nous analysons, et que le cas échéant, vous essaierez de reproduire dans une écriture dite d'invention, mais en réalité d'imitation.

Quid de hoc dicitis ?
Que, si ce n'est déjà fait, vous devriez (re)lire l'article de Genette (Figures II) "Rhétorique & Enseignement" Wink
Spoiler:
PS En latin classique, votre "de hoc" me chagrine un peu Razz
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: écriture d'invention

par lebrudu84 le Dim 16 Sep 2012 - 15:37
He bien, si j'ai tout compris des programmes, le sujet d'invention, devrait -dans le meilleur des mondes possibles - correspondre trait pour trait à votre analyse. C'est de l'argumentation, imitant à divers degrés l'hypotexte (ça c'est le Genette de Figures III et Palimpsestes, Cripure Razz)

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: écriture d'invention

par NLM76 le Dim 16 Sep 2012 - 17:11
Ah oui ; et vous pouvez m'en dire plus sur Genette ? Je n'ai jamais réussi à en lire plus de deux pages. Dit-il quelque chose d'intéressant ?

Qu'est-ce que l'argumentation ?
D'autre part je ne pense pas qu'il imiter "l'hypotexte" seulement mais ce texte source ET d'autres textes faisant partie de leur culture.

Spoiler:
qu'est-ce qui ne va pas avec mon "de hoc" ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: écriture d'invention

par User5899 le Dim 16 Sep 2012 - 17:28
@lebrudu84 a écrit:He bien, si j'ai tout compris des programmes, le sujet d'invention, devrait -dans le meilleur des mondes possibles - correspondre trait pour trait à votre analyse. C'est de l'argumentation, imitant à divers degrés l'hypotexte (ça c'est le Genette de Figures III et Palimpsestes, Cripure Razz)
Je sais Wink
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: écriture d'invention

par User5899 le Dim 16 Sep 2012 - 17:30
@nlm76 a écrit:Ah oui ; et vous pouvez m'en dire plus sur Genette ? Je n'ai jamais réussi à en lire plus de deux pages. Dit-il quelque chose d'intéressant ?

Qu'est-ce que l'argumentation ?
D'autre part je ne pense pas qu'il imiter "l'hypotexte" seulement mais ce texte source ET d'autres textes faisant partie de leur culture.

Spoiler:
qu'est-ce qui ne va pas avec mon "de hoc" ?
Spoiler:
En latin classique, j'aurais écrit hac de re, pour éviter la confusion masculin/neutre
Genette a toujours écrit des choses très intéressantes, depuis le début de ses publications, et il a également eu l'honnêteté d'écrire ensuite que les enseignants du secondaire étaient fous d'appliquer ses travaux à leurs classes.
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: écriture d'invention

par lebrudu84 le Dim 16 Sep 2012 - 18:51
Beh tiens; je me suis régalé à appliquer l'analyse narratalogique au Querelle de Brest de Genet pour ma maîtrise; mais je ne suis pas assez fada pour appliquer tout ces concepts à mes classes (cf. les programmes du collège il ya 10 ans avec prolepse, analepse, paralipse, focalisation et autres joyeusetés Evil or Very Mad ).
nlm76, quand on se plonge dans Genette, ça devient vite fascinant: tout le décodage de l'architecture temporelle de la Recherche , comme le travail sur les statuts du narrateur (le "Je" de l'Etranger en focalisation zéro)... Puissant ferment intellectuel; mais c'est une folie de nos Enarques d'avoir voulu balancer ça tel quel à nos élèves.

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
John
Médiateur

Re: écriture d'invention

par John le Dim 16 Sep 2012 - 18:56
A mes élèves, une fois les dissertations déguisées écartées, je dis qu' "invention" signifie en réalité "imitation". Et j'exige d'eux qu'ils imitent les auteurs qu'ils connaissent dans ces devoirs, aussi bien pour l' inventio que pour la dispositio et l' elocutio. Je veux voir transparaître dans les devoirs culture et analyse littéraire (analyser, c'est les décortiquer pour en tirer ce qu'il y en a d'intéressant et d'original pour, dans le cadre de cet exercice, le réutiliser).
C'est une vision intéressante, mais assez limitative par rapport à la définition donnée par les textes officiels.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: écriture d'invention

par User5899 le Dim 16 Sep 2012 - 19:02
@lebrudu84 a écrit:Beh tiens; je me suis régalé à appliquer l'analyse narratalogique au Querelle de Brest de Genet pour ma maîtrise; mais je ne suis pas assez fada pour appliquer tout ces concepts à mes classes (cf. les programmes du collège il ya 10 ans avec prolepse, analepse, paralipse, focalisation et autres joyeusetés Evil or Very Mad ).
nlm76, quand on se plonge dans Genette, ça devient vite fascinant: tout le décodage de l'architecture temporelle de la Recherche , comme le travail sur les statuts du narrateur (le "Je" de l'Etranger en focalisation zéro)... Puissant ferment intellectuel; mais c'est une folie de nos Enarques d'avoir voulu balancer ça tel quel à nos élèves.
Eh oui Smile Mais je crois qu'on en est revenu quelque peu. Reste que pour des profs ou des lecteurs, ce sont des livres passionnants.


@John a écrit:
A mes élèves, une fois les dissertations déguisées écartées, je dis qu' "invention" signifie en réalité "imitation". Et j'exige d'eux qu'ils imitent les auteurs qu'ils connaissent dans ces devoirs, aussi bien pour l' inventio que pour la dispositio et l' elocutio. Je veux voir transparaître dans les devoirs culture et analyse littéraire (analyser, c'est les décortiquer pour en tirer ce qu'il y en a d'intéressant et d'original pour, dans le cadre de cet exercice, le réutiliser).
C'est une vision intéressante, mais assez limitative par rapport à la définition donnée par les textes officiels.
Ce pourrait être un élément intéressant des fameuses suites de texte du collège.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: écriture d'invention

par NLM76 le Dim 16 Sep 2012 - 20:19
@John a écrit:
A mes élèves, une fois les dissertations déguisées écartées, je dis qu' "invention" signifie en réalité "imitation". Et j'exige d'eux qu'ils imitent les auteurs qu'ils connaissent dans ces devoirs, aussi bien pour l' inventio que pour la dispositio et l' elocutio. Je veux voir transparaître dans les devoirs culture et analyse littéraire (analyser, c'est les décortiquer pour en tirer ce qu'il y en a d'intéressant et d'original pour, dans le cadre de cet exercice, le réutiliser).
C'est une vision intéressante, mais assez limitative par rapport à la définition donnée par les textes officiels.

Pourquoi penses-tu que c'est limitatif ? Est-ce dans le sens où j'écarte ici d'une certaine façon les devoirs qui sont des dissertations déguisées ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: écriture d'invention

par NLM76 le Dim 16 Sep 2012 - 20:20
@lebrudu84 a écrit:Beh tiens; je me suis régalé à appliquer l'analyse narratalogique au Querelle de Brest de Genet pour ma maîtrise; mais je ne suis pas assez fada pour appliquer tout ces concepts à mes classes (cf. les programmes du collège il ya 10 ans avec prolepse, analepse, paralipse, focalisation et autres joyeusetés Evil or Very Mad ).
nlm76, quand on se plonge dans Genette, ça devient vite fascinant: tout le décodage de l'architecture temporelle de la Recherche , comme le travail sur les statuts du narrateur (le "Je" de l'Etranger en focalisation zéro)... Puissant ferment intellectuel; mais c'est une folie de nos Enarques d'avoir voulu balancer ça tel quel à nos élèves.
Je réessaierai ; mais je ne pouvais pas supporter ce qui me paraissait du jargon et un style emberlificoté.

Spoiler:
je crois qu'en l'occurrence il n'est pas nécessaire de s'astreindre à la règle que tu rappelles : il n'y ici pas d'ambiguïté possible, puisqu'il n'était pas question d'un homme auparavant. Cf. Cic. Sull. XXIII "Sed quid ego de hoc plura disputem?"


Dernière édition par nlm76 le Lun 17 Sep 2012 - 10:11, édité 1 fois (Raison : spoiler pour Cripure)

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: écriture d'invention

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum