Mes élèves tchipent, que faire?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Anacyclique le Dim 23 Sep 2012 - 13:43

@Parenthèse a écrit:Je leur dis d'arrêter de faire des bisous. Le bruit est similaire, et ça les vexe.
yesyes J'adore. Wink

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par gelsomina31 le Dim 23 Sep 2012 - 14:04

@midjie a écrit:Effectivement, Kilmeny, ça peut avoir plusieurs sens, tout dépend de la façon de le faire.
Moi, je le fais quand je suis contrariée ou préoccupée. Quelquefois, je le fais sans y penser, pour dire "non".
Quand c'est bien appuyé et bien fort, avec la mimique qui va avec, c'est pour marquer le mépris.
C'est ce qui le rend insupportable quand un élève le fait à un prof, ou quand un enfant le fait à un adulte.

@Malaca a écrit: Laughing c'est aux Antilles que j'ai fait connaissance avec le "tchip", enseignants compris !! là plus habitude, tic que vraiment insolence ... mais c'est vrai que cela doit devenir rapidement agaçant !

Quand certains CE2 ne communiquent plus avec toi qu'avec des tchips, je peux t'assurer que tu t'agaces très très vite... Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Dim 23 Sep 2012 - 14:06

J'ai eu un tchip la semaine dernière. J'ai poussé une gueulante, je déteste l'insolence. Si ça devait se reproduire: carnet + punition pénible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par User5899 le Dim 23 Sep 2012 - 15:06

Pas encore remarqué. Je vais être vigilant.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Dim 23 Sep 2012 - 15:14

Je pense que vous l'auriez remarqué, ce n'est pas très discret, comme bruit. Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Lapluspire le Dim 23 Sep 2012 - 15:32

J'ai des tchipeurs, et aussi des qui disent un truc genre "chè", craché à la figure avec beaucoup de mépris... Rolling Eyes

Lapluspire
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Dim 23 Sep 2012 - 15:36

Dans mon langage enfantin, le "chè" voulait dire "bien fait"... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par benjy_star le Dim 23 Sep 2012 - 15:38

holderfar a écrit:Dans mon langage enfantin, le "chè" voulait dire "bien fait"... Laughing
Oui, c'est de l'arabe.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Dim 23 Sep 2012 - 15:47

Tiens, je ne savais pas. Merci, c'est intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Al le Dim 23 Sep 2012 - 15:59

idem pas encore arrivé chez moi, j'ai hâte...-_- en tout cas je me suis entrainée et je sais le faire ^^

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Frisouille le Dim 23 Sep 2012 - 16:42

@caperucita a écrit:Je ne vois pas bien de quel bruit il s'agit...

Tiens, un bel exemple de tchip : http://www.youtube.com/watch?v=09_3RkIjUxs (sur une parodie de Bref Wink)

C'est vraiment super méga impoli en Martinique. Shocked professeur
Au début je pensais que les élèves faisaient de bruits de succion, on ne m'avait pas prévenu, ces bruits me mettaient dans une colère ! furieux Evil or Very Mad


Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Frisouille le Dim 23 Sep 2012 - 16:46

@MrBrightside a écrit:S'ils font ça comme les afro-américains, ça doit donne ça:




lol!

Spoiler:
Cela m'arrive aussi pour signaler une contrariété... Embarassed

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Mike92 le Jeu 11 Oct 2012 - 16:11

Je vous lis avec une sorte de consternation mêlée de stupeur.
Mais il faut les massacrer ces élèves, ne vous privez pas, vous dormirez mieux la nuit !! un peu d'autorité que diable, et si vous leur faites un peu peur, tant mieux, à chacun son tour !

P.S.: Vu la pénurie actuelle de profs, il ne vous arrivera strictement rien du côté administratif, même si vous mettez un tchipeur à la porte. Mais il est très utile d'être syndiqué(e) : là, c'est le parapluie qui s'ouvre en cas de problème.

P.S.2 : je sais, je suis un jeune retraité, d'un autre âge, d'un autre temps.. mais j'ai connu aussi des collègues qui se laissaient faire, avec du bruit dans la classe et des remarques insolentes d'élèves. Résultat : Non seulement ils ne sont pas compris ni aidés, mais tout le monde leur tombe dessus : parents, strasse, élèves ("il/elle ne sait pas se faire respecter").. A bon entendeur....

P.S.3 : je vois sous mon avatar que je suis "niveau 6" ? j'espère que ce n'est pas grave ?

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par malo21 le Jeu 11 Oct 2012 - 17:00

je vais dormir moins bête ce soir, jamais entendu ce genre de choses.....

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par roxanne le Jeu 11 Oct 2012 - 17:12

@Mike92 a écrit:Je vous lis avec une sorte de consternation mêlée de stupeur.
Mais il faut les massacrer ces élèves, ne vous privez pas, vous dormirez mieux la nuit !! un peu d'autorité que diable, et si vous leur faites un peu peur, tant mieux, à chacun son tour !

P.S.: Vu la pénurie actuelle de profs, il ne vous arrivera strictement rien du côté administratif, même si vous mettez un tchipeur à la porte. Mais il est très utile d'être syndiqué(e) : là, c'est le parapluie qui s'ouvre en cas de problème.

P.S.2 : je sais, je suis un jeune retraité, d'un autre âge, d'un autre temps.. mais j'ai connu aussi des collègues qui se laissaient faire, avec du bruit dans la classe et des remarques insolentes d'élèves. Résultat : Non seulement ils ne sont pas compris ni aidés, mais tout le monde leur tombe dessus : parents, strasse, élèves ("il/elle ne sait pas se faire respecter").. A bon entendeur....

P.S.3 : je vois sous mon avatar que je suis "niveau 6" ? j'espère que ce n'est pas grave ?
vous parlez d'un autre espace-temps où l'on pouvait mettre à la porrte un élève sans qu'on vous le ramène avec leçon de morale à l'appui.Fait il y a 3 semaines pour un gamin qui avait dit à son prof "ça me casse les couilles." alors vous pensez bien que pour un bruit de bouche..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Mike92 le Jeu 11 Oct 2012 - 18:45

vous parlez d'un autre espace-temps où l'on pouvait mettre à la porte
un élève sans qu'on vous le ramène avec leçon de morale à l'appui. Fait
il y a 3 semaines pour un gamin qui avait dit à son prof "ça me casse
les couilles." alors vous pensez bien que pour un bruit de bouche..
Parce que vous croyez qu'en 1975, 80 ou 2000 les élèves étaient tous soumis ? qu'il n'y avait pas de difficultés ? Qu'on nous écoutait religieusement ? que l'administration nous laissait faire ce qu'on voulait ? qu'on pouvait être des apprentis dictateurs ? Qu'il n'y avait pas d'élèves pour nous dire merde ? que tous les élèves acceptaient de se faire mettre dehors ?

Je lis que vous avez 41 ans, donc l'expérience a déjà dû vous apprendre qu'il y a plusieurs sortes de profs : ceux/celles qui n'arrivent pas à s'imposer et sont malmenés par tous, ceux qui, pas chahutés mais méprisés souffrent en silence, ceux qui passent à travers les gouttes avec beaucoup de démagogie et de renoncement interne douloureux, et ceux qui s'imposent à tous, y compris à l'administration, à la fois par leur maîtrise de la matière et leur refus de se laisser marcher sur les pieds tout en sachant louvoyer quand il le faut.

Or, faire partie de cette dernière catégorie, si ce n'est pas déjà le cas du fait de dons naturels (ça existe aussi), cela s'apprend, c'est au moins cela que j'aurai appris en 38 ans de carrière, et c'est ce que je souhaitais vous dire ce soir, pas donner l'impression d'une sorte de discours nostalgique ou ringard, et encore moins faire la leçon à qui que ce soit (mais on note bien dans les interventions que certains et certaines gagneraient à pouvoir profiter de quelques conseils).

On a en effet l'impression chez beaucoup d'une grande frilosité de réaction (celle que j'avais en commençant ma carrière), d'une sorte d'anticipation un peu fantasmatique de dangers de toute nature, d'une crainte perpétuelle que tout peut vous tomber sur la tête : le CDE, les parents, les élèves, les moqueries ou l'indifférence des collègues, l'inspecteur, la qualité de ses propres cours... je dois en oublier !

Mais si vous en êtes à ce degré de panique, prenez conseil autour de vous parmi ceux qui s'en sortent bien, observez-les, écoutez-les, ayez une plus juste appréciation des forces en présence pour ne pas vous laisser écraser — ou changez carrément de métier, parce que ce genre d'enfer professionnel est insupportable !

N'importe quel collègue avisé vous dira qu'il vaut mieux parfois ne rien entendre (un tchip discret, je l'ignorerais), et qu'une punition collective est une imbécillité ; que l'humour et la répartie dans la classe sauvent bien des situations ; qu'il arrive un moment où on ne peut pas laisser passer une insulte grave, et que, syndiqué(e), c'est vous par votre attitude réclamant de la dignité de tous qui allez mettre l'administration en difficulté.
Ne vous laissez pas marcher sur les pieds ! Ne suppliez pas les élèves de rentrer en classe s'ils traînent dans le couloir, dites-leur qu'après vous, plus personne ne rentre. Distribuez largement des feuilles de travail pour l'heure de cours, avec de la variété, pour que le temps soit bien rempli... Il y en aurait à dire ! surtout quand on a appris ce genre de leçons tout seul au fil du temps avec beaucoup de souffrances...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Marie Laetitia le Jeu 11 Oct 2012 - 19:11

N'importe quel collègue avisé vous dira qu'il vaut mieux parfois ne rien entendre (un tchip discret, je l'ignorerais), et qu'une punition collective est une imbécillité ; que l'humour et la répartie dans la classe sauvent bien des situations ; qu'il arrive un moment où on ne peut pas laisser passer une insulte grave, et que, syndiqué(e), c'est vous par votre attitude réclamant de la dignité de tous qui allez mettre l'administration en difficulté.
Ne vous laissez pas marcher sur les pieds ! Ne suppliez pas les élèves de rentrer en classe s'ils traînent dans le couloir, dites-leur qu'après vous, plus personne ne rentre. Distribuez largement des feuilles de travail pour l'heure de cours, avec de la variété, pour que le temps soit bien rempli... Il y en aurait à dire ! surtout quand on a appris ce genre de leçons tout seul au fil du temps avec beaucoup de souffrances...

veneration topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par InviteeF le Jeu 11 Oct 2012 - 20:21

Certains de mes élèves se livrent également à ce genre d'imbécillités stériles.
Je prends le carnet comme pour un bavardage intempestif. ça suffit à dissuader l'ensemble de la classe jusqu'à la fin de l'heure.
Puis rebelote au cours suivant et on continue...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 22:09

Je n'ai pas hésité à coller une spécialiste du tchip, récemment. Pour moi, c'est plus que du bavardage stérile, un tchip n'est pas fait pour être discret, c'est de l'insolence pure et simple.
Sinon, évidemment, d'accord avec Mike!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par loup des steppes le Jeu 11 Oct 2012 - 22:42

C'est super Néo... I love you car je viens d'apprendre un nouveau truc ... je n'ai jamais entendu ça dans mes classes, jusqu'à présent en tout cas. Merci de l'info.

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par User5899 le Jeu 11 Oct 2012 - 23:50

@Mike92 a écrit:
vous parlez d'un autre espace-temps où l'on pouvait mettre à la porte
un élève sans qu'on vous le ramène avec leçon de morale à l'appui. Fait
il y a 3 semaines pour un gamin qui avait dit à son prof "ça me casse
les couilles." alors vous pensez bien que pour un bruit de bouche..
Parce que vous croyez qu'en 1975, 80 ou 2000 les élèves étaient tous soumis ? qu'il n'y avait pas de difficultés ? Qu'on nous écoutait religieusement ? que l'administration nous laissait faire ce qu'on voulait ? qu'on pouvait être des apprentis dictateurs ? Qu'il n'y avait pas d'élèves pour nous dire merde ? que tous les élèves acceptaient de se faire mettre dehors ?

Je lis que vous avez 41 ans, donc l'expérience a déjà dû vous apprendre qu'il y a plusieurs sortes de profs : ceux/celles qui n'arrivent pas à s'imposer et sont malmenés par tous, ceux qui, pas chahutés mais méprisés souffrent en silence, ceux qui passent à travers les gouttes avec beaucoup de démagogie et de renoncement interne douloureux, et ceux qui s'imposent à tous, y compris à l'administration, à la fois par leur maîtrise de la matière et leur refus de se laisser marcher sur les pieds tout en sachant louvoyer quand il le faut.

Or, faire partie de cette dernière catégorie, si ce n'est pas déjà le cas du fait de dons naturels (ça existe aussi), cela s'apprend, c'est au moins cela que j'aurai appris en 38 ans de carrière, et c'est ce que je souhaitais vous dire ce soir, pas donner l'impression d'une sorte de discours nostalgique ou ringard, et encore moins faire la leçon à qui que ce soit (mais on note bien dans les interventions que certains et certaines gagneraient à pouvoir profiter de quelques conseils).

On a en effet l'impression chez beaucoup d'une grande frilosité de réaction (celle que j'avais en commençant ma carrière), d'une sorte d'anticipation un peu fantasmatique de dangers de toute nature, d'une crainte perpétuelle que tout peut vous tomber sur la tête : le CDE, les parents, les élèves, les moqueries ou l'indifférence des collègues, l'inspecteur, la qualité de ses propres cours... je dois en oublier !

Mais si vous en êtes à ce degré de panique, prenez conseil autour de vous parmi ceux qui s'en sortent bien, observez-les, écoutez-les, ayez une plus juste appréciation des forces en présence pour ne pas vous laisser écraser — ou changez carrément de métier, parce que ce genre d'enfer professionnel est insupportable !

N'importe quel collègue avisé vous dira qu'il vaut mieux parfois ne rien entendre (un tchip discret, je l'ignorerais), et qu'une punition collective est une imbécillité ; que l'humour et la répartie dans la classe sauvent bien des situations ; qu'il arrive un moment où on ne peut pas laisser passer une insulte grave, et que, syndiqué(e), c'est vous par votre attitude réclamant de la dignité de tous qui allez mettre l'administration en difficulté.
Ne vous laissez pas marcher sur les pieds ! Ne suppliez pas les élèves de rentrer en classe s'ils traînent dans le couloir, dites-leur qu'après vous, plus personne ne rentre. Distribuez largement des feuilles de travail pour l'heure de cours, avec de la variété, pour que le temps soit bien rempli... Il y en aurait à dire ! surtout quand on a appris ce genre de leçons tout seul au fil du temps avec beaucoup de souffrances...
Je précise que je n'ai pas ouvert clandestinement un second pseudo, et que je souscris aux propos de Mike de A à Z virgules incluses Smile
Se défendre, c'est accepter qu'on puisse être attaqué. On redresse la tête et on ne se laisse pas piétiner, qui plus est par des gens qui souvent ont fui leurs propres classes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par roxanne le Ven 12 Oct 2012 - 6:36

D'abord, merci pour la leçon , ça fait toujours plaisir, même à mon âge.Maintenant, les choses sont plus insidieuses et moins simplistes que ça.Je n'idéalise pas un bon vieux temps et comme j'en suis à 16 ans de carrière avec 27 bahuts au compteur, j'ai un peu de bouteille.J'arrive à m'en sortir, merci, sans être une grande gueule , comme quoi il manque une catégorie.Parce que depuis deux-trois ans, insidieusement, dans mon collège en tout cas, les profs qui ont pris le pouvoir, c'est les Démagos, ceux qui vont plutôt dans le sens du vent, et ce n'est certainement pas vers eux que je vais me tourner.J'ai calmé net mes 4° qui tentaient de chiper, vous en faites pas .Mais il ne faut pas nier que l'atmosphère des établissements évolue depuis quelque temps, et les forces établies tournent.Il y a tout un système (projets à gogo,Socle et compagnie) qui laisse la part belle aux donneurs de leçon de tout ordre.Bref.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Sessi le Ven 12 Oct 2012 - 7:09

Oh purée, j'apprends que je tchipe! Et j'apprends aussi tout ce que ça signifie! affraid

C'est une sorte de tic que j'ai depuis des années, que j'utilise quand je suis agacée, donc en classe aussi parfois...

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par A Tuin le Ven 12 Oct 2012 - 13:50

Je ne connaissais pas ce bruit ni la façon dont il se nomme.

Alors, vous punissez ce bruit ? Mais vous mettez quoi sur vos feuille d'incident, de retenue ou sur les carnets ? "L'élève a tchipé ?". Il faut connaître le mot déjà ..... scratch humhum
j'avoue que cela ne me serait pas venu à l'idée, mais du coup si vous entendez ce bruit, vous punissez systématiquement ??? C'est peut-être bête, je me dis que ce n'est qu'un bruit. Le genre que, si cela se trouve, on a tous plus ou moins entendu à un moment donné sans même y prêter garde...

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Marie Laetitia le Ven 12 Oct 2012 - 14:02

@A Tuin a écrit:Je ne connaissais pas ce bruit ni la façon dont il se nomme.

Alors, vous punissez ce bruit ? Mais vous mettez quoi sur vos feuille d'incident, de retenue ou sur les carnets ? "L'élève a tchipé ?". Il faut connaître le mot déjà ..... scratch humhum
j'avoue que cela ne me serait pas venu à l'idée, mais du coup si vous entendez ce bruit, vous punissez systématiquement ??? C'est peut-être bête, je me dis que ce n'est qu'un bruit. Le genre que, si cela se trouve, on a tous plus ou moins entendu à un moment donné sans même y prêter garde...

tout le monde ne punit pas pour ça. Moi j'estime que c'est plus fait par agacement (d'autant que les miens ne sont pas vrrrraiment d'origine africaine, ils copient sans trop comprendre l'origine) et je m'en moque.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes élèves tchipent, que faire?

Message par Invité le Ven 12 Oct 2012 - 14:10

Je mets "insolence" et voilà. Et là où je suis en tout cas, ce n'est pas qu'un bruit, c'est de l'insolence qui se veut insidieuse.
J'ai prévenu, maintenant je punis.
Et vraiment, un tchip, ce n'est pas discret, ce n'est pas fait pour Wink. Cela dit, je ne punis que lorsque le tchip s'adresse directement à moi (après remarque faite à un élève, en gros)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum