Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 11:55

En une de Libération : "Urgent - recherche 40000 profs".

"La campagne de recrutement décidée par Vincent Peillon relève de la gageure dans un secteur dévalorisé".

Dossier réalisé par Véronique Soulé.

Articles à lire ici : http://journal.liberation.fr/publication/liberation/1044/?xtor=rss-450#!/0_0


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par WonderWoman le Jeu 27 Sep 2012 - 11:56

j'arrive pas à lire pcq je ne suis pas abonnée ... mais j'ai envie de dire "ouhouh je suis lààààà"


_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 11:59

Kroko, je ne comprends pas pourquoi tu as envie de dire "ouhouh je suis là" : tu n'as pas de poste ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 12:11

J'adore les titres de "libé". Peillon cherche 40000 profs.

Et il va les trouver. Certainement pas parmi les jeunes pour tout un tas de raisons, mais il va les trouver.

Il va les trouver parce qu'il y a de plus en plus de cadres qui, à quarante-cinq ans, se retrouvent à la porte, qui ont goûté du chômage, et qui sont prêts à tout sauf aux minima sociaux. Ces gens ont tous bac+5 et commencent à être plusieurs centaines de milliers à dépendre de Pôle-Emploi. Ils ont envie de travailler, mais entre le "vous êtes trop vieux", le "on pense que vous serez trop cher", le "vous allez vous ennuyer chez nous" ou "mais monsieur, vous êtes surdiplômé" et toutes autres excuses foireuses, il ne leur restera que la voie de l'enseignement. La question est maintenant de savoir si cette troupe répondra aux attentes.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Daphné le Jeu 27 Sep 2012 - 13:01

Et s'ils supporteront le métier et les mutations qui vont avec le statut de fonctionnaire !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 13:09

@Daphné a écrit:Et s'ils supporteront le métier et les mutations qui vont avec le statut de fonctionnaire !
Je crois que lorsque tu as 45 ans, bac+5, et que tu es aux minima sociaux (400 et quelques euros par mois) parce qu'en fin de droits, tu es prêt à tout.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 13:20

@Le grincheux a écrit:
@Daphné a écrit:Et s'ils supporteront le métier et les mutations qui vont avec le statut de fonctionnaire !
Je crois que lorsque tu as 45 ans, bac+5, et que tu es aux minima sociaux (400 et quelques euros par mois) parce qu'en fin de droits, tu es prêt à tout.
Pourquoi n'ont-ils pas postulé aux session précédentes ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Lefteris le Jeu 27 Sep 2012 - 13:23

@Le grincheux a écrit:J'adore les titres de "libé". Peillon cherche 40000 profs.

Et il va les trouver. Certainement pas parmi les jeunes pour tout un tas de raisons, mais il va les trouver.

Il va les trouver parce qu'il y a de plus en plus de cadres qui, à quarante-cinq ans, se retrouvent à la porte, qui ont goûté du chômage, et qui sont prêts à tout sauf aux minima sociaux. Ces gens ont tous bac+5 et commencent à être plusieurs centaines de milliers à dépendre de Pôle-Emploi. Ils ont envie de travailler, mais entre le "vous êtes trop vieux", le "on pense que vous serez trop cher", le "vous allez vous ennuyer chez nous" ou "mais monsieur, vous êtes surdiplômé" et toutes autres excuses foireuses, il ne leur restera que la voie de l'enseignement. La question est maintenant de savoir si cette troupe répondra aux attentes.
Je suis d'accord, un chômeur acceptera , mais ça fonctionnera plus ou moins bien selon les matières. On trouvera des matheux, des professeurs de matières techniques, mais ça sera peut-être plus difficile dans certaines langues, en lettres (je ne parle même ps des LC Rolling Eyes ), en histoire. Ce sont des matières où la plupart de ceux qui ont des diplômes sont déjà dans la fonction publique, et de plus il y a beaucoup moins de diplômés, alors que les besoins en enseignants sont élevés dans ces matières de base.
Un tel système est tout bénéfice pour l'Etat, dans une vision économiste età court terme : petites retraites, gens débutant à des échelons assez bas donc peu d'évolution de carrière en perspective.
Beaucoup de néoprofs qui pourront aller sur le forum " métier alimentaire" témoigner. Wink

le risque est d'avoir aussi des gens de passage, qui malgré leur âge continueront à chercher en parallèle un autre boulot.
Il y aura aussi le problème des PE, qui manquent cruellement dans certains départements, mais va-t-on se ruer sur ces académies ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 13:25

@John a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Daphné a écrit:Et s'ils supporteront le métier et les mutations qui vont avec le statut de fonctionnaire !
Je crois que lorsque tu as 45 ans, bac+5, et que tu es aux minima sociaux (400 et quelques euros par mois) parce qu'en fin de droits, tu es prêt à tout.
Pourquoi n'ont-ils pas postulé aux session précédentes ?
Je ne sais pas si tu as bien vu, mais le chômage des cadres, qui étaient encore peu touchés, explose littéralement depuis quelques mois. Tu ne postules pas à un emploi qui te fait changer de statut si tu occupe un poste stable ailleurs.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par WonderWoman le Jeu 27 Sep 2012 - 13:26

@John a écrit:Kroko, je ne comprends pas pourquoi tu as envie de dire "ouhouh je suis là" : tu n'as pas de poste ?
je n'ai pas obtenu de poste adapté ...
j'ai un poste mais je ne peux pas le rejoindre à cause de mes conditions de santé.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Pseudo le Jeu 27 Sep 2012 - 13:30

J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave). Il avait envisagé de postulé en tant que vacataire, pour voir venir, sans s'engager avec le concours (sans compter qu'il aurait fallut le préparer le concours).
Finalement, il a développé sa petite boite. Je l'ai relancé à ce sujet en début d'année scolaire, sachant qu'on manquait cruellement de prof de maths dans l'académie, il ne se souvient que très vaguement de notre discussion, et trouve désormais l'idée totalement baroque.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 13:32

@Pseudo a écrit:J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave).
C'est qu'il n'avait vraiment pas faim.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Lefteris le Jeu 27 Sep 2012 - 13:36

@Pseudo a écrit: Il avait envisagé de postulé en tant que vacataire, pour voir venir, sans s'engager avec le concours (sans compter qu'il aurait fallut le préparer le concours).
F

Voilà, ça traduit ce que je dis plus haut : "voir venir". Et il a trouvé autre chose. Il n'y aura pas une ruée, ça va entrer à reculons , prêt à repartir, faute d'autre chose, tenaillé par la faim.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Pseudo le Jeu 27 Sep 2012 - 13:37

@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave).
C'est qu'il n'avait vraiment pas faim.

On peut imaginer que la situation des cadres se dégrade encore tellement qu'ils s’abaissent à toucher le salaire d'un prof. Mais ils préféreront peut-être postuler à des postes de non cadre mieux payer que profs. Quitte à déroger, autant palper plus. De nombreux agents de maîtrise de l'industrie que je connais (automobile, énergie, etc...) sont mieux payés que moi avec deux fois moins d'ancienneté.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 13:46

Il va les trouver parce qu'il y a de plus en plus de cadres qui, à quarante-cinq ans, se retrouvent à la porte, qui ont goûté du chômage, et qui sont prêts à tout sauf aux minima sociaux. Ces gens ont tous bac+5 et commencent à être plusieurs centaines de milliers à dépendre de Pôle-Emploi. Ils ont envie de travailler, mais entre le "vous êtes trop vieux", le "on pense que vous serez trop cher", le "vous allez vous ennuyer chez nous" ou "mais monsieur, vous êtes surdiplômé" et toutes autres excuses foireuses, il ne leur restera que la voie de l'enseignement.
Peut-être : il faudra comparer les stats des différents concours.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 13:50

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave).
C'est qu'il n'avait vraiment pas faim.

On peut imaginer que la situation des cadres se dégrade encore tellement qu'ils s’abaissent à toucher le salaire d'un prof. Mais ils préféreront peut-être postuler à des postes de non cadre mieux payer que profs.
Certes. Mais lesquels ?

Quitte à déroger, autant palper plus. De nombreux agents de maîtrise de l'industrie que je connais (automobile, énergie, etc...) sont mieux payés que moi avec deux fois moins d'ancienneté.
Je crois surtout que tu n'as aucune idée de ce qui se passe actuellement. Les agents de maîtrise dans l'industrie ont intérêt à s'accrocher à leurs postes (tout comme les cadres d'ailleurs). On a commencé dans les années 1980 à supprimer des emplois en partant du bas de l'échelle. Aujourd'hui, on en supprime même en haut. Il suffit de voir ce qui se passe chez PSA. Tout le monde parle d'Aulnay, mais il n'y a pas qu'Aulnay, il faut voir ce qui est en train de se passer à Vélizy dans les centres d'études !

Il y a encore quelques années, on licenciait les "mauvais" (mettre dans mauvais, au choix : les "vieux", les chers, les emmerdeurs, les incompétents, les inutiles...). Aujourd'hui, les plans sociaux ne distinguent plus les profils, les postes, les responsabilités. Dans le lot, il y a des gens tout à fait compétents, prêts à tout pour ne pas rester au chômage. Et je suis d'accord avec toi, ils peuvent chercher quelque chose de mieux payé, mais ils savent aussi que ce quelque chose de mieux payé est un siège éjectable parce qu'ils ont déjà donné. Ça permet de relativiser certaines choses.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Daphné le Jeu 27 Sep 2012 - 13:51

Un ingénieur ou cadre qui passe un concours de l'En a une VAE qui lui permet de bénéficier d'un reclassement, il ne repart pas de zéro avec un échelon de débutant. A la condition qu'il y ait un lien entre son ancien métier et sa discipline d'enseignement.
Mais il doit passer à la moulinette du mouvement, et avec maison + femme + enfants + chiens et chats et tout le reste......... si le conjoint ne travaille pas pas de points familiaux : donc direction que vous savez.
A 20 et quelques années on le fait, à 45 ans ou plus, bien installé, Descartes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Nemuyoake le Jeu 27 Sep 2012 - 14:19

A la limite, quitte à enseigner les maths, ils préfèreront créer leur boite de cours privés plutôt que de se coltiner les mutations et le bas salaire.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Jeu 27 Sep 2012 - 14:35

yoaken a écrit:A la limite, quitte à enseigner les maths, ils préfèreront créer leur boite de cours privés plutôt que de se coltiner les mutations et le bas salaire.
Ah ? Et comment expliques-tu que de telles "boîtes" ne poussent pas comme des champignons après la pluie ? J'ai un début d'explication, mais ça ne va pas te plaire. Cela ne fait rien, je vais tout de même te la donner.

S'il veut gagner 2000 euros nets mensuels, il faut qu'il encaisse 2000 * 1.74 = 3480 euros avec les charges. Or il faut au mieux compter dix mois sur douze de boulot. Donc il faut 4176 euros mensuels. S'il n'y a pas de loyer à payer, pas de frais généraux excessifs, une RCP de base, que le type est capable de faire son bilan comptable comme un grand, disons qu'il lui faut 5100 euros mensuels hors taxe à facturer pour sa rémunération qui est toujours de 2000 euros nets.

On va considérer qu'il fait son boulot correctement et qu'il donne vingt heures de cours par semaine, donc 90 heures par mois. On arrive donc à 56 euros HT l'heure de cours soit 67 euros TTC (pour des cours particuliers, parce que pour monter une école, les coûts sont différents, il faut des locaux, des assurances spécifiques, une gestion du personnel...). S'il veut que ce soit éligible au crédit d'impôt, il faut absolument un suivi comptable, des papiers Cerfa en fin d'année, donc l'heure est encore plus chère.

Et tout ça pour 2000 euros nets, en n'ayant aucune garantie de trouver des élèves, parce que 67 euros TTC de l'heure, ça commence tout de même à faire.

Dans de telles conditions, il faut être particulièrement masochiste pour ne pas prendre directement l'EN.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Nemuyoake le Ven 28 Sep 2012 - 2:29

Pourquoi ça ne me plairait pas cette explication ? Les gens pensent qu'on peut se faire un fric fou en donnant des cours particuliers quand on est prof, la preuve que non (à moins de ne pas tt déclarer, ce que n'hésiteraient pas à faire certains).

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Malaga le Ven 28 Sep 2012 - 6:42

@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave).
C'est qu'il n'avait vraiment pas faim.

On peut imaginer que la situation des cadres se dégrade encore tellement qu'ils s’abaissent à toucher le salaire d'un prof. Mais ils préféreront peut-être postuler à des postes de non cadre mieux payer que profs.
Certes. Mais lesquels ?

Quitte à déroger, autant palper plus. De nombreux agents de maîtrise de l'industrie que je connais (automobile, énergie, etc...) sont mieux payés que moi avec deux fois moins d'ancienneté.
Je crois surtout que tu n'as aucune idée de ce qui se passe actuellement.

Heureusement, Le Grincheux est là pour expliquer le monde à ces pauvres profs totalement coupés de la réalité, de la "vraie vie".


Donc le cadre qui habite par exemple à Toulouse, qui est sans doute propriétaire ou en accession à la propriété de sa maison, qui a peut-être des enfants collégiens ou lycéens, une femme qui travaille, va quitter sa région, emmener femme (qui va donc démissionner) et enfants pour aller travailler dans l'académie de Créteil ou de Versailles ?

J'en doute vraiment. En tout cas, ce n'est absolument pas le profil des contractuels ou des vacataires que nous avons actuellement (quand nous en avons).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par philann le Ven 28 Sep 2012 - 7:24

Je suis contractuelle et je ne partirais pas dans une autre académie avec ce statut!! J'aime beaucoup enseigner mais pas à tout prix (en l'occurrence fort bas!). En revanche, si j'avais le concours...bah ça fait parti du marché...on peut être muté loin de chez soi.

Par ailleurs, il n'y a pas que les profs à être nommés à perpet': Hier il y avait aux infos un reportage sur les familles TGV dont l'un des deux conjoints travaillait et vivait loin de se famille et rentrait le week-end. Et c'est ce qu'à connu mon père en tant que cadre dans une entreprise italienne. On l'a envoyé à Turin pendant 3 ans. Ca aurait été compliqué pour ma mère mon frère et moi de suivre, donc il rentrait le vendredi soir, toutes les semaines et repartait tous les lundis matins...

La différence, c'est qu'il avait une compensation financière intéressante pour être loin de chez soi et que les frais de voyage étaient intégralement payés par l'entreprise.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Lefteris le Ven 28 Sep 2012 - 7:43

@philann a écrit:Je suis contractuelle et je ne partirais pas dans une autre académie avec ce statut!! J'aime beaucoup enseigner mais pas à tout prix (en l'occurrence fort bas!). En revanche, si j'avais le concours...bah ça fait parti du marché...on peut être muté loin de chez soi.

Voilà l'esprit du choix d'un métier, ou d'une reconversion : on met tout dans une balance et on pèse le pour et le contre, il faut des compensations, d'une manière ou d'une autre, à ce qu'on donne. l'éloignement et faible salaire , mais sécurité de l'emploi. La précarité, oui mais alors pas à 1000 km, etc. Raisonner en terme de "j'aime/j'aime pas" n'a guère de sens. Les gens qui auront à nourrir leur famille après un licenciement devront sans aucun envisager des paramètres autres que la "vocation".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par lisette83 le Ven 28 Sep 2012 - 7:59

En tout cas je n'ai jamais entendu dans mon entourage très matheux personne ne serait-ce qu'évoquer la possibilité de de devenir professeur d'abord parce que le métier d'ingénieur qu'ils exercent au jour le jour ne mobilise pas du tout les connaissances nécessaires pour enseigner, que "revenir aux fondamentaux" ne les intéresse pas et que les conditions de travail les rebutent sans parler du salaire. Le seul qui l'avait envisagé a effectué un stage d'observation pendant ses études et a renoncé illico.
Quant à devoir changer de région beaucoup l'ont fait mais en choisissant au moins un minimum leur entreprise et leur région. Ils sont arrivés en RP pour la plupart mais rien à voir avec des conditions de travail dans des collèges de ZEP ou autres.


lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libération : "Urgent - recherche 40000 profs" - "une gageure dans un secteur dévalorisé".

Message par Le grincheux le Ven 28 Sep 2012 - 8:06

@Malaga a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:J'avais un ami ingénieur dans la mouise qui m'avait demandé des infos sur comment être prof il y a un an environ.
Même dans la mouise il n'envisageait pas de passer le concours (le salaire de débutant, ca l'avait refroidi grave).
C'est qu'il n'avait vraiment pas faim.

On peut imaginer que la situation des cadres se dégrade encore tellement qu'ils s’abaissent à toucher le salaire d'un prof. Mais ils préféreront peut-être postuler à des postes de non cadre mieux payer que profs.
Certes. Mais lesquels ?

Quitte à déroger, autant palper plus. De nombreux agents de maîtrise de l'industrie que je connais (automobile, énergie, etc...) sont mieux payés que moi avec deux fois moins d'ancienneté.
Je crois surtout que tu n'as aucune idée de ce qui se passe actuellement.

Heureusement, Le Grincheux est là pour expliquer le monde à ces pauvres profs totalement coupés de la réalité, de la "vraie vie".


Donc le cadre qui habite par exemple à Toulouse, qui est sans doute propriétaire ou en accession à la propriété de sa maison, qui a peut-être des enfants collégiens ou lycéens, une femme qui travaille, va quitter sa région, emmener femme (qui va donc démissionner) et enfants pour aller travailler dans l'académie de Créteil ou de Versailles ?

J'en doute vraiment. En tout cas, ce n'est absolument pas le profil des contractuels ou des vacataires que nous avons actuellement (quand nous en avons).
As-tu vu que tout le monde licencie à tour de bras des cadres depuis un an ? Il est tout à fait normal qu'il n'y en ai pas encore sur le marché de l'emploi des enseignants. Maintenant, ne coupe pas la moitié de ma réponse précédente. Lorsque ton cadre de Toulouse aura le choix entre vendre sa maison sur laquelle il a encore des traites et accepter un boulot à 500 km, que crois-tu qu'il va faire ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum