Comment créer un dyslexique ?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par philann le Lun 1 Oct 2012 - 22:09

C'est l'avantage des différentes fêtes, on peut prendre celle qui passe...au besoin! abi

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Ronin le Lun 1 Oct 2012 - 22:14

@Rikki a écrit:Comment peut-on aimer lire quand on a dû apprendre par cœur tous les mots ? C'est horrible, comme technique !

Pffff, pauvres gosses...

Je sais bien, moi, qu'il y en a, des vrais dyslexiques. Non, Pseudo, tous les enfants qui apprennent en globale ne deviennent pas dyslexiques, seulement un ou deux sur dix. Les autres s'en sortent. Non, on ne peut sans doute pas dire qu'aucun gamin qui apprend en "syllabique" n'est dyslexique. Je peux juste dire qu'à ce jour, je n'en ai pas vu de mes yeux vu.


Et oui, c'est rattrapable, mais c'est beaucoup plus difficile de rattraper que d'apprendre bien du premier coup. Vraiment beaucoup.

Sans vouloir être lourd ce ne sont pas les méthodes qui font la dyslexie. La dyslexie étant un problème neurologique quant au traitement cérébral de la conversion des séquences de lettres en sons, quelque soit la méthode un gamin dyslexique sera dyslexique.

En revanche, les méthodes innovantes font des mauvais lecteurs, c'est très gênant mais cela peut en partie se récupérer, alors que la dyslexie se compense mais jamais totalement même avec une bonne rééducation.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Lun 1 Oct 2012 - 22:14

A ce tarif-là... c'est Soucot ! Ca vient de me revenir ! J'ai croisé un feuj avec des feuilles dans la rue, ça ne trompe pas !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Lun 1 Oct 2012 - 22:16

@Ronin a écrit:
@Rikki a écrit:Comment peut-on aimer lire quand on a dû apprendre par cœur tous les mots ? C'est horrible, comme technique !

Pffff, pauvres gosses...

Je sais bien, moi, qu'il y en a, des vrais dyslexiques. Non, Pseudo, tous les enfants qui apprennent en globale ne deviennent pas dyslexiques, seulement un ou deux sur dix. Les autres s'en sortent. Non, on ne peut sans doute pas dire qu'aucun gamin qui apprend en "syllabique" n'est dyslexique. Je peux juste dire qu'à ce jour, je n'en ai pas vu de mes yeux vu.


Et oui, c'est rattrapable, mais c'est beaucoup plus difficile de rattraper que d'apprendre bien du premier coup. Vraiment beaucoup.

Sans vouloir être lourd ce ne sont pas les méthodes qui font la dyslexie. La dyslexie étant un problème neurologique quant au traitement cérébral de la conversion des séquences de lettres en sons, quelque soit la méthode un gamin dyslexique sera dyslexique.

En revanche, les méthodes innovantes font des mauvais lecteurs, c'est très gênant mais cela peut en partie se récupérer, alors que la dyslexie se compense mais jamais totalement même avec une bonne rééducation.

Je sais. Sauf que.

Déjà, on ne sait pas bien la diagnostiquer, la vraie dyslexie. Les orthophonistes parlent d'orienter vers un diagnostic de dyslexie, quand le cas se présente. Elles sont très prudentes. Enfin, les nôtre, hein !

En attendant, dès que les gamins apprennent correctement, on arrête de s'orienter.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par adelaideaugusta le Lun 1 Oct 2012 - 22:24

@Dinaaa a écrit:
@Grain d'aile a écrit:Vous me faites peur: une de mes filles en CP semble suivre cette voie, elle "lit par coeur" l'album J'ai rêvé que...Que dois-je faire ?!...

Prendre 30mn chaque mercredi, samedi et dimanche pour travailler une bonne vieille méthode syllabique avec elle ? Wink
Je ne suis pas la mieux placée pour te répondre, mais c'est ce que mes tripes de maman me disent !

Non, non, c'est TOUS les jours, une dizaine de minutes. (Si possible, bien sûr, mais c'est plus efficace. Et plus les jours sans classe.)
Et le plus tôt possible : plus les mauvaises habitudes sont incrustées, plus c'est difficile à corriger.

Tous ces messages me rendent malade. Tous ces enfants sont massacrés. Il y a de plus en plus de mauvaises méthodes utilisées. Vous êtes des centaines sur Néoprofs à raconter les mêmes histoires : c'est tantôt la fille, tantôt la nièce, etc etc.
Même le HCE a été obligé de révéler la triste réalité : 40 % d'enfants ne savent pas bien lire en entrant au collège. Donc, ce n'est pas 6 %, ou 10 %, ou 12 %.

Bien sûr, que ce sont les méthodes qui fabriquent les pseudo-dyslexiques.
Mon petit-fils (enfant de Justine et compagnie plus Le Faunographe) a été déclaré dyslexique-dysorthographique en CM2. Or, maintenant, à force d'efforts (il redouble sa cinquième sur sa demande) il lit pratiquement normalement. Ce qui est impensable pour un vrai dyslexique.


adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par profecoles le Lun 1 Oct 2012 - 22:34

@Rikki a écrit:A ce tarif-là... c'est Soucot ! Ca vient de me revenir ! J'ai croisé un feuj avec des feuilles dans la rue, ça ne trompe pas !

Bien vu, Rikki ! Fête des cabanes en ce moment pour les Juifs.

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par adelaideaugusta le Lun 1 Oct 2012 - 22:38

@Volubilys a écrit:
@Pseudo a écrit:Tous les enfants en globale sont dyslexique ? Aucun enfant en syllabique ne l'est ?

Si c'est la méthode de lecture qui est en cause, c'est rattrapable.
Normalement, seul 8 à 12% de la population est touché par la dyslexie.
L'inspection trouve normal qu'un tiers des élèves (soit 30%) ne sachent pas lire à la fin du CP (méthode mixte avec départ global plus ou moins fort et long), la majorité des ces enfants seront catalogués ensuite comme dyslexique.
Les enfants non lecteur à la fin du CP en utilisant une méthode abusivement nommé syllabique sont beaucoup beaucoup plus rare.

«Dyslexie, une vraie-fausse épidémie» Colette Ouzilou

Beaucoup moins que 8 à 12 % des enfants sont dyslexiques. On n'a jamais fait d'étude comparative sérieuse entre les résultats obtenus avec une méthode alphabétique et ceux obtenus avec une méthode mixte, ou à fort départ global. Et c'est bien malheureux !
(Peut-être certains reçoivent-ils télérama : un des derniers numéros contenait un article très intéressant sur ce sujet : discussion entre François Peillon et Jean-Pierre Terrail. Malheureusement, il n(est pas question que le ministère engage une telle recherche.

ps : le livre de C. Ouzilou cité est la vieille édition, elle l'a entièrement remanié et réédité en 2010.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par philann le Lun 1 Oct 2012 - 22:43

@Rikki a écrit:A ce tarif-là... c'est Soucot ! Ca vient de me revenir ! J'ai croisé un feuj avec des feuilles dans la rue, ça ne trompe pas !

Tu as donc cette année jusqu'au 7 octobre pour envoyer ton cadeau (salvateur) dans les temps!!! Very Happy Wink

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Volubilys le Lun 1 Oct 2012 - 23:08

@adelaideaugusta a écrit:
@Volubilys a écrit:
@Pseudo a écrit:Tous les enfants en globale sont dyslexique ? Aucun enfant en syllabique ne l'est ?

Si c'est la méthode de lecture qui est en cause, c'est rattrapable.
Normalement, seul 8 à 12% de la population est touché par la dyslexie.
L'inspection trouve normal qu'un tiers des élèves (soit 30%) ne sachent pas lire à la fin du CP (méthode mixte avec départ global plus ou moins fort et long), la majorité des ces enfants seront catalogués ensuite comme dyslexique.
Les enfants non lecteur à la fin du CP en utilisant une méthode abusivement nommé syllabique sont beaucoup beaucoup plus rare.

«Dyslexie, une vraie-fausse épidémie» Colette Ouzilou

Beaucoup moins que 8 à 12 % des enfants sont dyslexiques. On n'a jamais fait d'étude comparative sérieuse entre les résultats obtenus avec une méthode alphabétique et ceux obtenus avec une méthode mixte, ou à fort départ global. Et c'est bien malheureux !
(Peut-être certains reçoivent-ils télérama : un des derniers numéros contenait un article très intéressant sur ce sujet : discussion entre François Peillon et Jean-Pierre Terrail. Malheureusement, il n(est pas question que le ministère engage une telle recherche.

ps : le livre de C. Ouzilou cité est la vieille édition, elle l'a entièrement remanié et réédité en 2010.
Pour les pourcentages, j'ai pris ceux de wikipédia. Honte à moi.
Pour le livre, c'est la version que l'on m'avait prêté et que j'ai lu il y a fort fort longtemps, au tout début de ma carrière. J'ignorais qu'elle l'avait réécrit.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Robin le Mar 2 Oct 2012 - 3:54

Vos témoignages sur les enfants qui connaissent par cœur le livre de lecture et qui ne savent pas lire me consternent.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 7:38

Bon, avec tout ça, je n'ai pas écrit à mon cousin. Je le fais ce matin. Promis. Juré.

Mais vous, autour de vous, ne prenez pas de risque : faites de la prévention. Si votre fils, votre fille, votre neveu, le fils de la voisine ou la fille de votre copine commence à "lire" avec les yeux au plafond des phrases apprises par cœur dans la journée, n'hésitez pas, foncez ! Au pire, vous passerez pour de mauvais coucheurs qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas, au mieux, vous sauverez un gosse de l'échec.

Pour ce qui concerne les études, il y en a qui sont en cours. Jeanine Reichstadt, entre autre, l'auteur de "Je lis, j'écris", une très belle méthode éditée aux Lettres bleues (avec un vocabulaire un peu compliqué, mais construite en respectant très strictement le principe alphabétique, et très bien illustrée), en prépare une avec des chercheurs en socio à Dauphine.

Je crois que le schmilblick avance. Mais en attendant, combien de gamins "dyslexisés" ?


Dernière édition par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 7:42, édité 1 fois (Raison : coquille)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 7:42

Ca y est, j'ai écrit. Je vous tiendrai au courant, du coup.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Celadon le Mar 2 Oct 2012 - 7:44

@Robin a écrit:Vos témoignages sur les enfants qui connaissent par cœur le livre de lecture et qui ne savent pas lire me consternent.
Hélas, on le savait dès l'installation de cette méthode. Les enseignants de CP doutaient déjà. Comment croire que Foucambert, Charmeux and co ne l'aient pas subodoré ni constaté ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Nuits le Mar 2 Oct 2012 - 9:13

@Ronin a écrit:
@Rikki a écrit:Comment peut-on aimer lire quand on a dû apprendre par cœur tous les mots ? C'est horrible, comme technique !

Pffff, pauvres gosses...

Je sais bien, moi, qu'il y en a, des vrais dyslexiques. Non, Pseudo, tous les enfants qui apprennent en globale ne deviennent pas dyslexiques, seulement un ou deux sur dix. Les autres s'en sortent. Non, on ne peut sans doute pas dire qu'aucun gamin qui apprend en "syllabique" n'est dyslexique. Je peux juste dire qu'à ce jour, je n'en ai pas vu de mes yeux vu.


Et oui, c'est rattrapable, mais c'est beaucoup plus difficile de rattraper que d'apprendre bien du premier coup. Vraiment beaucoup.

Sans vouloir être lourd ce ne sont pas les méthodes qui font la dyslexie. La dyslexie étant un problème neurologique quant au traitement cérébral de la conversion des séquences de lettres en sons, quelque soit la méthode un gamin dyslexique sera dyslexique.

En revanche, les méthodes innovantes font des mauvais lecteurs, c'est très gênant mais cela peut en partie se récupérer, alors que la dyslexie se compense mais jamais totalement même avec une bonne rééducation.

Bonjour, je m'incruste, désolée Embarassed .
Je suis d'accord avec vous Ronin, mais ne peut-on pas en revanche se dire que certaines méthodes aident à surmonter la dyslexie (si celle-ci n'est pas trop prononcée) quand d'autres aggravent le problème ? C'est une vraie question. D'autant qu'il y a des degrés dans la dyslexie, comme pour n'importe quelle pathologie.

J'ai pour ma part beaucoup de mal dans la conversion phonème > graphème, je confonds beaucoup de sons (tout particulierement les couples sourdes / sonores ). Bref, parfois mon cerveau ''bugue'', c'est un véritable court-circuit qui déconnecte son et graphie. Dans ce cas, je décompose autant que nécessaire, calmement et j'arrive à compenser (pour le dire de maniere imagée, je passe du pilotage automatique au pilotage manuel). Je pense que j'arrive à dépasser mon problème ( qui heureusement n'est pas continuel, j'arrive aussi à rouler en pilotage automatique Very Happy ) parce que j'ai appris à lire avec une méthode dite syllabique. Je suis sincèrement persuadée qu'avec une méthode semi-globale, j'aurais été ''dys''.

Bien sûr, vous allez peut-être rire et me dire que quand on est prof de français, on n'est pas dyslexique. Et pourtant, il me semble que mes difficultés sont assez caractéristiques ( et il me faut parfois faire d'importants efforts de concentration pour les surmonter). De plus, j'ai appris récemment que la dyslexie se retrouve très fréquemment chez les patients atteints de la même maladie que moi (60% des porteurs de la maladie).

Bon, je ne voulais pas raconter ma vie (désolée) mais soulever une question, voilà voilà...

Sinon, je vous rassure, ces problèmes ne se voient pas quand je fais cours.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Vudici le Mar 2 Oct 2012 - 9:27

@Nuits a écrit:
@Ronin a écrit:
@Rikki a écrit:Comment peut-on aimer lire quand on a dû apprendre par cœur tous les mots ? C'est horrible, comme technique !

Pffff, pauvres gosses...

Je sais bien, moi, qu'il y en a, des vrais dyslexiques. Non, Pseudo, tous les enfants qui apprennent en globale ne deviennent pas dyslexiques, seulement un ou deux sur dix. Les autres s'en sortent. Non, on ne peut sans doute pas dire qu'aucun gamin qui apprend en "syllabique" n'est dyslexique. Je peux juste dire qu'à ce jour, je n'en ai pas vu de mes yeux vu.


Et oui, c'est rattrapable, mais c'est beaucoup plus difficile de rattraper que d'apprendre bien du premier coup. Vraiment beaucoup.

Sans vouloir être lourd ce ne sont pas les méthodes qui font la dyslexie. La dyslexie étant un problème neurologique quant au traitement cérébral de la conversion des séquences de lettres en sons, quelque soit la méthode un gamin dyslexique sera dyslexique.

En revanche, les méthodes innovantes font des mauvais lecteurs, c'est très gênant mais cela peut en partie se récupérer, alors que la dyslexie se compense mais jamais totalement même avec une bonne rééducation.

Bonjour, je m'incruste, désolée Embarassed .
Je suis d'accord avec vous Ronin, mais ne peut-on pas en revanche se dire que certaines méthodes aident à surmonter la dyslexie (si celle-ci n'est pas trop prononcée) quand d'autres aggravent le problème ? C'est une vraie question. D'autant qu'il y a des degrés dans la dyslexie, comme pour n'importe quelle pathologie.

J'ai pour ma part beaucoup de mal dans la conversion phonème > graphème, je confonds beaucoup de sons (tout particulierement les couples sourdes / sonores ). Bref, parfois mon cerveau ''bugue'', c'est un véritable court-circuit qui déconnecte son et graphie. Dans ce cas, je décompose autant que nécessaire, calmement et j'arrive à compenser (pour le dire de maniere imagée, je passe du pilotage automatique au pilotage manuel). Je pense que j'arrive à dépasser mon problème ( qui heureusement n'est pas continuel, j'arrive aussi à rouler en pilotage automatique Very Happy ) parce que j'ai appris à lire avec une méthode dite syllabique. Je suis sincèrement persuadée qu'avec une méthode semi-globale, j'aurais été ''dys''.

Bien sûr, vous allez peut-être rire et me dire que quand on est prof de français, on n'est pas dyslexique. Et pourtant, il me semble que mes difficultés sont assez caractéristiques ( et il me faut parfois faire d'importants efforts de concentration pour les surmonter). De plus, j'ai appris récemment que la dyslexie se retrouve très fréquemment chez les patients atteints de la même maladie que moi (60% des porteurs de la maladie).

Bon, je ne voulais pas raconter ma vie (désolée) mais soulever une question, voilà voilà...

Sinon, je vous rassure, ces problèmes ne se voient pas quand je fais cours.
Tu as tout-à-fait raison. La dyslexie est une caractéristique du cerveau, donc se retrouve en proportions identiques dans les différents pays européens, par exemple, mais ses symptômes sont moins marqués selon la langue du sujet: plus la langue est régulière dans ses correspondances grapho-phonétiques, plus les sujets compensent rapidement leurs difficultés. Un enseignement insistant sur ces règles permet donc plus facilement à un dyslexique de combler son retard de lecture.

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par titecacahouette le Mar 2 Oct 2012 - 9:45

je parlais de l'épidémie de dyslexie avec une copine orthophoniste. Lors de sa formation on lui avait dit que depuis la globale il y avait plus de clients. Que ceux-ci ne sont pas de vrais dyslexiques, juste des enfants qui ont besoin d'apprendre avec de l'alphabétique. Elle m'a dit alors qu'elle ne faisait pas de véritable rééducation avec ces enfants là, juste de la syllabique.
Pourquoi il y a plus d'enfants à problème qu'il y a 30 ans? J'en sais rien. Je ne suis qu'une toute petite instit qui écoute bien ce qui se passe autour d'elle et qui essaie d'en tirer les conséquences.

titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 19:18

Ce soir, à la sortie de l'école, je viens de voir le papa d'une de mes élèves. Elle n'est pas dyslexique, mais elle a une maladie orpheline, et même une forme rare de cette maladie... bref, un truc auquel personne ne semble rien connaître, mais qui a des conséquences importantes au niveau du cerveau, et qui provoque des crises d'épilepsie, des difficultés cognitives, et tout le toutim.

Une gosse adorable, des parents charmants, très préoccupés du bonheur de leur petite fille.

Le papa, les larmes aux yeux, me dit :
- On n'en revient pas, après le CP de l'année dernière où elle ne comprenait rien, ça se passe tellement bien, j'ai peur que ça s'arrête, mais pour l'instant c'est merveilleux.
- Elle comprend, elle ne se sent plus en échec, elle s'appuie sur les gestes et décode les syllabes, elle est heureuse
- Je ne crois pas que ça ait à voir avec le fait qu'elle ait déjà fait un CP et qu'elle ait un an de plus, l'année dernière, elle n'a rien appris
- Son maître était un homme formidable, je l'apprécie beaucoup, c'est quelqu'un de très bien, mais c'est la méthode...
- On ne sait pas du tout de quoi l'avenir sera fait, on vit au jour le jour, mais si déjà elle pouvait savoir lire et écrire... ça serait formidable ! J'ai des amis de mon âge, des immigrés, qui ne savent pas lire, c'est une galère insensée de ne pas savoir lire en France. J'aimerais tant que ma fille sache lire.


J'en suis encore toute retournée, j'en ai la chair de poule d'écrire tout ça. Ce monsieur qui pleurait et qui concluait par "Avec ma femme, on ne pense pas toujours pareil, vous vous en rendrez vite compte, mais là, on est super heureux tous les deux".

Alors, oui, quelquefois j'ai envie de crier MERDE, pourquoi si une gamine avec les synapses tout bousillés par une saleté de maladie peut apprendre à lire, pourquoi un môme tout normal de partout ne pourrait pas ? Hum ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par egomet le Mar 2 Oct 2012 - 19:20

Saine colère que la tienne!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par phi le Mar 2 Oct 2012 - 19:21

Ben après ma journée horrible, j'avais envie de pleurer, mais là c'est fait...
(si seulement elle pouvait savoir lire à la fin de l'année ma fausse ce1... mais je ne sais pas ce qu'elle a et puis je ne suis qu'une petite débutante )
fleurs
Et puis pour ton neveu, c'est pas encore perdu, on n'est qu'en septembre de CP, je suis sûre qu'avec un super b-m cadeau, ça sera oublié à Noël Smile

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 19:24

@phi a écrit:Ben après ma journée horrible, j'avais envie de pleurer, mais là c'est fait...
(si seulement elle pouvait savoir lire à la fin de l'année ma fausse ce1... mais je ne sais pas ce qu'elle a et puis je ne suis qu'une petite débutante )
fleurs
Et puis pour ton neveu, c'est pas encore perdu, on n'est qu'en septembre de CP, je suis sûre qu'avec un super b-m cadeau, ça sera oublié à Noël Smile

Mais non, il est en CE1, c'est ça le drame ! J'ai laissé passer tout le CP sans m'en occuper, idiote que je suis ! Sad

Ta fausse CE1, elle saura lire, Phi, tu fais tout ce qu'il faut pour ça. Ce n'est pas une question de débutant / pas débutant, franchement... tiens bon !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Celadon le Mar 2 Oct 2012 - 19:30

De quoi rester coite, Rikki...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par doublecasquette le Mar 2 Oct 2012 - 19:46

@Rikki a écrit:Ce soir, à la sortie de l'école, je viens de voir le papa d'une de mes élèves. Elle n'est pas dyslexique, mais elle a une maladie orpheline, et même une forme rare de cette maladie... bref, un truc auquel personne ne semble rien connaître, mais qui a des conséquences importantes au niveau du cerveau, et qui provoque des crises d'épilepsie, des difficultés cognitives, et tout le toutim.

Une gosse adorable, des parents charmants, très préoccupés du bonheur de leur petite fille.

Le papa, les larmes aux yeux, me dit :
- On n'en revient pas, après le CP de l'année dernière où elle ne comprenait rien, ça se passe tellement bien, j'ai peur que ça s'arrête, mais pour l'instant c'est merveilleux.
- Elle comprend, elle ne se sent plus en échec, elle s'appuie sur les gestes et décode les syllabes, elle est heureuse
- Je ne crois pas que ça ait à voir avec le fait qu'elle ait déjà fait un CP et qu'elle ait un an de plus, l'année dernière, elle n'a rien appris
- Son maître était un homme formidable, je l'apprécie beaucoup, c'est quelqu'un de très bien, mais c'est la méthode...
- On ne sait pas du tout de quoi l'avenir sera fait, on vit au jour le jour, mais si déjà elle pouvait savoir lire et écrire... ça serait formidable ! J'ai des amis de mon âge, des immigrés, qui ne savent pas lire, c'est une galère insensée de ne pas savoir lire en France. J'aimerais tant que ma fille sache lire.


J'en suis encore toute retournée, j'en ai la chair de poule d'écrire tout ça. Ce monsieur qui pleurait et qui concluait par "Avec ma femme, on ne pense pas toujours pareil, vous vous en rendrez vite compte, mais là, on est super heureux tous les deux".

Alors, oui, quelquefois j'ai envie de crier MERDE, pourquoi si une gamine avec les synapses tout bousillés par une saleté de maladie peut apprendre à lire, pourquoi un môme tout normal de partout ne pourrait pas ? Hum ?

Tu permets que je copie-colle ton message pour quelqu'un qui connaît un collègue qui croit que tout est foutu parce que ses élèves non-lecteurs ont des soucis de santé ou des soucis familiaux ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par midjie le Mar 2 Oct 2012 - 20:04

Tiens je me suis inscrite à une animation pédagogique dont le thème est "pourquoi est-il si difficile d'apprendre à lire" et c'est avec une orthophoniste. Je suis curieuse de savoir ce qu'elle nous dira...
Rikki, tant mieux si elle s'en sort, cette petite. Et je suis d'accord avec ce papa. Savoir lire et écrire, c'est un minimum.

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par cristal le Mar 2 Oct 2012 - 21:06

@Rikki a écrit:
Mais vous, autour de vous, ne prenez pas de risque : faites de la prévention. Si votre fils, votre fille, votre neveu, le fils de la voisine ou la fille de votre copine commence à "lire" avec les yeux au plafond des phrases apprises par cœur dans la journée, n'hésitez pas, foncez ! Au pire, vous passerez pour de mauvais coucheurs qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas, au mieux, vous sauverez un gosse de l'échec.

Je ne ferai pas deux fois la même erreur. Numéro 2 aura, avant de rentrer au CP, quelques repères. chevalier

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 21:08

@midjie a écrit:Tiens je me suis inscrite à une animation pédagogique dont le thème est "pourquoi est-il si difficile d'apprendre à lire" et c'est avec une orthophoniste. Je suis curieuse de savoir ce qu'elle nous dira...
Rikki, tant mieux si elle s'en sort, cette petite. Et je suis d'accord avec ce papa. Savoir lire et écrire, c'est un minimum.

yesyes On s'y verra, Midjie ! Je suis inscrite à la même !


Edit : c'est bien celle de mercredi prochain ?


Dernière édition par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 21:09, édité 1 fois

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment créer un dyslexique ?

Message par Rikki le Mar 2 Oct 2012 - 21:08

@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Ce soir, à la sortie de l'école, je viens de voir le papa d'une de mes élèves. Elle n'est pas dyslexique, mais elle a une maladie orpheline, et même une forme rare de cette maladie... bref, un truc auquel personne ne semble rien connaître, mais qui a des conséquences importantes au niveau du cerveau, et qui provoque des crises d'épilepsie, des difficultés cognitives, et tout le toutim.

Une gosse adorable, des parents charmants, très préoccupés du bonheur de leur petite fille.

Le papa, les larmes aux yeux, me dit :
- On n'en revient pas, après le CP de l'année dernière où elle ne comprenait rien, ça se passe tellement bien, j'ai peur que ça s'arrête, mais pour l'instant c'est merveilleux.
- Elle comprend, elle ne se sent plus en échec, elle s'appuie sur les gestes et décode les syllabes, elle est heureuse
- Je ne crois pas que ça ait à voir avec le fait qu'elle ait déjà fait un CP et qu'elle ait un an de plus, l'année dernière, elle n'a rien appris
- Son maître était un homme formidable, je l'apprécie beaucoup, c'est quelqu'un de très bien, mais c'est la méthode...
- On ne sait pas du tout de quoi l'avenir sera fait, on vit au jour le jour, mais si déjà elle pouvait savoir lire et écrire... ça serait formidable ! J'ai des amis de mon âge, des immigrés, qui ne savent pas lire, c'est une galère insensée de ne pas savoir lire en France. J'aimerais tant que ma fille sache lire.


J'en suis encore toute retournée, j'en ai la chair de poule d'écrire tout ça. Ce monsieur qui pleurait et qui concluait par "Avec ma femme, on ne pense pas toujours pareil, vous vous en rendrez vite compte, mais là, on est super heureux tous les deux".

Alors, oui, quelquefois j'ai envie de crier MERDE, pourquoi si une gamine avec les synapses tout bousillés par une saleté de maladie peut apprendre à lire, pourquoi un môme tout normal de partout ne pourrait pas ? Hum ?

Tu permets que je copie-colle ton message pour quelqu'un qui connaît un collègue qui croit que tout est foutu parce que ses élèves non-lecteurs ont des soucis de santé ou des soucis familiaux ?

Bien sûr. Si ça peut aider à distance, on ne sait jamais...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum