Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par John le Ven 5 Oct 2012 - 13:53

http://www.liberation.fr/depeches/2012/10/05/education-un-college-du-bas-rhin-fait-sa-revolution-en-supprimant-les-notes_851066

Extraits :
"Il n'y a qu'à supprimer les notes!": l'idée a été lancée à la volée lors d'une réunion, par un professeur inquiet pour des élèves en échec. Deux ans après, toutes les classes de sixième et une classe de cinquième du collège Edouard-Schuré de Barr ont fait le grand saut.

"C'est une classe exceptionnelle, ils ont tous le sourire", s'enthousiasme Anne Ziegler, en surveillant ses élèves qui regagnent le vestiaire après son cours d'éducation physique. "On parle de plus en plus d'absentéisme scolaire lié à des phobies, mais eux sont contents d'être là, épanouis, ça se voit".

Pour Mme Ziegler, leur professeure principale, les résultats sont évidents. "Avec des notes, les cinq élèves de cette classe qui étaient en grande difficulté l'an dernier auraient eu des bulletins catastrophiques, se seraient découragés, et auraient décroché à Noël. Là, aucun n'est en situation d'échec".

Dans leurs bulletins, les notes de 1 à 20 ont disparu, et ont fait place à trois possibilités: "En cours d'acquisition", "acquis", ou "expert".

"Ce sont surtout les bons élèves qui ne sont pas contents, parce que les notes leur donnent un statut. Mais eux, ils s'en sortent bien quel que soit le système d'évaluation", sourit Mme Ziegler.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 13:59

Oui, donc les bons élèves, on s'en fiche, une fois de plus. C'est à pleurer.
On va tellement loin dans le village Potemkine que le "non acquis" n'existe même pas. Un gamin qui ne sait pas lire voire écrire aura donc un "en cours d'acquisition". Rolling Eyes
On passe du constat d'échec au mensonge, on progresse à pas de géant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par illizia le Ven 5 Oct 2012 - 14:02

@John a écrit:http://www.liberation.fr/depeches/2012/10/05/education-un-college-du-bas-rhin-fait-sa-revolution-en-supprimant-les-notes_851066

Extraits :
"Il n'y a qu'à supprimer les notes!": l'idée a été lancée à la volée lors d'une réunion, par un professeur inquiet pour des élèves en échec. Deux ans après, toutes les classes de sixième et une classe de cinquième du collège Edouard-Schuré de Barr ont fait le grand saut.

"C'est une classe exceptionnelle, ils ont tous le sourire", s'enthousiasme Anne Ziegler, en surveillant ses élèves qui regagnent le vestiaire après son cours d'éducation physique. "On parle de plus en plus d'absentéisme scolaire lié à des phobies, mais eux sont contents d'être là, épanouis, ça se voit".

Pour Mme Ziegler, leur professeure principale, les résultats sont évidents. "Avec des notes, les cinq élèves de cette classe qui étaient en grande difficulté l'an dernier auraient eu des bulletins catastrophiques, se seraient découragés, et auraient décroché à Noël. Là, aucun n'est en situation d'échec".

Dans leurs bulletins, les notes de 1 à 20 ont disparu, et ont fait place à trois possibilités: "En cours d'acquisition", "acquis", ou "expert".

"Ce sont surtout les bons élèves qui ne sont pas contents, parce que les notes leur donnent un statut. Mais eux, ils s'en sortent bien quel que soit le système d'évaluation", sourit Mme Ziegler.

Donc, cinq élèves se sentent mieux, les anciens bons élèves font la gueule mais eux, Ha Ha Ha, on s'en tape, et Mme Z; sourit Shocked ...c'est moi, ou on marche sur la tête? Suspect


Dernière édition par illizia le Ven 5 Oct 2012 - 14:03, édité 1 fois

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par illizia le Ven 5 Oct 2012 - 14:02

Holderfar topela (hélas)

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 14:05

C'est tellement sidérant de bêtise que je ne crois plus que ça en soit: c'est du cynisme de la pire espèce, à ce stade.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 14:12

Effectivement, ça relève de la révolution conservatrice carabinée.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Osmie le Ven 5 Oct 2012 - 14:16

Supprimons les scanners et il n'y aura plus de cancers.
Supprimons les compteurs geiger et il n'y aura plus de radioactivité.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 14:19

Voilà. Et supprimons l'école, il n'y aura plus d'élèves en difficultés.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par grandesvacances le Ven 5 Oct 2012 - 14:30

Et ça :


"Cela change tout pour ceux qui se considéraient comme nuls", estime Philippe Rivieyran, principal adjoint. "La note est faite pour sélectionner les élites, ceux qui vont aller en terminale S, puis vers les grandes écoles: elle n'a pas de valeur pédagogique", estime-t-il.

[...]

"Ce que l'on fait, c'est une révolution", se réjouit M. Rivieyran. Pour lui, la suppression des notes va de pair avec un décloisonnement des disciplines.



furieux

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par roxanne le Ven 5 Oct 2012 - 14:38

remarque on s'ennuie moins à corriger, tout le monde est au moins "en cours d'acquisition" et les autres si c'est acquis, pourquoi se fatiguer ?
Dans l'absolu, pourquoi pas supprimer les notes puisque c'est le Mal absolu, mais remplaçons les par un système qui a du sens ....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 14:42

Le problème, c'est qu'on ne cherche absolument pas à changer de système, contrairement à ce qui est péroré ici, mais simplement à camoufler un échec patent, qui n'a pas forcément tout à voir avec cet "enseignement élitiste" tellement honni.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 14:46

holderfar a écrit:Le problème, c'est qu'on ne cherche absolument pas à changer de système, contrairement à ce qui est péroré ici, mais simplement à camoufler un échec patent, qui n'a pas forcément tout à voir avec cet "enseignement élitiste" tellement honni.

En effet, leurs solutions font partie du problème et c'est pas d'aujourd'hui. J'attends fébrilement que le caca refondateur soit démoulé...

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par lene75 le Ven 5 Oct 2012 - 14:48

@grandesvacances a écrit: "Ce que l'on fait, c'est une révolution", se réjouit M. Rivieyran. Pour lui, la suppression des notes va de pair avec un décloisonnement des disciplines. [/i]


furieux

Oui, remarquez, comme ça, s'il n'y a plus de contenus, il n'y a plus rien à évaluer et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Enfin ça c'est l'éducation pour les pauvres, pour les autres il y aura toujours le privé.

Sinon, cette histoire de "en cours d'acquisition" pour ne pas traumatiser les élèves faibles me fait bien rire (jaune). S'ils ne veulent plus évaluer, qu'ils assument jusqu'au bout. J'ai un neveu à l'école primaire qui a de réels problèmes, et je peux vous dire que ce système d'évaluation couperet est très très démotivant pour des élèves qui ont de réelles difficultés et qui ont "en cours d'acquisition" partout pendant des années : ce système ne permet de souligner aucun progrès, c'est binaire, tout blanc ou tout noir, à quoi bon faire des efforts dans ces conditions ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 14:55

Et tous les praticiens savent bien qu'arriver devant une classe sans contenus c'est courir à la catastrophe. Les élèves veulent du contenu, faute de quoi ils le font payer, et en l'espèce je leur donne raison ! Pas plus tard que ce matin je discutais avec un collègue qui fait deux heures/semaine de pseudo soutien avec un groupe de 18 élèves. Et bien c'est systématiquement le bordel total, il n'en peut plus et veut arrêter. Mais de cela, nos dirigeants s'en foutent, ils veulent des élèves heureux qui chahutent joyeusement dans l'enceinte de la classe sans que rien n'en filtre. Supprimez donc les notes et les disciplines (donc l'école même) et vous aurez la garderie, la vraie, l'Américaine.


Dernière édition par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 14:56, édité 1 fois

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Celeborn le Ven 5 Oct 2012 - 14:55

Sans vouloir généraliser, je ne suis pas étonné que ce soit une prof d'EPS qui tienne ce discours. C'est une discipline souvent en mal de reconnaissance, et certains parviennent à combler ce manque de cette manière. Encore une des merveilles du "travail en équipe"...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par lene75 le Ven 5 Oct 2012 - 14:57

Et j'oubliais cette idée que me hérisse le poil selon laquelle les bons élèves s'en sortiraient dans tous les conditions. À un moment, il va peut-être falloir arrêter de mentir : bien sûr que quand on ne leur apprend rien les bons élèves prennent du retard par rapport au niveau qu'ils pourraient atteindre, évidemment qu'on a en terminale des élèves très intelligents qui sont objectivement mauvais, qui savent à peine écrire français, parce que, comme ils disent, jusque-là ils s'en sont sortis sans rien foutre. Ils auront leur bac, bien sûr, puisqu'on le leur donne, mais ils ratent massivement médecine, leurs prépas, etc. Ah pardon, je parle d'études élitistes, alors forcément, c'est vrai que dans certains milieux, les gosses n'ont pas le droit de prétendre faire médecine, ce serait élitiste de leur donner accès à toutes les études.

Comme tu dis, Instructeurpublic, on aura la garderie, la vraie, l'Américaine... pour les pauvres. Parce que dans le système anglo-saxon, il y a du sacré bon privé qui coûte sacrément cher, mais ça, c'est pour les gens bien, pour ceux qui comptent aller à Harvard.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 15:01

@Celeborn a écrit:Sans vouloir généraliser, je ne suis pas étonné que ce soit une prof d'EPS qui tienne ce discours. C'est une discipline souvent en mal de reconnaissance, et certains parviennent à combler ce manque de cette manière. Encore une des merveilles du "travail en équipe"...

En mal de reconnaissance et même plus, ils doivent perpétuellement justifier leur existence. C'est un collègue qui m'a raconté ça. Ce fut un deal avec les équipes d'EPS dans les années 1980. Les compétences sont un concept très ancien pour eux. En gros ils se sont entendus dire que s'ils voulaient continuer à exister, il fallait évoluer, faire des projets, évaluer par compétences, etc. Le chantage infâme qui nous est plus ou moins proposé à tous aujourd'hui quoi.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Yazilikaya le Ven 5 Oct 2012 - 15:08

A Louis le Grand, Henri IV.... la sélection élitiste. Aux autres le destin tout tracé des basses oeuvres.
Sous prétexte d'égalités, on creuse les inégalités.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Catalunya le Ven 5 Oct 2012 - 15:15

Il n'y a qu'à supprimer les notes!": l'idée a été lancée à la volée lors d'une réunion, par un professeur inquiet pour des élèves en échec
bah oui maintenant ils ne sont plus en échec car il n'y a plus de notes... Ca parait logique Very Happy

Supprimons les balances pour ceux qui ont des kilos à perdre!! Comme ça plus de régime!!

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Robin le Ven 5 Oct 2012 - 15:17

Edouard Shurré, c'est celui qui a écrit "Les grands initiés" ? heu


Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Invité le Ven 5 Oct 2012 - 15:18

Un professeur inquiet pour les élèves en difficulté ou soucieux de son avancement? Le doute est permis...
Par contre, je pense qu'il y a un vrai travail à mener autour de l'évaluation, mais ceux qui se prétendent soucieux du bien-être des élèves au niveau fragile sont parmi ceux qui s'acharnent le plus à le saboter...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Robin le Ven 5 Oct 2012 - 15:35

@lene75 a écrit:Et j'oubliais cette idée que me hérisse le poil selon laquelle les bons élèves s'en sortiraient dans tous les conditions. À un moment, il va peut-être falloir arrêter de mentir : bien sûr que quand on ne leur apprend rien les bons élèves prennent du retard par rapport au niveau qu'ils pourraient atteindre, évidemment qu'on a en terminale des élèves très intelligents qui sont objectivement mauvais, qui savent à peine écrire français, parce que, comme ils disent, jusque-là ils s'en sont sortis sans rien foutre. Ils auront leur bac, bien sûr, puisqu'on le leur donne, mais ils ratent massivement médecine, leurs prépas, etc. Ah pardon, je parle d'études élitistes, alors forcément, c'est vrai que dans certains milieux, les gosses n'ont pas le droit de prétendre faire médecine, ce serait élitiste de leur donner accès à toutes les études.

Comme tu dis, Instructeurpublic, on aura la garderie, la vraie, l'Américaine... pour les pauvres. Parce que dans le système anglo-saxon, il y a du sacré bon privé qui coûte sacrément cher, mais ça, c'est pour les gens bien, pour ceux qui comptent aller à Harvard.

Effectivement, nous allons vers un système à l'américaine (en fait nous y sommes déjà, sauf qu'il reste encore des résistances à surmonter, liées à l'exception française).

Je me souviens très bien, dans les années 60-70, du collège américain de Saint-Cloud où les élèves étaient "super cools". Tout le monde savait qu'il y a avait une différence de niveau entre eux et nous de deux ou trois classes. Certains les enviaient, mais comme disait Oscar Wilde, quand les dieux veulent perdre un homme, ils exaucent ses vœux.

On voit très bien les conséquences sociales et politiques de la suppression du BA-BA, de la grammaire et de l'orthographe, du "décloisonnement des disciplines qui font souffrir les enfants" et de la suppression de la notation.

On aboutit au nom du double impératif post-moderne de la prétendue "démocratisation de l’École" et de l'épanouissement des enfants à un système pré-républicain d'ancien régime, le plus anti-démocratique qui soit. On berce les gens d'illusions, on négocie la paix sociale avec la FCPE et les syndicats "libéraux-libertaires" et on attend tranquillement la vraie sélection en première année d'Université ou de Prépa. qui feront enfin le vrai tri entre les "experts", ceux qui ont des "acquis" et ceux qui sont "en cours d'acquisition"... Avec bien entendu la sélection par l'argent, les relations et les "compétences sociales".

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par lene75 le Ven 5 Oct 2012 - 15:41

@Robin a écrit:On berce les gens d'illusions, on négocie la paix sociale

Exactement. Et après on se demande pourquoi on récolte la violence.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par Instructeurpublic le Ven 5 Oct 2012 - 16:08

@lene75 a écrit:
@Robin a écrit:On berce les gens d'illusions, on négocie la paix sociale

Exactement. Et après on se demande pourquoi on récolte la violence.

Et voilà, la boucle et bouclée. Le diagnostic des violences actuelles nous le faisons tous assez facilement. C'est la combinaison paradoxale et explosive d'une société qui produit de l'enfant-roi à force de négligences et d'abandons. Parce que c'est plus facile d'être laxiste que sévère, plus commode d'accepter que de refuser, plus confortable de laisser le pouvoir à l'enfant que de lui imposer un cadre, plus simple de le laisser devenir du gibier que de lui apprendre lui aussi à chasser. Cela est vrai dans la cadre familial et dans l'enceinte de l'école. Par instinct de survie, les petits finissent par mordre la main qui est censée les nourrir. Tout cela est limpide mais les "observateurs" n'ont rien vu.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression des notes au collège Edouard Schurré : "Ce que l'on fait, c'est une révolution"

Message par kimy le Ven 5 Oct 2012 - 16:46

C'est dans mon ancien collège ... Cela me fait tout bizarre que l'on parle de ce petit collège sur Néo.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum