Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amarok
Habitué du forum

Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par amarok le Mer 19 Sep 2012 - 19:55
Bonsoir: Tout est dans le post, avec vous déjà tenté l'expérience en lecture autonome et les élèves ont ils, dans l'ensemble, apprécié?
Je voulais faire lire "Lignes de faille" de Huston mais comme on fera les Liaisons en OI, ça me semble volumineux.. Proust n'est pas forcément plus simple (et la thématique amoureuse risque d'être redondante mais je ne trouve rien d'autre qui me parle en ce moment!) mais ils hurleront peut être moins en apprenant qu'il n'y a que 250 pages à lire..
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par JPhMM le Mer 19 Sep 2012 - 20:07
[Quasi HS] Amoureux d'Ada, alias La Texture du temps, j'ai lu il y a quelques jours un mémoire sur Proust et Nabokov. Il peut bien t'intéresser. http://www.applis.univ-tours.fr/scd/Litterature/Master2/2009litt_DEROY_Chloe.pdf [/Quasi HS]

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par NLM76 le Mer 19 Sep 2012 - 20:25
A 17 ans, j'ai essayé 17 fois de lire "Un amour de Swann". Lu 17 fois la première page. Mis de côté pour plus tard.
A 22 ans, vécu l'un des trois ou quatre plus grands bonheurs de ma vie avec la Recherche, en particulier en séchant l'IUFM.
Donc: c'est bien de leur fourrer le nez là-dedans, même s'ils ne comprendront peut-être que plus tard.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
InvitéO
Fidèle du forum

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par InvitéO le Mer 19 Sep 2012 - 20:26
Moi aussi, à 17 ans, j'ai eu du mal...

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par JPhMM le Mer 19 Sep 2012 - 20:32
De mémoire, Nabokov (donc) explique dans ses cours de littérature, qu'à 15 ans on ne peut pas comprendre un roman du temps perdu.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 21:23
@nlm76 a écrit:A 17 ans, j'ai essayé 17 fois de lire "Un amour de Swann". Lu 17 fois la première page. Mis de côté pour plus tard.
A 22 ans, vécu l'un des trois ou quatre plus grands bonheurs de ma vie avec la Recherche, en particulier en séchant l'IUFM.
Donc: c'est bien de leur fourrer le nez là-dedans, même s'ils ne comprendront peut-être que plus tard.
En 3e, notre prof nous avait fait lire "Du côté de chez Swann - Combray" : illumination, coup de tonnerre. Les trois Pléiade offerts à Noël, Recherche entière lue entre avril et juin, relue à la fin de la 1re. Rien que de sentir le cuir de la reliure aujourd'hui, j'en ai des frissons Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par User5899 le Mer 19 Sep 2012 - 21:25
@JPhMM a écrit:De mémoire, Nabokov (donc) explique dans ses cours de littérature, qu'à 15 ans on ne peut pas comprendre un roman du temps perdu.
C'est vrai, mais on peut rencontrer dans le livre ce qu'on a constaté dans sa vie, la madeleine, la sonate de Vinteuil, les pavés, les lieux qu'on pense séparés mais qui se rejoignent en fait, le regard d'un fille ou d'un garçon entrevu(e) au détour d'un sentier, les clochers de Méséglise... Certes, le temps perdu, bon. Mais le lecteur trace ses pistes dans un livre. "Bonheur chez Proust : d'une relecture à l'autre, on ne saute jamais les mêmes passages" (Roland Barthes, Le Plaisir du texte) Razz
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par amarok le Jeu 20 Sep 2012 - 6:33
Je vais donc le relire avant de décider.. merci pr vos témoignages!
Contenu sponsorisé

Re: Faire lire "Un amour de Swann" à des L (ou de bons S)?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum