Affectation dans un troisième établissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 20:38

Bonjour à tous,
Je poste ici car c'est un peu le désespoir: ma copine prof d'italien est actuellement sur 2 établissements, à 40km de son établissement de rattachement où elle n'effectue aucune heure cette année.
Elle est actuellement à 15h (sur 5 jours bien sûr...)
Elle vient de recevoir une affectation sur un troisième établissement, situé à 60km de son établissement de rattachement, pour ...3h...
A-t-elle un moyen de refuser ces heures?

En vous remerciant...

Ps: j'ai beau chercher sur notre ami google, je ne trouve pas...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 20:46

Ma copine prof d'italien est actuellement sur 2 établissements, à 40km de son établissement de rattachement où elle n'effectue aucune heure cette année. Elle est actuellement à 15h (sur 5 jours bien sûr...)
Elle vient de recevoir une affectation sur un troisième établissement, situé à 60km de son établissement de rattachement, pour ...3h...
Shocked
Il faut qu'elle s'inspire des réponses apportées ici, car elle est exactement dans le même cas qu'un collègue qui nous a contactés à la rentrée :
http://www.neoprofs.org/t51461-resolu-tzr-en-afa-sur-2-etablissements-on-veut-m-imposer-5-heures-supplementaires-annuelles-puis-je-refuser

Le fait que ce soit un établissement Eclair ne change rien en tout cas.

Ce qui est important, c'est surtout de savoir quelle est la distance entre les trois établissements où elle effectue des heures. Sont-ils très éloignés les uns des autres ?


Dernière édition par John le Jeu 27 Sep 2012 - 20:47, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par Marcassin le Jeu 27 Sep 2012 - 20:46


_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par MelanieSLB le Jeu 27 Sep 2012 - 20:46

Si elle est déjà dans 2 établissements non limitrophes, elle DOIT avoir une heure de décharge (5 jours par semaine, il doit y avoir plus de 2 heures de trajets/semaine) et en rajouter un 3ème porterait le rectorat à DEVOIR lui donner une 2ème heure de décharge. Aller faire cours 1 heure? 2 heures maximum (elle a le droit de refuser plus d'une heure sup), ça paraît un peu ridicule. Maintenant, elle peut aussi choisir d'avoir 2 HSA.
Tous ces conseils sont valables si ta copine est TZR, je ne sais pas comment ça marche pour les contractuels.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 20:57

Oui oui, elle est TZR.
Le souci c'est que les 2 établissements de son remplacements sont effectivement limitrophes l'un de l'autre... Mais ne sont pas limitrophes de son établissement de rattachement (mais vu qu'elle n'y fait aucune heure, est ce que cela compte?)
Si elle a le choix ca sera niet c'est sûr.
Google earth m'indique 40km de différence entre ses établissements et le nouveau.
Merci pour les liens, je vais regarder cela!

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 21:00

L'établissement de rattachement (RAD) n'a aucune importance, malheureusement.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 21:11

bon, après lecture des liens, ca pue un peu là...
On se demande: et si le chef d'établissement du RAD donne à ma copine 2h d'aide aux devoirs dans son service, y aurait moyen de refuser... Mais est-ce très légal? Car l'avis d'affectation est deja arrivé...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par John le Jeu 27 Sep 2012 - 21:15

Mais qu'en est-il des deux heures de décharge ?

Si elle fait vraiment 18h, ces deux heures de décharges lui font deux heures sup, et elle n'est pas obligée d'accepter plus d'une heure sup.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 21:18

Non mais comme les établissements sont pas limitrophes, elle doit sans doute pas avoir droit à la première. Du coup, ca ferait en tout 1h de décharge (entre A+B et C) donc 16h donc 19h donc dans l'cul lulu...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par MelanieSLB le Jeu 27 Sep 2012 - 21:21

Mais aurait-elle deux heures de décharge? On est sur un cas où il n'y a que deux établissements non limitrophes, le 3ème étant sur la même commune, il ne compte pas, il me semble. Dans ce cas, une heure sup, malheureusement, elle est coincée.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 21:29

Voilà, c'est ce que dit MelanieSLB...
A moins qu'elle arrive à chopper des heures d'aide aux devoir sur le RAD...
*** je flippe là. Elle a deja 9h de trous dans son edt, ses 2 dernières demi journées de libre vont péter avec ces 3h...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par MelanieSLB le Jeu 27 Sep 2012 - 21:33

Y a aucun moyen de faire en sorte que ces 3 heures soient placées pendant ses heures de trou?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 21:35

Ben non parce que c'est à 40km...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par MelanieSLB le Jeu 27 Sep 2012 - 21:39

Ca dépend comment sont ses heures de trous, et combien de temps elle va mettre sur la route: 40 km, ça peut être 20 min sur autoroute, ou presque 1 heure en ville.

Si elle a 2 heures de trous avant la pause déjeuner, on peut imaginer une heure de 11 à 12 déjà, par exemple.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par nicoblm le Jeu 27 Sep 2012 - 21:50

là c'est 1h de route... Ses heures c'est plutôt 8h9h - 11h12h. Mais le souci c'est surtout ce 3e établissement, son heure de route...

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Affectation dans un troisième établissement

Message par Tefeiri le Jeu 27 Sep 2012 - 22:45

Salut, je suis le collégue en question :p

Pour ma part, ca s'est arrangé dés la rentrée, voyant que je refusais clairement les 5h sup, le proviseur adjoint s'est bougé pour trouver un autre BMP.

En arrivant le lundi au lycée, j'ai aussi compris pourquoi c'était le bordel complet.

Pas de proviseur depuis 2 ans ..... (2 proviseurs se sont succedés, l'un est partis suite à une dépression puis démission, l'autre est en congé longue maladie (problème de dos)
Le proviseur adjoint de son côté m'a bien accueillit conscient que 5h sup plus établissement non limitrophe n'était pas une bonne solution pour moi et le pauvre doit gérer (comme il peut)


Tefeiri
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum