[3e] Lectures sur la Shoah.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Provence le Dim 30 Sep 2012 - 23:47

Une élève, qui s'intéresse au sujet, m'a demandé si je pouvais lui conseiller quelques lectures. Y a-t-il des livres (romans mais surtout témoignages) qui vous paraissent incontournables?
Merci d'avance!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par diana19 le Dim 30 Sep 2012 - 23:58

L'ami retrouvé de Fred Uhlman
Inconnu à cette adresse de Kressman Taylor
Mon ami Fredéric de Hans Peter Ritcher

il y en a d'autres mais pour le moment c'est tout ce qui me vient à l'esprit.

diana19
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Provence le Lun 1 Oct 2012 - 0:00

Merci!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Nadejda le Lun 1 Oct 2012 - 0:21

Si l'élève semble motivée et déjà bien intéressée par le sujet, je lui conseillerais des oeuvres-témoignages plus "consistantes" :
- Si c'est un homme bien sûr
- Histoire d'une vie d'Aharon Appelfeld (ou Tsili, plus court, écrit à la manière d'un conte)
- des journaux : Anne Frank, Hélène Berr (un peu plus vieille)
- Etre sans destin d'Imre Kertész (elle devra bien faire attention à l'ironie du texte) L'auteur a été déporté à 15 ans à Auschwitz puis Buchenwald. ESD est une fiction autobiographique.
- Un plus grand espoir d'Ilse Aichinger (chez Verdier), du point de vue d'une fille d'une dizaine d'années
- Quand vient le souvenir de Saul Friedländer (entre littérature et histoire)
- Jardin, cendre de Danilo Kis (la Shoah vue par un enfant qui perd son père, devenu fou et déporté ; l'écriture est très foisonnante). Chagrins précoces du même auteur est fait de courts récits à tendance autobiographique, très enfantins en apparence, mais on le trouve plus difficilement.
- Le Caillou de lune d'Ettel Hannah. Elle a maintenant la soixantaine à peu près (une femme très souriante !) et a choisi d'écrire son témoignage du point de vue de l'enfant très apeurée qu'elle fut. Le mime de l'enfant hébétée, supposément naïve, est très réussi. C'est l'histoire d'une enfant cachée.
- Elle peut aussi lire Paroles d'étoiles (J'ai lu) rassemblant des témoignages d'enfants. Ici il n'y a pas d'ambition littéraire bien sûr, ou elle est accidentelle.

Je pourrais en citer beaucoup d'autres mais ils ne sont pas toujours disponibles... Tous les textes que je conseille sont écrits par des survivants (pas forcément des camps).

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Violet le Lun 1 Oct 2012 - 7:47

Le garçon au pyjama rayé. Très beau.

Et le dernier que je viens de lire : personne ne m'aurait cru alors je me suis tu.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Provence le Lun 1 Oct 2012 - 10:03

Merci à vous! Je pensais effectivement à des témoignages. J'en ai lu un certain nombre du temps de ma jeunesse et je me retrouve incapable d'en conseiller un seul à cette élève: je ne me souviens plus forcément des titres ni de l'exact contenu.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Jenny le Lun 1 Oct 2012 - 10:19

La mort est mon métier de Robert Merle sur le commandant du chef d'Auschwitz.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Alabama le Lun 1 Oct 2012 - 10:27

J'ajouterais Un lilas pour toi.
J'ai adoré Le Garçon en pyjama rayé et au passage, l'adaptation cinématographique est très réussie !

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 20:12

http://www.amazon.fr/Personne-maurait-cru-alors-suis/dp/221075545X/ref=pd_rhf_gw_p_t_1

Je l'ai donné à lire et étudié en classe l'an passé. Gros succès en 3°. Tu peux lire les commentaires sur Amazon pour te faire une idée. Et sur le site Magnard, Classiques et contemporains. L'édition scolaire et les commentaires sont, me semble-t-il, utiles pour des collégiens... et lycéens aussi.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Provence le Lun 1 Oct 2012 - 20:19

Merci.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Serge le Lun 1 Oct 2012 - 20:38

@MUTIS a écrit:http://www.amazon.fr/Personne-maurait-cru-alors-suis/dp/221075545X/ref=pd_rhf_gw_p_t_1

Je l'ai donné à lire et étudié en classe l'an passé. Gros succès en 3°. Tu peux lire les commentaires sur Amazon pour te faire une idée. Et sur le site Magnard, Classiques et contemporains. L'édition scolaire et les commentaires sont, me semble-t-il, utiles pour des collégiens... et lycéens aussi.

Je l'ai fait acheter en série !

J'aimerais en faire l'objet d'une courte séquence, mais je me demande si on le peut, puisqu'il ne s'agit pas d'un roman ni d'une oeuvre littéraire à proprement parler. Mais bon, j'assume.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 20:47

A mon avis (et d'après mon expérience) c'est tout à fait possible. je l'ai fait lire chapitre par chapitre avec des discussions et des explications fort riches à chaque fois, en parallèle avec leurs cours d'Histoire. C'est une autre approche de la Shoah tout à fait utile et intéressante et c'est un témoignage exceptionnel car sans complaisance et sans morbidité. Une grande leçon d'humanisme. C'est à mon avis essentiel...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Serge le Lun 1 Oct 2012 - 20:50

C'est bien pour ça que je l'ai fait acheter. Je l'ai d'ailleurs acheté avant suite à la discussion sur les lectures cursives, parmi les très nombreux livres achetés cet été suite à cela Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 20:55

Moi aussi j'ai renouvelé mon cheptel en lisant les discussions ! C'est vraiment sympa et ça aide ! Very Happy topela

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par littlemary le Lun 1 Oct 2012 - 20:57

La Nuit, Wiesel

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 21:01

Difficile pour des collégiens à mon avis... comme Kertész ou Appelfeld même si ces livres sont des ouvrages majeurs sur la Shoah.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Nadejda le Lun 1 Oct 2012 - 21:02

@littlemary a écrit:La Nuit, Wiesel

Ah oui, la honte, je l'ai oublié ! Pas crédible pour quelqu'un qui a étudié cette littérature pendant deux ans... Laughing

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Nadejda le Lun 1 Oct 2012 - 21:04

@MUTIS a écrit:Difficile pour des collégiens à mon avis... comme Kertész ou Appelfeld même si ces livres sont des ouvrages majeurs sur la Shoah.

Si l'élève est demandeur et déjà intéressé par le sujet, je préfère l'orienter vers ce genre de textes...

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 21:23

@Nadejda a écrit:
@MUTIS a écrit:Difficile pour des collégiens à mon avis... comme Kertész ou Appelfeld même si ces livres sont des ouvrages majeurs sur la Shoah.

Si l'élève est demandeur et déjà intéressé par le sujet, je préfère l'orienter vers ce genre de textes...

Moi je préfère ne pas trop l'accabler... Et lui proposer une vision "humaine" et une réflexion humaniste comme celle de Sam Braun. C'est un choix. Kertész me semble bien difficile au collège et terriblement sombre.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Serge le Lun 1 Oct 2012 - 21:30

C'est vrai que le livre de Sam Braun est résolument optimiste malgré toute la noirceur évoquée et fini par une note d'espoir et de foi en l'humanité que j'ai trouvé assez poignante de la part d'un rescapé qui raconte toutes ces horreurs, avec une certaine sobriété, presque un détachement, comme si c'était arrivé à un autre. Jusqu'à sa visite du camp des années plus tard, et que le verni craque. J'avais lu le premier et deuxième chapitre sans être "transporté", mais on l'est finalement très vite. Un livre vrai, court, mais percutant et propice à une réflexion sur l'humanité et ce qui peut nous faire basculer dans l'inhumain.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Nadejda le Lun 1 Oct 2012 - 21:38

Ce Kertész-là n'est pas si sombre (et Kertész est bien plus drôle qu'il n'y paraît si on aime l'ironie...). Mais c'est vrai que Kertész reproche à Lévi d'avoir été trop humaniste. Il faut lire Jean Améry pour mesurer l'écart...
Je trouve que l'accablement vient plutôt de tout le foin mémoriel qui s'abat sur les plus jeunes. Si ça ne tenait qu'à moi, les élèves n'entendraient pas parler de la Shoah en des termes bien trop compassionnels dès le CM2, ne seraient pas traînés jusqu'au Mémorial, voire à Auschwitz, pour y voir un musée des horreurs, et la Shoah n'interviendrait pas aussi facilement comme une entrée du programme de français. Tout est trop facilement réduit au témoignage, le texte devient le simple support d'une expérience. C'est bien sûr intéressant de débattre de ces questions — Lévi comptait beaucoup sur ces discussions avec les jeunes générations — mais je regrette un peu que le côté débat occulte la portée littéraire et philosophique d'une partie de ces textes (tout n'est pas littérature dans l'immense corpus sur la Shoah).
Mais dans le cas où un élève serait intéressé, là oui je l'orienterais vers des textes à mon avis incontournables, même si plus difficiles. L'élève peut aussi être confronté à un texte qui lui résiste (ce n'est pas non plus une partie de plaisir pour un adulte). Je n'aime pas franchement toute la littérature sur la Shoah écrite à destination des plus jeunes. Ils me paraissent à côté de la plaque.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 21:41

@Serge a écrit:C'est vrai que le livre de Sam Braun est résolument optimiste malgré toute la noirceur évoquée et fini par une note d'espoir et de foi en l'humanité que j'ai trouvé assez poignante de la part d'un rescapé qui raconte toutes ces horreurs, avec une certaine sobriété, presque un détachement, comme si c'était arrivé à un autre. Jusqu'à sa visite du camp des années plus tard, et que le verni craque. J'avais lu le premier et deuxième chapitre sans être "transporté", mais on l'est finalement très vite. Un livre vrai, court, mais percutant et propice à une réflexion sur l'humanité et ce qui peut nous faire basculer dans l'inhumain.

Je termine l'étude par une réflexion sur les Justes et un travail de recherche à partir de documents sur le sujet. Cela permet, comme dans le témoignage de Sam Braun, résolument confiant dans l'humanité, de dépasser l'horreur et de proposer des pistes de réflexion sur l'engagement aujourd'hui. Cela permet aussi de réfléchir à tout ce que Chistopher Browning a mis en évidence dans le fonctionnement psychologique des "hommes ordinaires" qui deviennent des bourreaux. Cela permet de réfléchir aussi sur nos comportements, le conformisme de groupe, le rejet haineux, l'obéissance obligée au chef... C'est toujours mieux que les schémas narratifs et autres niaiseries.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par MUTIS le Lun 1 Oct 2012 - 21:45

Nadejada...
Je n'aime pas franchement toute la littérature sur la Shoah écrite à destination des plus jeunes. Ils me paraissent à côté de la plaque.

Tout à fait d'accord...

Mais il y a d'autres témoignages que celui de Lévi qui méritent attention. Et je préfère la réflexion à l'accablement ou à la plongée dans l'horreur... pour des collégiens en tout cas.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Nadejda le Lun 1 Oct 2012 - 22:01

Ah mais je suis d'accord avec vous et sais bien que l'accablement est très corrosif (mes recherches là-dessus, bien que passionnantes par tout ce qu'elles disent de l'humain, m'ont souvent plus que déprimée).
J'attirais juste l'attention dans mon premier message sur des oeuvres peut-être plus difficiles à lire (d'un point de vue strictement littéraire) mais réellement très belles, très fortes. Je veux bien vous accorder que Kertész n'est pas un grand optimiste (son dernier journal paru en France il y a quinze jours l'atteste encore), quoiqu'il pense à nouveaux frais la catharsis, mais les oeuvres que j'ai recommandées me semblent apporter également de grands moments de lecture dont l'élève devrait se souvenir plus tard (il me semble important que les débats menés en classe et les oeuvres lues restent dans la mémoire de l'enfant devenu adulte).
Et le point de vue de l'enfant ou de l'adolescent peut aussi mieux convenir à un élève de 13-14 ans que celui de l'adulte déporté (chez Semprun, déjà, les considérations politiques et l'éveil à une sexualité plus mûre me semblent plus obscurs pour un collégien).
Danilo Kis n'est pas du tout accablant par exemple. C'était un merveilleux écrivain et critique dont l'oeuvre reste encore méconnue en France (elle a été entièrement traduite par sa femme). Il la connaissait pourtant très bien, la France, ainsi que sa littérature. Mais il garda toute sa vie le statut étrange d'exilé comme beaucoup d'enfants ayant vécu la guerre et la menace du génocide dans les terres d'Europe Centrale (père juif hongrois et mère monténégrine).
Enfin, je ne vais pas parler ici de mes petites passions Very Happy

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

Message par Serge le Lun 1 Oct 2012 - 22:48

Et pourquoi pas ? Smile

C'est intéressant et c'est même un peu le thème de ce topic Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum