Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Marcassin le Sam 29 Sep 2012 - 11:57

Pierre Duriot, l'auteur de Ne portez pas son cartable, vient de publier aujourd'hui cet article sur Atlantico : "Violence envers les professeurs : et si la cause était à chercher du côté de la confusion des générations au sein du foyer familial".

http://www.atlantico.fr/decryptage/violence-envers-professeurs-et-cause-etait-chercher-cote-confusion-generations-au-sein-foyer-familial-pierre-duriot-497021.html?page=0,1

Extrait :

Les causes sont profondes, prennent leurs racines dans la prime enfance, durant les cinq premières années de la vie où les jeunes occidentaux, au sens large du terme (la France n'est pas isolée) vivent quelques temps à l'abri du réel. La famille moderne, centrée autour de ses enfants, abolit souvent la loi, la règle, la contrainte. Combien de fois demandons nous à nos enfants, ce qu'ils veulent, faire, manger, où ils veulent aller en vacances ? Combien de fois arrangeons nous les règles des jeux pour les laisser gagner ? Combien de fois acceptons nous, de marchander les contraintes édictées, de supporter des discussions pied à pied, où pour finir, afin d'avoir une forme de paix sociale au foyer, on capitule devant les assauts de nos enfants ? Parce qu'il est plus facile de dire oui, que de tenir le « non » ? Combien de fois levons nous des sanctions intenables, ou ne prononçons même aucune sanction ? Parce que tout cela « n'est pas bien grave », ce n'est « qu'un enfant ». Il en résulte chez l'enfant très jeune, ce sentiment que les adultes, les parents, les proches de la famille, sont faibles, disent des choses qu'ils n'appliquent jamais, sont manipulables par la colère ou par les sentiments et que finalement, les sanctions éventuelles, même si l'enfant les connaît, sont susceptibles d'être marchandées ou évitées.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par philann le Sam 29 Sep 2012 - 12:08

Il a l'air pas mal du tout cet article!!!

Je suis toujours surprise de l'étonnement de certains de mes élèves quand je dis ce que je fais et fais ce que je dis. On a l'impression qu'ils s'attendent toujours à ce que je "lache l'affaire" avant eux!!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par doublecasquette le Sam 29 Sep 2012 - 12:26

J'ai eu comme un choc, car j'avais lu "Pierre Driout" ...Twisted Evil Twisted Evil



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Reine Margot le Sam 29 Sep 2012 - 13:35

oui, c'est que la question de l'autorité (d'où vient-elle, comment se légitime-t-elle, qui peut l'exercer et quelles sont ses limites) se pose un peu partout dans la société. même en entreprise les chefs se plaignent de plus en plus de ces jeunes qui arrivent et supportent mal les contraintes et la hiérarchie...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Rikki le Sam 29 Sep 2012 - 13:39

@Reine Margot a écrit:oui, c'est que la question de l'autorité (d'où vient-elle, comment se légitime-t-elle, qui peut l'exercer et quelles sont ses limites) se pose un peu partout dans la société. même en entreprise les chefs se plaignent de plus en plus de ces jeunes qui arrivent et supportent mal les contraintes et la hiérarchie...

Mon mari a eu un stagiaire sorti de l'ESSEC, école qui est pourtant censée bien préparer les jeunes à la vie active. Le gars s'est présenté le premier jour pas rasé, en jean et en pull. Motif "Ah oui, mais mon avion avait du retard, je n'ai pas eu le temps de passer me changer". Je précise que le poste supposait un contact avec des clients. Mon mari l'a renvoyé chez lui se raser et mettre une chemise et une cravate. Les jours suivants, le mec a commencé à donner son opinion sur la manière dont il faudrait réorganiser le service... Shocked

Bon, ils l'ont viré, et le jeune en est toujours à essayer de comprendre pourquoi une injustice pareille lui est arrivée à lui, un type si brillant, si indispensable !

Voilà l'avenir qu'on prépare à nos petits élèves-rois... un jour où l'autre, ils prendront une claque...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Marcassin le Sam 29 Sep 2012 - 13:58

J'ai plein d'anecdotes de ce genre.

Trois jeunes employés dans un salon de coiffure qui prenaient leur café et plaisantaient bruyamment au premier étage et ne descendaient pas malgré les demandes pressantes de la patronne. Le salon était plein. J'ai fini par partir au bout d'un moment pendant que la patronne toute confuse s'excusait. Les gens vont peut-être finir par comprendre.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par philann le Sam 29 Sep 2012 - 14:06

@Marcassin a écrit:J'ai plein d'anecdotes de ce genre.

Trois jeunes employés dans un salon de coiffure qui prenaient leur café et plaisantaient bruyamment au premier étage et ne descendaient pas malgré les demandes pressantes de la patronne. Le salon était plein. J'ai fini par partir au bout d'un moment pendant que la patronne toute confuse s'excusait. Les gens vont peut-être finir par comprendre.

Oui mais entre la prise de conscience et l'inversion de tendance...on a le temps de voir venir!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par doublecasquette le Sam 29 Sep 2012 - 14:15

@philann a écrit:
@Marcassin a écrit:J'ai plein d'anecdotes de ce genre.

Trois jeunes employés dans un salon de coiffure qui prenaient leur café et plaisantaient bruyamment au premier étage et ne descendaient pas malgré les demandes pressantes de la patronne. Le salon était plein. J'ai fini par partir au bout d'un moment pendant que la patronne toute confuse s'excusait. Les gens vont peut-être finir par comprendre.

Oui mais entre la prise de conscience et l'inversion de tendance...on a le temps de voir venir!

+ 1

Et puis, ce sont les "gosses des autres", les mal élevés qui refusent de venir éteindre le casque au-dessus de la pauvre petit dame qui cuit dans ses bigoudis. Twisted Evil No

Les leurs d'enfants, ce sont ceux que l'horrible mégère à bigoudis a gravement insultés alors que, justement, ils étaient en pause après une dure demi-heure de labeur harassant sous le joug de l'immonde patronne qui profite d'eux parce qu'ils sont faibles, trop gentils et trop bien élevés. cheers Laughing

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Padre P. Lucas le Sam 29 Sep 2012 - 14:19

Avant hier, pendant la récréation, nous avons demandé à un gamin de 8 ans qui enchaînait ânerie sur ânerie de venir s'asseoir sur un banc près de nous, dans la cour. Comme il refusait d'obéir, nous (3 instits) avons haussé le ton et je l'ai pris par le bras. Sa réaction : "Je fais ce que je veux, c'est ma vie."
Un autre, réprimandé par un collègue après avoir jeté des affaires par terre, a répliqué : "Oui, mais moi, j'ai des problèmes de comportement."
Tout cela se passe dans une école tranquille de centre ville.

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Marcassin le Sam 29 Sep 2012 - 14:30

@doublecasquette a écrit:Les leurs d'enfants, ce sont ceux que l'horrible mégère à bigoudis a gravement insultés alors que, justement, ils étaient en pause après une dure demi-heure de labeur harassant sous le joug de l'immonde patronne qui profite d'eux parce qu'ils sont faibles, trop gentils et trop bien élevés. cheers Laughing
On peut même dire c'est un geste de révolte politique. Very Happy

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par InvitéeSS le Sam 29 Sep 2012 - 15:20

@Rikki a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui, c'est que la question de l'autorité (d'où vient-elle, comment se légitime-t-elle, qui peut l'exercer et quelles sont ses limites) se pose un peu partout dans la société. même en entreprise les chefs se plaignent de plus en plus de ces jeunes qui arrivent et supportent mal les contraintes et la hiérarchie...

Mon mari a eu un stagiaire sorti de l'ESSEC, école qui est pourtant censée bien préparer les jeunes à la vie active. Le gars s'est présenté le premier jour pas rasé, en jean et en pull. Motif "Ah oui, mais mon avion avait du retard, je n'ai pas eu le temps de passer me changer". Je précise que le poste supposait un contact avec des clients. Mon mari l'a renvoyé chez lui se raser et mettre une chemise et une cravate. Les jours suivants, le mec a commencé à donner son opinion sur la manière dont il faudrait réorganiser le service... Shocked

Bon, ils l'ont viré, et le jeune en est toujours à essayer de comprendre pourquoi une injustice pareille lui est arrivée à lui, un type si brillant, si indispensable !

Voilà l'avenir qu'on prépare à nos petits élèves-rois... un jour où l'autre, ils prendront une claque...

Bah je dois dire que les 2 PES de cette année, sont un peu de cette veine dans notre école. La première fait n'importe quoi dans sa classe mais sait tout et est incapable d'écouter le moindre conseil ou la moindre demande (par exemple, elle ne remet pas à leur place les chaises qu'on a rajouté en salle des maitres après les réunions, etc...) et veut nous donner des conseils (mais bon elle demande à des PS de trouver leur étiquettes de présence sans aucune photo ou de leur faire des bonhommes en pâte à modeler et trouve qu'ils sont nuls parce qu'aucun n'y arrivent Shocked ). L'autre (qui visiblement se débrouille mieux) nous explique comment réorganiser l'école sur des tons bien péremptoires et nous explique que c'est à cause de notre organisation qu'elle n'arrive pas à avancer comme elle voudrait avec ses élèves. Pas une des deux n'arrive à prendre en compte l'épreuve de la réalité : c'est au reste à s'adapter à eux et non à elles à s'adapter à la réalité d'une salle de classe.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par doublecasquette le Sam 29 Sep 2012 - 16:44

supersoso a écrit:[
Bah je dois dire que les 2 PES de cette année, sont un peu de cette veine dans notre école. La première fait n'importe quoi dans sa classe mais sait tout et est incapable d'écouter le moindre conseil ou la moindre demande (par exemple, elle ne remet pas à leur place les chaises qu'on a rajouté en salle des maitres après les réunions, etc...) et veut nous donner des conseils (mais bon elle demande à des PS de trouver leur étiquettes de présence sans aucune photo ou de leur faire des bonhommes en pâte à modeler et trouve qu'ils sont nuls parce qu'aucun n'y arrivent Shocked ). .

Ben la voila, la solution !

Le balancier va repartir dans l'autre sens !

Vu que ceux qui ont reçu ce type d'éducation arrivent en poste de travail et que certains ont en quelque sorte les pleins pouvoirs, y compris d'exiger d'un gosse de trente mois qu'il fasse un bonhomme en pâte à modeler:no: No , la génération d'après va être forcément beaucoup plus souple, non ?



C'est Byzance !



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par doublecasquette le Sam 29 Sep 2012 - 16:59

@doublecasquette a écrit:
supersoso a écrit:[
Bah je dois dire que les 2 PES de cette année, sont un peu de cette veine dans notre école. La première fait n'importe quoi dans sa classe mais sait tout et est incapable d'écouter le moindre conseil ou la moindre demande (par exemple, elle ne remet pas à leur place les chaises qu'on a rajouté en salle des maitres après les réunions, etc...) et veut nous donner des conseils (mais bon elle demande à des PS de trouver leur étiquettes de présence sans aucune photo ou de leur faire des bonhommes en pâte à modeler et trouve qu'ils sont nuls parce qu'aucun n'y arrivent Shocked ). .

Ben la voila, la solution !

Le balancier va repartir dans l'autre sens !

Vu que ceux qui ont reçu ce type d'éducation arrivent en poste de travail et que certains ont en quelque sorte les pleins pouvoirs, y compris d'exiger d'un gosse de trente mois qu'il fasse un bonhomme en pâte à modeler:no: No , la génération d'après va être forcément beaucoup plus souple, non ?



C'est Byzance !



DC véto

Après un passage obligé par "la pédagogie du claquoir", oui, peut-être... Mais il y aura un passage "À mon commandement, faites un boudin ! Un boudin, on te dit ! Tu es bou-ché à l'é-me-ri ! Un boudin, c'est quand même simple, non ? Va te cacher, pauvre niais !" et plus si comportement violent... pale Sad Sad

Tu me diras, ça fait des gens très, très souples, la pédagogie du claquoir... No

DC instit professeur

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences contre les enseignants : tentative d'explication par Pierre Duriot, enseignant du primaire

Message par Duplay le Sam 29 Sep 2012 - 21:34

@Padre P. Lucas a écrit:Avant hier, pendant la récréation, nous avons demandé à un gamin de 8 ans qui enchaînait ânerie sur ânerie de venir s'asseoir sur un banc près de nous, dans la cour. Comme il refusait d'obéir, nous (3 instits) avons haussé le ton et je l'ai pris par le bras. Sa réaction : "Je fais ce que je veux, c'est ma vie."
Un autre, réprimandé par un collègue après avoir jeté des affaires par terre, a répliqué : "Oui, mais moi, j'ai des problèmes de comportement."
Tout cela se passe dans une école tranquille de centre ville.

Shocked Ah, il n'a pas répondu "Je fais ce que je veux avec mes cheveux" ?
On voit que Chatel n'est plus au ministère... Laughing

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum