L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par John le Jeu 27 Sep 2012, 15:28

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-education.-Le-professeur-aussi-doit-couper-son-portable-en-classe-_39382-2117042_actu.Htm

France
Éducation. Le professeur aussi doit couper son portable en classe !
Insolite jeudi 27 septembre 2012

« Eh m’sieur, pourriez pas éteindre votre portable ? On est en cours ! » Difficile d’imaginer qu’un élève parle ainsi à son prof ? Peut-être pas. Une lycéenne bretonne raconte : « Des profs reçoivent et envoient des textos en classe. Alors que nous, on n’a pas le droit. » Il est vrai que les enseignants sont moins discrets que leurs élèves, pour la plupart capables de communiquer par textos sous la table, sans regarder le clavier.

Mais la lycéenne poursuit : « Un prof est même arrivé en classe, en retard. Il était au téléphone. C’était une conversation perso et il a continué à parler pendant qu’on attendait », insiste-t-elle, un rien « saoulée » par ce comportement.

Les mobiles sur le bureau

« Oui, ça existe », confirme une conseillère principale d’éducation (CPE) d’un établissement de la banlieue parisienne. « Dans notre lycée, les élèves comme les profs doivent couper leur portable dès qu’ils passent la grille. Or, un jour que je discutais avec une prof, dans un couloir, son portable a sonné. Elle a arrêté notre conversation et elle a répondu ! Dans les classes, oui, c’est assez courant ! »

Les ados n’aiment pas, mais alors pas du tout, ces « deux poids deux mesures », du genre « faites ce que je vous dis, ne faites pas ce que je fais ». Ils trouvent cela injuste. Et qui peut leur donner tort ?

« Pour éviter les problèmes, on a adopté une règle, poursuit cette CPE, tous les portables sont posés sur le bureau, ceux des élèves comme celui du prof. Si quelqu’un oublie de l’éteindre, cela va se voir. »

Dans un autre lycée professionnel, les élèves ont trouvé une réponse qui ne souffre aucune contestation. Ils font comme le prof qui répond pendant la classe en prétextant qu’il s’agit un appel professionnel. « Eh, m’dame, c’est un maître de stage qui me dit qu’il accepte de me prendre dans sa boîte ! »

Imparable.

« C’est une minorité de professeurs », tient à souligner cette CPE. Une minorité qui devrait recevoir - pourquoi pas ? - une bonne vieille punition du style : copier cent fois « je ne dois pas envoyer ni recevoir de texto pendant la classe ». À faire signer par le proviseur.

Philippe SIMON.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par MelanieSLB le Jeu 27 Sep 2012, 16:51

C'est quoi ce texte débile? On pourrait pas nous lâcher un peu, bordel!
Il doit bien y avoir 3 ou 4 spécimens du genre en France, mais bon, faut arrêter.

Et si la CPE discute avec un prof qui a une pause, je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le droit d'utiliser son portable pendant celle-ci (dit celle qui a appelé son papa pendant ses heures de pause aujourd'hui pour lui souhaiter son anniversaire -bon, de la salle des profs et j'étais seule, mais le principe reste identique). Effectivement, un peu de politesse, des excuses, ou ne pas décrocher parce qu'on est au milieu d'une conversation, ok; mais de là à dire que les profs font cours avec leurs portables vissés à l'oreille, vraiment n'importe quoi!

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Pseudo le Jeu 27 Sep 2012, 16:56

En même temps, pendant les réunions, ca textote à mort !

Ouest-France avait de la copie à pisser apparemment. Il n'y a pas assez de sujest importants à traiter en ce moment, c'est pour ça.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Reine Margot le Jeu 27 Sep 2012, 16:59

mais c'est la rentrée! c'est le moment de taper sur les profs et leurs incroyables privilèges, ça fait vendre des canards, plus c'est gros, plus ça passe.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par flo le Jeu 27 Sep 2012, 17:10

Moi, une fois, en mai dernier, j'ai appelé avec mon portable pendant mon cours : j'ai téléphoné à la mère d'un élève (qui se foutait de moi depuis 1 mois car il ne rachetait pas son carnet de correspondance en espérant que j'allais laisser passer) devant toute la classe pour lui dire de donner 2 euros 70 à son fils le soir même afin qu'il rachète ledit carnet. Twisted Evil
C'est mal? professeur

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par stefane le Jeu 27 Sep 2012, 17:13

@Reine Margot a écrit:mais c'est la rentrée! c'est le moment de taper sur les profs et leurs incroyables privilèges, ça fait vendre des canards, plus c'est gros, plus ça passe.


cool... et halte à la parano Wink

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par olive-in-oil le Jeu 27 Sep 2012, 17:14

N'importe quoi ! Encore une généralité faite de quelques cas isolés ! Pfff ! Rolling Eyes

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par flo le Jeu 27 Sep 2012, 18:01

@stefane a écrit:
@Reine Margot a écrit:mais c'est la rentrée! c'est le moment de taper sur les profs et leurs incroyables privilèges, ça fait vendre des canards, plus c'est gros, plus ça passe.


cool... et halte à la parano Wink
Ben non, c'est pas de la parano, c'est exactement ça. Rolling Eyes

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Patissot le Jeu 27 Sep 2012, 18:04

La semaine dernière, en me promenant dans les couloirs du lycée j'étais tout de même sidéré de voir un prof au téléphone pendant son cours. Le plus surprenant c'était la terreur qu'il leur inspirait, les élèves étaient particulièrement silencieux. Pour pouvoir faire ça il faut avoir une sacré autorité sur ses élèves.


Dernière édition par Patissot le Jeu 27 Sep 2012, 18:05, édité 1 fois

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Igniatius le Jeu 27 Sep 2012, 18:05

Ouest-France est moins débile que cela habituellement.

Même si je proscris évidemment l'usage du portable au lycée, et notamment pdt un cours (quelle idée ! ) je tiens à dire que je ne suis pas d'accord avec le pb du "2 poids, 2 mesures" : en effet, un élève et un prof, ce n'est pas pareil.
Et en général, si je fais un truc que j'interdis aux élèves, c'est que j'ai une bonne raison.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par John le Jeu 27 Sep 2012, 18:06

La semaine dernière, en me promenant dans les couloirs du lycée j'étais tout de même sidéré de voir un prof au téléphone pendant son cours. Le plus surprenant c'était la terreur qu'il leur inspirait, les élèves étaient particulièrement silencieux. Pour pouvoir faire ça il faut avoir une sacré autorité sur ses élèves.
Very Happy
Pour mettre fin à ce douloureux problème, je propose au ministère la création d'un observatoire des téléphones à l'école, présidé par Eric Debarbieux.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Reine Margot le Jeu 27 Sep 2012, 18:07

@stefane a écrit:
@Reine Margot a écrit:mais c'est la rentrée! c'est le moment de taper sur les profs et leurs incroyables privilèges, ça fait vendre des canards, plus c'est gros, plus ça passe.


cool... et halte à la parano Wink

quand même, raconter que les profs téléphonent pendant les cours et que c'est courant, c'est n'importe quoi. et oui ça atteint clairement l'image de la profession, déjà pas mal abîmée. Et il suffit de voir les "unes" des magazines à la rentrée (violence scolaire, vérité sur le salaire des profs, les privilèges de la FP, et ainsi de suite) pour voir que la presse aime flatter le Français moyen qui jalouse le fonctionnariat pour faire vendre.


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par stefane le Jeu 27 Sep 2012, 18:07

Moi, ce qui me gêne, c'est ce corporatisme qui, finalement met à mal la profession

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par John le Jeu 27 Sep 2012, 18:10

Stefane, il te plaît, à toi, cet article de Ouest France ?

C'est un article sur les profs où aucun prof n'est interrogé, c'est caricatural à souhait, ça monte en épingle deux exceptions qui sont érigées au rang de règle générale...

Si ça te plaît qu'on te considère a priori, après avoir lu cet article, comme qq'un qui, par son métier, se permet n'importe quoi et téléphone en plein cours, grand bien te fasse.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Hermiony le Jeu 27 Sep 2012, 18:10

Bien, bien, bien.
Un de ces quatre, on aura droit au prof qui écoute son baladeur MP3 pendant les cours ou qui va sur Facebook / msn.

Bon après, j'ai une collègue qui téléphone en cours, sans que ça ne dérange personne, hein. Mais c'est la seule (avec un prof de techno) à ma connaissance.

Rolling Eyes

Ils sont vraiment forts pour faire passer des cas particuliers pour des généralités, c'est devenu un sport national.

La seule fois où j'ai vu un prof au téléphone en cours, c'était parce que sa femme l'appelait parce qu'elle était sur le point d'accoucher...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Reine Margot le Jeu 27 Sep 2012, 18:15

@stefane a écrit:Moi, ce qui me gêne, c'est ce corporatisme qui, finalement met à mal la profession

ça aurait été bien que cet article donne au moins la parole à des profs pour apporter un autre point de vue.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Igniatius le Jeu 27 Sep 2012, 18:15

@stefane a écrit:Moi, ce qui me gêne, c'est ce corporatisme qui, finalement met à mal la profession

Où vois-tu du corporatisme dans nos réactions ??

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par stefane le Jeu 27 Sep 2012, 18:17

@John a écrit:Stefane, il te plaît, à toi, cet article de Ouest France ?

C'est un article sur les profs où aucun prof n'est interrogé, c'est caricatural à souhait, ça monte en épingle deux exceptions qui sont érigées au rang de règle générale...

Si ça te plaît qu'on te considère a priori, après avoir lu cet article, comme qq'un qui, par son métier, se permet n'importe quoi et téléphone en plein cours, grand bien te fasse.

Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Thalia de G le Jeu 27 Sep 2012, 18:20

@John a écrit:
La semaine dernière, en me promenant dans les couloirs du lycée j'étais tout de même sidéré de voir un prof au téléphone pendant son cours. Le plus surprenant c'était la terreur qu'il leur inspirait, les élèves étaient particulièrement silencieux. Pour pouvoir faire ça il faut avoir une sacré autorité sur ses élèves.
Very Happy
Pour mettre fin à ce douloureux problème, je propose au ministère la création d'un observatoire des téléphones à l'école, présidé par Eric Debarbieux.
Juste pour constater qu'il n'existe que quelques exceptions ? Je te croyais plus soucieux de l'argent du contribuable Wink

Bien sûr que certains téléphonent dans leur cours. Ils restent des exceptions et il n'y a vraiment pas de quoi en faire ni une généralité, ni un fromage.
Mais "calomniez, calomniez..."

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par John le Jeu 27 Sep 2012, 18:20

Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.
Oui, remarque, tout dépend de la façon dont on lit l'article.
Moi, j'ai peur qu'il revienne à dire que les profs en général sont des fumistes qui méprisent les élèves.
En le relisant, je me dis qu'il est bien noté que ça ne concerne qu'une minorité de profs.
Mais ça jette le soupçon sur tous les profs du coup : et lui, il téléphone en plein cours, aussi ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Igniatius le Jeu 27 Sep 2012, 18:24

@stefane a écrit:
@John a écrit:Stefane, il te plaît, à toi, cet article de Ouest France ?

C'est un article sur les profs où aucun prof n'est interrogé, c'est caricatural à souhait, ça monte en épingle deux exceptions qui sont érigées au rang de règle générale...

Si ça te plaît qu'on te considère a priori, après avoir lu cet article, comme qq'un qui, par son métier, se permet n'importe quoi et téléphone en plein cours, grand bien te fasse.

Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.

En faire le sujet d'un article, laissant entendre que c'est un pb significatif (malgré la tentative finale de minimiser le pb) ne te choque pas ?
J'imagine que les articles sur les nombreux arrêts-maladie des enseignants ne te gênent pas plus car toi, tu n'en abuses pas ?
Ce que tu appelles corporatisme en fait, c'est juste le sens du collectif : en effet, il se perd bcp par les temps qui courent, c'est sociétal et générationnel.
Dommage.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par stefane le Jeu 27 Sep 2012, 18:27

@John a écrit:
Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.
Oui, remarque, tout dépend de la façon dont on lit l'article.
Moi, j'ai peur qu'il revienne à dire que les profs en général sont des fumistes qui méprisent les élèves.
En le relisant, je me dis qu'il est bien noté que ça ne concerne qu'une minorité de profs.
Mais ça jette le soupçon sur tous les profs du coup : et lui, il téléphone en plein cours, aussi ?

Est-ce que, sous prétexte qu'un soir sur deux, on nous bassine avec des agressions contre des profs, on en déduit, à priori que TOUS les élèves sont des délinquants?
Pour ce qui est des soupçons... j'en ai fait les frais sur ce site (accusée d'être un fake) et je ne rentre pas dans ce genre de comportement

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Igniatius le Jeu 27 Sep 2012, 18:30

@stefane a écrit:
@John a écrit:
Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.
Oui, remarque, tout dépend de la façon dont on lit l'article.
Moi, j'ai peur qu'il revienne à dire que les profs en général sont des fumistes qui méprisent les élèves.
En le relisant, je me dis qu'il est bien noté que ça ne concerne qu'une minorité de profs.
Mais ça jette le soupçon sur tous les profs du coup : et lui, il téléphone en plein cours, aussi ?

Est-ce que, sous prétexte qu'un soir sur deux, on nous bassine avec des agressions contre des profs, on en déduit, à priori que TOUS les élèves sont des délinquants?
Pour ce qui est des soupçons... j'en ai fait les frais sur ce site (accusée d'être un fake) et je ne rentre pas dans ce genre de comportement

Analogie intéressante : les gens qui regardent la télé en déduisent bien que l'école devient un lieu de non-droit, où des choses impensables peuvent arriver, et que les jeunes générations sont de plus en plus mal élevées (remarque, je suis globalement d'accord).
En tous cas, autour de moi, la généralisation fonctionne très bien.
Donc, oui, je pense que ce genre de reportages inutiles nuit.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par stefane le Jeu 27 Sep 2012, 18:32

@Igniatius a écrit:
@stefane a écrit:
@John a écrit:Stefane, il te plaît, à toi, cet article de Ouest France ?

C'est un article sur les profs où aucun prof n'est interrogé, c'est caricatural à souhait, ça monte en épingle deux exceptions qui sont érigées au rang de règle générale...

Si ça te plaît qu'on te considère a priori, après avoir lu cet article, comme qq'un qui, par son métier, se permet n'importe quoi et téléphone en plein cours, grand bien te fasse.

Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.

En faire le sujet d'un article, laissant entendre que c'est un pb significatif (malgré la tentative finale de minimiser le pb) ne te choque pas ?
J'imagine que les articles sur les nombreux arrêts-maladie des enseignants ne te gênent pas plus car toi, tu n'en abuses pas ?
Ce que tu appelles corporatisme en fait, c'est juste le sens du collectif : en effet, il se perd bcp par les temps qui courent, c'est sociétal et générationnel.
Dommage.

Idem pour les violences à l'école: ne généralisons pas
Pour ce qui est des arrêts maladie, ça ne me gêne pas non plus: si je suis malade, je m'arrête. Non, je n'en abuse pas.Et si vraiment, on constate des abus, on peut peut-être se poser des questions en amont.C'est sans doute qu'il y a des toubibs complaisants: ce n'est pas une raison pour accuser TOUS les toubibs.

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indispensable article de Ouest-France sur le portable : les enseignants ont des conversations téléphoniques privées durant leurs cours.

Message par Igniatius le Jeu 27 Sep 2012, 18:40

@stefane a écrit:
@Igniatius a écrit:
@stefane a écrit:
@John a écrit:Stefane, il te plaît, à toi, cet article de Ouest France ?

C'est un article sur les profs où aucun prof n'est interrogé, c'est caricatural à souhait, ça monte en épingle deux exceptions qui sont érigées au rang de règle générale...

Si ça te plaît qu'on te considère a priori, après avoir lu cet article, comme qq'un qui, par son métier, se permet n'importe quoi et téléphone en plein cours, grand bien te fasse.

Comme je ne téléphone jamais en cours, je ne me sens absolument pas visée.Maintenant, qu'on dise qu'il y a des profs qui téléphonent en classe, (j'en ai vu), cela ne me choque pas.

En faire le sujet d'un article, laissant entendre que c'est un pb significatif (malgré la tentative finale de minimiser le pb) ne te choque pas ?
J'imagine que les articles sur les nombreux arrêts-maladie des enseignants ne te gênent pas plus car toi, tu n'en abuses pas ?
Ce que tu appelles corporatisme en fait, c'est juste le sens du collectif : en effet, il se perd bcp par les temps qui courent, c'est sociétal et générationnel.
Dommage.

Idem pour les violences à l'école: ne généralisons pas
Pour ce qui est des arrêts maladie, ça ne me gêne pas non plus: si je suis malade, je m'arrête. Non, je n'en abuse pas.Et si vraiment, on constate des abus, on peut peut-être se poser des questions en amont.C'est sans doute qu'il y a des toubibs complaisants: ce n'est pas une raison pour accuser TOUS les toubibs.

Manifestement, tu es une optimiste : tu crois que les gens qui regardent ce genre de reportages au 20h réfléchissent.
Moi je crois qu'ils prennent très majoritairement tout au 1er degré.

D'ailleurs, si l'on réfléchit, il en reste quand même quelque chose : ce que pointent ces reportages, c'est qu'il y aurait plus d'AM dans l'EN qu'ailleurs (ce qui est faux d'ailleurs). Auquel cas, ce n'est pas la faute des toubibs, car les enseignants vont voir les mêmes docteurs que les gens du privé. Ce sont donc bien les enseignants qui en demandent plus.
Enfin voilà comment je réfléchirais si j'étais extérieur au corps enseignant.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum