Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 10:45

Parce que faire un exercice en ligne ou leur montrer un diaporama se situe sur le même plan pour toi ?
Il faut donc faire des cours répétitifs ? Bref, le sujet est aussi intéressant, mais concernant la violence de jeux vidéos, tu me sembles un peu hors sujet sur ce coup, Hannibal.

C'est tout de même la preuve que les millénaires ne jouent guère sur la structure profonde de l'humain qui s'adaptera toujours

En même temps si, quand même. Les humains dans leur majorité commencent à prendre conscience de beaucoup de choses au contraire. On a aboli l'esclavage, les tortures, la peine de mort, on commence à penser au respect de notre environnement. Bien sûr il existe toujours des pays plus hermétiques, des individus isolés plus égoïstes ou moins sensibles aux autres. Tous ne s'élèvent pas aussi vite ni de la même manière. Mais cela reste bien plus minoritaire que dans les temps passés, et heureusement.

En revanche, comme on ne peut plus prendre plaisir à voir des gens être torturés pour de vrai, certains sont bien obligés de passer par ces dérivatifs virtuels pour combler ces même bas instincts. La ruban "ludique" que le paquet n'enlève rien à l'affaire, c'est vrai. Et effectivement, nous pourrions être surpris de ce que les millénaires suivants inventeront pour "aider" ces personnes à combler leur soif d'horreur et d'expression d'aggressivité refoulée ( vivement la trois D, puis des jeux où on aura la sensation tactile réelle d'étrangler quelqu'un ou de pouvoir lui arrache un oeil avec un couteau, miam miam) veneration


Oui, déjà que ceux du millénaire actuel

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Celadon le Dim 7 Oct 2012 - 10:50

Oui Serge. Mais j'avais écrit "guère". Tout ce que tu viens de citer là est contenu dans ce guère. Il reste tellement de chemin !!!

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par JPhMM le Dim 7 Oct 2012 - 11:05

@Hannibal a écrit:Le prochain pédagogue que j'entends soutenir que les élèves doivent être plus actifs, les T.I.C.E davantage utilisées et le cours moins répétitif, je l'oblige à jouer deux heures durant à ce truc.
Laughing
Ben oui, on peut bien jouer des mises en scène de meurtre de profs, puisque "prof" n'est ni une appartenance ethnique (même si l'expression ne veut pas dire grand chose) ni une "religion"... Suspect

Je me demande quel écho aurait un jeu mettant en scène le meurtre systématique de journalistes, de religieux de toutes religions, etc...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Robin le Dim 7 Oct 2012 - 11:13

Bon , il est possible que j'exagère et je veux bien accepter le point Godwin si tel est le cas.

Mais il faut comprendre : je suis né en 1950 et mon grand-père maternel était juif ashkénaze, originaire de Minsk en Biélorussie (il ne reste rien que des photos - et encore - de tous ces gens), mon père sortait à moitié fou de la Résistance et ma mère avait couvert les procès de Nuremberg en tant que correspondante de presse.

Et comme mes parents, à tort ou à raison pensaient pouvoir parler librement devant moi - à raison car je comprenais, mais à tort parce que la sensibilité d'un enfant de sept ans n'est pas la même que celle d'un adulte et je peux vous dire que j'en ai entendu de toutes les couleurs (surtout du rouge et du noir).

J'ai essayé de me soigner et de survivre à tout ça (comme dit Beckett, résumant la pensée tragique : "Je ne peux plus continuer, je vais continuer.", mais je conserve cette idée (qui est plus qu'une idée) du mal inné en l'homme et de très mince barrière qui sépare la civilisation de la barbarie ; et ceci est vrai non seulement des autres (juifs ou non juifs), mais de chacun d'entre nous.

Les professeurs, en tant que transmetteurs du savoir et des "valeurs humanistes" sont particulièrement exposés et si j'ai écrit qu'ils étaient les juifs de la société post-moderne, c'est que, comme le disait Nietzsche, les juifs ont inventé la conscience morale et que les professeurs, qu'ils le veuillent ou non, en sont les représentants et qu'ils sont particulièrement exposés, du fait de l'attitude de l'administration ("c'est de votre faute s'il y a le bordel dans votre classe.") et de beaucoup de parents : vous voyez que je ne réduis pas le judaïsme à une "race", mais à une certaine façon de concevoir le monde et le rapport à autrui ; ainsi, lorsque Albert Camus, dans Le dernier homme dit qu'un homme "c'est quelqu'un qui s'empêche" (je crois me souvenir qu'il rapporte une parole de son père), il est tout à fait dans l'esprit de la Torah.


Dernière édition par Robin le Dim 7 Oct 2012 - 14:55, édité 8 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Hannibal le Dim 7 Oct 2012 - 11:14

Vais relire la leçon de Ionesco, là-dessus. Wink

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par JPhMM le Dim 7 Oct 2012 - 11:20

Merci Robin.
De tout cœur.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Celadon le Dim 7 Oct 2012 - 11:22

Robin topela

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 11:57

Très juste, Robin humhum

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par lilith888 le Dim 7 Oct 2012 - 12:10

@Serge a écrit:
En revanche, comme on ne peut plus prendre plaisir à voir des gens être torturés pour de vrai, certains sont bien obligés de passer par ces dérivatifs virtuels pour combler ces même bas instincts. La ruban "ludique" que le paquet n'enlève rien à l'affaire, c'est vrai. Et effectivement, nous pourrions être surpris de ce que les millénaires suivants inventeront pour "aider" ces personnes à combler leur soif d'horreur et d'expression d'aggressivité refoulée ( vivement la trois D, puis des jeux où on aura la sensation tactile réelle d'étrangler quelqu'un ou de pouvoir lui arrache un oeil avec un couteau, miam miam) veneration

Mais c'est qui "certains" ? Parce qu'il y en a qui n'ont pas de "bas instincts" ? Il y aurait les monstres assoiffés de sang, et les autres, les civilisés ? scratch
Je suis férue de films que la plupart des gens trouvent atroces. Pourtant, je ne supporte pas la violence dans la réalité, si minime soit-elle.

Si je suis ton comportement, je ne rentre dans aucune catégorie : suis-je encore humaine dans ton système qui me paraît un peu trop simple pour un problème si complexe ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par stench le Dim 7 Oct 2012 - 12:12

Je n'ai pas joué à ce jeu, mais la présentation faite en première page m'a amusé. Ca reste du second degré pour moi, heureusement.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 12:13

Si je suis ton comportement, je ne rentre dans aucune catégorie

Pour dire une telle chose, effectivement tu n'as pas du suivre grand chose ...
Personne n'a dit qu'il y avait que deux catégories possibles. Soit tu ne sais pas lire, soit tu lis ce que tu veux.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par lilith888 le Dim 7 Oct 2012 - 12:14

edit


Dernière édition par lilith888 le Mar 22 Jan 2013 - 18:35, édité 1 fois

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par lilith888 le Dim 7 Oct 2012 - 12:15

Serge, je te trouve très agressif et très condescendant dans tes propos, signe pour moi que discuter avec toi me fera perdre plus de temps qu'autre chose, donc je te laisse dans tes certitudes bien-pensantes et je m'en vais corriger mes copies.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 12:48

C'est marrant, cest ce que je me dis très souvent en tombant sur tes posts, comme quoi ... Laughing
Et puis, tu ne discutes pas, tu déformes, excuse-moi de te le faire remarquer. Tu devrais donc apprendre parfois à te lire (et à lire tout court pour ne pas déformer les propos ou répondre à côté de la plaque) avant de t'étonner des réactions, et de reprocher ensuite aux autres de te répondre avec le ton que tu emploies souvent.


Dernière édition par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 13:00, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Docteur OX le Dim 7 Oct 2012 - 12:58

Scènes tirées et ou le joueur intervient ("press X to punch") d'un jeu joué par des millions d'adolescents ( et d'enfants ?) en France et dans le monde...




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Tristana le Dim 7 Oct 2012 - 14:02

@Serge a écrit:Personnellement, je trouve que la caricature, c'est oser justifier de ton "petit groupe d'amis" qui se livrerait à de tel jeux à l'état d'esprit violent et qui serait parfaitement sains, pour évacuer le problème réel d'un revers de main, comme si vous étiez représentatifs et une preuve de quoi que ce soit. Ton "expérience" est bien plus caricaturale dans sa prétendue démonstration de non nocivité, et pourtant je ne la remets pas en cause (alors que franchement, je pourrais tout aussi bien me dire que pour prendre plaisir à jouer à de tels jeux malsains, il y aurait quand même forcément un certain penchant très pervers qui s'exprime, sinon où serait le plaisir ?). Dieu merci, il y en a aussi qui ne rentrent pas dans des transes avec la bave qui coule, tant mieux pour vous. Neutral Mais il y a entre ces deux cas de figures, qui existent bel et bien, des tas de manifestations négatives intermédiaires et révélant une forme de perversion et de goût pour la cruauté tantôt détournée, tantôt exacerbée par ce dérivatif ...
Je pense qu'on peut quand même essayer de prendre un peu de recul face à tout ça. Oui, il y a des adolescents ou de jeunes adultes que certains jeux vidéos ont pu retrancher dans une forme d'asociabilité et dans l'expression d'une violence qu'ils portaient en eux. Maintenant, et justement le jeu cité par Docteur OX plus haut en est une preuve irréfutable, on ne peut pas arguer que tous les joueurs qui jouent à des jeux agressifs et violents deviennent des asociaux violents et atteints du syndrome de Gilles de la Tourette... On parle de 3 millions de joueurs en ligne par jour pour Call Of Duty : il n'y a pas 3 millions de personnes que l'on se doit de traiter ou d'interner à cause du jeu en question.
Bref, les exemples personnels ne valent pas grand-chose mais j'ai aussi beaucoup joué à GTA quand j'étais plus jeune, sans que cela change quoi que ce soit à ma sociabilité et à mes tendances pacifiques ; comme Lilith j'adore les films d'horreur très gores et très violents, et rien ne me réjouit autant au cinéma qu'un bon Tarantino. Seulement, voilà : j'ai eu des parents présents et attentifs, qui ne m'auraient pas permis de m'enfermer des heures sur un jeu vidéo, qui ne m'auraient pas permis de voir des films violents avant que j'ai l'âge autorisé, et du coup, qu'il s'agisse des jeux ou des films, tout cela a été pour moi (et ça l'est encore aujourd'hui) une forme de catharsis d'une violence que je ne supporte pas quand elle est réelle. Oui, je m'amuse quand j'écrase des flics dans GTA, alors que je ne supporte pas de voir un JT et ses enfants mourant de faim par centaines...

Bref, tout cela pour dire que, même si je trouve ce jeu un peu navrant (et mal développé, en plus), il ne me semble pas pour autant qu'on puisse accuser les jeux vidéos ou les films d'horreur de tous les maux de notre société. C'est aussi la différence entre quelqu'un qui va aller au casino une fois de temps en temps, et celui qui va s'endetter et y retourner tous les jours... Nous ne sommes pas tous égaux face à certaines choses qui peuvent, c'est vrai, entraîner une certaine addiction, mais ce n'est pas pour autant qu'à petite dose, ce soit mal ou malsain. Et si les enfants étaient mieux encadrés par leurs parents, je crois qu'on en arriverait rarement à ce genre de dérives.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Dim 7 Oct 2012 - 14:36

Bref, les exemples personnels ne valent pas grand-chose

C'est aussi ce que je dis justement (même si tu prends au final toi aussi un exemple personnel pour illustrer ton propos) Wink , on ne peut en effet prendre pour "preuve" indiscutable l'exemple d'un groupe qui joue à ce jeu en disant aller bien, pour affirmer que ça n'a aucune incidence sur quiconque, tout comme on ne peut pas prendre l'exemple très télévisuel d'ados addicts écumants pour dire que ceux qui y jouent finissent tous ainsi. Chacun est plus ou moins réceptif, plus ou moins fragile, etc., et entre ces extrêmes, il y a un bel entre deux, dans lequel on peut reconnaître que ces jeux ne sont pas forcément non plus sans conséquences

il ne me semble pas pour autant qu'on puisse accuser les jeux vidéos ou les films d'horreur de tous les maux de notre société.

Ça tombe bien. Personne n'a songé à prétendre ça. Wink

Nous ne sommes pas tous égaux face à certaines choses qui peuvent, c'est vrai, entraîner une certaine addiction, mais ce n'est pas pour autant qu'à petite dose, ce soit mal ou malsain.

C'est quasiment là ce que j'ai dit plusieurs fois. Wink

En revanche, le côté malsain, je le maintiens, même si ça ne restait qu'un "plaisir" sans "conséquences". Pour les films gores, j'avoue avoir du mal à comprendre le plaisir, mais soit. Certains en regardent surtout parce qu'ils aiment se "faire peur". Là, on est quand même dans un autre registre, dans la participation active au meurtre et à la torture. On n'est pas que spectateur (limite dégoûté ou terrorisé), on est acteur et on se repait sans pitié et avec jouissance des souffrances que l'on inflige (cf la video du gosse au début de ce topic). Le goût pour la cruauté et le plaisir de faire souffrir ne peut être -à mon sens- qualifié de "sain" (ce n'est pas la marquis de Sade qui dira le contraire. On peut aimer le malsain et la perversion, mais on peut aussi assumer ce goût au lieu de le nier). Bien sûr, ce peut-être cathartique pour certains (et tant mieux), mais pour d'autres, loin d'être un exutoire, c'est un catalyseur. Tous ne finissent pas heureusement avec une vraie arme en main (mais il y en a), mais ils peuvent avoir davantage tendance à se renfermer ou à être plus sur la défensive dans leur rapport à autrui, et cela se vérifie assez largement (cf le post assez bien documenté de lene75 sur le sujet). Et je pense aussi que les parents devraient mettre des barrières, mais par les temps qui courent, beaucoup se retrouvent dépassés, souvent parce qu'ils sous-estimaient l'impact de tels jeux ultraviolents justement. Nous sommes plutôt d'accord sur le fond.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Jiddu Krishnamurti le Jeu 11 Oct 2012 - 17:33

@Serge a écrit:
Si je suis ton comportement, je ne rentre dans aucune catégorie

Pour dire une telle chose, effectivement tu n'as pas du suivre grand chose ...
Personne n'a dit qu'il y avait que deux catégories possibles. Soit tu ne sais pas lire, soit tu lis ce que tu veux.

C'est bizarre tous ces gens qui, lorsqu'ils ne sont pas d'accord avec toi, ne savent pas lire... étrange...étrange...

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Jeu 11 Oct 2012 - 18:03

"Tous ces gens"? Bizarre bizarre. On ne doit pas compter pareil. Il suffit de lire ce que j'écris vraiment et de comparer avec ce que vous me faites dire. Mieux. De comparer ton commentaire où tu estimais le fait vécu que j'ai relaté comme "excessif" ( autant traiter de menteur, tant qu'à faire) pour ensuite dire à Lene75 qui t'explique la même chose, et avec force détails bien plus inquiétants, en te montrant que ce sont des symptômes même assez courants, pour que tu tentes de t'en sortir avec une galipette en disant que ce qu'elle décrit est "plus en nuances". Laughing Mais tu peux penser ce que tu veux. Je suis d'humeur assez badine, et tout cela n'est pas d'un grand intérêt (sauf pour mon neveu évidemment, et tu comprendras sans peine -ou pas- que ce sujet me fasse moins rire).

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Azad le Jeu 11 Oct 2012 - 19:27

@Celadon a écrit:@Krishnamurti : jamais ? Permets-moi de répéter :
http://www.youtube.com/watch?v=Kaq7hLCsyeM
C'est du chiqué ? Surjoué ? Hélas...

Je peux pas croire que ce soit vrai.... Neutral

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Jiddu Krishnamurti le Ven 12 Oct 2012 - 14:29

@Serge a écrit:"Tous ces gens"? Bizarre bizarre. On ne doit pas compter pareil. Il suffit de lire ce que j'écris vraiment et de comparer avec ce que vous me faites dire. Mieux. De comparer ton commentaire où tu estimais le fait vécu que j'ai relaté comme "excessif" ( autant traiter de menteur, tant qu'à faire) pour ensuite dire à Lene75 qui t'explique la même chose, et avec force détails bien plus inquiétants, en te montrant que ce sont des symptômes même assez courants, pour que tu tentes de t'en sortir avec une galipette en disant que ce qu'elle décrit est "plus en nuances". Laughing Mais tu peux penser ce que tu veux. Je suis d'humeur assez badine, et tout cela n'est pas d'un grand intérêt (sauf pour mon neveu évidemment, et tu comprendras sans peine -ou pas- que ce sujet me fasse moins rire).

Tenter de m'en sortir ? Me sortir de quoi ?
Pourquoi ce besoin de conflictualiser un débat ?

Je n'ai pas du tout lu la même chose sous ta plume et sous celle de Lene75.
Est-ce vraiment grave ?
Et oui, je pense que tu exagères les faits évoqués pour qu'ils aillent dans ton sens et qu'ils collent à ton argumentaire (l'exemple de la femme de ton voisin = LOL).
Bon courage à ton neveu. J'espère que les gens qui s'occupent de lui chercheront la source du problème ailleurs que dans les jeux vidéos.

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Ven 12 Oct 2012 - 16:23

Je maintiens donc que ton problème, c'est que tu ne sais pas lire. Laughing

Voici par exemple ce que j'ai écrit :

Personne ne dit que les jeux vidéos violents sont forcément la cause directe de ces comportements, mais qu'ils en constituent certainement "un facteur aggravant".
Cela devrait être bien suffisant pour en tirer quelques conséquences.

Et voici ce que tu lis :
J'espère que les gens qui s'occupent de lui chercheront la source du problème ailleurs que dans les jeux vidéos.

Juste LOL pour reprendre ton expression. Mais tu as raison sur le fait que ce n'est pas grave.

je pense que tu exagères les faits évoqués pour qu'ils aillent dans ton sens et qu'ils collent à ton argumentaire

Accuser de mesonges les témoignages gênant n'allant pas dans ton sens, c'est un procédé bien facile (et insultant).
Tu es libre de penser ce que tu veux, tu es un grand garçon. J'imagine d'ailleurs que tu connais mon voisin mieux que moi.

Je n'ai pas du tout lu la même chose sous ta plume et sous celle de Lene75.

Oui, moi je dis juste que mon voisin est totalement absorbé par son jeu vidéo violent au point de crier en tirant et au point d'ignorer totalement ceux qui viennent chez lui, à la gêne de sa femme, tu trouves que c'est un fait si hautement caricatural et improbable ? (Juste LOL là aussi)

D'ailleurs, voici le post de Lene, où tu lis "autre chose" :

Il y a (...) la violence engendrée par les jeux (...) violents, à divers degrés, du grand frère qui tape sa petite soeur à la maison après avoir joué au jeu en poussant les cris du héro (vécu quand j'étais petite) à des actes beaucoup plus graves (délits, crimes), en passant par les crises d'agitation, les tics nerveux, l'irritabilité, les problèmes de concentration, l'anxiété, les crises d'angoisse, les troubles du sommeil, etc. C'est le cas de mes neveux (...) qui fonctionne comme une drogue, et qui donne les symptômes que Serge décrit, sans forcément concerner des jeux violents (même si c'est souvent le cas). C'est tellement courant qu'il existe des centres de désintoxication spécialisés là-dedans, l'un de mes élèves y était suivi il y a deux ans. Comme des toxicomanes, ceux qui sont victimes de cette addiction peuvent manifester des comportements violents quand on leur supprime leur ordi / leur console.


C'est sûr à côté de ça que mon voisin qui joue totalement absorbé dans son délire en tirant de la mitraillette en snobant tout le monde, c'est hautement caricatural et impossible, voire carrément mensonger. Je te laisse le croire et te souhaite une bonne soirée. Smile



_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par lilith888 le Ven 12 Oct 2012 - 16:51

Sleep

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Serge le Ven 12 Oct 2012 - 17:03

Voilà, tu résumes bien le fond de ma pensée. Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par Marcassin le Ven 12 Oct 2012 - 17:56

@Jiddu Krishnamurti a écrit:Quelqu'un jouant de manière même poussée à des jeux vidéos mais dans un encadrement sain ne peut pas se transformer dans les caricatures que nous présentent Serge dans son post.
Un "encadrement sain" dans lequel on laisse des enfants des enfants jouer de manière "poussée" ? scratch

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't whack your teacher : « Jouons à "Tue ton prof" »

Message par zeb le Ven 12 Oct 2012 - 18:04

@Azad a écrit:
@Celadon a écrit:@Krishnamurti : jamais ? Permets-moi de répéter :
http://www.youtube.com/watch?v=Kaq7hLCsyeM
C'est du chiqué ? Surjoué ? Hélas...

Je peux pas croire que ce soit vrai.... Neutral

Comme tout ce qui est sur internet : c'est peut-être vrai, c'est peut-être exagéré, c'est peut-être complètement faux.
Celui là a certainement un fond de vérité puisqu'il est issu d'un reportage mais des reportages bidouillés on en a connu aussi.

zeb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum