Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Paulus
Niveau 2

[résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Paulus le Jeu 27 Sep 2012 - 7:56
Dans le célèbre sonnet VIII de L. Labé, comment prononcer "grief", pour respecter le décasyllabe :
"Et en plaisir maint grief tourment j'endure"
grif, gref ou grief (synérèse).

Merci de vos avis.
avatar
ysabel
Devin

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par ysabel le Jeu 27 Sep 2012 - 11:55
D'après les notes que j'ai sur ce poème, c'est gref

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Cath
Bon génie

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Cath le Jeu 27 Sep 2012 - 12:24
Je confirme.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par NLM76 le Jeu 27 Sep 2012 - 17:57
J'avais noté grief avec synérèse.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Paratge
Érudit

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Paratge le Jeu 27 Sep 2012 - 18:12
Prononcez grié, dit au XVIe siècle Palsgrave (1480-1554) dans un manuel de français pour les Angloys.
avatar
Paratge
Érudit

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Paratge le Jeu 27 Sep 2012 - 18:16
Le Littré :

Grief (écrit aussi gref) a toujours été monosyllabe dans l'ancienne langue ; et Malherbe l'a encore fait tel. Il est très probable que l'ancienne prononciation était gref ; puis, quand on voulut prononcer grief tel qu'il était écrit, il y eut lutte entre l'ancien usage de ce mot comme monosyllabe, et l'impossibilité de l'articuler désormais d'une façon monosyllabique. Au reste on remarquera que l'ancienne langue avait raison d'y voir un monosyllabe, car c'est une grave dérogation à l'étymologie que de représenter par deux syllabes l'unique syllabe gra du latin gravis.
avatar
John
Médiateur

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par John le Jeu 27 Sep 2012 - 18:17
Il est très probable que l'ancienne prononciation était gref
Bon, eh bien si c'est Littré qui le dit, on peut faire confiance Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
barèges
Neoprof expérimenté

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par barèges le Jeu 27 Sep 2012 - 20:23
Apparemment la première attestation est sans "i" (TLFi et Alain Rey), "gref".
Très vite on ne trouve pratiquement que des graphies "grief".
D'après ce que je comprends ce soir, mais c'est sur la fatigue :
gravis a donné, logiquement, "gref". Sans diphtongue. C'est la forme attestée dans les plus anciens textes.
Les formes avec i (donc ancienne diphtongue) remonteraient à une réfection ancienne de gravis en *grevis, sous l'influence de l'antonyme levis; dans grevis, logiquement toujours, le "e" donne "ie".
A l'époque de Louise Labbé, on en était à un monosyllabe, probablement avec r roulé et i en synérèse ; vu que c'est imprononçable avec notre r d'arrière, autant prononcer "gref" en lisant.
Paulus
Niveau 2

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Paulus le Jeu 27 Sep 2012 - 20:43
professeur Merci à tous pour vos réponses : je vais suivre le bon Emile et autres autorités pour mon cours de la semaine prochaine.

Bien cordialement, Paulus
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par NLM76 le Jeu 27 Sep 2012 - 22:31
Et pour la synérèse : est-ce que ça ne pourrait pas être plutôt quelque chose comme une palatalisation du /r/ ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Hannibal le Sam 29 Sep 2012 - 8:00
@barèges a écrit:
gravis a donné, logiquement, "gref". Sans diphtongue. C'est la forme attestée dans les plus anciens textes.
Les formes avec i (donc ancienne diphtongue) remonteraient à une réfection ancienne de gravis en *grevis, sous l'influence de l'antonyme levis; dans grevis, logiquement toujours, le "e" donne "ie".

On écrivait "brief" aussi pour bref.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
Contenu sponsorisé

Re: [résolu] Comment prononçait-on "grief" à l'époque de Louise Labé ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum