Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Prophète

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Will.T le Mar 18 Sep 2012 - 10:43
Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, a réfuté mardi que le gouvernement réfléchissait à faire payer les classes prépa aux grandes écoles,
tout en n'excluant pas la possibilité d'instaurer à terme une "double
inscription" en classe prépa et à l'université. "Mais cela supposerait
qu'on allège le coût des concours", a-t-elle dit sur Europe 1.
Interrogée
sur le fait de faire payer les classes préparatoires dans un souci de
justice sociale, la ministre a répondu: "Je ne peux pas le confirmer
dans la mesure où la décision n'a pas été prise. C'est une information
qui relève plutôt de l'extrapolation", dans une allusion à une
information donnée par Le Monde daté mardi. "Mais si ça devait se faire
un jour, en tout cas sûrement pas pour cette rentrée (...), cela devrait
être lié d'abord à une double inscription: on demanderait aux étudiants
qui s'inscrivent en prépas de s'inscrire à l'université. La prépa
resterait gratuite et ils paieraient les droits d'inscription à
l'université", a dit la ministre.

http://www.europe1.fr/France/Prepas-plutot-une-double-inscription-1242411/
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par doublecasquette le Mar 18 Sep 2012 - 11:14
C'est plus clair ainsi !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Christian-HG-TZR67
Niveau 6

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Christian-HG-TZR67 le Mar 18 Sep 2012 - 11:38
@Will.T a écrit:
Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, a réfuté mardi que le gouvernement réfléchissait à faire payer les classes prépa aux grandes écoles,
tout en n'excluant pas la possibilité d'instaurer à terme une "double
inscription" en classe prépa et à l'université. "Mais cela supposerait
qu'on allège le coût des concours", a-t-elle dit sur Europe 1.
Interrogée
sur le fait de faire payer les classes préparatoires dans un souci de
justice sociale, la ministre a répondu: "Je ne peux pas le confirmer
dans la mesure où la décision n'a pas été prise. C'est une information
qui relève plutôt de l'extrapolation", dans une allusion à une
information donnée par Le Monde daté mardi. "Mais si ça devait se faire
un jour, en tout cas sûrement pas pour cette rentrée (...), cela devrait
être lié d'abord à une double inscription: on demanderait aux étudiants
qui s'inscrivent en prépas de s'inscrire à l'université. La prépa
resterait gratuite et ils paieraient les droits d'inscription à
l'université", a dit la ministre.

http://www.europe1.fr/France/Prepas-plutot-une-double-inscription-1242411/

Quand je suis passé par ma prépa c'était déjà le cas pour avoir l'équivalence du DEUG à l'époque, on s'inscrivait à la fac et les professeurs d'université accordaient une équivalence à la fin chaque année. Ceux qui ''abandonnaient'' au bout des 2 ans, pouvaient entrer directement en Licence. Pour les Cubes, il fallait néanmoins présenter et réussir les examens de la licence, ils n'étaient dispensés que des TD au cours de l'année. Pour les boursiers, dont je faisais parti, il fallait se présenter aux examens de Juin, les autres passaient directement en septembre la session de ''rattrapage'' en bossant à partir des cours des anciens camarades de galère l'été. Ainsi, on pouvait arriver à la Fac directement en Maîtrise (master 1 aujourd'hui).
Enfin concernant le coût de l'année, une année de prépa me coûtait, à l'époque, tout compris (livres, inscriptions, logements, repas), entre 20 et 25 000 fr, sans possibilité de prendre un job à coté, ce que j'ai fait en arrivant à la fac. Donc non, la prépa, c'est pas gratuit..... mais qu'est-ce que j'ai aimé.... lecteur
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par doublecasquette le Mar 18 Sep 2012 - 11:49
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est .."



Mais c'est une excellente nouvelle, ça !

L'an prochain, vous en aurez trois dans l'enseignement supérieur et votre plafond de revenu pour droit à bourse sera à 62 500 euros, ce qui laisse une bonne marge de manœuvre.


Et ce sera justement l'année où Rikki2 s'inscrira aux concours !


On va prier avec vous pour que vos revenus bruts 2011 n'aient pas dépassé ce seuil fatidique de quelques centimes parce que c'est vraiment trop dur d'être considéré comme riches à l'euro près.Sad Sad

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Palombella Rossa le Mar 18 Sep 2012 - 16:49
@Will.T a écrit:
Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, a réfuté mardi que le gouvernement réfléchissait à faire payer les classes prépa aux grandes écoles,
tout en n'excluant pas la possibilité d'instaurer à terme une "double
inscription" en classe prépa et à l'université. "Mais cela supposerait
qu'on allège le coût des concours", a-t-elle dit sur Europe 1.
Interrogée
sur le fait de faire payer les classes préparatoires dans un souci de
justice sociale, la ministre a répondu: "Je ne peux pas le confirmer
dans la mesure où la décision n'a pas été prise. C'est une information
qui relève plutôt de l'extrapolation", dans une allusion à une
information donnée par Le Monde daté mardi. "Mais si ça devait se faire
un jour, en tout cas sûrement pas pour cette rentrée (...), cela devrait
être lié d'abord à une double inscription: on demanderait aux étudiants
qui s'inscrivent en prépas de s'inscrire à l'université. La prépa
resterait gratuite et ils paieraient les droits d'inscription à
l'université
, a dit la ministre.

http://www.europe1.fr/France/Prepas-plutot-une-double-inscription-1242411/

Mais c'est EXACTEMENT ce qui se fait depuis des années, voyons !!!! Nos hypokhâgneux s'inscrivent également à l'Université, et raquent les droits d'inscription pour des khours auxquels, évidemment, ils n'assisteront jamais. Mais cette inscription leur permet, en juin, de valider leurs "dispenses" (ce que l'on appelait autrefois les équivalences)

En somme, not' minisse découvre l'eau tiède et le fil à couper le beurre ! professeur

C'est très très socialo, dans le cheminement conceptuel : on commence par tonitruer des proclamations vertueuses et/ou incendiaires, pour finalement, sous couvert de changement-c'est-maintenant, ne rien faire -- ce qui vaut mieux que de faire des kh âneries, je vous l'accorde, mais le cumul n'est pas interdit. furieux
Quitte à me répéter (mais "la redondance est pédagogique", comme disait Mme Ayme, ma géniale professeur de philo en KH), je remarque qu'il est plus facile aux crânes d"'oeuf qui nous gouvernent de taxer les taupins et les khâgneux que de lutter contre les superprofits, l'évasion fiscale, les licenciements boursiers, ou que de mettre en place les fameux 75% -- d'autant que ça fait chic, de taper sur les CPGE, ça fait "de gôche", ça fait Bourdieu, quôa...
Péroraison finale : N'attendant rien des socialos, je ne peux pas dire que je sois "déçue". Mais je demeure tout de même rêveuse devant une telle conjonction d'amateurisme, d'incompétence et de prétention jalouse -- pour tout dire de BÊTISE au sens flaubertien du terme !

avatar
Dugong
Niveau 9

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Dugong le Mar 18 Sep 2012 - 16:59
@Palombella Rossa a écrit:Péroraison finale : N'attendant rien des socialos, je ne peux pas dire que je sois "déçue". Mais je demeure tout de même rêveuse devant une telle conjonction d'amateurisme, d'incompétence et de prétention jalouse -- pour tout dire de BÊTISE au sens flaubertien du terme !
Oui.

Mais si Fioraso et Peillon forme un couple flaubertien, lequel est Bouvard et laquelle est Pécuchet ?
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Marie Laetitia le Mar 18 Sep 2012 - 17:15
@Palombella Rossa a écrit:

Mais c'est EXACTEMENT ce qui se fait depuis des années, voyons !!!! Nos hypokhâgneux s'inscrivent également à l'Université, et raquent les droits d'inscription pour des khours auxquels, évidemment, ils n'assisteront jamais. Mais cette inscription leur permet, en juin, de valider leurs "dispenses" (ce que l'on appelait autrefois les équivalences)

En somme, not' minisse découvre l'eau tiède et le fil à couper le beurre ! professeur

C'est très très socialo, dans le cheminement conceptuel : on commence par tonitruer des proclamations vertueuses et/ou incendiaires, pour finalement, sous couvert de changement-c'est-maintenant, ne rien faire -- ce qui vaut mieux que de faire des kh âneries, je vous l'accorde, mais le cumul n'est pas interdit. furieux
Quitte à me répéter (mais "la redondance est pédagogique", comme disait Mme Ayme, ma géniale professeur de philo en KH), je remarque qu'il est plus facile aux crânes d"'oeuf qui nous gouvernent de taxer les taupins et les khâgneux que de lutter contre les superprofits, l'évasion fiscale, les licenciements boursiers, ou que de mettre en place les fameux 75% -- d'autant que ça fait chic, de taper sur les CPGE, ça fait "de gôche", ça fait Bourdieu, quôa...
Péroraison finale : N'attendant rien des socialos, je ne peux pas dire que je sois "déçue". Mais je demeure tout de même rêveuse devant une telle conjonction d'amateurisme, d'incompétence et de prétention jalouse -- pour tout dire de BÊTISE au sens flaubertien du terme !


euh... juste une question comme ça. Ce qui est banal en lettres et sciences humaines l'est-il en science? Je ne suis pas sûre que tous les élèves de prépa scientifique s'inscrivent à la fac...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Iphigénie le Mar 18 Sep 2012 - 17:30
non en sciences ils n'ont pas besoin de s'inscrire en fac, néanmoins ils obtiennent des équivalences: pourquoi en lettres les obligent-on à s'inscrire? premier mystère.
Et les BTS alors, ils devront s'inscrire aussi, si on suit la logique?
En clair, les facs manquent cruellement d'argent. En tout cas certaines...
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Palombella Rossa le Mar 18 Sep 2012 - 18:13
@iphigénie a écrit:non en sciences ils n'ont pas besoin de s'inscrire en fac, néanmoins ils obtiennent des équivalences: pourquoi en lettres les obligent-on à s'inscrire? premier mystère.
En clair, les facs manquent cruellement d'argent. En tout cas certaines...

Les équivalences -- ou plutôt les dispenses -- sont délivrées par une commission d'universitaires, sur proposition du conseil de classe de CPGE. En clair, ce ne sont pas les profs de prépa qui donnent les dispenses.
J'ignore ce qu'il en est exactement en CPGE scientifique, mais le problème des dispenses s'y pose de manière moins criante, dans la mesure où il y a tellement de postes en école d'ingé que quasiment tous les taupins trouvent moyen d'intégrer quelque part, sauf ceux qui le font exprès ;-)

Les facs manquent cruellement d'argent, c'est juste. Et elles reçoivent des subventions proportionnelles à leur nombre d'étudiants , ce qui est logique. L'avantage de l'hypokhâgneux ou du khâgneux, c'est qu'il est inscrit mais ne vient pas en cours et ne passe pas les partiels : l'étudiant idéal, dans un certain sens...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Rikki le Mar 18 Sep 2012 - 18:17
@Will.T a écrit:
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est rentrée du bahut cet après-midi en me disant en gros : "le nouveau programme du bac de physique, c'est dingue, il n'y a quasiment plus aucun contrôle des connaissances, il suffit de savoir comprendre un doc et rédiger un paragraphe argumenté, comme en histoire au collège, et de répondre à des QCM. Bon, c'est une très mauvaise nouvelle pour le niveau de l'école en France, mais c'est une bonne nouvelle pour moi qui déteste la physique..."

il a tout compris...

Elle a tout compris, oui ! Very Happy

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Rikki le Mar 18 Sep 2012 - 18:22
@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est .."



Mais c'est une excellente nouvelle, ça !

L'an prochain, vous en aurez trois dans l'enseignement supérieur et votre plafond de revenu pour droit à bourse sera à 62 500 euros, ce qui laisse une bonne marge de manœuvre.


Et ce sera justement l'année où Rikki2 s'inscrira aux concours !


On va prier avec vous pour que vos revenus bruts 2011 n'aient pas dépassé ce seuil fatidique de quelques centimes parce que c'est vraiment trop dur d'être considéré comme riches à l'euro près.Sad Sad

Heu... nous, on a dit au Fiston que 5 ans, c'était bien, mais qu'après, basta cosi ! S'il veut continuer ses études, il se les finance lui-même. Il parle de master spécialisé, pourquoi pas, mais soit il le fait en alternance, soit pour le coup il emprunte à la banque.

Donc, je suppose que si on ne le finance plus, il n'est plus pris en compte, et on redevient une famille de 2 enfants. Comme on est actuellement une famille de 2 enfants du point de vue des allocs, et on sera une famille avec 1 enfant l'année prochaine, quand Rikki 2 aura 20 ans.

Bref, si vous faites des gosses pour les allocs et pour faire des économies, c'est un MAUVAIS calcul, arrêtez tout de suite !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Iphigénie le Mar 18 Sep 2012 - 18:23
ous les taupins trouvent moyen d'intégrer quelque part, sauf ceux qui le font exprès ;-)
oui effectivement, mais ils reçoivent tous (ou presque tous) leur équivalence aussi, sans avoir eu à s'inscrire en fac . D'où ma question: pourquoi n'est-ce déjà pas pareil pour les Kh?
(de mon temps, il nous fallait suivre et valider en fac une U.V d'ancien français en plus de la Kh , ce qui en un sens était logique. Maintenant, je n'ai plus l'impression qu'il y ait encore cette obligation.)
avatar
Will.T
Prophète

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Will.T le Mar 18 Sep 2012 - 18:28
@Rikki a écrit:
@Will.T a écrit:
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est rentrée du bahut cet après-midi en me disant en gros : "le nouveau programme du bac de physique, c'est dingue, il n'y a quasiment plus aucun contrôle des connaissances, il suffit de savoir comprendre un doc et rédiger un paragraphe argumenté, comme en histoire au collège, et de répondre à des QCM. Bon, c'est une très mauvaise nouvelle pour le niveau de l'école en France, mais c'est une bonne nouvelle pour moi qui déteste la physique..."

il a tout compris...

Elle a tout compris, oui ! Very Happy

oups, sorry Embarassed
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:28
@Collier de Barbe a écrit:Pourquoi payer 181€ pour aller en L1 et rien en prépa?

Peut-être parce que les frais d'inscription aux concours en spé sont élevés.
Et qu'un nombre non négligeable d'étudiants les passent deux fois.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:30
holderfar a écrit:Ben moi, je ne vois pas pourquoi l'étudiant de prépa paierait deux fois: il paie déjà les frais d'inscription en fac dans l'écrasante majorité des cas. Tu parles d'une équité... Surtout que bon, faut voir les plafonds des bourses et puis étudier en prépa coûte aussi assez cher: achat de livres, etc. Sans compter que là, tu ne vas pas pouvoir bosser à côté pour te faire des sous.
Bref, c'est bien ce que je pensais: une mesure affligeante et au fond très antisociale.


Justement non : en prépa scientifique ou commerciale, qui représente le gros des bataillons, c'est très rare.
Il n'y a qu'en khagne que les élèves le font majoritairement.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Rikki le Mar 18 Sep 2012 - 18:32
@iphigénie a écrit:
ous les taupins trouvent moyen d'intégrer quelque part, sauf ceux qui le font exprès ;-)
oui effectivement, mais ils reçoivent tous (ou presque tous) leur équivalence aussi, sans avoir eu à s'inscrire en fac . D'où ma question: pourquoi n'est-ce déjà pas pareil pour les Kh?
(de mon temps, il nous fallait suivre et valider en fac une U.V d'ancien français en plus de la Kh , ce qui en un sens était logique. Maintenant, je n'ai plus l'impression qu'il y ait encore cette obligation.)

Encore une fois, mon fils, en prépa intégrée scientifique, a dû s'inscrire à la fac. Bon, peut-être que c'est un cas particulier car l'institut dans lequel il est est sur un campus et dépend administrativement de la fac, c'est peut-être pour ça... quant à ma fille qui est en khâgne, l'inscription est sinon obligatoire du moins systématique (et vérifiée par l'administration), et les équivalences sont automatiques (sur appréciations des enseignants en fin d'année).

Maintenant, d'après ce que disait DoubleCasquette, le système n'est pas le même dans le réseau Polytech, et je commence à avoir l'impression que ça dépend des situations locales...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:33
@Palombella Rossa a écrit:
Vous savez, ça fait très chic de cogner sur les prépas, ça fait "de gauche", ça fait Desplechin, quoaaaa....
Il est tellement plus facile de taxer les khâgneux et les taupins que de lutter contre les superprofits des grands groupes, l'évasion fiscale genre Bernard Arnaud, les licenciements boursiers,les plans sociaux en tout genre, les délocalisations, la spéculation, etc.
Il est plus facile de taxer khâgneux et taupins que de mettre en place les 75%!
Ce gouvernement social-traître m'exaspère.
furieux

PS (si j'ose dire) : nous avons dans mon lycée 51% de boursiers en lettres-sup et 34% en maths-sup.
Not' minisse devrait savoir qu'il n'y a que dans les grandes prépas parisiennes que l'on peut parler de ghetto de riches, et encore -- les fils de riches ne vont plus en CPGE, mais directement étudier aux States !!!

D'accord avec tout le début mais je suis plus dubitatif pour la fin : nationalement, les enfants d'ouvriers ne représentent plus que 6 à 7% des prépas (contre 30% en 1980 : c'est pour moi la conséquence des réformes dégradant l'école depuis 30 ans mais c'est un autre débat).
Les plafonds des bourses sont assez hauts et du coup, être boursier n'est pas significatif pour moi.
Je me souviens d'une élève de TS, brillante, que j'ai encouragée à aller en MPSI il y a 3 ans : elle était boursière alors que son père était prof d'allemand et la maman assistante maternelle. Cela reste marqué socialement, et pas qu'à Paris (même si ce n'est pas forcément corrélé à de très hauts revenus).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:35
@Rikki a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Pourquoi payer 181€ pour aller en L1 et rien en prépa?


Cette remarque est absurde. Les élèves de prépa payent leur inscription parallèle en L1, L2, etc. Plus la sécu étudiante, comme tout le monde. Je viens de faire les chèques, merci.

Je n'avais pas vu qu'Holderfar l'avait déjà dit.

Oui, on est obligés de payer l'inscription en parallèle, et bien sûr les frais de livres, logement, etc. Quand on n'est pas boursier, pas d'internat. C'est normal, je ne me plains pas. Mais qu'on ne dise pas que c'est gratuit.

Tu es sûre ? Pour toutes les prépas ?

J'ai un doute soudain, je ne me rappelle plus de mon cas particulier, il y a 20 ans.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:40
@Dugong a écrit:
@doublecasquette a écrit:Dugong de mon cœur
Quand vous me parlez comme ça, je me sens tout chose.

PS : suite à la grande farce des nouveaux programmes farcesques en terminale, des commissions ad hoc "travaillent" sur de nouveaux programmes de prépas. Évidemment, personne ne s'en soucie.


Oui.
Je pense que je khollerai l'an prochain au niveau de la TS d'il y a 10 ans...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Marie Laetitia le Mar 18 Sep 2012 - 18:40
@Rikki a écrit:

Bref, si vous faites des gosses pour les allocs et pour faire des économies, c'est un MAUVAIS calcul, arrêtez tout de suite !

euh.. pour payer les retraites? Me casse pas la baraque, Rikki, s'teuplaît... hein... pale

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:42
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est rentrée du bahut cet après-midi en me disant en gros : "le nouveau programme du bac de physique, c'est dingue, il n'y a quasiment plus aucun contrôle des connaissances, il suffit de savoir comprendre un doc et rédiger un paragraphe argumenté, comme en histoire au collège, et de répondre à des QCM. Bon, c'est une très mauvaise nouvelle pour le niveau de l'école en France, mais c'est une bonne nouvelle pour moi qui déteste la physique..."


C'est un vrai pb : dès que je veux illustrer mes histoires de dérivation, d'intégration, d'équations différentielles par une application physique, les élèves de TS et TSTI me disent "Ah non, on n'a jamais parlé de ça en physique."
La physique aujourd'hui, c'est Science et Vie Junior...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Igniatius le Mar 18 Sep 2012 - 18:44
@Rikki a écrit:
Cripure a écrit:
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est rentrée du bahut cet après-midi en me disant en gros : "le nouveau programme du bac de physique, c'est dingue, il n'y a quasiment plus aucun contrôle des connaissances, il suffit de savoir comprendre un doc et rédiger un paragraphe argumenté, comme en histoire au collège, et de répondre à des QCM. Bon, c'est une très mauvaise nouvelle pour le niveau de l'école en France, mais c'est une bonne nouvelle pour moi qui déteste la physique..."
Racontez-lui l'histoire de mon ancienne élève qui vient me voir en juillet toute déconfite. "Monsieur Cripure, comment vous comprenez ça, vous ? J'ai 20 en maths sans avoir tout fait Suspect"
Moi : "Euh, ne cherchez pas à comprendre, car immenses sont les mystères des cieux".

Corollaire de cette situation : miss Rikki (la grande) se plaint l'autre jour : "C'est insupportable, avec ces fichues consignes de surnoter le bac, même si on a 20/20 et une mention Très Bien, on ne peut même plus être fier de soi, parce que tout est suspect".


En MPSI l'an dernier, plus de 35 élèves sur 40 avaient une mention TB au bac S. La plupart avaient des notes supérieures à 18 en maths et physique.
Premier DS : de 1 à 20.
Comment savoir si un élève sera capable ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Hermiony le Mar 18 Sep 2012 - 18:46
@Igniatius a écrit:
@Rikki a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Pourquoi payer 181€ pour aller en L1 et rien en prépa?


Cette remarque est absurde. Les élèves de prépa payent leur inscription parallèle en L1, L2, etc. Plus la sécu étudiante, comme tout le monde. Je viens de faire les chèques, merci.

Je n'avais pas vu qu'Holderfar l'avait déjà dit.

Oui, on est obligés de payer l'inscription en parallèle, et bien sûr les frais de livres, logement, etc. Quand on n'est pas boursier, pas d'internat. C'est normal, je ne me plains pas. Mais qu'on ne dise pas que c'est gratuit.

Tu es sûre ? Pour toutes les prépas ?

J'ai un doute soudain, je ne me rappelle plus de mon cas particulier, il y a 20 ans.

Pour la mienne en tout cas, il y a 10 ans, il fallait payer l'inscription à la fac.
J'ai eu du bol, ma soeur finissait la fac, j'ai été boursière échelon 1 (donc pas de frais) + pas de mutuelle, je n'avais eu à payer qu'une petite somme, je ne sais plus quoi.

Mais pour en revenir aux bourses, les plafonds ont dû grimper parce qu'avec 25 000 euros annuels + 2 enfants dans le supérieur à 90kms de distance, on avait l'échelon 1, soit 150 euros / mois ma soeur et moi.
Quand je suis allée en L3, je suis passée à échelon 0, puis en Master, plus rien, mes parents étaient soudainement devenus trop riches d'une centaine d'euros à tout casser.
Je remercie mes deux années de bourses d'agrèg.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par doublecasquette le Mar 18 Sep 2012 - 18:50
@Rikki a écrit:
@iphigénie a écrit:
ous les taupins trouvent moyen d'intégrer quelque part, sauf ceux qui le font exprès ;-)
oui effectivement, mais ils reçoivent tous (ou presque tous) leur équivalence aussi, sans avoir eu à s'inscrire en fac . D'où ma question: pourquoi n'est-ce déjà pas pareil pour les Kh?
(de mon temps, il nous fallait suivre et valider en fac une U.V d'ancien français en plus de la Kh , ce qui en un sens était logique. Maintenant, je n'ai plus l'impression qu'il y ait encore cette obligation.)

Encore une fois, mon fils, en prépa intégrée scientifique, a dû s'inscrire à la fac. Bon, peut-être que c'est un cas particulier car l'institut dans lequel il est est sur un campus et dépend administrativement de la fac, c'est peut-être pour ça... quant à ma fille qui est en khâgne, l'inscription est sinon obligatoire du moins systématique (et vérifiée par l'administration), et les équivalences sont automatiques (sur appréciations des enseignants en fin d'année).

Maintenant, d'après ce que disait DoubleCasquette, le système n'est pas le même dans le réseau Polytech, et je commence à avoir l'impression que ça dépend des situations locales...

Pour Polytech, tout au moins Polytech Grenoble, les deux premières années, après admission par concours, se font à l'Université Joseph Fourier, les gosses ayant le choix entre math-physique-méca, physique-chimie ou math-informatique, avec obligation d'assiduité et de résultats supérieurs à 10/20 pour chaque UE, plus deux modules de quinze jours dans les locaux de Polytech. A partir de la troisième année, et pour trois ans, ils entrent à Polytech Grenoble ou dans toute autre école Polytech de leur choix (ça, ce n'est pas absolument clair pour l'instant), de plein droit, et se retrouvent avec les PC et MP qui ont réussi le concours CPGE, et sont de toute façon certainement inscrits à l'UJF puisque l'école en dépend.



Donc, il est vrai que, pour les deux premières années, ils sont simultanément inscrits à Polytech et à l'Université, et paient probablement des droits d'inscription sur les deux sites. Ma fille étant boursière, je n'ai pas eu à payer (juste cinq euros à l'UJF)donc ne me souviens plus bien de ce qu'il en était pour les non-boursiers.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Rikki le Mar 18 Sep 2012 - 18:54
OK. Le système est donc très particulier. Mais pourtant, le réseau Polytech est sur le même concours (GEIPI) que celui que Fiston a passé.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par doublecasquette le Mar 18 Sep 2012 - 19:06
@Rikki a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Tiens, miss Rikki Junior (en Terminale S) est .."



Mais c'est une excellente nouvelle, ça !

L'an prochain, vous en aurez trois dans l'enseignement supérieur et votre plafond de revenu pour droit à bourse sera à 62 500 euros, ce qui laisse une bonne marge de manœuvre.


Et ce sera justement l'année où Rikki2 s'inscrira aux concours !


On va prier avec vous pour que vos revenus bruts 2011 n'aient pas dépassé ce seuil fatidique de quelques centimes parce que c'est vraiment trop dur d'être considéré comme riches à l'euro près.Sad Sad

Heu... nous, on a dit au Fiston que 5 ans, c'était bien, mais qu'après, basta cosi ! S'il veut continuer ses études, il se les finance lui-même. Il parle de master spécialisé, pourquoi pas, mais soit il le fait en alternance, soit pour le coup il emprunte à la banque.

Donc, je suppose que si on ne le finance plus, il n'est plus pris en compte, et on redevient une famille de 2 enfants. Comme on est actuellement une famille de 2 enfants du point de vue des allocs, et on sera une famille avec 1 enfant l'année prochaine, quand Rikki 2 aura 20 ans.

Bref, si vous faites des gosses pour les allocs et pour faire des économies, c'est un MAUVAIS calcul, arrêtez tout de suite !

De toute façon, je ne peux plus en faire.Twisted Evil

Mais ceux que j'ai, il est évident que je ne les ai fait que pour les allocs, d'autant plus qu'étant profession libérale, j'avais droit à 15 jours d'indemnités arrêt de travail pour chaque accouchement. Autant vous dire que c'était vraiment super rentable et que c'est pour ça que j'en ai fait deux.



Tout ce que je disais, c'était juste pour montrer qu'il était aisé à un ménage français moyen avec deux enfants dans le supérieur d'avoir accès aux bourses et que ceux qui n'y avaient pas accès étaient quand même des gens qui disposaient d'un bon petit revenu sur lequel on n'allait tout de même pas chouiner. Mais je vois que vous avez bien perçu l'ironie de mes propos et en concevez quelque humeur bien légitime.Ça tombe bien vu que c'était étudié pour ...

Alors oui, les plafonds de bourses ont été relevés de façon plus que substantielle. Là où ça pêche, c'est que, de ce fait, les boursiers échelon 6, ceux dont les parents sont vraiment très à l'étroit, ne peuvent en aucun cas subvenir à leurs besoins avec le montant de la bourse=4600 euros soit 460 euros par mois et qu'ils doivent bosser à côté. Donc, les prépas leur sont fermées pour raisons économiques, à moins que, boursiers de lycée, et mention TB au bac, ils n'aient obtenu la bourse au mérite de 1800 euros par an. Le pb est qu'au moment où on fait les demandes admission post bac, on ne sait si on va être mention TB, d'une part, et, d'autre part, être boursier de lycée, c'est vraiment réservé à des tout petits petits revenus.



A mon époque lointaine, et j'en ai connu (mon meilleur ami d'école véto), un boursier touchait 9500 francs par an et pouvait tout payer avec sa bourse et envisager sans angoisse autre qu'un redoublement (suppression de la bourse) de financer avec cette bourse deux années de prépa plus quatre années de grande école.


Dernière édition par doublecasquette le Mar 18 Sep 2012 - 19:25, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
Contenu sponsorisé

Re: Le gouvernement envisage la fin de la gratuité des classes prépas

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum