Français, lycée : élèves consommateurs.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Iphigénie le Mer 19 Sep 2012 - 17:54

J'ajoute: avec le Petit Cripure Illustré, vous êtes parée. Very Happy chevalier
une réserve: le bac blanc avec 5 textes de 50 lignes vraiment durs: toujurs penser à la correction avant de donner un devoir, surtout si c'est pour emm ** faire bien travailler les élèves: ne pas s'emmm****-se donner trop d'obligations à- soi-même

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 17:55

@iphigénie a écrit:J'ajoute: avec le Petit Cripure Illustré, vous êtes parée. Very Happy chevalier
une réserve: le bac blanc avec 5 textes de 50 lignes vraiment durs: toujurs penser à la correction avant de donner un devoir, surtout si c'est pour emm ** faire bien travailler les élèves: ne pas s'emmm****-se donner trop d'obligations à- soi-même
Oui mais, fille d'Agamemnon, il se trouve qu'emmerder le monde est une des rares occupations professionnelles qui me donnent encore et la pêche et l'envie Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Mer 19 Sep 2012 - 18:24

Cripure, vous me réjouissez. Et moi j'ai bien l'impression que je m'écrase un peu trop devant ces morveux.

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Cath le Mer 19 Sep 2012 - 18:40

Ils essaient, c'est de leur âge.
A toi de t'imposer: tu fais ce que tu as à faire.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Gryphe le Mer 19 Sep 2012 - 18:46

Sibérie, peux-tu leur coller de temps en temps un exposé à faire devant toute la classe ?
Qu'ils en bavent un peu et que tu te marres pendant ce temps en les regardant plancher ? Twisted Evil

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Mer 19 Sep 2012 - 18:49

@Gryphe a écrit:Sibérie, peux-tu leur coller de temps en temps un exposé à faire devant toute la classe ?
Qu'ils en bavent un peu et que tu te marres pendant ce temps en les regardant plancher ? Twisted Evil

Les exposés je n'aime pas trop ça, je trouve que c'est une perte de temps, et j'en ai marre d'entendre Le Père Wiki débiter ses incertitudes. Mais, maintenant que tu me le dis, perspective plutôt séduisante... Twisted Evil


_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par LadyC le Mer 19 Sep 2012 - 20:09

Ce que j'avais fait pendant ma séquence poésie, c'était établir 6 ou 7 corpus thématiques, qu'ils avaient pris par groupes pour faire, non vraiment un exposé, mais une sorte de "question de corpus" orale. Ça avait permis (1) de tous les faire passer à l'oral, (2) de brasser beaucoup de textes, sans pour autant faire un commentaire intégral de tous, (3) de les entraîner à la question de corpus sans passer par l'épreuve écrite, qui prend du temps de cours + à corriger...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Mer 19 Sep 2012 - 20:17

Très bonne idée. Je cherchais encore comment les faire travailler sur l'anthologie poétique que je leur ai fait acheter.

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 21:17

Sibérie a écrit:
@Gryphe a écrit:Sibérie, peux-tu leur coller de temps en temps un exposé à faire devant toute la classe ?
Qu'ils en bavent un peu et que tu te marres pendant ce temps en les regardant plancher ? Twisted Evil

Les exposés je n'aime pas trop ça, je trouve que c'est une perte de temps, et j'en ai marre d'entendre Le Père Wiki débiter ses incertitudes. Mais, maintenant que tu me le dis, perspective plutôt séduisante... Twisted Evil

Une alternative intelligente à l'exposé : le zouli poème à apprendre et à réciter en mettant le ton Very Happy
Et en plus, la récitation est aux programmes cheers

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 21:18

Sibérie a écrit: Cripure, vous me réjouissez. Et moi j'ai bien l'impression que je m'écrase un peu trop devant ces morveux.
On ne s'écrase pas, ni trop, ni un peu.Nous, nous avons fait nos preuves. Eux, pour l'instant...
Spoiler:
Ils savent se torcher. Mais nous aussi Twisted Evil

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par nlm76 le Mer 19 Sep 2012 - 22:14

+1 avec Cripure sur tout.
J'ai fait deux passages d'un an dans des établissements de centre-ville. Ils sont peut-être méprisants, mais je suis beaucoup plus méprisant qu'eux.
Ceux qui souffrent dans mon cours, ce sont les élèves, pas moi.
Moi, je prends mon pied ; eux, ils prennent leur stylo.
Les explications sont linéaires, parce que faire autrement, c'est complètement crétin.
Ah oui, un truc qui aide : les démolir très vite parce qu'ils ne savent pas écrire en français (réalité de 100% des élèves). Ça calme.
Ensuite, en jeter plein la vue, non en faisant un cours trop dur, mais en montrant combien on est bon, qu'on connaît toute la littérature française par cœur, toute la grammaire française par cœur, toute l'histoire du monde par cœur, l'anglais et les maths beaucoup mieux qu'eux, le grec et le latin, qu'on sait lire un texte de façon divine, etc.
Se rendre compte qu'ils sont exactement comme moi à leur âge... en encore plus crétins ! C'est dire combien ces morveux sont... comiques.
Quant à nous, nous sommes presque tragiques, puisque nous savons susciter la terreur et l'admiration. La pitié, c'est ce qu'ils doivent implorer de nous.
Ou encore : vous, vous êtes Obélix. En face, 35 Romains. Que du bonheur.


Dernière édition par nlm76 le Jeu 20 Sep 2012 - 17:50, édité 1 fois (Raison : coquilles)

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par philann le Mer 19 Sep 2012 - 22:55

@nlm76 a écrit:
Ou encore : vous, vous êtes Obélix. En face, 35 Romains. Que du bonheur.
yesyes yesyes yesyes malmaisbien

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Mer 19 Sep 2012 - 23:04

@nlm76 a écrit:+1 avec Cripure sur tout.
J'ai fait deux passages d'un an dans des établissements de centre-ville. Ils sont peut-être méprisants, mais je suis beaucoup plus méprisant qu'eux.
Ceux qui souffrent dans mon cours, ce sont les élèves, pas moi.
Moi, je prends mon pied ; eux, ils prennent leur stylo.
Les explications sont linéaires, parce que faire autrement, c'est complètement crétin.
Ah oui, un truc qui aide : les démolir très vite parce qu'ils ne savent pas écrire en français (réalité de 100% des élèves). Ça calme,
Ensuite, en jeter plein la vue, non en faisant en cours trop dur, mais en montrant combien on est bon, qu'on connaît toute la littérature française par cœur, toute la grammaire française par cœur, toute l'histoire du monde par cœur, l'anglais et les maths beaucoup mieux qu'eux, le grec et le latin, qu'on sait lire un texte de façon divine, etc.
Se rendre compte qu'ils sont exactement comme moi à leur âge... en encore plus crétins ! C'est dire combien ces morveux sont... comiques.
Quant à nous, nous sommes presque tragiques, puisque nous savons susciter la terreur et l'admiration. La pitié, c'est ce qu'ils doivent implorer de nous.
Ou encore : vous, vous êtes Obélix. En face, 35 Romains. Que du bonheur.

Very Happy yesyes

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 23:34

@nlm76 a écrit:+1 avec Cripure sur tout.
J'ai fait deux passages d'un an dans des établissements de centre-ville. Ils sont peut-être méprisants, mais je suis beaucoup plus méprisant qu'eux.
Ceux qui souffrent dans mon cours, ce sont les élèves, pas moi.
Moi, je prends mon pied ; eux, ils prennent leur stylo.
Les explications sont linéaires, parce que faire autrement, c'est complètement crétin.
Ah oui, un truc qui aide : les démolir très vite parce qu'ils ne savent pas écrire en français (réalité de 100% des élèves). Ça calme,
Ensuite, en jeter plein la vue, non en faisant en cours trop dur, mais en montrant combien on est bon, qu'on connaît toute la littérature française par cœur, toute la grammaire française par cœur, toute l'histoire du monde par cœur, l'anglais et les maths beaucoup mieux qu'eux, le grec et le latin, qu'on sait lire un texte de façon divine, etc.
Se rendre compte qu'ils sont exactement comme moi à leur âge... en encore plus crétins ! C'est dire combien ces morveux sont... comiques.
Quant à nous, nous sommes presque tragiques, puisque nous savons susciter la terreur et l'admiration. La pitié, c'est ce qu'ils doivent implorer de nous.
Ou encore : vous, vous êtes Obélix. En face, 35 Romains. Que du bonheur.
Et ils ne se privent pas de se purger dans les devoirs. Catharsis, catharsis... Catharsis mon cul ! (hommage aux T L et à Zazie, bien sûr Smile)
NLM76, je vous aime I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Jeu 20 Sep 2012 - 13:13

Bon, suite des évènements.

Eh bien, j'ai fait ma drama queen, remarquez c'est assez habituel avec moi, c'est un de mes défauts, je monte au créneau très vite.

L'heure avec cette classe était aujourd'hui détendue, et je les ai regardés - enfin! - , et ils se sont décoincé, ont participé. Deux petits chiants sont venus s'excuser à la fin du cours, et m'ont dit qu'en fait...
Je leur fichais la trouille. Shocked

S'ils savaient que moi, c'est d'eux que j'avais peur! Maintenant, c'est fini.

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par nlm76 le Jeu 20 Sep 2012 - 18:39

@seahala a écrit:Oui, j'ai connu ça aussi : premiers cours, une élève demande : "Madame, vous êtes agrégée ou certifiée ? " Je les ai pris en grippe, ils étaient très arrogants, et ça a été l'enfer toute l'année... Mais je n'ai pas cédé, même quand le CPE me ramenait les élèves que j'excluais... sous prétexte que ça ne se faisait pas ici... Evil or Very Mad
En voilà encore une pratique qui fait le bonheur de mon métier. J'adore regarder la dégaine du CPE qui ramène son morveux avec lui, la queue entre les jambes, après qu'il eut subi le même sort infâmant que son compagnon d'infortune.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Mama le Jeu 20 Sep 2012 - 20:01

Chouette ! Et pis, si les parents embêtent quand même, rappelons qu'il est hors de question de dicter ou fournir des corrigés ou des cours tout faits puisque l'élève doit être au coeur et acteur des apprentissages, le programme nous l'impose absolument... Gniaâââârffff !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par Invité21 le Jeu 20 Sep 2012 - 20:06

mamamanette a écrit:Chouette ! Et pis, si les parents embêtent quand même, rappelons qu'il est hors de question de dicter ou fournir des corrigés ou des cours tout faits puisque l'élève doit être au coeur et acteur des apprentissages, le programme nous l'impose absolument... Gniaâââârffff !

Tiens, c'est la première fois que je vois l'intérêt de la chose! Twisted Evil

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par caribouc le Jeu 20 Sep 2012 - 21:48

Cripure a écrit:
Sibérie a écrit:J'ai cette année des problèmes de riches. C'est à dire que l'immense majorité de mes élèves l'est, et que, même si je hais les classements, il faut bien reconnaître que ce type d'élève nous apporte aussi son lot de joies:
Donc, aujourd'hui, séance typique:
- Les redoublants m'expliquent que je ne fais pas comme il faut une explication pour le bac. Le linéaire c'est pas bien. Ah bon. Quand on sait tout, on ne double pas.
- Ils veulent que je leur donne un plan composé. Mouarf ! Vous en avez d'autres blagues aussi drôles ?
- Ils me reprennent sur mes formulations. "Ca existe, ça, le "quant-à-soi"?", avec de petits yeux suspicieux... Devoir supplémentaire pour demain : 20 phrases avec le mot/l'expression en question.
- Ils affichent pour certains d'horribles rictus mêlant arrogance et supériorité. Pensez aux phrases du type "Bon, là, je vais vite, parce que vous ne pouvez pas comprendre le détail, c'est quand même assez compliqué", ou "Bon, là, je vais vite, vu que c'est au programme de 4e et que vous savez tout, à ce que vous dites"
- Dès que je sors du rôle de robot servile débitant un plan commode, je les agace, que je fasse donc ce pour quoi je suis payée, c'est à dire des LA toute la journée. Raison de plus pour traîner, faire autre chose, des rappels de grammaire, de conjugaisons, des sermons sur tout et n'importe quoi.
- Ils embrayent sur la réunion parents-profs: "Ma mère viendra vous voir, elle ne comprend pas bien ce qu'on fait en français". "Elle peut se déplacer, mais nous ne parlerons que de vous, dites-le lui bien à l'avance. Elle n'est pas mon élève, mon élève, c'est vous"
- La cerise sur la gâteau, ils osent la moquerie frontale: "Madame, ça vous fait pas mal aux jambes de bouger comme ça toute la journée?" - Je ne peux pas rester immobile dans une salle de classe, cela m'angoisse-. rassurez-vous, moins qu'à vous, mal à la tête d'essayer de comprendre"
Bref, mes STMG sont paradoxalement plus reposants. Ils sont d'ailleurs à part dans la cour, car ils viennent de la zus d'à côté. D'ailleurs, comme le lycée jouxte le LP, ils ont décalé les horaires de récréation, pour que les élèves ne se croisent pas. Belle mentalité.

Moralité: le lycée de bourges, maintenant que je suis de l'autre côté de la barrière, je ne peux pas. Dites, pour ceux qui officient en contrée privilégiée, dites-moi qu'on finit par s'y faire? J'en suis presque à me demander si je ne vais pas muter!


J'ajoute : puisqu'ils savent tout, faites-leur donc un bon bac blanc avec cinq bons textes de 50 lignes chacun et trois exercices vraiment durs.
Cripure, je vous admire et adore ! Vous avez réponse à tout Twisted Evil Twisted Evil
J'aime particulièrement le "bon, je vais vite parce que..." Laughing

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, lycée : élèves consommateurs.

Message par caribouc le Jeu 20 Sep 2012 - 21:56

@nlm76 a écrit:
Ou encore : vous, vous êtes Obélix. En face, 35 Romains. Que du bonheur.
J'adore l'image mdr

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum