Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Reine Margot le Jeu 1 Mai 2014 - 14:09
@Cath a écrit:Oui, c'est effrayant.
Quand on voit le mal que le ministère a a recruter, on se demande à quoi rime cet acharnement sur ceux qui sont déjà en place et ont fait preuve de leur professionnalisme.

Individualisation des parcours, mettre la pression sur certains collègues pour faire peur à l'ensemble, ce sont des techniques de management destinées à intimider et à mettre au pas un corps relativement protégé jusqu'ici par son statut.

Je conseillerais de te mettre en rapport très vite avec ton syndicat qui te dira quoi faire et t'accompagnera si besoin au TA.

Courage.
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Jeu 1 Mai 2014 - 15:07
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:40, édité 4 fois
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Caspar le Jeu 1 Mai 2014 - 15:08
Encore une fois, qu'en disent ton CDE et tes collègues? Ils sont au courant? Ils te soutiennent? As-tu quelqu'un sur qui tu peux compter dans ton entourage (professionnel en particulier)?
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Jeu 1 Mai 2014 - 15:13
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:41, édité 2 fois
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Caspar le Jeu 1 Mai 2014 - 15:15
Et est-ce que ça se passe plutôt bien avec les élèves? Tu as eu de bons rapports d'inspection auparavant donc je suppose que oui. Est-ce que tu ne souhaiterais pas changer d'établissement? Repartir à zéro ça peut faire du bien.
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Jeu 1 Mai 2014 - 15:18
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:41, édité 1 fois
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Zenxya le Jeu 1 Mai 2014 - 15:51
Lombalgia, ne reste pas seule. Pour se battre, il faut être soutenu et aussi y aller au culot. Vu dans quel état tu es, on pourrait assimiler cette situation à du harcèlement moral, réprimé par la loi. Une menace de plainte peut refroidir les velléités du "camp d'en face". Se voir accusé d'être un bourreau alors que l'on pense être le preux chevalier investi d'une mission suprême n'est agréable pour personne et permettra, peut-être, au moins à ton CDE, de devenir un peu plus objectif dans ses récriminations.
Faire un peu de publicité dans ton établissement, auprès de collègues de confiance, les feront peut-être réfléchir qui si cela s'abat sur toi, cela pourrait s'abattre aussi sur eux. Je sais, c'est pas gagné. Mais il faut créer un minimum de solidarité pour faire front.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
florestan
Grand sage

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par florestan le Jeu 1 Mai 2014 - 15:54
@Lombalgia a écrit:Ca se passe correctement avec les élèves.
Changer d'établissement est difficilement envisageable (ça risquerait d'être pire) pour tout un tas de raisons. Mais je comprends ta question.


Mais pourquoi ça serait pire, si tu as l'impression que le CDE et tes collègues te méprisent ta situation me semble insupportable, pourquoi ne pas muter? Cette histoire de "collègues peu populaires" je trouve ça malsain aussi, l'ambiance n'est-elle pas drôlement pourrie dans ton établissement? Si tu mutais,personne ne te connaitrait. En tout je n'ai jamais en tendu une histoire pareille et des collègues qui ne font notoirement pas leur boulot, ce qui n'est pas ton cas, il y en a dans mon établissement. Je pense que tu devrais essayer de te tranquilliser et chercher des soutiens.

avatar
Caspar
Bon génie

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Caspar le Jeu 1 Mai 2014 - 15:56
J'ai eu la même impression que toi en lisant Lombalgia, cette ambiance d'établissement ne semble pas très saine.
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Jeu 1 Mai 2014 - 17:05
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:41, édité 1 fois
avatar
Finrod
Expert

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Finrod le Jeu 1 Mai 2014 - 17:20
@Lombalgia a écrit:
MarieAnne a écrit:Lombalgia, là, tu es en train de subir une situation très dure à vivre, mais ne peux-tu pas reprendre la situation en main en demandant une autre inspection, comme le suggeraient des neos? As-tu contesté ton rapport d'inspection?

MarieAnne, je n'ai pas encore reçu le rapport. C'est l'inspectrice qui m'a annoncé que j'allais faire l'objet d'un accompagnement et d'une nouvelle inspection l'an prochain.
Je suis sortie de ce très long entretien (1h3/4, en deux parties, avec chef d'établissement dans la seconde ) avec le sentiment d'une volonté de destruction.
"Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage" résume mon ressenti.
Les faits qu'on me reproche, s'ils ont bien une base réelle, ont été amplifiés, exagérés jusqu'au mensonge.
J'ai bien pensé livrer mes observations prudentes à l'inspectrice sans attendre le rapport, mais je crains que cela ne m'accable encore plus.
Vous allez me trouver parano pourtant ce sont des situations qui existent (une dizaine de cas par an en France depuis 2007 ou 2008), le licenciement de professeurs au terme d'une procédure débutant ainsi.

Je n'ai reçu aucun conseil lors de cet entretien, je suis perdue pour avancer.

Je précise que les enseignants qui ont saisi en recours le conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat en tant qu'organe supérieur de recours ont tous perdu et qu'en plus leur nom s'étale en toutes lettres dans les comptes-rendus en ligne.

C'est tout simplement horrible.

Mais tu ne comptes pas les innombrables enseignants à qui l'on propose ou impose un accompagnement et à qui il n'arrive rien à la fin - ceux (moins nombreux) chez qui on repère des insuffisances qui font consensus (y compris chez les syndicats) et que l'on garde tout de même au final et enfin ceux (peu nombreux aussi) chez qui on repère ces insuffisances et qui bénéficient de postes adaptés.

ZEN !  Il est vraiment très rare qu'un professeur se retrouve dans l'impasse devant l'administration et se faire accompagner dès le départ par son S3 syndical - qui aura une vue de l'intérieur - doit permettre d'éviter que la situation ne dérive.  

Enfin si en 1h3/4, on ne t'a pas fait de reproche précis ni donné de conseil -  sais-tu au moins ce qui selon l'inspectrice/teur ne va pas ? Selon le CDE ?  As-tu déjà parlé avec lui ?   Y-a-t-il du bruit dans tes cours ?  T'as-t-on parlé de ta manière d'évaluer ?  De ton suivi du programme ?

(si tu arrives à trouver ce qui ne va pas - c'est à dire qui est la personne qui pense que tu n'enseignes pas bien en premier abord - quel points précis de tes cours a retenu l'attention de l'inspection - alors tu pourras rétablir la situation bien pus facilement)

Enfin, pour l'accompagnement, il y a des règles à respecter. A priori un tutorat est positif mais il ne faut pas accepter n'importe quel tuteur (ou se le faire imposer), un syndicat doit t'épauler ici - enfin il faut que ce soit strictement confidentiel - aucun élève ne doit seulement s'en douter et les autres enseignants n'ont pas à le savoir. Dernière chose, il faut définir explicitement le rôle du tuteur : va-t-il faire un bilan ? sous quelle forme ? si écrite,il doit être au dossier. Se mettre d'accord au départ sur les objectifs permet aussi plus de visibilité, en en parlant avec lui vous pourrez vous assurer que "cela" progresse dans le bon sens. (je ne sais pas ce qu'est "cela" pour le moment).

Dans tous les cas, ne pas baisser les bras une seule seconde et affirmer clairement que tu veux savoir ce qui ne va pas - propose leur par ex des autocritiques, ça les fera parler - et que tu es motivée pour travailler à te former et à te perfectionner tout au long de ta carrière).

Je reste vague dans toutes mes remarques, ne connaissant pas ton quotidien - mais ne t'inquiète pas, il y a toujours une solution.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par JaneB le Jeu 1 Mai 2014 - 17:28
@Lombalgia a écrit:L'établissement est comme un autre, et même avec de bons côtés. Ceci dit je reste pour d'autres raisons. Et vous avez raison de poser la question.

Ce que je trouve insupportable c'est actuellement cette histoire d'inspection. Je ne vais pas demander ma mutation juste pour une mauvaise inspection. Et si ailleurs on me faisait autant de reproches ?

Bah il faut juste serrer les dents et bosser, bosser, et encore bosser.

C'est vrai que ces techniques de " management" font froid dans le dos et ont pour effêt de saper la confiance en soi de ceux qui subissent ça. Ne reste pas seule. Essaie d'en parler avec tes collègues plus discrets, " moins populaires". Se faire épauler , se sentir compris allège un peu le fardeau. Et en espérant que ça te console un peu, on te soutient ici et on est indigné de ces méthodes indignes. fleurs 
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Jeu 1 Mai 2014 - 17:58
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:41, édité 1 fois
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Gryphe le Jeu 1 Mai 2014 - 18:07
@Lombalgia a écrit:(pardon de m'être étendue ici).
Mais au contraire, le forum sert aussi à cela.  fleurs2
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par gelsomina31 le Jeu 1 Mai 2014 - 18:56
@JaneB a écrit:
@Lombalgia a écrit:L'établissement est comme un autre, et même avec de bons côtés. Ceci dit je reste pour d'autres raisons. Et vous avez raison de poser la question.

Ce que je trouve insupportable c'est actuellement cette histoire d'inspection. Je ne vais pas demander ma mutation juste pour une mauvaise inspection. Et si ailleurs on me faisait autant de reproches ?

Bah il faut juste serrer les dents et bosser, bosser, et encore bosser.

C'est vrai que ces techniques de " management" font froid dans le dos et ont pour effêt de saper la confiance en soi de ceux qui subissent ça. Ne reste pas seule. Essaie d'en parler avec tes collègues plus discrets, " moins populaires". Se faire épauler , se sentir compris allège un peu le fardeau. Et en espérant que ça te console un peu,   on te soutient ici et on est indigné de ces méthodes indignes. fleurs 
Je plussoie tout ce qui a été dit.

Je voudrais rajouter que "serrer les dents et bosser, bosser et encore bosser", cela ne marche que si on est en forme.
Pense à ta santé psychologique et physique et protège-toi. Tu as des droits et, le premier, c'est de vivre.  fleurs2  Ne te tue pas à la tâche, surtout pour des collègues ou une hiérarchie qui ne te veut pas du bien.

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Balthamos le Jeu 1 Mai 2014 - 23:29
Ce que tu décris me fait penser à du harcellement psychologique.

Je ne connais de ta situation uniquement de ce que tu nous as dit, mais si c'est le cas il y a des moyens de le reconnaître et de te défendre.
- le faire reconnaître te permettrait d'avoir une arme contre ces différentes actions révoltantes (et surtout cette inspection)
- te défendre pour que la situation change aussi. On fait un métier suffisamment difficile où on doit souvent se battre contre les élèves indisciplinés (mais pas que, heureusement) et les parents démissionnaires ou sur protecteurs (mais pas que, heureusement). Ce n'est pas normal qu'on doit en plus se battre contre sa hiérarchie.

La loi du 17 janvier 2002 caractérise le harcellement moral (avec d'autres critères)
-  la dégradation des conditions de travail doit être de nature à porter atteinte aux droits et à la dignité de la victime, d’altérer sa santé physique ou mentale et de compromettre son avenir professionnel.

Tu peux demander une visite chez le médecin de prévention. Il faut en faire une demande écrite au rectorat via le principal. Il peut aussi t'aider à aller mieux dans l'immédiat et reconnaître ta situation de mal- être.

les syndicats peuvent aussi t'aider et t'accompagner, s'ils ne se bougent pas, secoue les cocotiers, ils sont là pour ça, pour te soutenir dans ces moments.

avatar
leyade
Bon génie

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par leyade le Ven 2 Mai 2014 - 4:36
Lombalgia, attends quand même le rapport avant de trop te miner.
J'ai déjà entendu dire, irl et ici, que certains inspecteurs reprochent vertement des choses à l'oral, sur un ton acide au possible, et puis finalement, le rapport, sans être élogieux, reste tout à fait correct.
Et ce qui compte, c'est bien "scripta manent", même si les verba ont volé bas!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Ven 2 Mai 2014 - 8:43
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:42, édité 1 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Daphné le Ven 2 Mai 2014 - 8:55
Lombalgia, on ne licencie pas les gens comme ça ! Et je peux te dire qu'il faut vraiment en faire /ne rien faire pour être licencié, ou même recevoir un blâme. Alors détend toi.
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par gelsomina31 le Ven 2 Mai 2014 - 9:01
@Lombalgia a écrit:Bonjour à toutes et tous et désolée si je réponds un peu en diagonale, j'ai passé beaucoup de temps à ruminer tout ça, je suis totalement interdite, et du coup le boulot en retard s'accumule de façon effrayante ce qui n'arrange évidemment ni ma situation ni ma confiance en moi.  

Hier soir je n'ai pas répondu parce que j'ai fondu en larmes en lisant que j'ai d'abord le droit de vivre.  
 fleurs2 

(...)

Cela dit je retiens la piste du médecin de prévention. Jamais entendu parler, mais je vais voir si je trouve.

Pour les syndicats, je crois que c'est le genre de situation qu'ils n'aiment pas trop : quand on a une mauvaise inspection, on a une image de boulet/bras cassé et on éveille toujours la suspicion. Ils ont peur de se compromettre.

Le médecin de prévention, c'es tune bonne piste. Tente la!

Quant aux syndicats, ils sont là pour vous protéger toi et tes intérêts. Si tu tombes sur des incompétents, change de syndicat.  professeur 

Je te souhaite d'arriver à prendre la distance nécessaire pour te défendre.  trefle 

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Marounette
Habitué du forum

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Marounette le Ven 2 Mai 2014 - 9:20
@Lombalgia a écrit:Bonjour à toutes et tous et désolée si je réponds un peu en diagonale, j'ai passé beaucoup de temps à ruminer tout ça, je suis totalement interdite, et du coup le boulot en retard s'accumule de façon effrayante ce qui n'arrange évidemment ni ma situation ni ma confiance en moi.  

Hier soir je n'ai pas répondu parce que j'ai fondu en larmes en lisant que j'ai d'abord le droit de vivre.  

Dans certains de tes propos, j'ai l'impression de me retrouver.
Ne les laisse pas te "bouffer" toute crue !!
Courage !!
 fleurs  
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Ven 2 Mai 2014 - 9:50
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:42, édité 1 fois
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par JaneB le Ven 2 Mai 2014 - 10:58
@Lombalgia a écrit:Bonjour à toutes et tous et désolée si je réponds un peu en diagonale, j'ai passé beaucoup de temps à ruminer tout ça, je suis totalement interdite, et du coup le boulot en retard s'accumule de façon effrayante ce qui n'arrange évidemment ni ma situation ni ma confiance en moi.  

Hier soir je n'ai pas répondu parce que j'ai fondu en larmes en lisant que j'ai d'abord le droit de vivre.  

Je n'ai pas assez d'éléments pour invoquer un harcèlement psychologique. Certains faits professionnels à l'origine de mon mal-être actuel remontent à plusieurs années, or je crois qu'il y a une prescription de 2 ans. De plus je n'ai pas de preuves et encore ces faits relèvent de personnes différentes à des hauteurs administratives différentes, et aucune d'elle n'a répété ses agissements suffisamment souvent pour que le délit de harcèlement soit constitué (je ne suis pas sûre que ce soit la formulation correcte mais vous aurez compris). Je crois qu'à me lancer dans une telle démarche je m'épuiserais encore plus pour finir déboutée et taxée de paranoïa. La conclusion est connue d'avance : dans le meilleur des cas c'est moi qui suis "fragile". Pas sûre que ça vaille la peine.

Cela dit je retiens la piste du médecin de prévention. Jamais entendu parler, mais je vais voir si je trouve.

Pour les syndicats, je crois que c'est le genre de situation qu'ils n'aiment pas trop : quand on a une mauvaise inspection, on a une image de boulet/bras cassé et on éveille toujours la suspicion. Ils ont peur de se compromettre.

Je ne suis pas d'accord. Ils sont là pour épauler le personnel syndiqué s'il y a tentative d'intimidation ou de harcèlement moral...et il y a plus de cas qu'on ne pourrait croire, je pense.C'est à cause de ce genre de raisonnement ( " on éveille toujours la suspicion") que les victimes se retrouvent isolées ...ce qui laisse une plus grande prise au harcèlement, hélas!
Rapproche-toi d'un syndicat sans hésiter.
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par WonderWoman le Ven 2 Mai 2014 - 11:33
Au contraire, mon inspecteur est connu pour son "sadisme" et mon syndicat a apprécié quand j'ai fait un compte rendu circonstancié de ce qui m'a été dit et dans quels termes, pour pouvoir discuter avec ledit inspecteur et lui rappeler qu'il doit aussi être "bienveillant".

Cela dit, depuis que mon inspection s'est passée, je suis malade d'angoisse et j'ai peur d'être licenciée... Cette peur est irrationnelle, mais elle est là quand même.

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par WonderWoman le Ven 2 Mai 2014 - 11:36
@Lombalgia a écrit:Marounette, c'est peut-être parce qu'on est irrésistibles qu'on se fait bouffer toutes crues (si j'en juge d'après ta photo) !
 fleurs 

J'ai trouvé les coordonnées de mon médecin de prévention.
Peut-on le consulter sous couvert d'un certain anonymat ?
Si non, quelle trace cela génère-t-il dans le dossier administratif ?
Tu n'es pas du tout obligée de passer par la voie hiérarchique, tu peux appeler et dire que tu veux un RV et vider ton sac, je l'ai déjà fait 2x cette année, personne n'a été mis au courant (j'étais couverte par un AM au préalable)

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
Lombalgia
Niveau 9

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Lombalgia le Ven 2 Mai 2014 - 11:50
.


Dernière édition par Lombalgia le Mar 12 Déc 2017 - 9:42, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Est-il possible que des titulaires soient licenciés ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum