Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MrBrightside
MrBrightside
Esprit sacré

Femmes scientifiques au 19è siècle

par MrBrightside le Lun 1 Oct - 11:01
Je squatte non sans peur la partie scientifique du forum...

J'ai commencé avec mes MPSI/PCSI une étude de document sur la place des femmes dans les cursus scientifiques dans les pays Anglo-Saxons. Pour donner un peu de profondeur aux articles et aux statistiques actuelles, j'ai décidé de leur parler un peu des femmes "précurseures" dans le domaine des sciences, en me focalisant sur la Grande-Bretagne et les USA (désolé Mme Curie.)

Mon dossier comprend donc un texte de Mary Somerville, où elle raconte ses études de maths et d'astronomie faites en cachette.
Je compte aussi parler de Ada Lovelace, mathématicienne; ou encore de Maria Mitchell, astronome. J'aurais aimé un point de vue un peu plus éclairé que le mien sur le rôle de ces femmes - surtout celui de Lady Lovelace qui est tantôt considérée comme "la première programmatrice informatique", et tantôt comme une imposteure.

Et bien sûr, si vous avez d'autres suggestions, allez-y , je suis assez short en biologie, en dehors d'Arabella Buckley qui oeuvrait plus à la vulgarisation scientifique auprès d'enfants et me semble donc peu appropriée comme modèle de scientifique (je prend même les noms hors US/UK Smile )

Thanks a bunch Smile

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
Nadejda
Nadejda
Monarque

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par Nadejda le Lun 1 Oct - 11:07
Si ça t'intéresse, dans mes devoirs du CNED sur la note de synthèse, j'ai un dossier d'une trentaine de pages sur le thème "Femmes et sciences : la résistible ascension". Même si les documents ne sont pas en anglais, je pourrai te scanner le dossier.
MrBrightside
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par MrBrightside le Lun 1 Oct - 11:24
Je veux bien oui, merci Smile

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
John
John
Médiateur

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par John le Sam 6 Oct - 3:58
Il y a - malgré que j'en aie - le personnage très controversé de Mary Baker Eddy, en plein 19eme.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
mitochondrie
mitochondrie
Niveau 10

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par mitochondrie le Sam 6 Oct - 9:15
En astronomie, Caroline Herschel, sœur de William.
En biologie, pour le XIXe siècle, je ne vois pas trop, mais au XXe il y a Rosalind Franklin, l' "oubliée" de la découverte de la structure de l'ADN (décédée avant le Nobel).
doublecasquette
doublecasquette
Devin

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par doublecasquette le Sam 6 Oct - 12:21
J'ai ça (Lady Montagu):

http://www.fordham.edu/halsall/mod/montagu-smallpox.asp

Je ne sais si le texte est bon, ne lisant pas l'anglais, mais c'est un personnage, cette femme-là, et il doit y avoir pas mal de textes à trouver et exploiter.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mary_Wortley_Montagu





DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par micaschiste le Sam 3 Nov - 14:05
Je pense à Inge Lehmann, une géophysicienne danoise.
edit : elle est née au XIX mais son travail a été fait au XXè siècle.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
John
John
Médiateur

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par John le Sam 3 Nov - 18:10
Elle a beaucoup vécu dans l'ombre de son mari, et ce n'est pas une figure majeure, mais enfin elle a une notice WP :
http://en.wikipedia.org/wiki/Elizabeth_Cabot_Agassiz

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
MrBrightside
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par MrBrightside le Sam 3 Nov - 19:53
Merci Smile J'ai déjà fait mon cours mais ça pourra me resservir l'année prochaine, je trouve le sujet passionnant.

Je ne sais pas comment j'ai pu oublier Lady Montagu dont j'avais étudié la biographie pendant ma licence... même si elle n'était pas du 19è.


Dernière édition par MrBrightside le Sam 3 Nov - 19:56, édité 1 fois

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
John
John
Médiateur

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par John le Sam 3 Nov - 19:55
Je ne sais pas comment j'ai pu oublier Lady Montagu
Oui, pareil.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par JPhMM le Sam 3 Nov - 20:49
Mary Anning.
Elizabeth Garrett Anderson.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Femmes scientifiques au 19è siècle

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum