[Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Invité le Ven 21 Sep 2012 - 21:47

J'ai bien besoin de votre aide.

Je viens de changer d'établissement, et, entre une classe brillante et d'autres normales, j'écope d'une classe (1h hebdo) enfants du voyage.

Sur 20 élèves (pas tous présents en même temps, on le découvre au moment J), là, par ex, il n'y a que 9 gosses, les autres étant aux vendanges), 5 savent à peu près lire et écrire. Ils sont d'âge variable.
Les autres ne savent ni lire, ni écrire, ni compter, ni lire l'heure, ni rester assis sur une chaise, ni s'empêcher de parler manouche. Ils se lèvent pour se frapper toutes les 30 secondes, l'une qui braillait depuis 15 mn parce qu'elle avait mal au ventre s'est arrangée pour cracher de façon à me montrer qu'elle "avait vomi", une autre décrète qu'elle a envie d'uriner et sort de la salle, un autre trouve que le pari qu'il avait accepté n'était pas logique et se rue sur son voisin pour le cogner, bref, tout à l'avenant.
Dans cette "classe" (de 10 à 15 ans), un élève ingérable. Que la direction cherche à faire sortir du collège. Pourquoi ils n'y arrivent pas, ça, je ne l'ai pas encore compris. Ce que j'ai pigé en revanche, c'est que dès lors qu'il serait là et qu'on le garderait en classe, aucun cours d'aucune sorte ne serait possible. C'est la fête du slip version violente.

Ma demande : je passe un temps que je trouve trop long, au regard du résultat final, à préparer des cours qui ne servent à rien. Suis-je la seule à avoir ce type de classe ou pouvons-nous créer un petit groupe d'happy fews ?

Toutes les idées sont bonnes à prendre dans la famille "Comment faire en sorte que certains progressent tout en maîtrisant un zoo ?"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Ronin le Ven 21 Sep 2012 - 22:17

Euh fleurs

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Invité le Ven 21 Sep 2012 - 22:29

Merci pour les fleurs !


Dernière édition par Thaline le Ven 21 Sep 2012 - 22:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Madame_Prof le Ven 21 Sep 2012 - 22:30

Certains ne gagneraient-ils pas à être intégrés dans des classes normales? Selon leur niveau...

Pour les autres, je ne sais pas.. Patience et entêtement auront peut être des effets positifs au bout d'un moment.


_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Ergo le Ven 21 Sep 2012 - 22:39

Oh, tiens, la classe relais.

Tu es censée faire quoi avec eux ? Des cours "normaux" ?

Pas moyen de leur faire faire un super-projet-de-la-mort-qui-tue, de type "faisons un scénario et tournons un film" ? (Ou équivalent: illustrons Oui-oui à la plage pour montrer que vous avez compris l'essentiel de l'histoire.)

Une collègue m'avait suggéré d'annoncer des petits objectifs très simples et très précis en début d'heure. On avait constaté que ce n'était pas très efficace, mais à essayer au cas où...

Je suppose que l'idée que vous soyez plusieurs dans cette classe serait totalement absurde...?

Des collègues de l'établissement qui auraient déjà été confrontés à cette classe (car j'imagine que ce n'est pas une nouveauté de l'année) n'auraient pas fait des dossiers qui t'aideraient à y voir plus clair ?

Bon courage en tout cas ! fleurs





_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par olive-in-oil le Ven 21 Sep 2012 - 22:52

C'est un peu dingue que l'on "force" des gamins à rentrer dans un système auquel les parents n'adhèrent pas le moins du monde et de casser les pieds des enseignants au passage qui n'ont pas eu leur brevet de domptage de petits fauves !

Y'a pas grand chose à faire !

J'ai eu l'occasion de croiser (suite à un accident de la route) un mec de 24 ans, issu des gens du voyage. Il m'avait dit qu'il ne savait ni lire ni écrire et que cela ne lui avait jamais posé de problèmes ! Il savait compter en revanche : il avait 5 enfants !!!! Dont l'aîné avait 13 ans (euh ! moi aussi je sais compter pale pale pale pale )

Ce n'est pas la même culture, pas le même monde. On ne peut pas appliquer les mêmes règles !

Fais un concours du plus dingue. Avec un peu de chance, ils vont s’entre tuer ! (C'est de l'humour mêlé de dépit !)

Courage Thaline ! fleurs

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Invité le Ven 21 Sep 2012 - 23:35

@Madame_Prof a écrit:Certains ne gagneraient-ils pas à être intégrés dans des classes normales? Selon leur niveau...
Pour les autres, je ne sais pas.. Patience et entêtement auront peut être des effets positifs au bout d'un moment.

Deux élèves, raison pour laquelle nous n'en avons plus que 20, ont intégré des classes "normales". Je suppute qu'ils vont revenir très vite alimenter le nombre de cette classe des enfants du voyage. L'un de ceux que nous avons encore sait lire et écrire, mais nous a expliqué très précisément pourquoi il ne voulait pas intégrer une classe lambda : il ne lit pas assez bien, les autres se moquent (collège chic), il n'est pas capable de rester assis et silencieux aussi longtemps.
Les parents, en général, refusent que leur enfant intègre une classe "normale". Peur de quoi ? Je n'ai pas encore tout bien compris.

@Ergo a écrit:Oh, tiens, la classe relais.

Tu es censée faire quoi avec eux ? Des cours "normaux" ?
Pas moyen de leur faire faire un super-projet-de-la-mort-qui-tue, de type "faisons un scénario et tournons un film" ? (Ou équivalent: illustrons Oui-oui à la plage pour montrer que vous avez compris l'essentiel de l'histoire.)
Une collègue m'avait suggéré d'annoncer des petits objectifs très simples et très précis en début d'heure. On avait constaté que ce n'était pas très efficace, mais à essayer au cas où...
Je suppose que l'idée que vous soyez plusieurs dans cette classe serait totalement absurde...?
Des collègues de l'établissement qui auraient déjà été confrontés à cette classe (car j'imagine que ce n'est pas une nouveauté de l'année) n'auraient pas fait des dossiers qui t'aideraient à y voir plus clair ?
Bon courage en tout cas ! fleurs

Les collègues qui les ont eus précédemment, en français, ont dit "c'est une classe horrible, rien à faire". Il se trouve que ma collègue et moi (ns sommes deux sur cette classe, heureusement !) la jouons cool. No stress, no rien, on fait au mieux, et surtout, à coup de clin d'oeil réguliers, on se la joue zen. Sinon, on passe par la fenêtre !
On avait prévu de petits objectifs, et même un petit projet théâtre. Mais en fait, rien ne tient la route. Le truc est vraiment spécial, j'arrive pas à le décrire. Les gamins s'insultent, se tapent dessus, font tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi d'ailleurs, bref, les objectifs, même limités, sont d'un autre ordre que pédagogique ou didactique.

@olive-in-oil a écrit:C'est un peu dingue que l'on "force" des gamins à rentrer dans un système auquel les parents n'adhèrent pas le moins du monde et de casser les pieds des enseignants au passage qui n'ont pas eu leur brevet de domptage de petits fauves !

Y'a pas grand chose à faire !

J'ai eu l'occasion de croiser (suite à un accident de la route) un mec de 24 ans, issu des gens du voyage. Il m'avait dit qu'il ne savait ni lire ni écrire et que cela ne lui avait jamais posé de problèmes ! Il savait compter en revanche : il avait 5 enfants !!!! Dont l'aîné avait 13 ans (euh ! moi aussi je sais compter pale pale pale pale )

Ce n'est pas la même culture, pas le même monde. On ne peut pas appliquer les mêmes règles !

Fais un concours du plus dingue. Avec un peu de chance, ils vont s’entre tuer ! (C'est de l'humour mêlé de dépit !)

Courage Thaline ! fleurs

Je ne sais pas si les gamins sont forcés, ou pas. Tu soulèves une question que je vais poser : pourquoi sont-ils là ? Qui a choisi, et comment / pourquoi ? Ce que je sais en revanche, c'est que personne ne veut les prendre, mais qu'ils apportent des sous à l'établissement.
Perso, je me suis portée volontaire. Je ne le regrette pas, ça va me permettre de publier un bouquin ;-))
Sans déconner, c'est un truc de ma-la-des.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par User5899 le Ven 21 Sep 2012 - 23:47

Ma première belle-soeur a eu une de ces classes il y a une quinzaine d'années en tant que contractuelle. Au bout de trois jours, elle a demandé à en être déchargée, ça lui a été refusé. Elle se faisait cracher dessus, traiter de "sale bougnoule" (elle est marocaine), on lui a piqué son sac avec ses clés de voiture, bref, la totale. L'horreur absolue. Elle a démissionné.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Ergo le Sam 22 Sep 2012 - 0:05

C'est sur toute l'année ?

(Pas besoin de décrire, je ne plaisantais pas quand je disais "oh, la classe relais". J'ai eu des élèves ayant le même comportement l'année dernière, mais c'était des sessions de 6 semaines avec interruption de deux semaines et on changeait de gamins à chaque session.)

Du coup, j'ai surtout passé du temps à faire de l'oral quand ça marchait à peu près (un gamin responsable du truc, je change à chaque heure histoire qu'ils soient tous responsables à un moment), des mots mêlés, des mots à souligner dans un texte, des trucs qui finalement ne servaient à rien. Parce que l'essentiel consistait à dire à untel de ne pas jouer avec ses ciseaux, à truc de ne pas montrer qu'il avait apporté un couteau, à machin de laisser son blouson, à relou n°1 de ne pas insulter relou n°2 et à relou n°3 de ne pas frapper relou n°4 et ainsi de suite. L'idée, c'était simplement de leur donner un cadre, un dressage, quoi.

Cependant, je dirais que la différence majeure avec les tiens, c'est qu'il y avait des "responsables classe relais" qui retiraient un gamin du cours pendant quelques minutes s'il était trop insupportable (le curseur étant posé relativement loin) - une autre différence étant que c'était des élèves qui avaient au maximum un an ou deux de différence, pas quatre ou cinq. Et puis ils avaient un psy une fois par semaine.

Après, quand enfin quelque chose marche, ou que ça marche avec certains, c'est très valorisant / très formateur. Le problème, c'est que c'est une dépense d'énergie énorme pour un résultat très faible, voire inexistant (surtout quand on voit ce qu'il advient ensuite de ces élèves).

Le théâtre aurait pu marcher par exemple...ç'aurait été bien.

Y a-t-il des CLA - NSA dans ton établissement ? Peut-être les enseignants intervenants auprès d'élèves NSA auraient-ils des conseils également ? (A ceci près que les problèmes de comportement ne sont pas les mêmes.) Ou voir avec le CASNAV ? Tu as des choses là, par exemple, mais c'est pour plus petits, je pense:
http://www.ia85.ac-nantes.fr/62290718/0/fiche___pagelibre/&RH=1321375147510&RF=09_EPvoyag-lecture
http://trukastuss.over-blog.com/article-12271696.html

J'ai bien peur qu'hélas, si je me fie à l'exemple de la classe relais que j'ai eu l'année dernière, vous ne puissiez pas faire grand chose, sinon survivre pendant l'année et faire acte de présence (et ne plus jamais redemander cette classe).

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par rodin le Sam 22 Sep 2012 - 0:14

Cripure a écrit:Ma première belle-soeur a eu une de ces classes il y a une quinzaine d'années en tant que contractuelle. Au bout de trois jours, elle a demandé à en être déchargée, ça lui a été refusé. Elle se faisait cracher dessus, traiter de "sale bougnoule" (elle est marocaine), on lui a piqué son sac avec ses clés de voiture, bref, la totale. L'horreur absolue. Elle a démissionné.

Faut quand même pas généraliser, ton exemple est quand même un cas ni représentatif, ni propre aux gens du voyage. Les voleurs et les racistes, ils sont au moins aussi nombreux chez les sédentaires.

rodin
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Ronin le Sam 22 Sep 2012 - 0:19

Cripure ne généralise pas, il raconte UNE expérience vécue, c'est toi qui y voit de la généralisation.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par User5899 le Sam 22 Sep 2012 - 0:21

@rodin a écrit:
Cripure a écrit:Ma première belle-soeur a eu une de ces classes il y a une quinzaine d'années en tant que contractuelle. Au bout de trois jours, elle a demandé à en être déchargée, ça lui a été refusé. Elle se faisait cracher dessus, traiter de "sale bougnoule" (elle est marocaine), on lui a piqué son sac avec ses clés de voiture, bref, la totale. L'horreur absolue. Elle a démissionné.

Faut quand même pas généraliser, ton exemple est quand même un cas ni représentatif, ni propre aux gens du voyage. Les voleurs et les racistes, ils sont au moins aussi nombreux chez les sédentaires.
Qui parle de généraliser sinon vous-même ?
Qui généralisez dès la phrase suivante, sans la moindre étude, d'ailleurs, ni le moindre argument, ce que je me serais interdit dans l'autre sens si c'eût été mon propos.
Bref, ça sent la belle âme. Qui n'aura jamais ces enfants-là.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par rodin le Sam 22 Sep 2012 - 0:22

@Ronin a écrit:Cripure ne généralise pas, il raconte UNE expérience vécue, c'est toi qui y voit de la généralisation.

Je disais ça pour cadrer, parce que l'ensemble du fil insiste quand même sur les mauvais côtés, ce qui est quand même une vision très partielle de ce public.

rodin
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Ergo le Sam 22 Sep 2012 - 0:26

Non, parce qu'on ne parle pas de "ce public", on parle d'exemples de classes - on peut appeler chaque exemple par un prénom, ça ne changera rien à l'affaire.

Il y a sûrement des classes où l'on fait des choses merveilleuses, il y a des exemples de vidéos sur google par exemple.

En attendant, cette classe-là, manifestement, est composée d'élèves dont les mauvais côtés ressortent, en effet, par rapport à la "mission" d'instruction qui est donnée à Thaline.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par User5899 le Sam 22 Sep 2012 - 0:51

@rodin a écrit:
@Ronin a écrit:Cripure ne généralise pas, il raconte UNE expérience vécue, c'est toi qui y voit de la généralisation.

Je disais ça pour cadrer, parce que l'ensemble du fil insiste quand même sur les mauvais côtés, ce qui est quand même une vision très partielle de ce public.
Et là, j'ai envie d'écrire "Mouarf Very Happy lol!", mais sasfépa, faut être positif et politiquement correct. Alors, je me bornerai à Shocked


Dernière édition par John le Sam 22 Sep 2012 - 0:59, édité 1 fois (Raison : inutile d'en rajouter.)

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par doublecasquette le Sam 22 Sep 2012 - 9:54

Cripure a écrit:
@rodin a écrit:
@Ronin a écrit:Cripure ne généralise pas, il raconte UNE expérience vécue, c'est toi qui y voit de la généralisation.

Je disais ça pour cadrer, parce que l'ensemble du fil insiste quand même sur les mauvais côtés, ce qui est quand même une vision très partielle de ce public.
Et là, j'ai envie d'écrire "Mouarf Very Happy lol!", mais sasfépa, faut être positif et politiquement correct. Alors, je me bornerai à Shocked

Et moi, j'ai envie de lui dire "ben vazy, toi, le bobo intello qui sait tout!"



C'est à pleurer de rire !Laughing Sad Laughing Sad



Nous, mon époux et moi, ce qu'on en pense, c'est qu'il vaudrait mieux un instituteur "volant" qui viendrait enseigner directement au campement, avec la collaboration et l'accord réel des adultes du campement. Je ne sais si ça se fait ou si ça s'est fait, à l'époque où l'Etat ne passait pas son temps à compter ses sous, mais ça me semble une solution plus productive que de les balancer au collège de secteur sans tenir compte de leurs particularités. En fait, c'est que du gardiennage, alors qu'on pourrait certainement vraiment travailler avec ces gosses si on voulait bien sortir un peu de l'obsession réglementaire et du principe égalitaire à tout prix, tout au moins en apparence.



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par doublecasquette le Sam 22 Sep 2012 - 10:06

Ça s'est fait, au moins en Primaire. Selon une amie qui avait travaillé à l'organisation et à la gestion d'un projet de ce type, à Villeurbanne, dans les années 1980, ça fonctionnait plutôt bien.
Mais elle était du côté "commune", pas du côté "instits", je ne peux donc savoir ce que signifiait pour elle le "plutôt bien".

Dans la commune où enseignait JuliePie, il y avait une grosse communauté d'enfants du voyage. Ceux-ci sortaient de sa classe de CP "lecteurs-scripteurs-compteurs-calculeurs".
Il existe donc des méthodes qui égalisent plus les chances de réussite scolaire que d'autres et elles sont plus faciles à mettre en place quand les enfants ont six ans que lorsqu'ils vous échouent déjà complètement révoltés contre la mise à l'écart que la société bien intentionnée leur a pré-programmée...

DC instit professeur

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par philann le Sam 22 Sep 2012 - 10:17

@doublecasquette a écrit:
Cripure a écrit:
@rodin a écrit:
@Ronin a écrit:Cripure ne généralise pas, il raconte UNE expérience vécue, c'est toi qui y voit de la généralisation.

Je disais ça pour cadrer, parce que l'ensemble du fil insiste quand même sur les mauvais côtés, ce qui est quand même une vision très partielle de ce public.
Et là, j'ai envie d'écrire "Mouarf Very Happy lol!", mais sasfépa, faut être positif et politiquement correct. Alors, je me bornerai à Shocked

Et moi, j'ai envie de lui dire "ben vazy, toi, le bobo intello qui sait tout!"




C'est à pleurer de rire !Laughing Sad Laughing Sad



Nous, mon époux et moi, ce qu'on en pense, c'est qu'il vaudrait mieux un instituteur "volant" qui viendrait enseigner directement au campement, avec la collaboration et l'accord réel des adultes du campement. Je ne sais si ça se fait ou si ça s'est fait, à l'époque où l'Etat ne passait pas son temps à compter ses sous, mais ça me semble une solution plus productive que de les balancer au collège de secteur sans tenir compte de leurs particularités. En fait, c'est que du gardiennage, alors qu'on pourrait certainement vraiment travailler avec ces gosses si on voulait bien sortir un peu de l'obsession réglementaire et du principe égalitaire à tout prix, tout au moins en apparence.



DC véto

Ca se fait encore les classes intégrées au campement... Mais de moins en moins comme le reste!! On va quand même pas "dépenser" un instit' à temps complet pour des gens qu'on veut pas voir là!" (je souligne mon ironie avant que la censure bien pensante vienne reprendre mon mauvais esprit !!)


Dernière édition par philann le Sam 22 Sep 2012 - 11:28, édité 1 fois

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par doublecasquette le Sam 22 Sep 2012 - 10:53

Oui, et ce sous le pieux couvert du discours lénifiant comme quoi ils ont droit au même accueil que les autres et blablabla

Et tous les rodin de service d'applaudir à un politiquement correct qui dissimule de substantielles économies aux dépens d'une communauté totalement spoliée.



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par phi le Sam 22 Sep 2012 - 11:00

Je sais que ma grand-mère a eu une classe unique d'enfants du voyage quelques mois, au début de sa carrière. Elle avait beaucoup aimé cela, mais je ne sais pas exactement comment cela fonctionnait.

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par MarieL le Sam 22 Sep 2012 - 11:44

@Ergo a écrit:C'est sur toute l'année ?

(Pas besoin de décrire, je ne plaisantais pas quand je disais "oh, la classe relais". J'ai eu des élèves ayant le même comportement l'année dernière, mais c'était des sessions de 6 semaines avec interruption de deux semaines et on changeait de gamins à chaque session.)

Du coup, j'ai surtout passé du temps à faire de l'oral quand ça marchait à peu près (un gamin responsable du truc, je change à chaque heure histoire qu'ils soient tous responsables à un moment), des mots mêlés, des mots à souligner dans un texte, des trucs qui finalement ne servaient à rien. Parce que l'essentiel consistait à dire à untel de ne pas jouer avec ses ciseaux, à truc de ne pas montrer qu'il avait apporté un couteau, à machin de laisser son blouson, à relou n°1 de ne pas insulter relou n°2 et à relou n°3 de ne pas frapper relou n°4 et ainsi de suite. L'idée, c'était simplement de leur donner un cadre, un dressage, quoi.

Cependant, je dirais que la différence majeure avec les tiens, c'est qu'il y avait des "responsables classe relais" qui retiraient un gamin du cours pendant quelques minutes s'il était trop insupportable (le curseur étant posé relativement loin) - une autre différence étant que c'était des élèves qui avaient au maximum un an ou deux de différence, pas quatre ou cinq. Et puis ils avaient un psy une fois par semaine.

Après, quand enfin quelque chose marche, ou que ça marche avec certains, c'est très valorisant / très formateur. Le problème, c'est que c'est une dépense d'énergie énorme pour un résultat très faible, voire inexistant (surtout quand on voit ce qu'il advient ensuite de ces élèves).

Le théâtre aurait pu marcher par exemple...ç'aurait été bien.

Y a-t-il des CLA - NSA dans ton établissement ? Peut-être les enseignants intervenants auprès d'élèves NSA auraient-ils des conseils également ? (A ceci près que les problèmes de comportement ne sont pas les mêmes.) Ou voir avec le CASNAV ? Tu as des choses là, par exemple, mais c'est pour plus petits, je pense:
http://www.ia85.ac-nantes.fr/62290718/0/fiche___pagelibre/&RH=1321375147510&RF=09_EPvoyag-lecture
http://trukastuss.over-blog.com/article-12271696.html

J'ai bien peur qu'hélas, si je me fie à l'exemple de la classe relais que j'ai eu l'année dernière, vous ne puissiez pas faire grand chose, sinon survivre pendant l'année et faire acte de présence (et ne plus jamais redemander cette classe).

Même expérience ou presque... sauf que les volontaires rempilent chaque année. La première fois, nous avons eu des conseils de la part d'une intervenante dans une vraie classe relais, conseils qui se sont révélés totalement inadaptés dans le cadre d'un collège. Donc, par la force des choses, chacun a fait au feeling. Parfois ce qui marche avec un groupe est un fiasco avec le groupe suivant. Parfois un élève n'accroche à rien. Parfois la violence n'est pas maîtrisable.
Mais quand ça fonctionne, même un quart d'heure, même pour deux élèves, ça vaut vraiment le coup je trouve.
Donc, en vrac, et sans garantie aucune (puisque ce qui marche lundi peut être rejeté mardi en plus) : lire puis jouer de petites scènes, passer au tableau chacun son tour pour une phrase, voire juste pour souligner un mot (avec l'aide du prof qui ne ménage pas ses encouragements), des textes courts, une seule consigne à la fois, beaucoup de repérage, en lecture des textes qui leur parlent autant que possible (contes et légendes d'autres pays, faits divers, histoires amusantes, récit policier, articles de magazine...), et prévoir une multitude d'activités pour pouvoir varier et changer au pied levé.

Nous avons eu un stage d'établissement sur les populations gitanes (avec deux médiateurs gitans). Il en ressortait, entre autres, que la peur et l'incompréhension sont bien enracinées des deux côtés. Les parents sont souvent surprotecteurs et persuadés que le collège est un lieu de persécution, peuplé de gens qui n'aiment pas les enfants, qui ne les laissent pas s'exprimer et bouger comme ils le veulent, qui cherchent à imposer des règles absurdes que "personne" n'est capable de respecter dans la "vraie vie".

Pas facile, non. Mais une heure par semaine ce doit être possible, le temps de trouver vos marques - et si possible d'établir des liens affectifs avec certains, qui ne demandent que cela.

Par contre, chez nous en tout cas, personne ne s'attend à ce que l'on fasse "cours". Il s'agit plus de faire en sorte qu'il devienne naturel d'aller à l'école, de respecter quelques règles, et de se débrouiller avec l'écrit pour ceux qui ne savent ni lire ni écrire (mais ont tellement l'habitude de "se débrouiller" qu'ils comprennent assez vite il me semble).

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Invité le Sam 22 Sep 2012 - 22:19

Cripure a écrit:Ma première belle-soeur a eu une de ces classes il y a une quinzaine d'années en tant que contractuelle. Au bout de trois jours, elle a demandé à en être déchargée, ça lui a été refusé. Elle se faisait cracher dessus, traiter de "sale bougnoule" (elle est marocaine), on lui a piqué son sac avec ses clés de voiture, bref, la totale. L'horreur absolue. Elle a démissionné.

Je n'ose imaginer comme cela a dû être difficile, seule, en tant que contractuelle. Je crois que je n'aurais jamais pu.

@Ergo a écrit:C'est sur toute l'année ?


Y a-t-il des CLA - NSA dans ton établissement ? Peut-être les enseignants intervenants auprès d'élèves NSA auraient-ils des conseils également ? (A ceci près que les problèmes de comportement ne sont pas les mêmes.) Ou voir avec le CASNAV ? Tu as des choses là, par exemple, mais c'est pour plus petits, je pense:
http://www.ia85.ac-nantes.fr/62290718/0/fiche___pagelibre/&RH=1321375147510&RF=09_EPvoyag-lecture
http://trukastuss.over-blog.com/article-12271696.html

J'ai bien peur qu'hélas, si je me fie à l'exemple de la classe relais que j'ai eu l'année dernière, vous ne puissiez pas faire grand chose, sinon survivre pendant l'année et faire acte de présence (et ne plus jamais redemander cette classe).

Oui, c'est sur toute l'année. Et je pressens que ce sera les années suivantes, aussi.
Non, malheureusement, il n'y a aucun dispositif du type de ceux que tu cites. C'est un super bon collège, j'y ai par ailleurs la crème de la crème. Les quelques dyslexiques n'en sont pas réellement, les gosses bossent, et les parents les suivent (ou nous suivent... j'attends les premières réunions Laughing )

@rodin a écrit:
Cripure a écrit:Ma première belle-soeur a eu une de ces classes il y a une quinzaine d'années en tant que contractuelle. Au bout de trois jours, elle a demandé à en être déchargée, ça lui a été refusé. Elle se faisait cracher dessus, traiter de "sale bougnoule" (elle est marocaine), on lui a piqué son sac avec ses clés de voiture, bref, la totale. L'horreur absolue. Elle a démissionné.

Faut quand même pas généraliser, ton exemple est quand même un cas ni représentatif, ni propre aux gens du voyage. Les voleurs et les racistes, ils sont au moins aussi nombreux chez les sédentaires.

Je ne vois pas en quoi la réponse apportée par Cripure ressemblerait de près ou de loin à une généralisation : il fait état de l'expérience d'une personne !
En revanche, je vais la faire, moi, la généralisation : les gamins du voyage que je connaissais jusqu'à cette année (j'étais en ZEP, et il y avait des classes de Segpa, avec pas mal de gamins du voyage) se battaient régulièrement ( et violemment, il y a eu des articles dans la presse sur le sujet) avec les autres (97 % d'enfants d'origine maghrébine) ; cette année, ils nous ont dit qu'ils ne supportaient pas les arabes. Cà a l'avantage d'être clair. L'inverse semble vrai également.

Les vols ? L'instit qui les connaît pour bosser avec eux depuis une petite vingtaine d'année, et elle le fait de façon volontaire, arrive les mains vides. Comment je le sais ? Parce que jeudi, durant le cours, j'avais négligeamment laissé mes affaires traîner. Et que ma collègue en a surpris une la main dans mon sac. C'est pas plus compliqué.
Cela dit, tu remarqueras que je n'en avais pas fait état. C'est à moi de faire attention. Le problème est ailleurs : comment faire avec une classe de 20 gosses dont 4 savent lire/écrire/compter, pas les autres (une compte jusqu'à 5, ils ne savent pas lire l'heure, ne savent pas écrire un seul mot, etc.) le tout dans une ambiance plus proche de l'explosion généralisée que de l'attention souhaitée ?

Je suis très zen, ma collègue l'est aussi. Du coup, je pense que nous n'aurons pas les problèmes auxquels d'autres collègues ont déjà été confrontés. Un ex, le gosse qui met ses pieds sur la table, je ne l'incendie pas, je passe tranquillement à côté de lui, lui demande rapidement et gentiment de les mettre par terre, il le fait. Je ne m'énerve pas, je reste cool, genre "maternelle", compréhensive, en posant quelques limites.
L'objet de mon message était le partage d'infos. Si des collègues ont de tels élèves également, ce serait sympa que ce forum nous permette d'échanger des idées, de nous soutenir, etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par Copine le Sam 22 Sep 2012 - 23:29

Mon école accueille régulièrement des enfants du voyage, qui sont intégrés directement dans les classes ordinaires. 8 en ce moment dans l'école.
Cette année, j'ai de la chance, elle est mimine, et veut bosser : on a revu les voyelles avec BM, et elle fait quelques activités en autonomie... mais je n'arrive pas à la faire combiner. Il faudrait de l'intensif, et cette petite saurait lire.
Je n'ai que très peu de temps à lui consacrer dans la journée, c'est dur, avec les 23 autres (cycle 3).

Je n'ai pas de réponse pour toi, désolée, juste l'envie de dire que oui, il faudrait des classe spé dès le primaire, en latence s'il le faut, mais prête à fonctionner partout où se trouve un terrain.
Les maîtres E, ils pourraient, non ?

Là c'est encore du saupoudrage.

Copine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Help : j'ai une classe d'enfants du voyage 1h/sem., et c'est vraiment difficile !

Message par adelaideaugusta le Dim 23 Sep 2012 - 10:37

@phi a écrit:Je sais que ma grand-mère a eu une classe unique d'enfants du voyage quelques mois, au début de sa carrière. Elle avait beaucoup aimé cela, mais je ne sais pas exactement comment cela fonctionnait.

Ma fille a un CE2 d'"enfants du voyage sédentarisés". Et une dizaine de petits Maghrébins.
(Maely (fille)
Angèle (f)
Liway (garçon)
Samahir (f)
David Gausaths Iturra (g Chilien )
Saïs- Dine Haddour (g)
Lyes (g)
Zeïmeb (f)
Rayan (g )
Rami (g)
Néhémie Monga-Nkoy (g asiatique, tout mignon)
Loane Natera (f)
Kamron (g)
Modeste (f)
Sony (g)
Hayton (g qui dort tout le temps)
Brooklyn (f)
Woissila Nouar (f)
Enzo Ott (g)
Lenny (g)
Shirel (f)
Hassa (f)
Hugo (g)
Sean (g)
Cameron (g)
Sean (g)
Jaïlys (f)

Cinq ont un an de retard, ils font partie des douze ne sachant absolument pas lire. Les autres ânonnent péniblement.
Ils sont très instables, mais assez mignons. Elle va faire un double ou triple niveau : CP pour les douze, CE1 pour le reste (si c'est possible !), CE2 pour un ou deux.
Bien sûr, CP avec une "bonne méthode" : la méthode utilisée en CP dans cette école est Abracadalire !!!
C'est quand même une école particulière : le jour de la pré-rentrée, le maire de Grenoble, la ministre de l'enseignement supérieur Geneviève Fioraso et les deux inspectrices (celle d'académie et une autre ) étaient présents.
Et si on leur avait appris à lire ????

Elle avoue être un peu paniquée.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum