Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Sam 6 Oct 2012 - 14:19

La preuve avec l'intervention de Bernard, qui s'insurge, dans cette affaire gravissime .... sur l'illégalité supposée de la punition au départ.
Ca en dit très long sur l'état de notre système scolaire et sur le respect accordé à son personnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par ysabel le Sam 6 Oct 2012 - 14:55

@Bernard Defrance a écrit:Il est très étonnant de constater dans cette affaire que personne, ni même les avocats qui auraient pu tout de même creuser la question, n'a relevé que la punition de la professeure était ILLÉGALE, au regard des textes de juillet 2000 sur la discipline dans les établissements du second degré, qui veulent que, désormais, insuffisance ou absence de résultats scolaires peuvent certes être sanctionnés par les notes (y compris le zéro) méritées, mais pas punies (ici par une colle baptisée pudiquement "consignation" dans l'article du monde traitant de la question) : la professeure pouvait soit mettre zéro, soit effectivement donner la tâche à refaire, mais pas en "colle", laquelle n'est ni plus ni moins qu'une privation momentanée de liberté) ; le manque de formation des professeurs sur cette distinction capitale à maintenir entre les punitions du registre pénal relatives aux comportements, et les sanctions (positives ou négatives) appelées par les acquisitions (ou non) de savoir et de savoir-faire est ici criant.
Cela n'excuse pour autant pas le geste de ce garçon, évidemment, et le jugement (et surtout son application) paraissent tout à fait adaptés, mais est-ce que quelqu'un, depuis, a pris le temps d'expliquer à la professeure - qui il est vrai aurait pu se renseigner elle-même - qu'elle est priée d'appliquer les textes qui norment sa fonction ? Le garçon est puni et cela lui est nécessaire, mais quelle conséquence pour la professeure pour son comportement illégal ? Combien de drames, de dérisoires conflits et violences seraient-ils évités si les enseignants avaient un minimum de formation juridique et d'abord sur les exigences de leur fonction ? Et on pourrait aussi ajouter à l'égard du père le rappel des exigences de l'interdiction des châtiments corporels...
Un dernier point : il devient urgent de rétablir une disposition du code pénal qui prescrivait l'effacement du casier judiciaire à 18 ans, disposition abolie par l'une des nombreuses lois répressives du gouvernement précédent, abolition contraire aux exigences de la Convention relative aux Droits de l'Enfant comme stigmatisant à vie."

non mais je rêve cauchemarde là ! affraid

à chaque fois que le rectorat fait un truc d'illégal, et c'est plus que fréquent, je sors mon arme donc... Evil or Very Mad

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par philann le Sam 6 Oct 2012 - 15:02

je préfère me taire...
Spoiler:
abg

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par C'est pas faux le Sam 6 Oct 2012 - 15:09

@Bernard Defrance a écrit:Il est très étonnant de constater dans cette affaire que personne, ni même les avocats qui auraient pu tout de même creuser la question, n'a relevé que la punition de la professeure était ILLÉGALE, au regard des textes de juillet 2000 sur la discipline dans les établissements du second degré, qui veulent que, désormais, insuffisance ou absence de résultats scolaires peuvent certes être sanctionnés par les notes (y compris le zéro) méritées, mais pas punies (ici par une colle baptisée pudiquement "consignation" dans l'article du monde traitant de la question) : la professeure pouvait soit mettre zéro, soit effectivement donner la tâche à refaire, mais pas en "colle", laquelle n'est ni plus ni moins qu'une privation momentanée de liberté) ; le manque de formation des professeurs sur cette distinction capitale à maintenir entre les punitions du registre pénal relatives aux comportements, et les sanctions (positives ou négatives) appelées par les acquisitions (ou non) de savoir et de savoir-faire est ici criant.
Cela n'excuse pour autant pas le geste de ce garçon, évidemment, et le jugement (et surtout son application) paraissent tout à fait adaptés, mais est-ce que quelqu'un, depuis, a pris le temps d'expliquer à la professeure - qui il est vrai aurait pu se renseigner elle-même - qu'elle est priée d'appliquer les textes qui norment sa fonction ? Le garçon est puni et cela lui est nécessaire, mais quelle conséquence pour la professeure pour son comportement illégal ? Combien de drames, de dérisoires conflits et violences seraient-ils évités si les enseignants avaient un minimum de formation juridique et d'abord sur les exigences de leur fonction ? Et on pourrait aussi ajouter à l'égard du père le rappel des exigences de l'interdiction des châtiments corporels...
Un dernier point : il devient urgent de rétablir une disposition du code pénal qui prescrivait l'effacement du casier judiciaire à 18 ans, disposition abolie par l'une des nombreuses lois répressives du gouvernement précédent, abolition contraire aux exigences de la Convention relative aux Droits de l'Enfant comme stigmatisant à vie."

Shocked

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Sam 6 Oct 2012 - 15:23

Je suis affligé et ecoeuré par les propos visant maintenant à faire de notre collègue poignardée la responsable de ce qu'il lui arrive...

C'est merveilleux ce monde où finalement pour défendre un pauvre agresseur de prof, on essaye de comprendre son geste comme .... une forme de légitime défense !

Franchement les profs font un métier à la con et beaucoup de jeunes ont finalement bien raison de voir en nous de vrais bouffons.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Hérodoute le Sam 6 Oct 2012 - 15:28

@Docteur OX a écrit:Je suis affligé et ecoeuré par les propos visant maintenant à faire de notre collègue poignardée la responsable de ce qu'il lui arrive...

C'est merveilleux ce monde où finalement pour défendre un pauvre agresseur de prof, on essaye de comprendre son geste comme .... une forme de légitime défense !

Franchement les profs font un métier à la con et beaucoup de jeunes ont finalement bien raison de voir en nous de vrais bouffons.


+1

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par gelsomina31 le Sam 6 Oct 2012 - 16:10

holderfar a écrit:Evoquer l'illégalité d'une punition après que l'enseignante se soit fait poignarder, voilà qui est écoeurant. D'autant que rien ne prouve que le zéro n'aurait pas abouti au même geste.
Quant à la colle, privation de liberté, vous mériteriez de passer un jour ou deux en détention pour réfléchir à votre propos.
Bref, votre mépris est très, très déplacé.

+ 10000 affraid



Va-t-il falloir faire voter une loi pour que les élèves cessent de refuser de travailler, respectent leur enseignant et le travail que ce dernier leur propose?

Ce jeune homme n'a été ni torturé, ni emprisonné. On lui a donné l'ordre de rester plus longtemps dans l'établissement pour faire un devoir qu'il aurait du faire dans les temps et sans broncher, il me semble. Je ne vois pas en quoi cette sanction était une atteinte à son intégrité physique ou à sa vie ; ce qui pourrait justifier un cas de légitime défense. Plus que comme une sanction, je vois cette "consignation" comme l'offre d'une 2e chance, une réparation du "désagrément" créé par son refus de travailler.
Comme dit plus haut, je ne suis pas sûre que le "zéro" prévu par la loi n'aurait pas abouti au même crime. furieux

Le problème, ce n'est pas l'enseignante qui n'a pas respecté une loi très floue et fluctuante. Le problème, c'est cet adolescent qui a tenté de tuer son professeur, un adulte qui, circonstances aggravantes, est fonctionnaire d'état et dont le métier est d'instruire cet adolescent, donc de le faire travailler. Si on cherche à pinailler, l'enseignante exécutait sa mission au mieux quand elle a proposé la "consignation"... l'adolescent est donc coupable de rébellion en plus de tentative de meurtre aggravée (je ne suis pas sûr des termes exactes).

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Tristana le Sam 6 Oct 2012 - 18:30

Ce qui est ridicule en plus dans cette argumentation, c'est que même sans avoir recours à une punition "illégale", le drame aurait pu tout de même arriver : on sait qu'il suffit d'un rien pour faire sortir de leurs gonds certains élèves très violents ; par ailleurs, je doute qu'il ait eu conscience de l'illégalité de la punition imposée par son professeur, cela ne peut donc pas expliquer ou justifier son geste.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Sam 6 Oct 2012 - 18:33

Oui, c'est ce que je disais. Intervention affligeante qui vise, une fois de plus, à rejeter l'entière responsabilité d"un climat délétère et parfois violent, sur les enseignants. Après, il ne faut pas s'étonner que des rapports qui tombent dans le même genre de tendance soient unanimement éreintés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Reine Margot le Sam 6 Oct 2012 - 18:37

Bernard est nouveau, c'était son premier post...suis-je la seule à m'interroger?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par gelsomina31 le Sam 6 Oct 2012 - 18:52

@Reine Margot a écrit:Bernard est nouveau, c'était son premier post...suis-je la seule à m'interroger?

Il n'a pas le nom d'un intellectuel connu?? scratch serait ce un homonyme de Bernard Defrance

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par John le Sam 6 Oct 2012 - 19:03

Pour adresser des questions à une personne précise, merci de la contacter par MP.
Bernard Defrance est une figure connue dans l'enseignement de la philosophie en France.
Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter dans la rubrique destinée à cet effet ?
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par stench le Sam 6 Oct 2012 - 19:08

@Hérodoute a écrit:
@Docteur OX a écrit:Je suis affligé et ecoeuré par les propos visant maintenant à faire de notre collègue poignardée la responsable de ce qu'il lui arrive...

C'est merveilleux ce monde où finalement pour défendre un pauvre agresseur de prof, on essaye de comprendre son geste comme .... une forme de légitime défense !

Franchement les profs font un métier à la con et beaucoup de jeunes ont finalement bien raison de voir en nous de vrais bouffons.


+1

Je suis l'un des premiers sur ce topic à avoir remis en question la sanction pour le jeune homme qui me semblait contre-productive. Je reviens sur cette discussion et je ne peux que, malgré mon avis de départ qui n'a pas changé, être choqué moi aussi par cette dernière affirmation. La responsabilité reste sans aucun doute du côté de l'élève il me semble...

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Sam 6 Oct 2012 - 20:05

Lu sur le site de Mr Bernard Defrance à propos du harcèlement scolaire !

http://www.bernard-defrance.net/spip.php?article38

En effet, les violences chaudes, horizontales et sporadiques entre élèves sont le résultat des violences froides, verticales et continues exercées par l’institution scolaire elle-même. Et « punir » les auteurs de ces actes est inévitablement voué à l’échec, dans la mesure où on a affaire ici au mécanisme anthropologique de la victime émissaire : en gros, il est plus facile et moins risqué de décharger son agressivité sur le maillon faible que sur les vrais acteurs de la pression hiérarchique, de persécuter le « bouffon » de la classe plutôt que de mettre en cause les comportements de certains enseignants. La perversion fondamentale du fonctionnement ordinaire de notre école réside dans la « pénalisation » systématique des apprentissages, où une erreur est une faute, une interrogation devient interrogatoire, une note basse ou élevée est bonne ou mauvaise, et où donc, l’ignorance y est systématiquement punie, non pas par des devoirs supplémentaires et retenues, mais par les appréciations et notations qui déterminent le destin scolaire et trop souvent social des élèves ; seuls les imbéciles peuvent s’étonner que les angoisses générées par ces dispositifs de sélection et d’élimination provoquent de temps à autre des décharges pulsionnelles, individuelles et collectives, devant lesquelles tous les cours et discours moralisants restent évidemment impuissants. Un seul exemple dérisoire, la remise publique des copies en classe, assortie de commentaires méprisants ou élogieux : imagine-t-on un proviseur réunissant ses professeurs en assemblée générale et remettant publiquement ses appréciations et notes administratives ? Or, au simple regard des principes de notre droit, ce serait moins grave (toute atteinte à l’égard d’un mineur est plus lourdement punie qu’à l’égard d’un majeur) que cette banale remise de copies... Les pédagogies coopératives ont depuis longtemps fait la démonstration que la dépénalisation de l’instruction ainsi que la mise en place des dispositifs institutionnels permettant (en application des articles 12 à 15 de la Convention internationale relative aux Droits de l’Enfant !) la participation progressive des enfants à l’élaboration des règles de comportements et des solutions de conflits sont parfaitement possibles.

Pour moi c'est la révélation. Je ne le savais pas mais je suis un bourreau, oui je hais les enfants c'est pour ça que je suis prof.


Adieu la vie !

ace ace ace ace ace ace ace ace

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par gelsomina31 le Sam 6 Oct 2012 - 20:54

et moi, j'ai encore fait la bêtise de croire qu'être intellectuel, c'est réfléchir dans un sens constructif pour la société.... cafe
ce que je peux être naïve... boulet

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Sam 6 Oct 2012 - 21:52

Oui, mes frères et mes mes sœurs, voilà le nouveau sutra du lotus pour se débarrasser du mauvais karma et atteindre le nirvana chez tous les enseignants :

Les violences chaudes, horizontales et sporadiques entre élèves sont le résultat des violences froides, verticales et continues exercées par l’institution scolaire elle-même

Vous le répéterez 1000 fois par jour.


aal aal aal aal aal aal aal

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par leyade le Sam 6 Oct 2012 - 22:01

Bon, je risque peut-être le licenciement pour faute grave, mais... ces violences chaudes, horizontales et sporadiques, ça me fait penser à des choses...

Razz

ps : je n'ai même pas encore validé mon message que j'en ai déjà honte... pingouin

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Sam 6 Oct 2012 - 22:12

@leyade a écrit:Bon, je risque peut-être le licenciement pour faute grave, mais... ces violences chaudes, horizontales et sporadiques, ça me fait penser à des choses...

Razz

ps : je n'ai même pas encore validé mon message que j'en ai déjà honte... pingouin

C'est bien, ma sœur, tu confesses ton péché. Tu reconnais que tu es la source des névroses de tes élèves et de leur mal-être.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par leyade le Sam 6 Oct 2012 - 22:15

oh oui torturez-moi à coups de compétences, de respect du métier d'élève et d'ateliers vivre ensemble, faites-moi cocher tard le soir plein de petites cases que personne n'ira voir et j'avouerai tout ! Razz

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Docteur OX le Sam 6 Oct 2012 - 22:31

@leyade a écrit:oh oui torturez-moi à coups de compétences, de respect du métier d'élève et d'ateliers vivre ensemble, faites-moi cocher tard le soir plein de petites cases que personne n'ira voir et j'avouerai tout ! Razz


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par leyade le Sam 6 Oct 2012 - 22:37


Evaluez-moi, Evaluez-moi
Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez me mépriser, me punir et me maltraiter,
Evaluez-moi, Evaluez-moi
Mais ne soyez pas comme tous les profs, trop stressés.
Et d'abord, le regard
Tout le temps du prélude
Ne doit pas être doux, ni hagard
glacez-moi des yeux
Mais avec retenue
Pour que je m'habitue, peu à peu...


Evaluez-moi, Evaluez-moi
Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez m'hypnotiser, m'envelopper, me capturer
Evaluez-moi, Evaluez-moi

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par John le Sam 6 Oct 2012 - 22:40

les violences chaudes, horizontales et sporadiques entre élèves sont le résultat des violences froides, verticales et continues exercées par l’institution scolaire elle-même
C'est pourquoi le rapport sur la refondation préconise de rétablir des "rapports interpersonnels horizontaux". Tout est dans tout.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par leyade le Sam 6 Oct 2012 - 22:41

il faut rétablir le lien prof-élève! cheers

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par philann le Sam 6 Oct 2012 - 23:35

@John a écrit:Pour adresser des questions à une personne précise, merci de la contacter par MP.
Bernard Defrance est une figure connue dans l'enseignement de la philosophie en France.
Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter dans la rubrique destinée à cet effet ?
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

Heu...non!!! affraid Defrance n'est pas une figure connue de l'enseignement de la philosophie en France!!! C'est un prof de philosophie qui s'est fait connaître il y a quelques années par des méthodes pédagogiques tout à fait personnelles et condamnables (et d'ailleurs condamnées!!) Il y a entre les deux un gouffre...abyssale.

Depuis lors ses activités théoriques et militantes, ses écrits portent sur les questions de violences à l'école, sur les questions de disciplines etc... (voir www.bernard-defrance.net pour ceux que ça intéresse)

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par gelsomina31 le Sam 6 Oct 2012 - 23:53

@philann a écrit:
@John a écrit:Pour adresser des questions à une personne précise, merci de la contacter par MP.
Bernard Defrance est une figure connue dans l'enseignement de la philosophie en France.
Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter dans la rubrique destinée à cet effet ?
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

Heu...non!!! affraid Defrance n'est pas une figure connue de l'enseignement de la philosophie en France!!! C'est un prof de philosophie qui s'est fait connaître il y a quelques années par des méthodes pédagogiques tout à fait personnelles et condamnables (et d'ailleurs condamnées!!) Il y a entre les deux un gouffre...abyssale.

Depuis lors ses activités théoriques et militantes, ses écrits portent sur les questions de violences à l'école, sur les questions de disciplines etc... (voir www.bernard-defrance.net pour ceux que ça intéresse)

Philann, je ne comprend pas la différence entre ce que dit John et ce que tu dis, toi... scratch

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison ferme pour un collégien ayant poignardé sa professeure

Message par Invité le Sam 6 Oct 2012 - 23:56

Elle veut dire que M.Defrance ne s'illustre pas par son apport majeur à l'enseignement de la philosophie mais par les polémiques qu'il suscite par des méthodes contestables.
Et si j'en juge par le message qu'il a laissé ici, je comprends que philann ait voulu faire la distinction!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum