Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Pavel Fort le Mar 2 Oct 2012 - 17:06

@stench a écrit:
@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

+1

Pavel Fort
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Lefteris le Mar 2 Oct 2012 - 18:19

@Dhaiphi a écrit:
@chaumont2012 a écrit: grace à la loi "mobilité" de Sarkozy, on devrait pouvoir affecter les plus intelligents aux carrefours, et pour les plus forts, on leur confiera une jolie matraque pour abimer les manifestants.
Ce mépris basique envers les forces de l'ordre et la police en générale est consternant. Shocked
Je suppose que c'est de l'humour à un degré que je ne parviens pas à estimer. heu
Surtout mettre tous "les policiers" dans le même panier, alors que quand on dit "les profs" en généralisant tout le monde a de l'urticaire ici, et à juste titre. Qui plus est quand on imagine tout le monde dans cette institution au carrefour , ou dans les manifs, sans voir les services en civil, anti-terroistes, financiers etc. Sans compter que les premières victimes des dysfonctionnements, de la politique du chiffre et d'une hiérarchie pénible et cooptée sont les policiers de terrain, qui dénoncent d'ailleurs cet état de fait.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Lilypims le Mar 2 Oct 2012 - 18:35

@stench a écrit:
@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

Mais, Stench, nombreux sont ceux qui vivent l'école comme une humiliation. Les manifestations de leur colère contre n'importe quel enseignant en deviennnent-elles légitimes pour autant?

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Invité le Mar 2 Oct 2012 - 18:37

+1 Lilypims. Je comprends la lassitude de ceux qui ont eu affaire à des policiers bourrins mais ce n'est pas une raison pour mépriser toute une profession, elle aussi largement exposée à la lâcheté de sa hiérarchie et à la vindicte populaire (et encore plus que nous)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Docteur OX le Mar 2 Oct 2012 - 20:44

@Lilypims a écrit:
@stench a écrit:
@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

Mais, Stench, nombreux sont ceux qui vivent l'école comme une humiliation. Les manifestations de leur colère contre n'importe quel enseignant en deviennnent-elles légitimes pour autant?

+1,



Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Jeu 4 Oct 2012 - 1:38

Ce qui est regrettable, pour des enseignants, c'est l'incapacité de certains à analyser la fonction POLITIQUE de la police....Enfin, passons, c'est tristement banal, en ces temps sécuritaires.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par philann le Jeu 4 Oct 2012 - 6:34

@chaumont2012 a écrit:Ce qui est regrettable, pour des enseignants, c'est l'incapacité de certains à analyser la fonction POLITIQUE de la police....Enfin, passons, c'est tristement banal, en ces temps sécuritaires.

Et la fonction politique du prof!! Twisted Evil uniquement l'ouverture d'esprit et le développement de ses élèves! Suspect

C'est la fonction politique de l'Etat qu'il faut tu interroges et le cas échéant que tu critiques... C'est pas une identité en soi la police c'est un service public (comme l'EN) au service d'une politique donnée.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Jeu 4 Oct 2012 - 9:53

"C'est pas une identité en soi la police"

Singulière affirmation, qui lance un défi à tous les sociologues du pays.


La fonction politique du professeur est tout aussi intéressante. Je crois même certains enseignants capables de l'analyser.

Mais assimiler la fonction politique du professeur et celle du flic sous le terme de fonction politique du fonctionnaire d'Etat est une absurdité, et même une infamie.
(C'est ce que Sarkozy avait fait à l'occasion de la fameuse loi "Mobilité" !)



chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par gelsomina31 le Jeu 4 Oct 2012 - 10:03

@Docteur OX a écrit:
@Lilypims a écrit:
@stench a écrit:
@Lantelme a écrit:Si on méprise les policiers, alors pourquoi se plaindre du mépris dont sont victimes les enseignants ?

Je ne me suis jamais fait frapper, ni insulter, ni humilier par un prof. Par des flics, ça a été souvent le cas. Donc oui, je vois une différence. Qu'avec un tel comportement ces derniers provoquent la colère, je peux le comprendre. Pour les enseignants je comprends moins.

Mais, Stench, nombreux sont ceux qui vivent l'école comme une humiliation. Les manifestations de leur colère contre n'importe quel enseignant en deviennent-elles légitimes pour autant?

+1,



+ 1000

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Ramoneur le Jeu 4 Oct 2012 - 10:08

@chaumont2012 a écrit:Ce qui est regrettable, pour des enseignants, c'est l'incapacité de certains à analyser la fonction POLITIQUE de la police....Enfin, passons, c'est tristement banal, en ces temps sécuritaires.

Parce que l'enseignant n'a aucune fonction politique ? Relis ton socle, Chaumont...

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Jeu 4 Oct 2012 - 10:19

je me cite : "La fonction politique du professeur est tout aussi intéressante" (écrit il y a seulement quelques minutes)
comme je suis courtois, je remercie avec gratitude pour les conseils de relecture...!
En ce qui concerne l'analyse de la fonction politique du flic, on n'avance guère.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par philann le Jeu 4 Oct 2012 - 12:20

@chaumont2012 a écrit:"C'est pas une identité en soi la police"

Singulière affirmation, qui lance un défi à tous les sociologues du pays.


La fonction politique du professeur est tout aussi intéressante. Je crois même certains enseignants capables de l'analyser.

Mais assimiler la fonction politique du professeur et celle du flic sous le terme de fonction politique du fonctionnaire d'Etat est une absurdité, et même une infamie.
(C'est ce que Sarkozy avait fait à l'occasion de la fameuse loi "Mobilité" !)



Infamie que tu es le seul à pratiquer, je les ai comparés et non assimilés, les mots ayant un sens les deux ne sont pas encore synonymes. En revanche tu as vite fait de classer les flics du côté des agresseurs et toi même du bon côté a priori.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Jeu 4 Oct 2012 - 12:30

Je vous prie de ne pas me tutoyer en public (je ne suis pas en garde à vue...)
Et de penser, sans manichéisme ni pathos, à tenter d'analyser la fonction politique de la police.
A titre d'exemple, on s'appuiera sur le cas récents de la Grèce et de l'Espagne.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par philann le Jeu 4 Oct 2012 - 13:26

Oh! Pardon, j'ai tendance à tutoyer spontanément les collègues. Vous voudrez bien m'expliquer quelle est votre fonction politique au sein de cette société et à quoi vous entendez participer?
Parce que moi politiquement j'ai eu un peu de mal à supporter ma position quelques fois. J'ai trouvé que la bonne conscience facile ne suffisait plus/ pas toujours....

Et ça me semble important de commencer par enlever la poutre dans son oeil que... Wink

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Lefteris le Jeu 4 Oct 2012 - 13:32

@chaumont2012 a écrit:Je vous prie de ne pas me tutoyer en public (je ne suis pas en garde à vue...)
Et de penser, sans manichéisme ni pathos, à tenter d'analyser la fonction politique de la police.
A titre d'exemple, on s'appuiera sur le cas récents de la Grèce et de l'Espagne.
Il ne faut peut-être pas confondre la fonction (service des citoyens et de la République) et l'utilisation (intérêts personnels, outil de pouvoir) qu'en font ou sont tentés d'en faire les politiques , comme l'a fait le précédent président.
Mais "la police" (laquelle d'ailleurs ?) n'est pas "les policiers" , où il y a de tout, comme chez les enseignants.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par chaumont2012 le Jeu 4 Oct 2012 - 14:28

Quelqes pistes pour quitter la spirale des banalités type "y a des bons et des mauvais partout"...


- En Grèce, en Espagne, il y a seulement quelques jours, quelle est la fonction politique de la police ?

- Sous Vichy, le 17 octobre 1961 à Paris, quelle a été la fonction politique de la police ?

- Quand la police expulse des roms citoyens de l'UE dans laquelle les citoyens bénéficient de la liberté de cirrculation, quelle est la fonction politique de la police ? Quand elle n'arrête pas des honnetes hommes marseillais qui incidient un campement où résident des personnes, et détruisent leurs biens, quelle est la fonction politique de la police ?

- Les flics bénéficent-ils du droit constitutionnel de la grève en France ? non ?
--> ah, bon, quelle conclusion en tirer sur cette catégorie-comme-les-autres-du salariat ?

-Pourquoi l'activité des flics ne peut-elle être quantifiée lors des contrôles d'identitié ? Pourquoi le refus de Valls et du gouvernement de tenir la promesse électorale du récipissé ? Pourquoi un voyageur a-t-il 15 fois plus de chances d'être contrôlé s'il a l'apparence nord- africaine (source CNRS) ?

-La justice française, celle de la République, eh oui, traite -elle les crimes et délits des flics de la meme manière que les crimes et délits des citoyens ordinaires ?

Quand la police va faire la sortie des écoles pour arrêter des familles de sans-papiers, familles que certains enseignants (eh oui) essaient de protéger et de cacher, les flics et les enseignants sont-t-ils toujours "comparables" au motif que les deux professions sont deux corprs de fonctionnaires ?!

Combien de fois la France a-t-elle été condamnée par la cour européenne des droits de l'Homme ? Pour quelles raisons ?

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante aspergée de gaz lacrymogène à Amiens, cours suspendus

Message par Celeborn le Jeu 4 Oct 2012 - 14:43

Je crois que la discussion n'a plus aucun rapport avec le sujet de départ. On ferme. Si certains souhaitent parler de la fonction politique des uns et des autres, qu'ils ouvrent un sujet sur la question.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum