J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Lorely le Mer 19 Sep 2012 - 15:48

Voilà, je suis TZR de lettres et cette année, j'ai été affectée dans deux établissements différents, dont un que je découvre. Dans ce dernier, j'ai seulement une classe de troisième et celle-ci est particulièrement déconcertante. En effet, ces élèves sont très peu disciplinés: ils bavardent fort, ont du mal à se mettre au travail, refusent catégoriquement d'obéir à mes "ordres" (ex: changer de place). Bref, c'est compliqué, et ça l'est d'autant plus que dans ce collège, l'administration n'aide pas les profs. Je m'explique: il n'y a pas de gestion des oublis de carnet (c'est au professeur de "voir"), le principal nous a interdit toute exclusion de cours, les surveillants ne surveillent pas vraiment les couloirs, les heures de colle doivent être gérées par les professeurs... Ensuite, en l'espace de trois cours, une élève a refusé d'acheter le matériel de français sous prétexte qu'elle allait partir en classe-relais; une autre élève a mis ses écouteurs dans les oreilles en plein cours; un autre a mis bien 10 minutes avant de gagner la place que je lui avais indiquée; d'autres n'ont pas fait la punition que je leur avais donnée... Enfin, c'est vraiment n'importe quoi, et alors que je gère la discipline de manière rigoureuse habituellement, là-bas je n'y arrive pas et me sens dépassée.
Et je me sens seule face à ces difficultés, même si le principal m'a dit qu'il allait convoquer les élèves perturbateurs dans son bureau... En fait, je ne peux pas vraiment compter sur la vie scolaire, ni sur la CPE. C'est au prof de se débrouiller. De ce fait, je cherche à mettre en place un système qui n'engagerait que moi. C'est pourquoi je poste ce sujet, j'aimerais en effet du soutien et des idées de votre part.
Habituellement, j'exige que les élèves aient leur carnet de correspondance, leur matériel de français et qu'ils aient fait leurs devoirs. Dans le cas contraire, ils ont des punitions. Mais dans ce collège, qui n'est pas organisé et où je ne peux ni exclure ni coller (puisque je suis à cheval sur deux collèges en plus, je ne peux pas gérer seule), je ne sais pas comment m'y prendre. Comment feriez-vous pour gérer une classe pareille? J'ai pensé faire un contrôle surprise dans le cas où la classe entière bavarderait... Mais s'ils n'ont pas leur carnet? S'ils ne font pas la punition que j'ai donnée?? J'attends vos message. Merci à tous ceux qui m'auront lue jusqu'au bout.

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par lostris le Mer 19 Sep 2012 - 15:57

Je peux écrire le même message. J'ai comme toi une seule classe de 3e dans un établissement difficile (complément de service). Alors que tout se passe bien avec mes trois autres classes avec celle-ci rien ne marche.
J'ai tenté de mettre en place avec eux trois règles pour que la classe fonctionne (je ne parle pas pendant que le professeur parle - je lève la main pour avoir la parole - j'ai mon matériel ) Eh oui on est là en 3e Rolling Eyes
Cela a marché deux heures puis rebelote ...
Je précise que pendant les premières heures je n'ai rien laissé passer. Mais ils ne supportent pas la confrontation directe. Du coup, les trois règles ont été choisies ensemble.
Bref, je ne t'aide pas trop mais je t'avoue ne pas savoir quoi faire non plus.
Je pense cependant que je laisse trop de "chances" (un avertissement puis deux puis trois...) avant de sanctionner.

lostris
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Calandria le Mer 19 Sep 2012 - 15:59

J'ai eu ce genre de classe. Pour l'une d'elles, je n'ai rien pu faire...

Mais peut être que de prévenir que tu appelleras les parents de tout ceux qui auront reçu deux avertissements dans le cours pourrait être dissuasif. Et tu n'hésites pas à le faire. Avertissement 1 : tu mets le carnet sur ton bureau. Avertissement 2 : tu prends note du numéro de téléphone à appeler.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl

Calandria
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par MelanieSLB le Mer 19 Sep 2012 - 16:02

J'ai eu le cas l'an dernier.
Déjà, j'excluais quand même. Il y a des lois, et tu as le droit d'exclure dans certaines circonstances de façon exceptionnelle. Ne t'en prive pas, mais prévois un travail à faire. Le CDE te ramène les gamins, dans ce cas, il faut avoir du culot, et lui dire puisque vous refusez de me laisser enseigner, je vous laisse la place, et vais en salle des profs.
Pour l'absence de carnets, qui est un problème légal (preuve de l'appartenance à l'établissement), j'ai fini par refuser d'accepter dans mon cours ceux qui n'avaient pas de carnet. Ils étaient systématiquement remontés par la CPE, mais pas sans être obligé de rester jusqu'à 17 heures alors qu'ils finissaient à 16heures.
Pour les punitions non faites, il faut appeler les parents dès que ce n'est pas fait.
Légalement, tu n'as pas à surveiller les heures de colle (c'est même illégal et tu pourrais être dans la mouise s'il y a un problème): j'ai toujours donné les heures de retenue à faire en permanence. Le truc, c'est qu'il faut passer un temps fou à vérifier que ces retenues sont faites. C'est trèèèèèèèèèès long. Mais tu as l'excuse d'être sur plusieurs établissements, ça devrait passer un peu mieux.
Le contrôle surprise est une mauvaise idée.
L'an dernier, dans une classe de 3e particulièrement pourrie, on avait mis en place un contrat vers novembre: ils avaient dit ce qui n'allait pas dans leur comportement, on avait décidé ensemble de sanctions qui seraient prises par rapport à ce comportement, et j'avais instauré, à leur demande (oui, je sais, ce n'est pas légal) une note de comportement. Ils partaient de 20 et perdaient un point à chaque bavardage/cri d'animal/2e oubli consécutif. Au zéro, étaient associées deux heures de retenue, et ils pouvaient avoir plusieurs zéros de suite. Je faisais pas mal de travail en autonomie noté uniquement sur l'investissement en classe, moyen facile d'avoir 10/10. Les cours: au rétroprojecteur uniquement, et dès qu'il y avait de la grammaire (=en français), cours dicté. Je ne les lâchais plus du regard.
Beaucoup d'alternative: tu choisis soit de changer de place soit d'avoir une retenue, c'est toi qui vois; tu choisis soit de te taire soit de perdre un point.
Ca m'a au moins permis de survivre à l'année.
Bon courage en tout cas fleurs2

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par lostris le Mer 19 Sep 2012 - 16:06

@MelanieSLB a écrit:
L'an dernier, dans une classe de 3e particulièrement pourrie, on avait mis en place un contrat vers novembre: ils avaient dit ce qui n'allait pas dans leur comportement, on avait décidé ensemble de sanctions qui seraient prises par rapport à ce comportement, et j'avais instauré, à leur demande (oui, je sais, ce n'est pas légal) une note de comportement. Ils partaient de 20 et perdaient un point à chaque bavardage/cri d'animal/2e oubli consécutif.

Je trouve cela très intéressant. Est-ce que cela avait changé leur comportement ?
Les élèves ont-ils analysé leur attitude en prenant leurs responsabilités ou as-tu eu des retours sur ta façon de faire cours ?
Merci


Dernière édition par lostris le Mer 19 Sep 2012 - 16:07, édité 1 fois (Raison : mauvaise quote)

lostris
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Iliana le Mer 19 Sep 2012 - 16:28

C'était mon cas aussi avec des 3èmes l'an dernier...

À chaque début de cours, un contrôle de conjugaison, 5 verbes à conjuguer, c'est très rapide à corriger.
Quand ils arrivent, qu'il y a des verbes au tableau et 1/4 de feuille sur leur table, ils ne la ramènent pas trop.
Fait à chaque cours, pendant un trimestre.

Idem, note sur leur comportement, mais que tu n'appelles pas comme ça, plutôt une note d'oral, parce que pour qu'il y ait oral, il faut aussi qu'il y ait silence et écoute (pareil quand je note une récitation, je note aussi la capacité à écouter les autres). S'ils parlent, meuglent, rigolent, ils perdent des points.

Et les casser. Froidement, ou avec un petit sourire ironique, mais les couper par un "je ne discute pas avec toi" s'ils râlent.

Autre chose, mais qui est peut-être difficile à envisager si tu connais peu les collègues de cet établissement : nous on nous signale plus ou moins subtilement si la vie sco trouve qu'on exclut trop, donc il y a une solution, tu les vires chez des collègues qui acceptent de les prendre dans leur cours.
Comme ça pas de trace, tu ne perds pas non plus la face, et tu calmes le jeu avec le reste de la classe...

Dans tous les cas, ça me rappelle de mauvais souvenirs, alors courage, je compatis...

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par MelanieSLB le Mer 19 Sep 2012 - 16:41

@lostris a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
L'an dernier, dans une classe de 3e particulièrement pourrie, on avait mis en place un contrat vers novembre: ils avaient dit ce qui n'allait pas dans leur comportement, on avait décidé ensemble de sanctions qui seraient prises par rapport à ce comportement, et j'avais instauré, à leur demande (oui, je sais, ce n'est pas légal) une note de comportement. Ils partaient de 20 et perdaient un point à chaque bavardage/cri d'animal/2e oubli consécutif.

Je trouve cela très intéressant. Est-ce que cela avait changé leur comportement ?
Les élèves ont-ils analysé leur attitude en prenant leurs responsabilités ou as-tu eu des retours sur ta façon de faire cours ?
Merci

Ca avait calmé une grande partie de la classe, et on a pu bosser ensemble, mais ça n'a aucunement découragé les 4 très gros perturbateurs au casier judiciaire long comme le bras.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par malo21 le Mer 19 Sep 2012 - 16:51

il faut que tu en parles avec l'équipe pédagogique de cette classe via le PP, s'il y a les mêmes problèmes partout, faire quelque chose en commun. le collectif ça marche toujours. nous pratiquons parfois ce que propose Iliana, l'élève perturbateur est placé pendant ces heures libres avec un autre professeur ou même chez toi si tu as cours avec une autre classe.
il faut aussi mettre les parents dans le coup, enfin si les parents sont conscients...bon courage

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Marie Laetitia le Mer 19 Sep 2012 - 17:02

@MelanieSLB a écrit:
@lostris a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
L'an dernier, dans une classe de 3e particulièrement pourrie, on avait mis en place un contrat vers novembre: ils avaient dit ce qui n'allait pas dans leur comportement, on avait décidé ensemble de sanctions qui seraient prises par rapport à ce comportement, et j'avais instauré, à leur demande (oui, je sais, ce n'est pas légal) une note de comportement. Ils partaient de 20 et perdaient un point à chaque bavardage/cri d'animal/2e oubli consécutif.

Je trouve cela très intéressant. Est-ce que cela avait changé leur comportement ?
Les élèves ont-ils analysé leur attitude en prenant leurs responsabilités ou as-tu eu des retours sur ta façon de faire cours ?
Merci

Ca avait calmé une grande partie de la classe, et on a pu bosser ensemble, mais ça n'a aucunement découragé les 4 très gros perturbateurs au casier judiciaire long comme le bras.

ça me fait penser que le jour où on me supprime les notes dans mon collège, je me casse... c'est un des rares moyens d'obtenir quelque chose des élèves... Neutral

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par ad.joul le Mer 19 Sep 2012 - 17:07

Il faut effectivement parler avec ton équipe pédagogique et le PP. Généralement les collègues connaissent mieux les élèves et peuvent réagir. J'ai exactement le même problème avec deux classes de 4ème et une de 3ème.
Petit à petit les choses vont s'améliorer. Le dialogue avec la classe est aussi un bon moyen.
Surtout ne reste pas dans une situation inconfortable. Les collègues sont toujours là pour aider (enfin normalement...)

Bon courage à toi

ad.joul
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par ad.joul le Mer 19 Sep 2012 - 17:11

@Marie Laetitia a écrit:
ça me fait penser que le jour où on me supprime les notes dans mon collège, je me casse... c'est un des rares moyens d'obtenir quelque chose des élèves... Neutral

Excuse moi mais ce genre de propos m'exaspère. Le bon vieux système français et sa note sanction... Où encore la course à la bonne note pour faire plaisir...

Nous sommes quand même enseignant pour apprendre des choses aux élèves et qu'ils puissent les réinvestir. Quelle différence fais tu entre un élève qui à 15,5 et un élève qui a 16 ?
Enfin bon c'est un autre débat...

ad.joul
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par MelanieSLB le Mer 19 Sep 2012 - 17:24

@ad.joul a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
ça me fait penser que le jour où on me supprime les notes dans mon collège, je me casse... c'est un des rares moyens d'obtenir quelque chose des élèves... Neutral

Excuse moi mais ce genre de propos m'exaspère. Le bon vieux système français et sa note sanction... Où encore la course à la bonne note pour faire plaisir...

Nous sommes quand même enseignant pour apprendre des choses aux élèves et qu'ils puissent les réinvestir. Quelle différence fais tu entre un élève qui à 15,5 et un élève qui a 16 ?
Enfin bon c'est un autre débat...

Aucune, mais je suis d'accord avec Marie Laetitia. Ca ne fait aucune différence pour nous, ce n'est pas le cas pour les élèves. Un bon nombre de collégiens ne se tient à carreaux/ne fait ses devoirs/n'apprend ses lecçons que parce que les parents ont promis un beau cadeau s'ils atteignent autant de moyenne ou parce que, version dégueu mais possible aussi, si le gamin n'a pas au moins la moyenne, il se prend une raclée. Sans note, on est foutu. C'est le dernier moyen d'action qu'on a. Je ne suis pas ravie de mettre des mauvaises notes, surtout aux élèves que les parents risquent de tabasser pour une mauvaise note, mais cela permet d'en recadrer certains, voire beaucoup. Si les gommettes, ça te tente, grand bien te fasse, moi, je garde la note.

Evidemment, je préférerais que les élèves apprennent leurs leçons parce qu'ils sont fascinés par l'anglais et aimeraient le parler aussi bien que moi un jour, mais faut pas trop rêver.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par ad.joul le Mer 19 Sep 2012 - 17:28

C'est bien ce que je dis... Nous sommes trop dans un monde "course à la bonne note"
Et je ne suis pas pour les gommettes non plus Wink

ad.joul
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par MelanieSLB le Mer 19 Sep 2012 - 17:33

Et oui, mais je ne crois pas que ce soit les professeurs qui soient les plus demandeurs de cette 'course à la note'. S'ils apprenaient tous et que je n'avais pas besoin de faire d'interro toutes les semaines pour vérifier cela, qu'est-ce que je serais heureuse!
Quelqu'un a-t-il trouvé un autre moyen que les notes pour que les élèves apprennent? Si oui, je suis preneuse; sinon, on continuera comme ça. (Et qu'on ne vienne pas me parler socle ou compétence pour remplacer les notes, je parle de savoir pur, là, les trucs dont on a besoin en langue avant de pouvoir valider des compétences. Connaître le verbe 'be' au présent par exemple, avant de pouvoir décrire une image, ce genre de choses quoi).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Marie Laetitia le Mer 19 Sep 2012 - 17:39

@MelanieSLB a écrit:
@ad.joul a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
ça me fait penser que le jour où on me supprime les notes dans mon collège, je me casse... c'est un des rares moyens d'obtenir quelque chose des élèves... Neutral

Excuse moi mais ce genre de propos m'exaspère. Le bon vieux système français et sa note sanction... Où encore la course à la bonne note pour faire plaisir...

Nous sommes quand même enseignant pour apprendre des choses aux élèves et qu'ils puissent les réinvestir. Quelle différence fais tu entre un élève qui à 15,5 et un élève qui a 16 ?
Enfin bon c'est un autre débat...

Aucune, mais je suis d'accord avec Marie Laetitia. Ca ne fait aucune différence pour nous, ce n'est pas le cas pour les élèves. Un bon nombre de collégiens ne se tient à carreaux/ne fait ses devoirs/n'apprend ses lecçons que parce que les parents ont promis un beau cadeau s'ils atteignent autant de moyenne ou parce que, version dégueu mais possible aussi, si le gamin n'a pas au moins la moyenne, il se prend une raclée. Sans note, on est foutu. C'est le dernier moyen d'action qu'on a. Je ne suis pas ravie de mettre des mauvaises notes, surtout aux élèves que les parents risquent de tabasser pour une mauvaise note, mais cela permet d'en recadrer certains, voire beaucoup. Si les gommettes, ça te tente, grand bien te fasse, moi, je garde la note.

Evidemment, je préférerais que les élèves apprennent leurs leçons parce qu'ils sont fascinés par l'anglais et aimeraient le parler aussi bien que moi un jour, mais faut pas trop rêver.

Merci Mélanie.

Ad.joul, très honnêtement, je me contrefous en l'état actuel du débat du 15 ou 15,5. J'en suis à ce que mes élèves bossent en cours au lieu d'attendre la fin de l'heure. Et quand eux, viennent me demander "Madame c'est noté?" Si je réponds non, ils n'en fout*** pas une, si je dis oui, ils bossent.
Je suis dans un établissement où je ne peux pas me permettre tes états d'âme. Désolée. Mode survie on et concentration sur un objectif: les faire bosser.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Fabienne le Mer 19 Sep 2012 - 18:27

J'ai vécu la même chose dans un collège il y a deux ans avec des troisièmes.
De plus l'an dernier j'avais des 5èmes qui brassaient un peu (mais quand même pas au même point).
Ca a été très formateur pour moi.

Quelques trucs que j'avais mis en place, tu y pêcheras peut-être des idées:

- Je me suis fait un petit carnet avec la liste de la classe et des cases à côté: ils ont droit à un "joker" par trimestre (oubli de cahier, travail non fait, oubli de matériel). La deuxième fois: punition. Et je vais en augmentant la difficulté (ex: 1ère punition: quelques conjugaisons, 4ème: quatre pages de manuel à recopier avec les consonnes en bleu et les voyelles en vert).
Je note tout, tout le temps (date, truc non fait, punition donnée), et je les ressors en réunion de parents (ou je m'en sers pour rédiger les appréciations dans les bulletins (ex: ce trimestre, le travail n'a pas été fait 4 fois de suite).
Punition systématiquement doublée si ce n'est pas fait, puis triplée, puis retenue (pendant le cours de français: table au fond de la classe retournée, ou mieux, dans le couloir porte ouverte, avec cours à rattraper pour le lendemain).

- J'en ai déjà parlé: j'ai acheté un chronomètre rouge: chaque fois qu'il y a bavardage collectif, je le sors et je compte à voix normale jusqu'à 5. Si j'arrive à 5 je le déclenche, et je rattrape à la fin de l'heure ou sur une récréation les secondes perdues (au centième près). Je n'ai eu à récupérer mes secondes que deux fois dans l'année.

- J'applique toujours le même système: 1) Je préviens par oral - 2) Je fais mettre le carnet sur la table - 3) Je mets un mot. Et je m'y tiens.

- J'alterne les activités, on ne reste jamais longtemps sur le même truc. Et dès que je vois que ça part en live, je passe sur un truc silencieux (lire un texte tout seul, recopier un truc au vidéoprojecteur, etc). J'essaye toujours de taper plus vite qu'ils ne peuvent écrire, histoire que personne ne se dise "j'ai le temps de discuter avec mon voisin".
Je préviens toujours: "je vous laisse très exactement 5 mins pour recopier cette leçon / faire cet exo / lire le texte", et je m'y tiens rigoureusement. Ils prennent vite le pli.

- Ensuite, tu as bien sûr l'option: "cette semaine vous avez été plus que pénible, maintenant c'est mon tour: contrôle à tous les cours pendant une semaine, avec clause de tacite reconduction si ça continue".

- Pour la demoiselle au casque: tu t'approches toute seule par derrière, tu fais semblant d'écouter près des écouteurs, et tu lui lances: "tu écoutes Lorie toute seule? Tu ne veux pas nous en faire profiter en poussant la chansonnette?"

- Pour le matériel: prévois dans ton sac ou au fond de la classe un petit cahier de brouillon "Hello Kitty" ou "Bob le bricoleur", ainsi que des crayons fantaisie avec des petits coeurs, ou même mieux avec des plumes. Quand un élève oublie ses affaires, donne-lui ce matériel à la place. Tu peux aussi emprunter le manuel du CDI, le laisser dans ta salle ou dans ton casier en salle des profs, et le couvrir avec du papier cadeau Mickey.
Je ne pense pas qu'ils aimeront oublier leurs affaires après ça...

Voilà. Bon courage!

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Iliana le Mer 19 Sep 2012 - 18:31

Ah j'adore, Fabienne!

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Fabienne le Mer 19 Sep 2012 - 18:43

J'ajoute: pour les portables / Ipod ou quoi que ce soit d'autre utilisé pendant mon cours, je les ramasse et je dis "C'est à moi". Je leur explique ensuite que si leurs parents n'en font pas la demande exprès (par mot dans le carnet ou message à la vie scolaire), je les revends sur Le Bon Coin, pour arrondir mes fins de mois.

J'attends avec impatience qu'ils emmènent des Ipads. Smile

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Iliana le Mer 19 Sep 2012 - 18:53

Et s'ils refusent de te le donner, comme ils le font dans mon collège? Envoi express chez le/la CPE?

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par adelou le Mer 19 Sep 2012 - 19:03

fabienne, c'est extra!! le coup du cahier hello kitty... excellent!!! Very Happy

adelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Marie Laetitia le Mer 19 Sep 2012 - 19:15

Fabienne, je fais à peu près la même chose. Sauf le cahier Hello Kitty Wink Reste à voir au bout de combien de temps le bras de fer va cesser...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Fabienne le Mer 19 Sep 2012 - 20:50

@Iliana a écrit:Et s'ils refusent de te le donner, comme ils le font dans mon collège? Envoi express chez le/la CPE?

Je soudoie le voisin pour qu'il le récupère: je promets 1 point de plus au prochain devoir à quiconque propose son aide. Si pas de volontaire j'augmente les enchères.

Non, plus sérieusement, je ne sais pas trop.
Peut-être la mettre en porte-à-faux avec le reste de la classe.
Un truc du style: "Les autres, est-ce que vous trouvez normal que vous, quand vous êtes punis, vous deviez donner votre carnet, et pas Trucmuche? Tiens, toi, tu en penses quoi Bidule, ça ne te dérangerait pas que toi tu sois puni, mais pas Trucmuche?"
Généralement, si tu mènes bien ta barque, le récalcitrant se retrouve seul. Les concepts de justice et d'équité passent bien, même avec les classes chiantes.

Ou dans la même veine: si untel refuse de donner son carnet, tu peux t'asseoir au bureau, ou noter un truc au tableau, en disant: je compte jusqu'à 30 dans ma tête, le temps de te laisser mettre ton carnet sur mon bureau. Si à 30 je ne l'ai pas, j'arrête le cours et on fait une dictée, notée, pour tout le monde". Sous la pression des autres, je pense que le chieur n'aura pas d'autre option que de s'exécuter. (Super important le "je me retourne pour faire un truc", histoire que les autres aient le temps de mettre la pression).

Mais je reconnais qu'un gamin qui refuse de donner son carnet, c'est plutôt du ressort de la vie scolaire et de l'administration, clairement.

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Fabienne le Mer 19 Sep 2012 - 20:51

@Marie Laetitia a écrit:Fabienne, je fais à peu près la même chose. Sauf le cahier Hello Kitty Wink Reste à voir au bout de combien de temps le bras de fer va cesser...

C'est clair qu'avec ce genre de classe, on est carrément dans la guerre des nerfs. C'est une question de rigueur dans le temps: il faut être prêt à faire la loi martiale pendant un bon bout de temps, et à ne rien lâcher du tout.

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai une classe en collège difficile, et l'administration n'aide pas les profs.

Message par Lorely le Jeu 20 Sep 2012 - 9:19

@Fabienne a écrit:
- Je me suis fait un petit carnet avec la liste de la classe et des cases à côté: ils ont droit à un "joker" par trimestre (oubli de cahier, travail non fait, oubli de matériel). La deuxième fois: punition. Et je vais en augmentant la difficulté (ex: 1ère punition: quelques conjugaisons, 4ème: quatre pages de manuel à recopier avec les consonnes en bleu et les voyelles en vert).
Je note tout, tout le temps (date, truc non fait, punition donnée), et je les ressors en réunion de parents (ou je m'en sers pour rédiger les appréciations dans les bulletins (ex: ce trimestre, le travail n'a pas été fait 4 fois de suite).
Punition systématiquement doublée si ce n'est pas fait, puis triplée, puis retenue (pendant le cours de français: table au fond de la classe retournée, ou mieux, dans le couloir porte ouverte, avec cours à rattraper pour le lendemain).
J'ai un système qui se rapproche du tien Fabienne. Le souci, c'est que dans ce collège, il y a beaucoup d'oublis... Et les élèves ne font pas les punitions... Donc je m'arrache les cheveux. En coller six au même moment me semble compliqué. Mais je vais essayer de voir. Et c'est pas mal l'idée des punitions de plus en plus pénibles. Merci pour toutes ces bonnes idées!! Ca aide Wink
Bonne journée

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum