Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par John le Dim 30 Sep 2012 - 14:50

http://www.franceinfo.fr/faits-divers/deux-jeunes-tues-a-coups-de-pioche-a-echirolles-le-maire-denonce-de-la-pur-753797-2012-09-30

Deux hommes d'une vingtaine d'année ont été tués vendredi soir dans une rixe dans la banlieue de Grenoble. Les deux victimes, apparemment sans histoires, étaient dans un parc du quartier sensible de la Villeneuve, à Echirolles, lorsqu'un groupe de personnes leur ont asséné de nombreux coups de couteau et de pioche. Le maire d'Echirolles, Renzo Sully, est sous le choc. Il n'a jamais vu ça dans sa commune.

http://www.franceinfo.fr/faits-divers/morts-a-grenoble-ni-gang-ni-reglement-de-compte-procureur-752977-2012-09-29

Le procureur a raconté la chronologie des faits qui se sont déroulés en trois temps.

En fin d'après-midi, devant un lycée, "il y a une altercation entre le frère d'une des victimes et un autre individu, aidé de son grand frère". Le jeune homme est battu.

"Deuxième round, le jeune frère plus un de ceux qui va mourir, Kévin, retrouvent les agresseurs au parc d'Echirolles". Les agresseurs d'une heure avant reçoivent une correction.

Et puis, vers 21h05, "entre 15 et 20 individus armés de marteaux, de manches de pioches, de battes de baseball, de couteaux" s'en prennent aux cinq garçons. Les deux victimes, âgées de 21 et 20 ans, sont mortes en protégeant les plus jeunes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Thalia de G le Dim 30 Sep 2012 - 14:56

Pour un simple regard. Quelle barbarie.
C'est près de chez moi. Sad

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par User5899 le Dim 30 Sep 2012 - 14:58

C'est terrible.
"Nous allons faire une expédition punitive pour leur apprendre à ne plus faire d'expédition punitive après nos expéditions punitives"...

Suspect

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par dorémy le Dim 30 Sep 2012 - 15:03

Pas loin de là où habite ma soeur affraid .
avatar
dorémy
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par philann le Dim 30 Sep 2012 - 15:22

sans voix Neutral

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Docteur OX le Dim 30 Sep 2012 - 15:25

le témoignage de la maman du jeune Kevin, étudiant de 21 ans....

http://www.lepoint.fr/societe/grenoble-j-ai-perdu-un-enfant-d-une-mort-absurde-il-n-est-pas-parti-a-la-guerre-30-09-2012-1511824_23.php



"J'ai perdu un enfant d'une mort absurde, il n'est pas parti à la guerre", dénonce la mère de Kevin, étudiant de 21 ans tué à coups de couteau vendredi à Échirolles, près de Grenoble, par des jeunes sans "garde-fous" selon cette pédiatre. "Il n'y a plus de garde-fous, les codes de communication ont changé", a confié dimanche Aurélie Noubissi, assise devant un café dans son modeste appartement au rez-de-chaussée d'un immeuble d'Échirolles, évoquant la dispute pour un motif futile qui serait l'élément déclencheur de cette spirale de violences contre son fils et un de ses amis, à coups de pioche, de couteau ou de batte de base-ball.

"C'est une simple altercation qui vire au décès", a ajouté la mère de Kevin, 21 ans, qui venait de terminer sa licence de management à Aix-en-Provence. "Ce n'est pas un soldat, ce n'est pas normal qu'il meure", a-t-elle insisté. Alors qu'aucune interpellation n'a encore eu lieu, elle pointe du doigt les jeunes du quartier sensible voisin de la Villeneuve, à Grenoble. "Ce sont des jeunes qui vivent dans le désoeuvrement, l'oisiveté. La source du problème, on le sait, elle vient de Villeneuve", a avancé cette mère de quatre enfants, se disant "révoltée et anéantie".
"Je ne veux pas que ce genre de choses se reproduise"

Elle s'est mise dimanche à l'écriture d'une lettre au ministre de l'Intérieur Manuel Valls, y suggérant l'installation de vidéosurveillance et une plus forte présence policière. "Je me demande si la police de proximité ne pourrait pas venir plus souvent, même si je sais qu'il y a des contraintes budgétaires", a-t-elle encore dit. "Je ne veux pas que ce genre de choses se reproduise", a-t-elle insisté.

"Mon fils était qualifié de petit prince et de conciliateur dans le quartier", a ajouté Aurélie Noubissi, retenant ses larmes. Kevin était "le confident des jeunes de la cité, il était reconnu pour son bon sens". Un "mauvais regard" entre le petit frère de Kevin, Wilfried, et un autre adolescent à la sortie du lycée avait conduit vendredi à une première dispute, à laquelle plusieurs jeunes avaient pris part. Dans la soirée, un deuxième affrontement avait ensuite éclaté dans la rue entre deux groupes d'une quinzaine de jeunes composés des grands frères des deux adolescents et d'amis. Selon les propos de Wilfried à sa mère, Kevin aurait voulu donner une leçon de pédagogie aux jeunes qui avaient agressé son petit frère, avant le déferlement de violences où il a trouvé la mort.




On attend bien sûr les explications des sociologues experts nous expliquant la source des problèmes chez ces meurtriers pour qu'enfin on puisse dire "ouf!" et se dire que, heureusement, c'est la faute à la société si on assassine à 15 des innocents à coup de pioche et de couteaux.
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Morgared le Dim 30 Sep 2012 - 17:38

Pour rappel, cette affaire est sensiblement identique à celle de l'agression dans le tram en plein centre ville de Grenoble il y a deux ans. (http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-04-11/grenoble-un-jeune-homme-agresse-en-plein-centre-ville/920/0/443058)
La différence, c'est que la victime s'en était sortie. Et Hortefeux en avait profité pour descendre à Grenoble et jouer les matamore en compliquant le travail de la police.
Grenoble est malheureusement connue pour ses délinquants "décomplexés".
avatar
Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Hannibal le Dim 30 Sep 2012 - 17:51

Des fois on entend des réactions qui laissent entendre qu'il y aurait en gros de meilleurs prétextes que d'autres pour des agressions aussi injustifiables. pale

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
avatar
Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par linkus le Dim 30 Sep 2012 - 18:09

Une fois, j'étais dans le tram en direction de Fontaine.
J'ai reçu une bouteille qui a failli m'atteindre mais qui a détruit une fenêtre du tram A. Une fillette aurai pu être blessée.

Certains coins craignent dans l'agglomération grenobloise.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Loreleii le Lun 1 Oct 2012 - 21:00

Je commence à avoir peur, ma fille est étudiante à Grenoble. Elle a une chambre sur le campus. Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle ne fera pas de mauvaises rencontres... D'autant qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche !
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par linkus le Lun 1 Oct 2012 - 21:02

Mais non, ne t'inquiète pas. Ca arrive rarement ces choses-là. Par contre, le mieux est de ne pas traiter tard la nuit à Echirolles.
Le campus, c'est loin d'Echirolles. Cela ne craint pas.
Par contre, l'idéal le soir, c'est de ne pas se promener tout seul.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Thalia de G le Mar 2 Oct 2012 - 5:09

Pas d'inquiétude, Loreleii. Comme déjà dit, le campus est calme.

Hier, des élèves qui habitent Échirolles, et sont chez nous par dérogation, ont demandé s'ils pouvaient faire aujourd'hui une minute de silence. Je ne sais pas si cela leur sera accordé. Comme me le disait un de leurs enseignants, il ne faut pas céder à l'émotion. Nous n'avons aucune certitude sur qui et pourquoi.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Loreleii le Mar 2 Oct 2012 - 20:05

Merci pour ton message, Thalia. Je ne suis pas inquiète outre mesure, mais quand même, je trouve qu'on entend beaucoup parler d'agressions gratuites à Grenoble.
Pour tes élèves qui voulaient faire une minute de silence, je trouve ça plutôt bien qu'ils soient sensibles à la douleur des autres.
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Chocolat le Mar 2 Oct 2012 - 22:31

Des êtres à ce point déshumanisés, c'est effrayant ! :shock:

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Docteur OX le Mar 2 Oct 2012 - 22:48

@Chocolat a écrit:Des êtres à ce point déshumanisés, c'est effrayant ! :shock:

ah mais il y a en a d'autres...

http://www.liberation.fr/societe/2012/09/16/ils-etaient-au-moins-vingt-cinq-certains-me-tenaient-d-autres-rigolaient_846741
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux jeunes frappés à mort pour une simple altercation dans la banlieue de Grenoble

Message par Chocolat le Mer 3 Oct 2012 - 22:43

pale pale pale

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum