Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Serge
Médiateur

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

par Serge le Lun 1 Oct 2012 - 22:48
Et pourquoi pas ? Smile

C'est intéressant et c'est même un peu le thème de ce topic Razz
avatar
tannat
Habitué du forum

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

par tannat le Jeu 2 Avr 2015 - 14:13
Je déterre ce sujet pour ceux qui chercherait encore :
http://www.franceinter.fr/emission-ca-peut-pas-faire-de-mal-la-litterature-des-camps-nazis
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=913438

Avec les extraits suivants :

   Journal d’Anne Franck (éditions Calmann-Lévy, 1950, traduction T. Caren et S. Lombart) : la lucidité d'une adolescente sur l’existence des camps et le sort des déportés
   La Nuit, d’Elie Wiesel (éditions Minuit, 1958) : les souvenirs terribles du voyage en train et de l’arrivée à Birkenau
   Si c’est un homme, de Primo Levi (éditions Julliard, 1987, traduction Martine Shruoffeneger) : la violence arbitraire des sélections
   L’Espèce humaine, de Robert Antelme (éditions Gallimard, 1957) : une réflexion sur la mort comme limite du pouvoir des SS
  Être sans destin, d'Imré Kertész (Actes Sud, 1998, traduction Natalia et Charles Zaremba) : la force miraculeuse de l'instinct de survie
   Aucun de nous ne reviendra, de Charlotte Delbo (éditions Minuit, 1970) : le portrait bouleversant d'une femme parmi les morts-vivants
   L’écriture ou la vie, de Jorge Semprun (Gallimard, 1994) : une réflexion sur la possibilité ou l’impossibilité de raconter

Avec les voix de Elie Wiesel, Primo Levi, Robert Antelme, Charlotte Delbo (Archives INA)

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
Florettebatave
Niveau 6

Re: [3e] Lectures sur la Shoah.

par Florettebatave le Jeu 2 Avr 2015 - 17:57
En 4ème, j'avais trouvé les livres de Christian Bernadac chez mon grand-père et je les ai tous dévorés. Je me souviens être allée à Mathausen avec mon professeur d'allemand après avoir lu les 186 marches. L'écrit prenait tout son sens.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Bernadac

C'est plus sur la déportation en général que sur la Shoah seule.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum