Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par John le Mar 18 Sep 2012 - 23:37

A rendre les coups ??? heu
Tu es censé vouloir dire quoi, là ?

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Ronin le Mar 18 Sep 2012 - 23:50

Ben que si un parent ou un ado décide de me casser la gueule, je me défends c'est tout. J'ai signé pour enseigner pas pour être victime expiatoire de tous les cinglés du pays. Je ne dis pas que c'est super malin, mais quand il s'agit de mon intégrité physique et de ma dignité j'ai tendance à ne pas réfléchir pendant 50 ans, mais ça n'engage que moi.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mer 19 Sep 2012 - 0:55

"J'ai l'impression qu'ils font pareil avec les policiers.
On a peut-être pas été attentif mais c'est le 4 iem incendit du mois.
Un policier pris en embuscade;
un autre tabassé en groupe;
encore un autre frappé avec un casque..."


"ils" en font des incendies, dis ?


comparer l'enseignant et le flic ?

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mer 19 Sep 2012 - 1:26

"Remarque très pertinente d'un(e) PE, qui demande à ce qu'un syndicat s'exprime sur un évènement qui ne relève pas de son champ de syndicalisation..."

Remarque plus pertinente encore d'un enseignant de niveau très supérieur à celui d'un PE, et qui considère avec une vertigineuse lucidité que le champ de syndicalisation de ladite PE lui interdit de s'interroger sur la réaction du principal syndicat concerné par l'agression....!

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par John le Mer 19 Sep 2012 - 1:28

Le Snes n'est pas présent dans les LP.
C'est le Snuep.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mer 19 Sep 2012 - 1:32

Exact, alors on remplace "SNES" par "FSU", et on s'intéresse à la question de fond : la réaction syndicale est-elle à la hauteur face au déchainement de violence qui frappe les enseignant(e)s dans l'exercice de leur fonction ?

--> Dès aujourd'hui , les enseignants de ce LP reprennent gentiment les cours et tout rentre dans l'ordre !

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Reine Margot le Mer 19 Sep 2012 - 7:06

la plupart des syndicats estiment que c'est un pb de société, et qu'il faut seulement quelques élèves en moins par classe, mais surtout aucune répression contre lesdits élèves. autant dire que non seulement ils ne proposent rien mais ça risque d'aggraver le problème...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Docteur OX le Mer 19 Sep 2012 - 8:09

@Reine Margot a écrit:la plupart des syndicats estiment que c'est un pb de société, et qu'il faut seulement quelques élèves en moins par classe, mais surtout aucune répression contre lesdits élèves. autant dire que non seulement ils ne proposent rien mais ça risque d'aggraver le problème...

Tu as raison. Malheureusement. pale

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Bientôtlesud le Mer 19 Sep 2012 - 9:41

Personnellement, je vois mal un syndicat, quel qu'il soit d'ailleurs (car au passage on en profite pour taper sur celui que l'on aime pas c'est cela?, et le votre syndicat, il fait quoi?) appeler à une quelconque action alors que les collègues concernés ont décidé de poursuivre les cours, pour une raison X ou Y.
J'ai tendance à croire que l'action syndicale est un minimum concertée, les appels à la grève du SNES sont décidés suite à des remontées d'informations provenant des S1, S2 et S3, ou de collègues interpellant directement les secrétaires généraux (libre à vous : secgene2@snes.edu).

Ensuite, pour répondre à Reine Margot, nous estimons que si les outils de "répression" déjà mis à disposition dans les établissements (conseils de discipline, possibilité de dépôt de plainte par les CE, etc) étaient davantage investis par les collègues d'une part, et n'étaient pas "oubliés" pour des raisons politiques (en terme de gestion) par les CE, sous pression des IA, et bien cela irait déjà un peu mieux.
Cette envie de "répression" que j'ai toujours très largement portée dans mon établissement et dans les instances auxquelles j'ai pu participer, n'empêche pas de réfléchir à des dispositifs qui pourraient permettre à l'élève fautif de ne pas récidiver, ni de se dire que certaines conditions de travail (qu'elles soient matérielles ou pédagogiques) favorisent l'émergence de la violence.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Bientôtlesud le Mer 19 Sep 2012 - 9:50

@chaumont2012 a écrit:
Remarque plus pertinente encore d'un enseignant de niveau très supérieur à celui d'un PE, et qui considère avec une vertigineuse lucidité que le champ de syndicalisation de ladite PE lui interdit de s'interroger sur la réaction du principal syndicat concerné par l'agression....!

Tu résumes ma pensée de manière prodigieuse. Cela te dérangerait de venir réinterpréter mes messages? Je pense que ton talent, allié à mon niveau supérieur, permettrait de faire avancer grandement le débat...
Si tu as le temps, j'aimerais voir également un panel des réactions syndicales à ce fait divers, ce qui pourrait enfin me permettre à moi aussi de tout mélanger et hurler à chaque fil que vraiment le SNES est minable et participe à la dégradation de la situation, beaucoup plus que le SNUEP (qui syndique chez les LP pour la FSU), la CGT, FO, Le SE, la CFDT, le SNALC...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Dhaiphi le Mer 19 Sep 2012 - 17:03

@chaumont2012 a écrit:comparer l'enseignant et le flic ?
Ce sont deux fonctionnaires d'état.
Je ne vois pas qu'il soit nécessaire de faire une distinction à ce niveau. scratch

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par InvitéMA le Mer 19 Sep 2012 - 17:36

+ 1 Dhaiphi

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Azad le Mer 19 Sep 2012 - 17:36

Eh ben... cette année commence bien...

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par LadyC le Mer 19 Sep 2012 - 17:41

@Dhaiphi a écrit:
@chaumont2012 a écrit:comparer l'enseignant et le flic ?
Ce sont deux fonctionnaires d'état.
Je ne vois pas qu'il soit nécessaire de faire une distinction à ce niveau. scratch

J'ajouterais que je préfèrerais "policier"...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par anthracite le Mer 19 Sep 2012 - 20:36

Au cours de ma carrière, j'ai remarqué que les élèves violents étaient souvent inadaptés au cursus et n'avaient pas d'autre choix qu'y "moisir". Enfant relevant d'un IME n'ayant pas eu de place. Enfant relevant d'une SEGPA dont les parents n'ont pas voulu (l'an passé). Enfant nécessitant un suivi psy important dont les parents n'ont pas voulu (ce matin)....
Je ne sais pas ce qui s'est passé à Amiens, mais il me semble que s'il y avait plus de structures adaptées pour les jeunes les plus en difficulté ça aiderait tout le monde. Plus de segpa, plus de place en IME, réouverture des classe de FLE et CLIN, réouverture de segpa diplômantes, plus de place en dispositif ULIS...

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Ronin le Mer 19 Sep 2012 - 20:39

Ben oui mais il faut des sous, des sous, des sous...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mer 19 Sep 2012 - 21:23

Eh bien, enfin une bonne nouvelle pour tous ceux et celles qui ne voient pas de différence entre l'Education Nationale et la Maison Poulaga : grace à la loi "mobilité" de Sarkozy, on devrait pouvoir affecter les plus intelligents aux carrefours, et pour les plus forts, on leur confiera une jolie matraque pour abimer les manifestants.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Dhaiphi le Mer 19 Sep 2012 - 21:29

@chaumont2012 a écrit: grace à la loi "mobilité" de Sarkozy, on devrait pouvoir affecter les plus intelligents aux carrefours, et pour les plus forts, on leur confiera une jolie matraque pour abimer les manifestants.
Ce mépris basique envers les forces de l'ordre et la police en générale est consternant. Shocked
Je suppose que c'est de l'humour à un degré que je ne parviens pas à estimer. heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mer 19 Sep 2012 - 21:36

Aucun mépris de ma part...

"La police défend les honnetes gens contre les délinquants".
C'est ce qu'apprennent les enseignants du premier degré aux enfants, donc c'est vrai.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Lantelme le Jeu 20 Sep 2012 - 12:31

Les policiers sont des fonctionnaires d'Etat comme nous, et ont eux aussi des conditions de travail difficiles si ce n'est plus difficiles. Il existe un vrai malaise aujourd'hui dans la police, avec la politique du chiffre, les pressions hiérarchiques, le manque de moyens financiers et techniques, etc.
Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Mar 2 Oct 2012 - 0:03

[Modéré]


Dernière édition par John le Mar 2 Oct 2012 - 21:22, édité 1 fois (Raison : Cf. Charte.)

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Celeborn le Mar 2 Oct 2012 - 7:08

Chaumont, merci de se calmer. Quant au "point Pétain", ce n'était vraiment pas nécessaire de l'atteindre…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par caperucita le Mar 2 Oct 2012 - 7:10

@Lantelme a écrit:Les policiers sont des fonctionnaires d'Etat comme nous, et ont eux aussi des conditions de travail difficiles si ce n'est plus difficiles. Il existe un vrai malaise aujourd'hui dans la police, avec la politique du chiffre, les pressions hiérarchiques, le manque de moyens financiers et techniques, etc.
Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

+10000 !!!

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Thalia de G le Mar 2 Oct 2012 - 13:32

@Lantelme a écrit:Les policiers sont des fonctionnaires d'Etat comme nous, et ont eux aussi des conditions de travail difficiles si ce n'est plus difficiles. Il existe un vrai malaise aujourd'hui dans la police, avec la politique du chiffre, les pressions hiérarchiques, le manque de moyens financiers et techniques, etc.
Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?
Si tant de policiers craquent, ce n'est sans doute pas un hasard.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par stench le Mar 2 Oct 2012 - 14:21

@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Pavel Fort le Mar 2 Oct 2012 - 17:06

@stench a écrit:
@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

+1

Pavel Fort
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum