Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
BritLéty
Fidèle du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par BritLéty le Dim 7 Avr 2013 - 1:58
profdu45 a écrit:Je suis un peu choquée par vos témoignages sur les AE.
Il en est de très compétents et de très sérieux,bien plus que de fainéants et de malpolis.
Vous parlez des AE qui mâchent leur chewing-gum ou oublient de vous saluer, mais combien de fois vois-je les profs oublier de dire merci ou bonne journée aux personnels ATOS, oublier de faire mettre les chaises sur les tables,oublier de laisser leur salle propre, oublier encore les règles de base de la politesse envers ceux qu'ils ne considèrent pas comme leurs pairs.
Il y a trop souvent encore dans les établissements un dédain mal placé pour les AE ou les ATOS.
Le travail des AE est usant et souvent peu gratifiant, je rajouterai enfin qu'il est précaire et honteusement rémunéré.
Alors parler des pauses clopes, des lectures de magazine ou , oh quelle honte, d'un AE qui oublierait de saluer un prof en pénétrant dans son antre, me semble déplacé.
Il s'agirait selon moi, de se respecter et de commencer par reconnaître que nombre d'entre eux font un boulot somme toute plus que convenable!

Je me permets de répondre puisque je me sens visée, étant la seule à avoir évoqué la lecture d'un magazine, et pourtant, relis bien mes interventions, je pense avoir défendu les AE contre les préjugés de certains et le gros cliché " AE= glandeur ".

Je ne comprends pas cette agressivité, j'ai l'impression que tu n'as retenu des interventions que ce que tu as voulu y voir ( = les critiques ) et que tu as complètement occulté "la défense"... :confused: Merci de ne pas mettre tout le monde dans le même panier...
isola madre
isola madre
Niveau 2

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par isola madre le Dim 7 Avr 2013 - 8:57
De l'agressivité ? Si tu relis mes posts,tu verrons qu'ils sont fortement modalisés justement afin d'éviter les généralités !

Maintenant, il est vrai que j'expose moi aussi mon opinion, désolée si ça t'a déplu
philann
philann
Doyen

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par philann le Dim 7 Avr 2013 - 9:30
On pourrait arrêter de parler de généralité à chaque fois que l'on fait des critiques.
Si l'on critique des profs bordélisés...on critique TOUS les profs qui ont un problèmes d'autorité.
si l'on critique des parents d'élèves...on critique TOUS les parents d'élèves...
si l'on critique des AED ...on critique TOUS les AED...
CA va, ... on peut dire un truc sans qu'à chaque fois les gens se sentent outragés ou agressés personnellement?? Suspect

Pour ma part je n'ai pas de mépris a priori pour les AED...car je l'ai été moi-même..comme beaucoup de profs. Beaucoup de profs ont été AED avant de devenir profs, ce qui est une bonne chose pour la gestion de classe et la connaissance d'un établissement, mais qui induit aussi qu'on "ne la leur fait pas" sur le travail de vie scolaire.

Dans le lycée parisien où j'étais, mes collègues AED n'en fichaient majoritairement pas une rame, et moi-même je n'étais pas au taquet. La raison? Des CPE fumistes, mais un truc incroyable affraid Celle avec qui je travaillais le plus se prenais des pauses de deux heures, ne s'occupaient pas des dossiers des élèves, passaient ses coups de fil privés de son bureau et avec le tel de l'établissement affraid C'est à cause d'elle que j'ai bossé un peu car les élèves de lycée et prépa avaient bien compris que pour avoir une réponse à quelque chose, il valait mieux s'adresser aux pions qu'à la CPE... L'autre CPE était une caricature de corse...
Donc oui les postes de AED où on ne fiche rien, cela existe, souvent là où les CPE ne fichent rien non plus et le dire n'est pas une insulte à tous les AED de la terre.

Mes deux collèges de banlieue pourrie maintenant:
Collège 1, profil ZEP sans l'être: une PA et une CPE en or, super carrées. Résultats: des AED bien recrutées, d'âges différents (ce qui est un gros plus de mon point de vue), super carrés, qui suivent remarquablement les élèves. Profs et AED mangent ensemble, travaillent ensemble, on sait pouvoir compter sur eux... et à la fin de la journée ils sont claqués et ont de vraies raisons de l'être.

Collège 2, ECLAIR-Violence...: 3 CPE mais dont 1 tournant régulièrement, une direction molle voire inconsistance. Résultat: des AED de m......., l'un ressemble à un junkie tout juste sortie du lit, une autre fait du gringue à un élève DANS MON COURS en venant chercher une fiche d'absence. Je suis polie mais le strict minimum, ce ne sont pour moi absolument pas des collègues. Leur simple comportement est nuisible aux élèves, surtout dans un bahut où il n'y a vraiment pas besoin de cela.

Bref. Les AED c'est comme tout corps de métier...il y a de tout!

Spoiler:
curieusement personne ou presque ne pousse de cris indidignés lorsque l'on critique "les CDE" ou assimilés, ou bien alors "les IPR". Bref, tant que l'on ne se sent pas concerné soi-même tout va bien Rolling Eyes
bikkhou
bikkhou
Habitué du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par bikkhou le Dim 7 Avr 2013 - 9:51
Bonjour. Je vais encore passer pour une miss guimauve (on m'a déjà dit ça, sur néo, et ailleurs parce que je déteste les situations conflictuelles) et vous donner mon très humble avis.

Quand on a une opinion négative des AED, elle est souvent imputable au fonctionnement de l'équipe Vie Scolaire entière, voire au fonctionnement du collège lorsqu'il n'y a pas assez d'échanges, par exemple, entre prof et AED...
La paresse n'est pas une qualité réservée. Ni les libertés avec le règlement. Dans mon établissement, nous réunissons chaque année ces deux mondes pour qu'ils vident leur sac dans un premier temps puis pour qu'ils s'engagent à travailler de concert... On est prof aussi dans la cour et dans les couloirs ; on peut intervenir pour aider nos collègues quand ils s'efforcent de faire se ranger 25 gamins dans leur rang à la fin d'une récré x 8, à seulement 3... alors qu'en général, nous arrivons comme des fleurs après avoir bu notre café (au chaud) juste après la bataille.

Je soulignerais par ailleurs que l'emploi du temps de l'AED est lourd... et qu'on ne regarde souvent que ce qui est visible, c'est-à-dire les temps morts, et il n'y en a pas tant que ça ! En tout cas pas assez pour s'isoler quelque part au calme pour se former en autonomie avec des piles de cours du cned pour préparer tel ou tel concours, ce que leur statut devrait leur permettre de faire encore.
La VS est le coeur du bahut. Les AED sont souvent en première ligne pour tout. Pendant que je fais mes photocopies en pestant sur la machine, ils sont dehors pour l'accueil ou la surveillance. Et c'est toujours bien moins drôle quand il fait très froid... ou trop chaud...
Quand il arrive quelque chose, ce sont eux qui "réceptionnent" le paquet 8 fois sur 10. Parce qu'il est rare que les élèves puissent être immédiatement reçus par la direction ou le CPE qui gère aussi beaucoup de choses en même temps. On leur demande de faire le grand écart en permanence : ils sont extrêmement proches des élèves (et exposés) mais doivent aussi "incarner" le règlement toute la sainte semaine.
La journée de l'AED est déséquilibrée par nature : ils font des roulements pour les études (quand elles ne sont pas "blindées"), gèrent le résultat de nos appels en appelant les parents des élèves dont les absences sont fréquemment non signalées, ils enchaînent avec le 12-14h dans le bruit et l'excitation qui caractérise ce moment de la journée...

... et quand la paix revient dans le bureau, que le café est chaud, que l'étude est calme, et qu'ils s'assoient fatigués fatigués (ce n'est pas une faute de frappe)... là, nous passons. Et sommes tout surpris de les voir assis. Et notre tête enregistre ce détail et l'analyse mal après coup. Ben moi, je m'arrête pour discuter et leur demander comment ça va.

Est-ce par culpabilité (je fais partie des "imparfaits" : je fume affraid et il m'arrive de mâcher du chewing-gum affraid) ou est-ce parce que j'ai été surveillante il y a longtemps maintenant... ou plus simplement parce que j'aime encore cette ambiance d'après la bataille. Je m'arrête et je me fais offrir un gobelet de tout chaud et on papote.
Pour moi, les AED sont les super héros du collège : en justaucorps et cape, on juge que c'est leur boulot... et en civil, on dit toujours qu'ils sont ordinaires et trop souvent qu'ils ne font rien.
fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA
bikkhou
bikkhou
Habitué du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par bikkhou le Dim 7 Avr 2013 - 9:53
@philann a écrit:On pourrait arrêter de parler de généralité à chaque fois que l'on fait des critiques.
Si l'on critique des profs bordélisés...on critique TOUS les profs qui ont un problèmes d'autorité.
si l'on critique des parents d'élèves...on critique TOUS les parents d'élèves...
si l'on critique des AED ...on critique TOUS les AED...
CA va, ... on peut dire un truc sans qu'à chaque fois les gens se sentent outragés ou agressés personnellement?? Suspect

Spoiler:
curieusement personne ou presque ne pousse de cris indidignés lorsque l'on critique "les CDE" ou assimilés, ou bien alors "les IPR". Bref, tant que l'on ne se sent pas concerné soi-même tout va bien Rolling Eyes

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 2252222100 je comprends bien ce point de vue.

Peut-être qu'on est tous super crevés ?

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA
isola madre
isola madre
Niveau 2

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par isola madre le Dim 7 Avr 2013 - 10:06
@bikkhou a écrit:Bonjour. Je vais encore passer pour une miss guimauve (on m'a déjà dit ça, sur néo, et ailleurs parce que je déteste les situations conflictuelles) et vous donner mon très humble avis.

Quand on a une opinion négative des AED, elle est souvent imputable au fonctionnement de l'équipe Vie Scolaire entière, voire au fonctionnement du collège lorsqu'il n'y a pas assez d'échanges, par exemple, entre prof et AED...
La paresse n'est pas une qualité réservée. Ni les libertés avec le règlement. Dans mon établissement, nous réunissons chaque année ces deux mondes pour qu'ils vident leur sac dans un premier temps puis pour qu'ils s'engagent à travailler de concert... On est prof aussi dans la cour et dans les couloirs ; on peut intervenir pour aider nos collègues quand ils s'efforcent de faire se ranger 25 gamins dans leur rang à la fin d'une récré x 8, à seulement 3... alors qu'en général, nous arrivons comme des fleurs après avoir bu notre café (au chaud) juste après la bataille.

Je soulignerais par ailleurs que l'emploi du temps de l'AED est lourd... et qu'on ne regarde souvent que ce qui est visible, c'est-à-dire les temps morts, et il n'y en a pas tant que ça ! En tout cas pas assez pour s'isoler quelque part au calme pour se former en autonomie avec des piles de cours du cned pour préparer tel ou tel concours, ce que leur statut devrait leur permettre de faire encore.
La VS est le coeur du bahut. Les AED sont souvent en première ligne pour tout. Pendant que je fais mes photocopies en pestant sur la machine, ils sont dehors pour l'accueil ou la surveillance. Et c'est toujours bien moins drôle quand il fait très froid... ou trop chaud...
Quand il arrive quelque chose, ce sont eux qui "réceptionnent" le paquet 8 fois sur 10. Parce qu'il est rare que les élèves puissent être immédiatement reçus par la direction ou le CPE qui gère aussi beaucoup de choses en même temps. On leur demande de faire le grand écart en permanence : ils sont extrêmement proches des élèves (et exposés) mais doivent aussi "incarner" le règlement toute la sainte semaine.
La journée de l'AED est déséquilibrée par nature : ils font des roulements pour les études (quand elles ne sont pas "blindées"), gèrent le résultat de nos appels en appelant les parents des élèves dont les absences sont fréquemment non signalées, ils enchaînent avec le 12-14h dans le bruit et l'excitation qui caractérise ce moment de la journée...

... et quand la paix revient dans le bureau, que le café est chaud, que l'étude est calme, et qu'ils s'assoient fatigués fatigués (ce n'est pas une faute de frappe)... là, nous passons. Et sommes tout surpris de les voir assis. Et notre tête enregistre ce détail et l'analyse mal après coup. Ben moi, je m'arrête pour discuter et leur demander comment ça va.

Est-ce par culpabilité (je fais partie des "imparfaits" : je fume affraid et il m'arrive de mâcher du chewing-gum affraid) ou est-ce parce que j'ai été surveillante il y a longtemps maintenant... ou plus simplement parce que j'aime encore cette ambiance d'après la bataille. Je m'arrête et je me fais offrir un gobelet de tout chaud et on papote.
Pour moi, les AED sont les super héros du collège : en justaucorps et cape, on juge que c'est leur boulot... et en civil, on dit toujours qu'ils sont ordinaires et trop souvent qu'ils ne font rien.
fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs

Si tu es guimauve, alors nous serons au moins deux !
Mais prends garde, on pourrais te taxer de généraliser en te rétorquant que TOUS les AE ne sont pas bons.
Bref, c'est le serpent qui se mord la queue !
J'aime aussi partager ma clope et mon café avec la vie scolaire, mais pas mes chewing gums, faut pas pousser ! yesyes
bikkhou
bikkhou
Habitué du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par bikkhou le Dim 7 Avr 2013 - 10:27
profdu45 a écrit:
@bikkhou a écrit:Bonjour. Je vais encore passer pour une miss guimauve (on m'a déjà dit ça, sur néo, et ailleurs parce que je déteste les situations conflictuelles) et vous donner mon très humble avis.

Est-ce par culpabilité (je fais partie des "imparfaits" : je fume affraid et il m'arrive de mâcher du chewing-gum affraid) ou est-ce parce que j'ai été surveillante il y a longtemps maintenant... ou plus simplement parce que j'aime encore cette ambiance d'après la bataille. Je m'arrête et je me fais offrir un gobelet de tout chaud et on papote.
Pour moi, les AED sont les super héros du collège : en justaucorps et cape, on juge que c'est leur boulot... et en civil, on dit toujours qu'ils sont ordinaires et trop souvent qu'ils ne font rien.
fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs

Si tu es guimauve, alors nous serons au moins deux !
Mais prends garde, on pourrais te taxer de généraliser en te rétorquant que TOUS les AE ne sont pas bons.
Bref, c'est le serpent qui se mord la queue !
J'aime aussi partager ma clope et mon café avec la vie scolaire, mais pas mes chewing gums, faut pas pousser ! yesyes


lol! lol! lol!

v'là ma phrase fourre-tout super pratique parce que je n'arrive pas à attraper ma queue ce matin

"on voit la paille dans l'oeil du voisin mais on ne voit pas la poutre qu'on a dans le sien"
linkus
linkus
Expert

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par linkus le Dim 7 Avr 2013 - 10:41
profdu45 a écrit:
@bikkhou a écrit:Bonjour. Je vais encore passer pour une miss guimauve (on m'a déjà dit ça, sur néo, et ailleurs parce que je déteste les situations conflictuelles) et vous donner mon très humble avis.

Quand on a une opinion négative des AED, elle est souvent imputable au fonctionnement de l'équipe Vie Scolaire entière, voire au fonctionnement du collège lorsqu'il n'y a pas assez d'échanges, par exemple, entre prof et AED...
La paresse n'est pas une qualité réservée. Ni les libertés avec le règlement. Dans mon établissement, nous réunissons chaque année ces deux mondes pour qu'ils vident leur sac dans un premier temps puis pour qu'ils s'engagent à travailler de concert... On est prof aussi dans la cour et dans les couloirs ; on peut intervenir pour aider nos collègues quand ils s'efforcent de faire se ranger 25 gamins dans leur rang à la fin d'une récré x 8, à seulement 3... alors qu'en général, nous arrivons comme des fleurs après avoir bu notre café (au chaud) juste après la bataille.

Je soulignerais par ailleurs que l'emploi du temps de l'AED est lourd... et qu'on ne regarde souvent que ce qui est visible, c'est-à-dire les temps morts, et il n'y en a pas tant que ça ! En tout cas pas assez pour s'isoler quelque part au calme pour se former en autonomie avec des piles de cours du cned pour préparer tel ou tel concours, ce que leur statut devrait leur permettre de faire encore.
La VS est le coeur du bahut. Les AED sont souvent en première ligne pour tout. Pendant que je fais mes photocopies en pestant sur la machine, ils sont dehors pour l'accueil ou la surveillance. Et c'est toujours bien moins drôle quand il fait très froid... ou trop chaud...
Quand il arrive quelque chose, ce sont eux qui "réceptionnent" le paquet 8 fois sur 10. Parce qu'il est rare que les élèves puissent être immédiatement reçus par la direction ou le CPE qui gère aussi beaucoup de choses en même temps. On leur demande de faire le grand écart en permanence : ils sont extrêmement proches des élèves (et exposés) mais doivent aussi "incarner" le règlement toute la sainte semaine.
La journée de l'AED est déséquilibrée par nature : ils font des roulements pour les études (quand elles ne sont pas "blindées"), gèrent le résultat de nos appels en appelant les parents des élèves dont les absences sont fréquemment non signalées, ils enchaînent avec le 12-14h dans le bruit et l'excitation qui caractérise ce moment de la journée...

... et quand la paix revient dans le bureau, que le café est chaud, que l'étude est calme, et qu'ils s'assoient fatigués fatigués (ce n'est pas une faute de frappe)... là, nous passons. Et sommes tout surpris de les voir assis. Et notre tête enregistre ce détail et l'analyse mal après coup. Ben moi, je m'arrête pour discuter et leur demander comment ça va.

Est-ce par culpabilité (je fais partie des "imparfaits" : je fume affraid et il m'arrive de mâcher du chewing-gum affraid) ou est-ce parce que j'ai été surveillante il y a longtemps maintenant... ou plus simplement parce que j'aime encore cette ambiance d'après la bataille. Je m'arrête et je me fais offrir un gobelet de tout chaud et on papote.
Pour moi, les AED sont les super héros du collège : en justaucorps et cape, on juge que c'est leur boulot... et en civil, on dit toujours qu'ils sont ordinaires et trop souvent qu'ils ne font rien.
fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs

Si tu es guimauve, alors nous serons au moins deux !
Mais prends garde, on pourrais te taxer de généraliser en te rétorquant que TOUS les AE ne sont pas bons.
Bref, c'est le serpent qui se mord la queue !
J'aime aussi partager ma clope et mon café avec la vie scolaire, mais pas mes chewing gums, faut pas pousser ! yesyes

Et bien moi, c'est avec le personnel ATOS. lol!

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Le contrat de travail des surveillants - Page 2 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
philann
philann
Doyen

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par philann le Dim 7 Avr 2013 - 10:51
@bikkhou a écrit:

Quand on a une opinion négative des AED, elle est souvent imputable au fonctionnement de l'équipe Vie Scolaire entière, voire au fonctionnement du collège lorsqu'il n'y a pas assez d'échanges, par exemple, entre prof et AED...

Ca c'est très très vrai... et ça joue dès l'embauche!! Quand la/le PA et la/le CPE sont bien et tiennent la route, curieusement les AED sont plus que bien, car bien recrutés... Et il ne me viendrait pas à l'idée de reprocher aux AED de collège n°1 leurs pauses ou leur clope (qu'en générale ils prennent avec des profs!). La première question que l'on se pose après bonjours, c'est "ça va? tu tiens le coup?"

En revanche, dans collège n°2, ce sont des ados attardés, et à ce point là, c'est le fait du recrutement au départ.

En prime, que 500 mètres entre mes deux collèges donc ce n'est pas le lieu qui fait que les AED diffèrent autant, mais vraiment ce que l'on a voulu avoir comme vie sco. dans l'établissement!
bikkhou
bikkhou
Habitué du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par bikkhou le Dim 7 Avr 2013 - 11:15
@philann a écrit:
@bikkhou a écrit:

Quand on a une opinion négative des AED, elle est souvent imputable au fonctionnement de l'équipe Vie Scolaire entière, voire au fonctionnement du collège lorsqu'il n'y a pas assez d'échanges, par exemple, entre prof et AED...

Ca c'est très très vrai... et ça joue dès l'embauche!! Quand la/le PA et la/le CPE sont bien et tiennent la route, curieusement les AED sont plus que bien, car bien recrutés... Et il ne me viendrait pas à l'idée de reprocher aux AED de collège n°1 leurs pauses ou leur clope (qu'en générale ils prennent avec des profs!). La première question que l'on se pose après bonjours, c'est "ça va? tu tiens le coup?"

En revanche, dans collège n°2, ce sont des ados attardés, et à ce point là, c'est le fait du recrutement au départ.

En prime, que 500 mètres entre mes deux collèges donc ce n'est pas le lieu qui fait que les AED diffèrent autant, mais vraiment ce que l'on a voulu avoir comme vie sco. dans l'établissement!

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 2252222100 il me semblait bien que nos points de vue convergeaient.
Je suis dans un établissement où traditionnellement tout le monde s'occupe de tout le monde et où la cohésion est devenue naturelle : j'ai beaucoup de chance ! Les erreurs et faiblesses des uns et des autres ne sont pas "tabou" et on vide notre sac régulièrement... d'un naturel indiscipliné et distrait, je m'auto-fouette régulièrement et je suis heureuse de pouvoir compter sur mes collègues (tous métiers confondus) pour froncer les sourcils (non sans bienveillance) lorsque j'arrive essoufflée dans la cour alors que ma classe est bien rangée dans sa case... grâce aux aed...
Plusieurs d'entre-nous ont des edt sur deux établissements... et effectivement, à 500 m, ce n'est pas tout à fait la même chanson !

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA
philann
philann
Doyen

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par philann le Dim 7 Avr 2013 - 15:40
Le contrat de travail des surveillants - Page 2 2252222100
pour ça j'adore mon collège N°1 actuel!!! Very Happy
Pouvoir compter sur ses collègues, être sûr de trouver une oreille attentive et bienveillante lorsque l'on craque... se serrer les coudes quand nécessaire devant les élèves et/ou leurs parents...

C'est extrêmement précieux...et quand le collège est dur, c'est vite une question de survie!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
clems
clems
Esprit éclairé

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par clems le Dim 7 Avr 2013 - 16:08
Nous, cette année, heureusement que les AED sont là........ sinon, la vie scolaire serait catastrophique! ( Et "on" ( une des CPE) nous a d'ailleurs reproché d'avoir de trop bons rapports avec eux...)
BritLéty
BritLéty
Fidèle du forum

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par BritLéty le Dim 7 Avr 2013 - 16:53
Ce qui m'a déplu, ce n'est pas ton opinion sur les AE, car je la partage.

C'est le fait que tu aies attaqué bille en tête sur le thème " les profs manquent de respect envers les AE et ne reconnaissent pas leur travail formidable ". Et ça m'a d'autant plus gênée que ton discours était très général - bien que tu t'en défendes .

Puis, reconnaitre que le travail des AE est difficile et que la plupart font du bon boulot ne veut pas dire que ce soit le cas partout... ceux qui ont à faire à des AE incompétents ont aussi le droit de s'exprimer, non?
philann
philann
Doyen

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par philann le Dim 7 Avr 2013 - 17:16
BritLéty +1000!
C'était le sens de ma critique en début de fil... Le fait de dire qu'il y a des gens qui ne font pas leur boulot est lu systématiquement par certains comme une mise en cause générale d'une catégorie!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
isola madre
isola madre
Niveau 2

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par isola madre le Dim 7 Avr 2013 - 20:40
Certains surveillants répondent vertement qu'ils sont en pause si on les sollicite à certains moments de la journée, ils prennent leur déjeuner dans une salle à part avant l'heure d'ouverture de la cantine aux élèves, et fumeurs ou non, ils sortent discuter devant la porte de l'établissement bien plus souvent que deux fois par jour.
Et comme en plus la majorité d'entre eux n'intervient pas devant une bousculade, une intimidation d'un élève par d'autres, tant que cela ne tourne pas à l'attroupement, quand celui qui est "de service" dans l'escalier ne réagit pas davantage devant les cris, les bousculades, quand le responsable du jour des casiers répond aux élèves qu'il a autre chose à faire que d'ouvrir la grille qui permet d'accéder aux casiers, quand celui qui remplit les billets de retard demande auparavant à l'élève qui est l'enseignant pour choisir ou non de remplir le billet dans les règles..., sans parler du langage de certains, ou de leur façon d'approuver l'élève qui se plaint de l'intransigeance d'un enseignant... il est assez difficile de ne pas éprouver un certain agacement - même si c'est un boulot mal payé, et d'autant plus mal que personne n'est à temps complet ici.

Bien sûr qu'il y a aussi des surveillants qui prennent leur travail à coeur et qui ne prennent pas de pause à répétition, je peux quand même dire que c'est l'exception ici ? Et que j'ai dû jouer de malchance à ce sujet dans d'autres établissements tant qu'à faire."

Voilà exactement le post auquel je faisais référence.
Je n'ai rien généralisé du tout et je vous propose de relire attentivement mes interventions.
Il est tout de même dommage de ne pouvoir s'exprimer sans être immédiatement taxé de "généraliser".
Je ne pense pas manquer de discernement, j'exprimais tout simplement mon opinion sur la question et là en l'occurrence, j'ai été un peu agacée par ce post ! J'en ai alors profité pour souligner que de nombreux AE faisaient très correctement leur job et témoigner du fait que CERTAINS collègues manquaient de respect aux personnels Atos et aux AE.
isola madre
isola madre
Niveau 2

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par isola madre le Dim 7 Avr 2013 - 20:42
@Axel a écrit:
@Artysia a écrit:
@Axel a écrit:Je n'ai jamais vu un AE à temps complet, d'où mon interrogation.

Quant aux pauses, je ne parle que de ce que je vois (et de ce que j'entends des collègues en poste ailleurs). Tant mieux si ce n'est pas le cas partout.

Au passage, j'ai été AED 2 ans avant de devenir prof, je n'ai jamais eu le droit à une pause. Je ne fume pas, je ne bois pas de café donc pas besoin d'en prendre selon mon CDE et mon CPE. Pour les pauses déjeuner c'était en surveillant le réfectoire plein à craquer, donc pas une vraie pause non plus.
Ca serait bien en effet de ne pas toujours généraliser, une pointe de nuance est toujours profitable Wink

Là, je pense que CDE et CPE t'ont largement exploité...

Il ne me semble pas généraliser en parlant de ce que je vois... Certains surveillants répondent vertement qu'ils sont en pause si on les sollicite à certains moments de la journée, ils prennent leur déjeuner dans une salle à part avant l'heure d'ouverture de la cantine aux élèves, et fumeurs ou non, ils sortent discuter devant la porte de l'établissement bien plus souvent que deux fois par jour.
Et comme en plus la majorité d'entre eux n'intervient pas devant une bousculade, une intimidation d'un élève par d'autres, tant que cela ne tourne pas à l'attroupement, quand celui qui est "de service" dans l'escalier ne réagit pas davantage devant les cris, les bousculades, quand le responsable du jour des casiers répond aux élèves qu'il a autre chose à faire que d'ouvrir la grille qui permet d'accéder aux casiers, quand celui qui remplit les billets de retard demande auparavant à l'élève qui est l'enseignant pour choisir ou non de remplir le billet dans les règles..., sans parler du langage de certains, ou de leur façon d'approuver l'élève qui se plaint de l'intransigeance d'un enseignant... il est assez difficile de ne pas éprouver un certain agacement - même si c'est un boulot mal payé, et d'autant plus mal que personne n'est à temps complet ici.

Bien sûr qu'il y a aussi des surveillants qui prennent leur travail à coeur et qui ne prennent pas de pause à répétition, je peux quand même dire que c'est l'exception ici ? Et que j'ai dû jouer de malchance à ce sujet dans d'autres établissements tant qu'à faire.

Voilà donc le post auquel je faisais référence
Artysia
Artysia
Modérateur

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par Artysia le Dim 7 Avr 2013 - 20:50
Je dois le reconnaître, j'ai travaillé avec de sacrés énergumènes aussi Wink
isola madre
isola madre
Niveau 2

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par isola madre le Dim 7 Avr 2013 - 20:51
Mais moi aussi bien sûr, personne n'est à l'abri de mal faire son travail, pas même moi !
Contenu sponsorisé

Le contrat de travail des surveillants - Page 2 Empty Re: Le contrat de travail des surveillants

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum