Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Mar 2 Oct - 11:31

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/02/97001-20121002FILWWW00320-prison-pour-avoir-poignarde-sa-prof.php

Le tribunal des enfants de Toulouse a condamné cette nuit, après douze heures d'audience à huis clos, un collégien de la banlieue de Toulouse qui, à cause d'une retenue, avait poignardé sa professeure, à cinq ans de prison dont deux ans ferme et trois ans de sursis avec mise à l'épreuve.

Selon Me Laurent Boguet, un des avocats de l'adolescent, "le tribunal a suivi les réquisitions du parquet, mais a ouvert la possibilité d'un aménagement de la peine évitant l'incarcération de ce jeune qui a passé un an dans un centre fermé avant de rejoindre depuis deux ans et demi un foyer doté d'une équipe renforcée d'éducateurs". "Il pourrait y poursuivre les progrès réalisés, dans la logique de l'obligation de soins renforcée prévue par les trois ans de mise à l'épreuve décidés par le tribunal", a-t-il ajouté.

Le procès pour tentative d'homicide du jeune homme âgé de 16 ans, mais qui en avait 13 à l'époque des faits, a débuté hier après-midi, mais le réquisitoire n'est tombé qu'après minuit mardi et, à l'issue des plaidoiries de la défense et d'une heure de délibéré, le jugement a été rendu après 3 heures du matin.

Le tribunal a prononcé une peine de prison ferme "pour marquer le coup d'un acte particulièrement grave", mais a "ouvert la porte" en fixant dès le 6 novembre l'audience d'aménagement de la peine, a estimé Me Boguet, qui a reconnu "la nécessité d'une sanction juste". "Nous nous interrogeons sur l'opportunité de faire appel", a-t-il indiqué.

Le drame avait fortement choqué la communauté éducative et au-delà. Le 15 mai 2009, au collège François-Mitterrand de Fenouillet, au nord de Toulouse, l'élève de 5ème avait planté un couteau dans la poitrine de sa professeure de mathématiques, qui avait été grièvement blessée.

L'adolescent venait de se voir infliger une "consignation" c'est-à-dire l'obligation de réaliser sous surveillance un travail non fait. Il avait eu peur que son père ne l'apprenne. "Le seul moyen qu'il a trouvé à cette époque là pour éviter ça, ça a été d'essayer de la tuer", a dit Me Emmanuel Tricoire, l'autre avocat du jeune garçon.

"L'adolescent venait de se voir infliger une "consignation" c'est-à-dire l'obligation de réaliser sous surveillance un travail non fait. Il avait eu peur que son père ne l'apprenne. "Le seul moyen qu'il a trouvé à cette époque là pour éviter ça, ça a été d'essayer de la tuer", a dit Me Emmanuel Tricoire, l'autre avocat du jeune garçon." Suspect

C'est terrible, obligé de tuer sa prof parce qu’on a peur que papa se mette en colère pour une heure de colle.

et puis on lit "aménagement de la peine pour éviter l'incarcération".... coooool.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Lilypims le Mar 2 Oct - 11:41

Moi ce qui me laisse songeuse ce sont des considérations telles que celles-là "Me Boguet qui a reconnu la nécessité d'une sanction juste".

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par stench le Mar 2 Oct - 12:26

Je me demande quel genre de monstre il deviendra après avoir passé deux ans en prison, si jeune. Qui a à y gagner?

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Marie Laetitia le Mar 2 Oct - 12:29

@stench a écrit:Je me demande quel genre de monstre il deviendra après avoir passé deux ans en prison, si jeune. Qui a à y gagner?

personne. Mais la prison pour tout est une invention républicaine, sur laquelle nous ne sommes pas prêts de revenir.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Ronin le Mar 2 Oct - 12:30

Il n'est pas certain qu'il devienne un monstre, personne n'a à y gagner, son acte justifie une sanction, par ailleurs le tribunal laisse la porte ouverte à un aménagement de la peine justement. Ce qui m'étonne c'est que tu te préoccupes plus de son sort que de celui de notre collègue.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par stench le Mar 2 Oct - 12:35

@Ronin a écrit:Il n'est pas certain qu'il devienne un monstre, personne n'a à y gagner, son acte justifie une sanction, par ailleurs le tribunal laisse la porte ouverte à un aménagement de la peine justement. Ce qui m'étonne c'est que tu te préoccupes plus de son sort que de celui de notre collègue.

C'est vrai : l'information porte sur ce jugement, j'y réagis. L'incident à l'origine remonte à 2009, il ne s'agit pas de refaire l'histoire. Bien entendu, j'espère que la collègue s'est bien remise, mais rien dans l'article ne laisse la porte ouverte à une réponse et je ne vois pas l'utilité de signaler que je souhaite qu'elle soit en forme tant cela semble évident.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Lilypims le Mar 2 Oct - 12:40

Mais quand on n'a pas réussi à prévenir ce genre d'actes, il faut bien le sanctionner. On parle d'un coup de couteau, pas d'une grimace.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Marie Laetitia le Mar 2 Oct - 12:47

@Lilypims a écrit:Mais quand on n'a pas réussi à prévenir ce genre d'actes, il faut bien le sanctionner. On parle d'un coup de couteau, pas d'une grimace.

Je ne pense pas que Stench discute de la nécessité de la sanction mais du mode de sanction. La prison ne permet pas aujourd'hui de corriger ses erreurs, dans le sens où elle ne permet pas d'examen sur soi ni de préparation de l'avenir.

Personnellement, je trouve que l'ancien système des amendes serait sans doute plus utile. Mais il implique une autre conception de l'individu et de la société puisqu'il suppose une solidarité famiale (en gros la famille paie l'amende si le coupable est insolvable). La sociabilisation se fait donc en responsabilisant l'ensemble de la famille et pas seulement l'individu comme c'est le cas de la prison.
Ou alors un centre éducatif? Mais ils ont été tellement critiqués... Et cela coûte un pognon fou pour des mômes qui ont souvent coûté cher, plus cher que les autres durant leur scolarité... Reste à voir le prix final que la société paie face à ceux qui ne réussissent pas à s'y insérer.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par stench le Mar 2 Oct - 12:49

@Lilypims a écrit:Mais quand on n'a pas réussi à prévenir ce genre d'actes, il faut bien le sanctionner. On parle d'un coup de couteau, pas d'une grimace.

Je suis d'accord. Mais quelle sanction? La prison ferme à 16 ans (pour un délit commis à 13 ans!) pendant deux ans risque de produire un individu pire à la sortie de prison qu'à son entrée. Sera-t-il plus gérable ensuite? Cette sanction ne revient-elle pas, pour la société, à se tirer une balle dans le genou?

L'aménagement de peine me semble indispensable.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 12:50

Enfin, une amende, même élevée, pour un coup de couteau dangereux, ne me paraît pas très adaptée, comme réponse. Quand on en vient à estimer nécessaire de tuer quelqu'un pour résoudre ses problèmes, il est sans doute nécessaire que la société l'éloigne un moment de son milieu non?
L'état de nos prisons est désolant, donc un centre fermé ou mieux, un centre de détention pour mineurs ferait sans doute l'affaire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 12:51

@stench a écrit:
@Lilypims a écrit:Mais quand on n'a pas réussi à prévenir ce genre d'actes, il faut bien le sanctionner. On parle d'un coup de couteau, pas d'une grimace.

Je suis d'accord. Mais quelle sanction? La prison ferme à 16 ans (pour un délit commis à 13 ans!) pendant deux ans risque de produire un individu pire à la sortie de prison qu'à son entrée. Sera-t-il plus gérable ensuite? Cette sanction ne revient-elle pas, pour la société, à se tirer une balle dans le genou?

L'aménagement de peine me semble indispensable.
Vu l'état de nos prisons, oui. Mais dans l'absolu, une peine de prison ferme dans ce cas n'a rien de scandaleux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Condorcet le Mar 2 Oct - 14:07

@stench a écrit:
@Lilypims a écrit:Mais quand on n'a pas réussi à prévenir ce genre d'actes, il faut bien le sanctionner. On parle d'un coup de couteau, pas d'une grimace.

Je suis d'accord. Mais quelle sanction? La prison ferme à 16 ans (pour un délit commis à 13 ans!) pendant deux ans risque de produire un individu pire à la sortie de prison qu'à son entrée. Sera-t-il plus gérable ensuite? Cette sanction ne revient-elle pas, pour la société, à se tirer une balle dans le genou?

L'aménagement de peine me semble indispensable.

Même si je suis attaché à l'individualisation de la peine, la prison me semble odieuse si jeune : peu à peu, la justice des mineurs s'est délitée et l'incarcération est apparue comme un impératif alors qu'il existe de nombreuses manières de réparer le tort causé à la société et aux victimes, tels des travaux d'intérêt général étalés sur une période suffisamment longue et d'un volume hebdomadaire conséquent. Par-delà Michel Foucault ou les rapports de l'Observatoire internationale des prisons, il est avéré que la surpopulation carcérale, la mise en commun des expériences délictuelles, la faible place accordée à la réparation de la faute obèrent les chances de réinsertion du prévenu.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 14:16

La surpopulation je veux bien, mais je ne sais pas si vous vous rendez compte, quand même: il a voulu et aurait pu la tuer, l'enseignante! Des TIG pour ça, c'est aussi grotesque que l'envoyer à Guantanamo...
Non, vraiment, pas convaincue qu'il faille dans tous les cas dispenser les mineurs d'enfermement - même si le dit enfermement doit bien entendu se faire dans de bonnes conditions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Mar 2 Oct - 14:19

" des travaux d'intérêt général " Suspect

Déjà que ça ne marche pas dans mon bahut: les mômes hurlent et les parents protestent : "c'est le bagne ! ce ne sont que des enfants ! ils sont stigmatisés !"

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Condorcet le Mar 2 Oct - 14:29

holderfar a écrit:La surpopulation je veux bien, mais je ne sais pas si vous vous rendez compte, quand même: il a voulu et aurait pu la tuer, l'enseignante! Des TIG pour ça, c'est aussi grotesque que l'envoyer à Guantanamo...
Non, vraiment, pas convaincue qu'il faille dans tous les cas dispenser les mineurs d'enfermement - même si le dit enfermement doit bien entendu se faire dans de bonnes conditions.

Question : et vous en faites quoi quand il ressort ?
Quant au caractère grotesque, payer (fort cher) pour des centres éducatifs fermés dont l'efficacité reste à démontrer me le semble tout autant.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 14:36

Alors là, c'est une bonne question: c'est vrai qu'on néglige la réinsertion. Mais ce n'est pas que ça, la justice: elle consiste aussi à éloigner de la société, pour un certain temps, des membres qui sont momentanément dangereux.
L'enfermement n'est pas synonyme d'exclusion de réinsertion, et les centres fermés peuvent être une solution à adapter. Et les centres de détention pour mineurs aussi.
Mais en tout cas: des TIG pour quelqu'un qui a poignardé et blessé grièvement quelqu'un, c'est non seulement inadapté mais au moins aussi dangereux que d'enfermer le mineur sans aucun suivi ni réinsération.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Dionysos le Mar 2 Oct - 14:49

Moi je propose qu'on lui pèle le jonc, comme au bailli du Limousin, non ?
http://www.youtube.com/watch?v=-URl0PmKqyQ

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Dionysos le Mar 2 Oct - 14:51

Bon, plus sérieusement, si l'on ne peut qu'approuver le fait que la faute soit reconnue et enfin se féliciter qu'une sanction digne de ce nom soit prise, il faut quand même bien avouer que la prison ferme est un peu... disproportionnée, non ?

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Condorcet le Mar 2 Oct - 14:56

holderfar a écrit:Alors là, c'est une bonne question: c'est vrai qu'on néglige la réinsertion. Mais ce n'est pas que ça, la justice: elle consiste aussi à éloigner de la société, pour un certain temps, des membres qui sont momentanément dangereux.
L'enfermement n'est pas synonyme d'exclusion de réinsertion, et les centres fermés peuvent être une solution à adapter. Et les centres de détention pour mineurs aussi.
Mais en tout cas: des TIG pour quelqu'un qui a poignardé et blessé grièvement quelqu'un, c'est non seulement inadapté mais au moins aussi dangereux que d'enfermer le mineur sans aucun suivi ni réinsération.

Il y a des forêts éloignées de tout ! Razz

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 15:21

@Dionysos a écrit:Bon, plus sérieusement, si l'on ne peut qu'approuver le fait que la faute soit reconnue et enfin se féliciter qu'une sanction digne de ce nom soit prise, il faut quand même bien avouer que la prison ferme est un peu... disproportionnée, non ?
Ah bon? Ben moi je ne trouve pas, c'est pas de la délinquance juvénile habituelle, désolée. Ce n'est pas un vol de scooter.
Par contre,deux choses me chiffonnent et pourraient justifier ici une alternative à la prison: le laps de temps scandaleux écoulé entre les faits et le verdict et sa conséquence qui en découle: la peine prononcée ne fait plus trop sens, le gosse a eu le temps d'évoluer.
Mais sinon, ça me désole que cet acte ne soit visiblement pas reconnu ici dans toute sa gravité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Condorcet le Mar 2 Oct - 15:23

holderfar a écrit:
@Dionysos a écrit:Bon, plus sérieusement, si l'on ne peut qu'approuver le fait que la faute soit reconnue et enfin se féliciter qu'une sanction digne de ce nom soit prise, il faut quand même bien avouer que la prison ferme est un peu... disproportionnée, non ?
Ah bon? Ben moi je ne trouve pas, c'est pas de la délinquance juvénile habituelle, désolée. Ce n'est pas un vol de scooter.
Par contre,deux choses me chiffonnent et pourraient justifier ici une alternative à la prison: le laps de temps scandaleux écoulé entre les faits et le verdict et sa conséquence qui en découle: la peine prononcée ne fait plus trop sens, le gosse a eu le temps d'évoluer.
Mais sinon, ça me désole que cet acte ne soit visiblement pas reconnu ici dans toute sa gravité.

L'acte est reconnu dans sa gravité, la question n'est pas là : mais la condamnation judiciaire doit empêcher la récidive, offrir une réparation à la société et à la victime, infléchir la trajectoire déliquante.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 15:27

Mais justement, pas que: elle doit aussi protéger la société.
Après, je suis entièrement d'accord sur le fait qu'on a des prisons indignes et que les efforts pour réinsérer les détenus sont très insuffisants.
Mais de la prison ferme dans un établissement pour mineurs, dans ce genre de cas, pourquoi dire que c'est choquant?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par LadyC le Mar 2 Oct - 15:40

Je suis entièrement d'accord avec Holderfar.
"Empêcher la récidive"... dites-moi quelle est la solution. Qu'est-ce qui peut "guérir", faire changer, quelqu'un qui s'est montré aussi violent. Je prends tout de suite, même si la société (donc moi) doit payer très cher (financièrement bien sûr).

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Mar 2 Oct - 15:49

Pour moi, quand on en arrive là à 13 ans, c'est qu'on a un lourd passif derrière soi. Et si ce qu'a avancé son avocat est vrai (il a agressé parce qu'il avait peur de la réaction de son père), eh bien c'est une raison de plus pour l'éloigner de son milieu et de le faire suivre par un psy en plus de l'enfermement.
Et la question de LadyC m'intéresse aussi. Si on avait une solution miracle sans devoir passer par la prison, je pense qu'on l'aurait adoptée depuis longtemps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Mar 2 Oct - 15:52

D'accord avec Holdefar. Marre de l'angélisme-rédempteur pour ces pauvres "agresseurs". De plus en plus de jeunes voyous passent à l'acte en se disant que ça ne doit pas être trop grave puisque les peines encourues sont "soft".




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum